Archives de catégorie : Conférences et colloques

Conférences : Rendez-vous de l’histoire du monde arabe, Paris, 11-14/04/2019

Programme des 5èmes Rendez-vous de l’Histoire du monde arabe, à l’Institut du Monde Arabe (Paris) du 11 au 14 avril 2019. Le thème de cette année est « Le corps« .

Présentation de Rendez-vous de l’Histoire de l’Institut du monde arabe en langue des signes française ici.​

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

More Posts

[Colloque] Savoirs, culture et mécénat dans la correspondance des femmes médiévales (Espagne, France, Italie, XIe-XVe siècle)

Dans le cadre du programme pluriannuel MISSIVA : Lettres de femmes dans l’Europe médiévale (Espagne, France, Italie, Portugal, VIIIe-XVe siècle) inscrit dans les activités de l’École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), la réflexion portera, lors de cette nouvelle rencontre, sur la correspondance des femmes médiévales comme véhicule de la transmission de savoirs : lettres de formation des élites, savoirs scientifiques ou autres modalités du savoir, univers culturels qui affleurent dans les lettres des femmes, lectures, participations aux débats de leur époque par exemple. La rencontre sera également centrée sur la correspondance des femmes liée aux activités de promotion et de mécénat artistique, littéraire et religieux et sur les lettres consacrées à la promotion institutionnelle ou architecturale au service d’intérêts familiaux, dynastiques ou personnels.

Programme: https://journals.openedition.org/e-spania/30507?file=1

6-7 mai 2019
ARCHIVO HISTÓRICO NACIONAL / CASA DE VELÁZQUEZ I MADRID

Ángela MUÑOZ FERNÁNDEZ
Universidad de Castilla-La Mancha / AEIHM

Hélène THIEULIN-PARDO
Sorbonne Université

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. CIHAM, ENS de Lyon.

More Posts

Conférence : Frank T. Coulson, « Ovid’s Transformations in the Middle Ages and the Myth of Medea », 28/03, Lyon.

Frank T. Coulson, Distinguished Professor of Classics à l’Université d’État de l’Ohio, donnera une conférence intitulée « Ovid’s Transformations in the Middle Ages and the Myth of Medea » le jeudi  28 mars, de 10 h à 12 h à l’Université Lyon 2 (18 quai Claude Bernard, salle B147). Le professeur Coulson est l’un des plus grands spécialistes internationaux de la transmission médiévale d’Ovide. Il est notamment éditeur des plusieurs commentaires latins aux Métamorphoses.

Cette conférence est organisée dans le cadre du séminaire biannuel « Ovide au Moyen Âge » du CIHAM, coordonné par Marylène Possamaï et Irene Salvo García.

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

ArchéoLyon 2019, 16/03

L’archéologie lyonnaise accompagne chaque année, sur la base des prescriptions émises par l’État, de nombreux projets de construction immobilière ou d’aménagement urbain. Ses chercheurs initient par ailleurs des projets scientifiques qui permettent de relire et d’exploiter, souvent dans un travail collaboratif et inter-institutionnel, les données réunies. Ces progrès dans la connaissance restent généralement opaques pour le public : il ne peut avoir directement accès aux chantiers à cause des délais de réalisation des fouilles et des contraintes de sécurité qui s’y imposent, et les études qui se déroulent en bureau ou en laboratoire ne lui sont que peu accessibles.

C’est pour partager ce renouvellement des connaissances que le Service archéologique de la Ville de Lyon (SAVL) s’est associé au musée des Confluences afin de proposer au public le rendez-vous annuel ArchéoLyon. Organisée en collaboration avec le Service régional de l’Archéologie (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et avec la participation de ces autres acteurs, public et privé, de l’archéologie préventive que sont l’Inrap et Evéha, la troisième édition de cette rencontre avec le public se tient le 16 mars 2019.

Le secteur de Vaise, qui a livré ces dernières années de très belles découvertes, et où l’occupation de l’Ile Barbe fait l’objet d’une relecture pluridisciplinaire, sera largement à l’honneur, tout comme Fourvière, qui n’a pas fini de réserver des surprises aux archéologues… Au-delà d’un zoom sur Lyon à l’époque de l’empereur Claude, en écho à l’exposition du Musée des Beaux-Arts, nous traverserons les siècles, à l’image de la richesse et de la diversité du champ des études ouvert à l’archéologie lyonnaise.

14h-18h20, Musée des Confluence, 86 quai Perrache, 69002 Lyon.

Source et programme : http://www.archeologie.lyon.fr/archeo/sections/fr/publics/actualite/archeolyon_2019

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Conférence : Fouille archéologique à Pont-d’Ain, Pont-d’Ain, 28/03

La Communauté de commune Rives de l’Ain-Pays de Cerdon et l’Inrap organisent une conférence sur les premiers résultats de la fouille archéologique réalisée en amont du projet d’Écosphère Innovation à Pont-d’Ain. 
Franck Gabayet et Dominique Mazuy, archéologues à l’Inrap et chercheurs associés au laboratoire ArAr.
– jeudi 28 mars 2019 – 18h30 – salle des fêtes – quai Justin Reymond – Pont d’Ain

Une équipe d’archéologues de l’Inrap, sur prescription de l’État (Drac Auvergne–Rhône-Alpes) a réalisé entre novembre 2017 et mars 2018, une fouille archéologique d’une surface de 18 600 m2, répartie en trois zones le long de la route D1084. Une première occupation des Xe-XIIe siècles permet de restituer dans le secteur un habitat rural constitué de plusieurs bâtiments sur poteaux, dotés pour certains de silos enterrés, (stockage des grains ?). La zone principale a livré les vestiges d’un édifice militaire, mentionné par des textes d’archives sous le nom de Bâtie de Vieu-sous-Varey, mais dont l’emplacement était resté inconnu avant les opérations d’archéologie préventive.

source : https://www.arar.mom.fr/recherche-et-activites/conferences/fouille-archeologique-pont-d-ain

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Atelier Saint Louis, Lyon, 12-13.03

Organisé par Xavier Hélary et Julien Théry

Programme :
Mardi 12 mars
  • 13 h 45. Introduction
  • 14 h. Christine Boyer, « Guillaume de Sauqueville o.p. chantre du pouvoir capétien ? »
  • 15 h. Alexis Charansonnet, « Retour sur Eudes de Châteauroux, prédicateur, cardinal, légat » 
  • 15 h 45. Pause
  • 16 h. Élisabeth Lalou, « Poissy, de Saint Louis à Philippe le Bel »
  • 17 h. Xavier Hélary, « Jean d’Acre, cousin de Saint Louis »
Mercredi 13 mars
  • 10 h. Conférence de Cecilia Gaposchkin 
  • 14 h. Jean-Paul Rehr : « Heresy and Rebellion : Questions regarding Saint Louis and the “Great Inquisition” of the Lauragais (1245-46) »
  • 15 h. Quentin Singer : « Jean de Montmirail, un chevalier au cloître »
Lieu

Salle Marc Bloch

ISH Lyon Saint-Etienne, 14 avenue Berthelot

69007 Lyon

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Appel à communication: Gotico-antiqua, proto-romain, hybride. Caractères typographiques du XVe siècle entre gothique et romain (1450-1500)

Le colloque et l’exposition Gotico-Antiqua, Proto-Romain, Hybride. Caractères du XVe siècle entre gothique et romain, les 25 et 26 mai à l’école nationale supérieure d’art et de design de Nancy, sont fondés sur un programme de recherche en cours à l’Atelier national de recherche typographique (ANRT) qui examine la période historique de 1459-1482. Le colloque a pour objectif de réunir des chercheurs dans le domaine de la typographie, de la paléographie et de l’histoire du livre, en mettant l’accent sur les caractères et les formes de lettres. Cette période relativement peu étudiée – après Gutenberg et avant la stabilisation du modèle de Jenson – s’étend des premières traces de tendances humanistiques aux romains ‹purs›, en passant par de nombreux cas de dessins incertains, hybridations volontaires et formes proto- ou archaïques du romain. En 1459 à Mayence, Johann Fust et Peter Schöffer ont imprimé le Rationale Divinorum Officiorum de Guillaume Durand, utilisant un caractère typographique (connu aujourd’hui en tant que Durandus) qui ne ressemblait à aucun autre caractère antérieur. De là, nous pouvons suivre une grande varité de développements, en partie relative aux voyages des premiers imprimeurs de la région du Rhin vers l’Italie et la France. Par extension, nous nous intéressons également au mouvement des presses privées initié par William Morris et Emery Walker à la fin du XIXe siècle en Grande-Bretagne. Ce mouvement a redonné vie à certains de ces caractères avant qu’ils ne retombent dans l’oubli.

Nous sollicitons des contributions sur la période 1450-1500, dans les domaines de la recherche en typographie, paléographie et incunables, ainsi que de la période plus tardive de revival par les presses privées et les fonderies de caractères à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.

Nous nous intéressons particulièrement aux formes de lettres qui se situent quelque part entre les styles gothique et romain (tendances humanistiques dans le gothique, traces du gothique dans le romain, hybridations de gothique et de romain), ainsi qu’à des contributions concernant le contexte plus large, et la période de transition de la fin du Moyen Âge à la Renaissance (manuscrits et impressions). La proposition doit être soumise en anglais, mais les conférences peuvent être données en anglais ou en français.

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 8 mars 2019 (minuit, heure d’Europe centrale).

Merci d’envoyer votre proposition à gotico-antiqua@anrt-nancy.fr et d’écrire «Gotico-Antiqua proposition» dans l’objet email. Les propositions doivent comprendre un titre, un résumé de la présentation (3000 signes/500 mots max) et un court CV, le tout regroupé de préference dans un seul fichier PDF.

24-26 avril 2019

Ecole nationale supérieure d’art et de design – Place Cartier Bresson
Nancy, France (54)

  • Thomas Huot-Marchand
    courriel : thomas [dot] huot-marchand [at] anrt-nancy [dot] fr

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. CIHAM, ENS de Lyon.

More Posts

9eme International Medieval Meeting Lleida (25-18/06), Lleida

The main strand of this year’s Meeting is « Expressivity and power in the Middle Ages ». Confirmed speakers are: Piroska Nagy (Université du Québec), Sari Katajala-Peltomaa(Tampere University), Christian de Mérindol, Maravillas Aguiar (Universidad de La Laguna), Alicia Miguélez (Universidade Nova de Lisboa), María del Carmen García Herrero and Cristina Pérez Galán (Universidad de Zaragoza), Xavier Barral (Università Ca’ Foscari Venezia – Institut d’Estudis Catalans), Vinni Lucherini (Università degli Studi di Napoli Federico II), Bernard Ribemont (Université d’Orléans), Bernard Ribemont (Université d’Orléans), Nelly Labére (Université de Bordeaux),Francesc Massip (Universitat Rovira i Virgili) and Karen Stöber (Universitat de Lleida).

Enrolment open for paperssessions, posters and business from 5th November 2018 until 24th March 2019.

Enrolment open for attendees from 5th November 2018 until 24th May 2019.

Registration Fee

Full rate : : 100 €

Doctoral/graduate/undergraduate students ; Participants previous editions of IMMLleida ; Participants aged over 65 ; Unemployed : 50 €

Source : http://www.internationalmedievalmeetinglleida.udl.cat/en/

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Conférence : Etude archéologique du prieuré de Notre-Dame de l’Aumône, Rumilly (74), 28/02

Conférence de Sidonie Bochaton, doctorante du laboratoire ARAR de Lyon.

Synthèse historique et archéologique sur le prieuré de Notre-Dame de l’Aumône. Les recherches effectuées dans le cadre de cette mission ont permis d’identifier les sources tant archivistiques, bibliographiques, iconographiques et de répondre à la question de la fondation du prieuré.


Jeudi 28 février 2019 – 18h15 – musée Notre Histoire de Rumilly

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Journée d’étude : « Remplois, réutilisation, recyclage », Lyon, 11/02

Lieu : amphi Benvéniste, Université Lyon 2, 7 rue Raulin, Lyon 7

Programme :

– 11h – Introduction, Ch. Gaillard, V. Kilgallon et H. Chopin
– 11h15 – D’ouest en est. Réflexions sur les emplacements privilégiés des remplois dans l’espace ecclésial, Laura Foulquier et Elise Nectoux
– 14h – Remplois en paramentique,  Bernard Berthod, conservateur du Musée d’art religieux de Fourvière- 14h45 – Le remploi dans les manuscrits médiévaux, Dominique Barbet-Massin, Artehis
– 15h30 – Quand les impuretés du plomb commencent à parler : le cas de l’étain, Père André Cochet
– 16h15 – Conclusion

Source : https://www.arar.mom.fr/recherche-et-activites/seminaires-d-archeologie/remplois-reutilisation-recyclage

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Journée d’étude: »Avignon as transcultural hub », 08/02, Oxford

A MALMECC study day considering a range of themes centering around cultural transfers and scientific knowledge in papal Avignon, providing fresh understanding through interdisciplinary discussion based on a series of short position papers. Please see the full programme for more information. All are welcome, with early career scholars particularly encouraged to attend.

Attendance is free, but please contact martha.buckley@humanities.ox.ac.uk to register.

On the eve of the study day, participants are encouraged to attend the following presentation in the Seminars in Late Medieval and Renaissance Music series convened by Margaret Bent at All Souls College, Oxford.

Programme
7 février, 5-7pm, Wharton Room, All Souls College, Oxford
  • Étienne Anheim (EHESS Paris): ‘The musical chapel of the popes fin Avignon during the fourteenth century
8 février, St Luke’s Chapel, Radcliffe Observatory Quarter, 9 am
  • Karl Kügle: Welcome and opening remarks

Avignon and Italy

  • Étienne Anheim (EHESS Paris): Social and cultural networks between Avignon and Italy: organization and impact
  • Sarah Griffin (Oxford): Visual Worlds of Avignon
  • Coffee Break

Avignon, England, and the Empire

  • James Hillson (Cambridge): The English in Avignon: English Expatriates and the Tomb of Pope John XXII David Murray (Oxford) and Karl Kügle (Oxford): Avignon in Salzburg, Salzburg in Avignon
  • Presentation of new ERC project by Maria Sofia Lannutti (Florence), Antonio Calvia (Pavia) and Chiara Martignano (Florence): Ideology and Methodology of the Project European Ars Nova: Multilingual Poetry and Polyphonic Song in the Late Middle Ages
  • Lunch Break

Avignon and 14c scholarship

  • Philipp Nothaft (Oxford): Scientific Patronage in Papal Avignon

Avignon and Iberia

  • Karen Cook (Hartford): Music Theory in Avignon: Johannes Pipardi and the Catalán Copyist of Seville 5.2.25
  • Coffee break
  • Anna Alberni and Stefano Cingolani (Barcelona): King Peter the Ceremonious, the Royal
    Chapel and the Papal Court at Avignon: imitation of a secular or of a religious power?

Avignon vs Rome

  • Christophe Masson (Oxford): 1378, the end of universal Avignon? Some thoughts about cultural consequences of the Schism
  • Final Discussion and closing statement

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Colloque:La réforme grégorienne, une « révolution totale » ? Etat comparatif de la recherche dans les espaces francophones et germanophones. Lyon, 28-29/03.

MSH Lyon St-Etienne (14 av. Berthelot, Lyon 7e), Salle Marc Bloch
28-29 mars 2019

Atelier de jeunes chercheurs organisé par Tristan Martine (Université Jean Moulin Lyon 3, CIHAM-UMR 5648) et Jérémy Winandy (Universität Hamburg).

La période post-carolingienne a donné lieu ces dernières décennies à des approches très différentes des deux côtés du Rhin, les débats sur le « mutationnisme » ou sur les questions spatiales étant par exemple beaucoup plus vifs en France, tandis que les chercheurs allemands s’intéressaient à d’autres questions, notamment celles des rituels politiques, à d’autres niveaux de l’aristocratie, avec une prégnance constante des études sur l’entourage impérial, et à d’autres chronologies, la césure que constituerait le Xe siècle étant largement moins forte dans l’historiographie de langue allemande. De même, la « réforme grégorienne » fut très tôt envisagée de manière différente par les deux écoles historiographiques et cet atelier de jeunes chercheurs entend précisément faire le point sur les recherches récentes concernant cette période dans le royaume de France et dans l’Empire.

Des définitions fluctuantes

La notion même de « réforme grégorienne » est problématique : cette expression, initiée dans la première moitié du XIXe siècle par deux protestants, F. Guizot et J. Voigt, puis théorisée en Allemagne un demi-siècle plus tard, renvoie d’une part à une notion morale, tout en faisant, d’autre part, uniquement référence au conflit opposant Grégoire VII à Henri IV, ce qui est trop restrictif, puisque plusieurs papes menèrent une politique similaire dès le pontificat de Léon IX. Mais, à la suite de la publication de l’ouvrage d’A. Fliche entre 1924 et 1937, l’expression est solidement ancrée dans les esprits, surtout en France, puisque l’on parle surtout de la « Querelle des Investitures » côté allemand, même si cette formule ne décrit que la période 1076-1122.

Pourtant, l’« idéal-type » que constitue la « réforme grégorienne » semble nécessaire, et une redéfinition de son contenu et de ses limites a été entamée ces dernières années, afin notamment de mesurer en quoi elle fut une période de changement, une césure potentielle entre deux Moyen Âge.

Une rupture « révolutionnaire » ?

Dès le début du XXe siècle, la réforme grégorienne, cantonnée jusque-là principalement au champ de l’histoire religieuse, a été comprise dans un sens socio-politique plus large, G. Tellenbach évoquant le passage d’un « ordonnancement politique du monde » à un autre, tandis que S. Weinfurter décrivit l’épisode de Canossa comme étant la cause d’un « désenchantement » du monde. Dans le même temps, la recherche a montré les particularismes locaux et les rythmes différents, soulignant par exemple le grégorianisme modéré soutenu par les Capétiens dans le royaume de France.

L’idée d’une « révolution » grégorienne touchant l’ensemble de la société, de ses aspects juridiques aux considérations symboliques, de ses représentations iconographiques aux rapports de force politiques, s’est alors progressivement diffusée, d’abord sous la plume d’historiens germanophones, comme W. Ullmann et G. Tellenbach, puis sous celle de chercheurs de tradition anglo-saxonne et française. Les travaux récents ayant fortement atténué la pertinence d’une rupture autour de l’an mil, on assiste désormais en France à une nouvelle compréhension du moment grégorien comme période de rupture principale du Moyen Âge, au point que certains évoquent désormais une « mutation de l’an 1100 », laquelle serait fortement (mais non uniquement) liée aux réformes pontificales et à leurs conséquences dans les sociétés latines.

Un état des lieux comparatif et interdisciplinaire

L’objectif de cette journée d’étude est de faire un état des lieux de la recherche des dernières décennies afin de comprendre comment les chercheurs issus de différentes disciplines et de plusieurs écoles historiographiques définissent d’un point de vue chronologique et thématique la « réforme grégorienne », d’une part, et surtout comment ils comprennent et mesurent les changements survenus durant cette période, d’autre part.

Cet atelier se veut résolument multidisciplinaire, intégrant non seulement le champ des études en histoire religieuse, politique, sociale, économique et culturelle, mais aussi celui de l’histoire du droit, de la diplomatique, de la philologie et de l’histoire de l’art. Cette approche permettra un décloisonnement entre les disciplines concernées, et constituera surtout une opportunité de dialogue entre jeunes chercheurs francophones et germanophones, afin de mieux comprendre si ces approches différentes s’expliquent par la diversité des sources conservées des deux côtés du Rhin ou si elles relèvent avant tout de traditions historiographiques divergentes.

Programme :

Jeudi 28 mars 2019

13:30 : Accueil des participants : T. Martine (Lyon 3), J. Winandy (Hambourg)
13:40 : Ouverture de l’atelier : J.-L. Gaulin, directeur du CIHAM (UMR 5648)
13:50 : F. Mazel (Rennes 2) : Éléments d’introduction

Session 1
Des pratiques juridiques et ecclésiastiques en évolution
Présidence : L. Ripart (Université de Savoie)

14:15 : Th. Kohl (Tübingen) – Frankreich, Deutschland und die Investitur – ein Problem im Rückblick
14:40 : S. Bruhn (Kiel) – Nur Kaiser, Päpste, Reichsbischöfe? Die „gregorianischen Reformen“ in der deutschsprachigen Mediävistik – Forschungsstand und -perspektiven
15:05 : L. Viaut (Limoges) – Reconsidérer la pratique. La réforme grégorienne vue de l’histoire du droit et des institutions
15:30-16:00 – Discussion
Pause-café

Session 2
Questionner la réforme grégorienne à l’aide de l’hagiographie
Présidence : M.-C. Isaïa (Lyon 3)

16:30 : F. Peloux (Namur) – Réflexions sur les rapports entre réforme grégorienne et culture hagiographique
16:55 : J. Winandy (Hambourg) – Monastische Reform als Vorläufer der „gregorianischen Reform“? Der Beitrag der Klostergeschichte zum Verständnis der „gregorianischen Reform“

17:20-17:40 – Discussion

Vendredi 29 mars 2019

Session 3
Architecture, archéologie et art du siècle grégorien
Présidence : M. Margue (Luxembourg)

09:00 : O. Puel (Poitiers) – Saint-Martin de Savigny du Xe au XIIe siècle. La réforme clunisienne à travers le prisme de l’architecture monastique ?
09:25 : C. Boisseau (Poitiers) – Art et Réforme grégorienne : art centralisé ou pratiques locales ?
09:50 : H. Fahrnbauer (Cologne) – ‚Reformkunst‘ in der deutschsprachigen Kunstgeschichtsschreibung: Vorschlag für eine objektbezogene Kunstgeschichte
10:15-10:45 – Discussion
Pause-café

Session 4
Mouvement grégorien et enjeux théologiques
Présidence : J. Théry (Lyon 2)

11:05 : A. Fontbonne (Clermont) – Le pape, l’Esprit et l’Église dans la réforme grégorienne : l’institution de l’Ecclesia par la référence pontificale à l’Esprit-Saint
11:30 : F. Wallerich (Nanterre) – L’eucharistie dans la réforme grégorienne : De la querelle théologique au « phénomène social total »
11:50-12:10 – Discussion
Repas

Session 5
Diplomatique et pratiques scripturaires
Présidence : G. Bührer-Thierry (Paris 1)

14:00 : E. Riversi (Bonn) – Der Kontext im Text. Die Untersuchungen über die Textproduktion des Investiturstreits und die Definition eines ‚gregorianischen Zeitalters‘
14:25 : H. Engl (Luxembourg) – Rupture radicale ou mise en œuvre d’une conception ancienne ? Le concept de « réforme (grégorienne) » à travers les recherches récentes sur la diplomatique pontificale chez les médiévistes germanophones
14:50-15:10 – Discussion

15:10 : G. Lubich (Bochum) – Abschließender Kommentar und Schlussworte

Informations pratiques :

MSH Lyon St-Etienne (14 av. Berthelot, Lyon 7e), Salle Marc Bloch
28-29 mars 2019

Avec le soutien du CIERA (dans le cadre du programme des colloques juniors), du CIHAM (UMR 5648), de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et de l’Institut Franco-Allemand de Sciences Historiques et Sociales (IFRA-SHS).

Comité scientifique
G. Bührer-Thierry (Université Paris 1)
C. Caby (Université Lumière Lyon 2)
J. Chiffoleau (EHESS)
Ph. Depreux (Universität Hamburg)
M.-C. Isaïa (Université Jean Moulin Lyon 3)
G. Lubich (Universität Bochum)
P. Monnet (IFRA-SHS/ EHESS)
J. Théry (Université Lumière Lyon 2)
S. Vanderputten (Ghent University)

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Séminaire Paysage « représenter la montagne à la renaissance, entre paysage et cartographie », 31/01, Grenoble

La séance du 31 janvier 2019 (14h-17h, salle 10011) accueille deux historiens du Laboratoire LARHRA (UGA, Labex ITEM), Stéphane GAL et Perrine CAMUS : « Représenter la montagne à la Renaissance, entre paysage et cartographie (XVe-début XVIIe siècle) ».

Grenoble, campusJacob-Bellecombette, bâtiment 10.

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Colloque « Comment comprendre les transformations des villes. Approches méthodologiques et études de cas », Lyon, 18/01

Programme
  • 9h30 : Présentation et introduction de l’axe de recherche
  • 10h : Prospections géophysiques appliquées à l’archéologie en contexte urbain moderne : bilan et perspectives. Présentation d’un projet de prospection géophysique à Sainte-Colombe. Collaboration Benjamin Clément, Archéodunum, Christophe Benech, CNRS, directeur du laboratoire Archéorient – MOM
  • 10h45 : Chantiers à Vienne, Isère : les données archéologiques entre la ville antique et ville médiévale. Présentation d’une topographie des terrasses initiée par Damien Laisney, topographe, FR 3747– MOM. Anne Baud, Université Lumière Lyon 2, laboratoire ArAr – MOM
  • 11h15 : Vienne : cartographie des remplois antiques dans la ville médiévale, Adrien Tourasse, Étudiant en Master 2 à l’Université Lumière Lyon2
  • 11h45 : Les matériaux de construction à Vienne, de l’Antiquité au Moyen-Âge. Anne Schmitt, CNRS, laboratoire ArAr – MOM
  • 12h15 : Discussion
  • 12h30 : Pause déjeuner
  • 14h : Transformations géomorphologiques des villes côtières – ou des paysages urbains ? – étude d’Alexandrie, de Kition et de Tyr. Jean-Philippe Goiran, CNRS, laboratoire Archéorient – MOM
  • 14h30 : Les grandes étapes de l’histoire urbaine de Tyr, Liban. Pierre-Louis Gatier, CNRS, laboratoire HiSoMA – MOM
  • 15h Tyr : topographie et urbanisme de l’âge du Fer à Byzance. Catherine Duvette, CNRS, laboratoire Archimède- Misha/Université de Strasbourg
  • 15h30 : Le complexe thermal et le secteur sud de la ville de Tyr (IIe-Ve siècles). Gérard Charpentier, CNRS, FR 3747 – MOM
  • 16h : L’évolution de la ville de Qinnasrin, Syrie, de la fin de l’époque hellénistique à l’époque médiévale. Marie-Odile Rousset, CNRS, laboratoire Archéorient – MOM
  • 16h30 : Discussion et perspective
Lieu

Salle des colloques, Université Lumière Lyon 2, 18 quai Claude Bernard, Lyon 7.

Contacts

anne.baud@mom.fr

tanne.schmitt@mom.fr

gerard.charpentier@mom.fr

Source

https://www.arar.mom.fr/sites/arar.mom.fr/files/docs/Recherche/participations-a-colloques/2019/AxeChantier18012019.pdf

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

première conférence du labo junior « Epopées médiévales », 29/01, ENS Lyon

Le mardi 29 janvier 2019, M. Jean-Claude Vallecalle, professeur émérite à l’Université de Lyon II, ouvrira le premier cycle de conférences du laboratoire Épopées médiévales à l’ENS de Lyon. 

Son intervention portera sur l’épopée franco-italienne, domaine dans lequel il s’est spécialisé. Au cours de ses travaux, il a mis au jour la tension qu’il existe dans ce corpus entre des systèmes de valeurs divergents. D’un côté, exaltation et subversion de l’idéal héroïque et guerrier de la chanson de geste traditionnelle et, d’un autre côté, lucidité portée sur la diversité du monde et nostalgie d’un héroïsme sans faille. 

Mardi 29 janvier, 14-16h, ENS Lyon (salle à définir)

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts