Archives de catégorie : Conférences et colloques

Colloque:CONVEGNO 2018 FONDAZIONE TARDO MEDIOEVO – Programma e bando per 15 borse di studio:11-13/10/2018[délai:31/08/2018]

CONVEGNO

11-13|10|2018 A San Miniato

il XVI Convegno di studi «Libertas e libertates nel tardo medioevo. Realtà italiane nel contesto europeo». Il convegno intende proporre alla comunità degli studiosi e alla cittadinanza consapevole una riflessione sulsignificato storico della libertà.

Programme : Programma convegno 2018

Bourses : Convegno_San Miniato_2018_bando(1)

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Journées d’études:Les Capétiens au miroir de leurs pratiques documentaire, début XIIIe-début XIVe siècle (Lyon, 25-26/06)

Ces journées sont organisées par le Groupe de travail sur les Capétiens, sont consacrées aux documents des XIIIe-XIVe siècles, et plus particulièrement ceux rédigés autour du règne de Philippe le Bel (1285-1314). Il s’agit de poursuivre les études sur le règne de Philippe le Bel et la mise en valeur du Corpus philippicum, fonds documentaire conservé à l’IRHT et placé sous la responsabilité d’Élisabeth Lalou (Université de Rouen) et de Xavier Hélary (Université Jean Moulin Lyon3).

Lieu d’accueil :

Université Jean-Moulin Lyon 3, Salle Vincent,
15 quai Claude-Bernard, Lyon 7e.

Programme :

Lundi 25 juin
  • 14h : Xavier Hélary, Université Jean-Moulin Lyon 3

Séance 1. Présidence :  Christine Boyer, Bibliothèque Diderot

  • 14h15:  Les lettres pontificales au Trésor des chartes. Le Corpus philippicum et la nouvelle base de données APOSCRIPTA. Julien Théry, Université Lumière Lyon 2.
  • 15h : L’enquête sur le Rhône (1263, Arch. Nat., JJ 267). Simone Balossino, Université d’Avignon et des pays de Vaucluse
  • 16h15: L’enquête sur le denier pour livre à Aigues-Mortes (1301, Arch. Nat., J 915, no 28). Quentin Girault, Université Jean-Moulin Lyon 3.
  • 17h15: Les testaments de Philippe VI de Valois. Flavie Gendre, Université Jean-Moulin Lyon 3.
Mardi 26 juin

Séance 2. Présidence : Élisabeth Lalou, Université de Rouen Normandie

  • 9h : « Les comtes de Toulouse dans la vallée du Rhône et Le testament de Raymond VI (septembre 1209, Arch. Nat., K 27 B, no 23). Jacques Chiffoleau, EHESS
  • 10h: Les testaments des Montfort. Alexis Charansonnet, Université Lumière Lyon 2
  • 11h : Les chartes d’affranchissement des derniers Capétiens. Nicolas Carrier, Université Jean-Moulin Lyon 3

Séance 3. Présidence : Bruno Galland, Archives départementales et métropolitaines

  • 14h : Les actes passés sous le sceau du secret de Philippe IV le Bel. Élisabeth Lalou, Université de Rouen Normandie
  • 15h : La « législation » des derniers Capétiens sur le duel judiciaire. Romain Telliez, Sorbonne Université

16h : Constituer, établir et gérer le douaire d’Agnès de France, fille de Saint Louis et duchesse de Bourgogne (1272-1325). David Bardey, Université de Bourgogne

Contact :

Xavier Hélary, xavier.helary@univ-lyon3.fr

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Colloque : « Vérité et Fiction »: 28-29/06/2018, centre Malher, Paris

Colloque – IMS Paris Symposium 2017: « Vérité et Fiction »

Publié le par

15e colloque annuel de l’International Medieval Society (IMS-Paris), organisé en collaboration avec le Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP) et le Centre d’Etude et de Recherches Antiques et Médiévales (CERAM). Cette année, le thème sera « Verité et Fiction ». La conférence aura lieu le 28 à 30 juin au Centre Malher, 9 rue Malher, 74004, Paris.

Inscriptions en ligne :  http://eepurl.com/dwyUL9 (version française) ou http://eepurl.com/dtRxmP (version anglaise).

Programme :

Thursday June 28 / Jeudi 28 juin

9:00-9:45 Registration / Inscriptio
9:45-10:00 Welcome / Accueil

10:00-11:30 Keynote: Patrick Boucheron (College de France) : “Vérité, véridicité et effets de vérité : la leçon des fables”
11:30-12:00 Break / Pause café

12:00-13 :30 Session 1: Discourses on Truth (history, law, literature) / Discours de vérité (histoire, droit, littérature)
Chair/présidence: Catherine Croizy-Naquet (CERAM)

Henry Ravenhall – “Discours rapporté et la ‘vérité’ de l’histoire dans la Chronique du Pseudo-Turpin”
Claire Aracil-Donnat – “Ja fable n’i metrai en pris, ançois m’en irai per le voir. Fiction et vérité dans les contes de la première Vie des Pères”
Jolanta N. Komornicka – “Ie suis morte et perdüe se vous ne m’aydez: Suborning Perjury in the Trial of Robert d’Artois”
13:30-15:00 Lunch / Pause déjeuner

15:00-16:30 Session 2: Geographical Truth & Fictions / Vérités & fictions géographiques
Chair/présidence: Emmanuelle Vagnon (LAMOP)

Peter Leonid Checkin – “Truth at the Margins of the Known World: La navigation de saint Brendan”
Levante Selaf – “La Sicambrie – une ville flottante sur la mappemonde des historiens et des romanciers médiévaux”
Margaretha Nordquist – “Conflicting Mythscapes ? Truth and Fiction in Scandinavian Fifteenth-Century Chronicles as Regnal Narratives”
16:30-17:00 Break / Pause café

17:00-18:30 Session 3: Hagiographical Truth & Fiction / Vérités & fictions hagiographiques
Chair/présidence: Bénédicte Milland-Bove (CERAM)

Karen Casbier – “Truth, Fiction and (Un)Authorized Speech in the Marian Miracle Tales”
Christelle Fairise – “La place et le rôle des sagas hagiographiques dans la prédication de l’Église en Islande: l’exemple de la Maríu saga (XIIIe-XIVe siècles)”
Raphaël Guérin – “Fiction et croyance: l’usage de l’hagiographie apostolique dans le royaume de France (VIIIe-XIIe s.)”

19:30 Dinner / Diner: Award ceremony ; remise du prix de l’IMS-Paris 2018

Friday June 29 / Vendredi 29 juin

9:30-11:00 Keynote: Maureen Boulton (University of Notre-Dame) – “Truth and Fiction in the Vernacular Lives of Christ and the Virgin (1150-1500)”
11:00-11:30 Break / Pause café

11:30-13:00 Session 4: Pregregorian Truths / Vérités pre-gregorienne
Chair/présidence: Christiane Veyrard-Cosme (CERAM)

Simon Thomson : “A cynocephalic cannibal from Canaan? Searching for ‘truth’ in the early medieval saint Christopher”
Michael Edward Moore : “Truth and Violence in the Carolingian World”
Amelie Claire Sagasser : “La législation carolingienne vis-à-vis les Juifs – entre discours politique et réalité”
13:00-14:30 Lunch / Pause déjeuner; board meeting

14:30-15:30 Session 5: Philosophical Truth & Fictions / Vérités & fictions philosophiques
Chair/présidence: Lindsey Hansen (IMS-Paris)

Dinah Wouters : “Hildegard of Bingen’s Textual Truth: Autoreferentiality and non-integumental Allegory in the Visions”
Lawrence S. Wang : “Is Truth Higher than God?: Antinomic Ontology in Meister Eckhart and Marguerite Porete”
16:00-18:30 Symposium visit / Visite (Bibliothèque de l’Arsenal)

Saturday June 30 / Samedi 30 juin

10:00-11:30 Session 6: Revealing Truth / Elévation de la vérité
Chair/présidence: Dominique Demartini (CERAM)

Francesca Canadé Sautman : “Vérité, voile, Véronique: Véronique et la Sainte Face de Robert Campin (ca. 1378-1444)”
Alexia Guzman : “Le triomphe de la vérité dans l’exemplum 26 du Comte Lucanor de don Juan Manuel”
Luke Giraudet : “Between Rumour and Reality: Writing Truth in Fifteenth-Century Parisian Journals”
11:00-11:30 Break / Pause café

11:30-13:00 Assemblée Générale
13:00-14:30 Lunch / Pause déjeuner

14:30-16:00 Session 7: Truth and the Senses / Révélation des senses
Chair/présidence: Valerie M. Wilhite (IMS-Paris)

Dafna Nissim : “Converting the Fictive into Real: Pleasure Experience as Consolidating Component in Laval’s Book of Hours”
Anne Ibos-Augé : “L’intertexte lyrique est-il garant de vérité ? L’exemple des ‘romans à insertions’ au XIIIe siècle”

16:00-16:30: Closing Comments / Conclusion – Fanny Madeline & Marie Dejoux

19:00 Closing Event / Apéritif

***

in conjunction with the / en collaboration avec le

LABORATOIRE DE MÉDIÉVISTIQUE OCCIDENTALE DE PARIS (LAMOP)
Université Paris I—Panthéon-Sorbonne

et le CENTRE D’ETUDE ET DE RECHERCHES ANTIQUES ET MEDIEVALES (CERAM)
Université Paris 3 – Sorbonne-Nouvelle

Comité de scientifique : Catherine Croizy-Naquet, Marie Dejoux, Lindsey Hansen,
Fanny Madeline et Valerie M. Wilhite

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Journée d’étude:Gui Foucois-Clément IV à la Curie Le légat, le pape, le défunt (1261-1276):09/06/2018, Lyon

Journée d’étude le 9 juin 2018

Gui Foucois-Clément IV à la Curie 

Le légat, le pape, le défunt (1261-1276)

ISH – 14, Avenue Berthelot – 69007 Lyon  Salle André Frossard (ISH)

 9h30-16h30

Gui Foucois (pape sous le nom de Clément IV) a déjà fait l’objet de plusieurs journées d’études du CIHAM, en lien avec les approches des Capétiens en direction du Midi de la France. Nous voudrions cette fois mettre l’accent sur la partie finale, apparemment la mieux connue, de sa carrière, lorsque Gui Foucois a d’abord intégré le gouvernement central de l’Eglise romaine comme cardinal (décembre 1261), entre autres chargé d’une importante légation en Angleterre (fin 1263-début 1264), avant de devenir pape (février 1265-novembre 1268).

Sophie Ambler (Lancaster University), dont la thèse, Bishops in the Political Community of England, 1213–1272, est récemment parue à Oxford (2017), évoquera la légation ci-dessus, tentative de médiation entre le roi d’Angleterre Henri III et ses barons révoltés menés par Simon de Montfort.

Matthias Thumser (Freie Universität, Berlin) parlera de l’édition aux MGH (en ligne dans son état provisoire : http://www.mgh.de/datenbanken/clemens-iv/) et du contenu des Lettres confidentielles du pape (une sorte de prototype des futures « lettres secrètes »).

Julien Théry (Professeur à l’Université Lumière Lyon 2), Xavier Hélary (Professeur à l’Université de Lyon 3), Andrey Grunin et Laurent Vallière présenteront leur entreprise collective, APOSCRIPTA: « La nouvelle base de données en ligne APOSCRIPTA – Lettres des papes : l’exemple des lettres de Clément IV ». Cette base de données, d’ores et déjà consultable (un peu plus de 2000 lettres, on espère atteindre 3000-3500 en juin prochain), se distingue de tout ce qui a été réalisé dans ce champ en apparence déjà largement balisé.
[CIHAM-TELMA-IRHT » – http://telma-chartes.irht.cnrs.fr/aposcripta/pages/presentation]

Alexis Charansonnet examinera les portraits funèbres que l’on possède du souverain pontife, en rapprochant un sermon « in obitu domini Clementis pape quarti » du cardinal Eudes de Châteauroux et le gisant de ce pape réalisé par Pietro di Oderisio entre 1268 et 1276 et placé alors dans l’église Santa Maria in Gradi des Dominicains de Viterbe (ensuite déplacé dans l’église San Francesco alla Rocca, où il demeure aujourd’hui).

9h 30 – introduction A. Charansonnet

10h 00 – Sophie Ambler : « Gui Foucois as legate to England: his arguments and actions concerning the Montfortian revolution »

11h00 : discussion

11h15 – Matthias Thumser : „The Letters and Dictamina of Pope Clement IV (1265-1268)”

12h15 : discussion

Déjeuner

14h30 – Présentation de la nouvelle base de données « APOSCRIPTA database – Lettres des papes » (CIHAM / Telma / IRHT) : http://telma-chartes.irht.cnrs.fr/aposcripta/pages/presentation

15h30 –Alexis Charansonnet : Clément IV après Clément IV (1268 – 1276)

16h30 – discussion

17h00 – conclusion Julien Théry

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Séminaire de l’axe transversal Humanités Numériques, 30/05, Lyon

Lyon 3 salle Caillemer (15 quai C. Bernard)

Programme :

14h30 : Julien THERY (U. Lyon 2), Andrey Grunin (U. Avigon) et Laurent Vallière (U. Avignon) : APOSCRIPTA database – Lettres des papes : bilan et perspectives d’une constitution de corpus en accès libre

15h00 : Margot FERRAND (U. d’Avignon) : Traitement informatique des entités nommées dans un corpus de données foncières en latin

15h30 : Jean-Paul REHR (U. Lyon 2) : Indice ou fausse piste ? L’analyse des réseaux sociaux et la grande inquisition à Toulouse (1245-46)

16h00 : Discussion

16h30 : Lahcen DAAIF (U. Lyon 2) et Cyrille AILLET (U. Lyon 2) : Un projet de site Web : « L’islam : religion, histoire, débats »

17h00 : Julie MARQUER (U. Lyon 1) :
Projet de corpus numérique d’épigraphie mudéjare

17h30 : Discussion

Source : http://ciham.ish-lyon.cnrs.fr/humanites-numeriques

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Journée des doctorants: 3e journée des doctorants de l’Université de Lyon en histoire de l’Islam:24/05/2018, Lyon

Pour la troisième année consécutive, la casa Velazquez organise le 24 mai prochain la troisième journée des doctorants de l’Université de Lyon en histoire de l’Islam.

Cette rencontre, ouverte à toutes les disciplines (histoire, archéologie, littérature, linguistique, philosophie, etc.) présentes sur l’ensemble de la place lyonnaise (Lyon 2, Lyon 3, ENSL, etc.), se veut un lieu d’échange scientifique, mais également un lieu de rencontre.

Nous nous proposons ainsi de faire découvrir des aspects particuliers de l’histoire des mondes musulmans, et d’échanger sur les thématiques de fond comme sur des questions méthodologiques, en présence de doctorants comme de chercheurs confirmés.

Veuillez trouver ci-dessous le programme : http://docciham.hypotheses.org/files/2018/05/Affiche_programme.pdf

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Journée d’étude:Les trames arborescentes sur les façades des lieux sacrés. Iconographie, mnémotechnie et anagogie d’un procédé structurel de l’Antiquité chrétienne à la fin du Moyen Âge:25/05/2018, Paris

Prochaine journée d’étude spécialisée du projet Trames arborescentes, intitulée « Les trames arborescentes sur les façades des lieux sacrés. Iconographie, mnémotechnie et anagogie d’un procédé structurel de l’Antiquité chrétienne à la fin du Moyen Âge »

La journée aura lieu à partir de 9h30 dans la Salle des Commissions de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (24, rue Pavée, dans le 4e arrondissement)

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à contribution:Deuxièmes Rencontres de la TGIR Huma-Num: 11-14/06/2018, Lyon

La très grande infrastructure de recherche Huma-Num propose 15 places à des doctorants s’intéressant aux humanités numériques pour ses deuxièmes Rencontres qui se tiendront du lundi 11 au jeudi 14 juin 2018 en résidence sur le site de Valpré (Lyon).

https://humanum.hypotheses.org/3717
Prérequis :

  • Être inscrit en thèse
  • Gérer des corpus de données et documents numériques dans le cadre des travaux de recherche de la thèse

Modalités d’inscription :

  • Envoyer un CV + quelques lignes de présentation de la thèse à gestion@huma-num.fr
  • Date limite d’inscription : vendredi 18 mai 2018

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

conférence:Le temps du procès:17/05/2018, ENS de Lyon

La prochaine séance du Carrefour des sciences sociales ENS de Lyon – EHESS aura lieu le jeudi 17 mai prochain, à l’ENS de Lyon, site Descartes, 15 parvis René Descartes, 69007 Lyon, salle D4 024, de 14h30  à 17 h.

Carrefour des sciences sociales ENS Lyon – EHESS

Organisé conjointement par l’EHESS (Pôle de Lyon) et l’ENS Lyon, le « carrefour des sciences sociales » entend proposer chaque année, dans le cadre de l’Université de Lyon et de la Maison des sciences d l’homme Lyon – Saint Etienne, une série de conférences-débats sur des questions qui sont au centre des recherches actuelles en sciences sociales. Ces rencontres associent des enseignants-chercheurs et des chercheurs de l’EHESS, de l’ENS Lyon et des établissements partenaires. Elles abordent un thème précis suivant une approche pluridisciplinaire et sont ouvertes à tous et spécialement aux étudiantes et étudiants (licence, master, doctorat) qui sont invité.e.s à participer aux discussions.

Séance du jeudi 17 mai 2018 : « Le temps du procès »

salle D4-024 – 14 h. 30 -17 h.

Au croisement du « Carrefour des sciences sociales » ENS Lyon-EHESS et du séminaire « Enquêtes sur les temporalités » (EHESS Paris, février-juin 2018), cette rencontre est consacrée au temps du procès et de la procédure. Depuis quelques années maintenant, les sciences sociales ne centrent plus uniquement le regard sur le rapport au temps ou à l’historicité des sociétés, mais sur le temps comme entité universelle, qu’elles tâchent de dénaturaliser à travers un certain nombre de travaux empiriques. Le 17 mai, un sociologue, une juriste et un historien chercheront à interroger les spécificités du temps judiciaire, en s’attachant à la durée du procès, à son rythme si particulier (en partie guidé par la procédure), mais aussi à la manière dont les acteurs – les victimes, par exemple, des procès pénaux – appréhendent ce temps, ont une prise sur lui, voire le produisent. Des différentes étapes de la procédure à l’articulation du procès aux autres rythmes sociaux, en passant par la durée des sanctions, tout, dans le procès, est affaire de temps. La comparaison interdisciplinaire permettra, de caractériser ce temps spécifique au procès et peut-être même à la mise en œuvre du droit.

 Introduction :

Arnaud Fossier, historien, Université de Dijon (Artehis, Dijon)

Édouard Gardella, sociologue (Centre Max Weber, Lyon)

Intervenants :

Nicolas Dodier, sociologue, EHESS- INSERM (CEMS, Paris)

Rachel Guillas, juriste (Institut d’histoire du droit, Paris)

Sylvain Parent, historien, ENSL (CIHAM, Lyon)

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Journée d’étude:Trames arborescentes, « Describere arborem », Les trames arborescentes dans la littérature, la théologie et la méditation de saint Bonaventure, Paris, 20/04

Lieu :

Paris, Salle des Commissions de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (24, rue Pavée, 4e arrondissement)

Programme :

  • 9h30 : Accueil des participants et programme de la journée : Naïs Virenque, Sergi Sancho Fibla et Antoine Paris
  • 10h00 : L’arbre comme motif structurel et théologique dans le Lignum vitae de saint Bonaventure : Cyriane Rohner-Ouvry, Université de Strasbourg
  • 10h30 : Pause
  • 10h45 : Les arborescences bonaventuriennes et la luxuriance de la Croix : Laure Solignac, Institut catholique de Paris
  • 11h15 : Questions
  • 12h00 : Déjeuner
  • 14h00 : La réception du Lignum vitae de saint Bonaventure à travers le chant O Cruxfrutex, ou le succès d’une arborescence sonore : Anne-Zoé Rillon-Marne, Université catholique de l’Ouest / Université de Poitiers
  • 14h30 : Le Lignum vitae de saint Bonaventure dans l’art trécentesque : Raphaèle Preisinger, Université de Berne
  • 15h00 : « Un arbore in modo de croce nel quale era uno suspenso e nudo. » Arbres des oraisons et visions de saint Bonaventure chez Arcangela Panigarola : Gwladys Le Cuff, Université Paris-Sorbonne et Université de Picardie / Université Lyon 3
  • 15h30 : Pause
  • 15h45 : Questions
  • 16h30 : Conclusions et clôture de la journée

Contact :

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Journées d’étude:La Nació a l’Edat Mitjana:Balaguer, 11-13/07/2018

Càtedra d’estudis medievals del Comtat d’Urgell
XXIII Curs d’estiu-Reunió Científica del Comtat d’Urgell
LA NACIÓ A L’EDAT MITJANA

Balaguer, 11-13 de juliol de 2018

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Colloque de Fanjeaux:L’Eglise et la violence Xe – XIIIe, (9-12/07)

Si la relation entre l’Église et la violence a plusieurs fois été abordée à Fanjeaux – notamment lors des 4e, 38e et 41e sessions – le 54e colloque revient sur cette question et propose de l’envisager sous ses différentes formes, au cours du Moyen âge central, en présentant documents, dossiers ou éclairages nouveaux. Le programme associe des analyses de la justification et de la réprobation des armes et des luttes (contre les spoliateurs, les hérétiques, les infidèles) à une série d’études de cas, qui s’attachent à restituer la vie et la complexité de personnages éminents (prélats en croisade, pape, prédicateurs) et d’épisodes dramatiques (lutte contre les mercenaires, sac de Béziers). On s’efforcera de dégager la spécificité de l’Occitanie, au sens large, au sein du royaume capétien et de la chrétienté occidentale : l’Église n’y est-elle pas confrontée à une violence de voisinage plus forte qu’ailleurs, faute de roi proche, obligée d’intervenir, exposée ainsi davantage à la contestation et engagée par là même dans l’entreprise « de paix et de foi » que veut être la croisade albigeoise ? Sans éviter pour autant toute violence…

Programme :

9h15 : ouverture de la session.

I. RÉGULATION ET USAGE DE LA VIOLENCE PAR OU CONTRE L’ÉGLISE

9h30 : Sébastien Fray (Université Jean Monnet, Saint-Étienne) – Monastères bénédictins et conduites guerrières dans le Sud-Ouest du Royaume de France
(Xe-XIIIe siècles).
10h15 : Dominique Barthélemy (Université Paris-Sorbonne) – Les milices et les confréries de paix diocésaine en Occitanie, XIe-XIIIe siècles.
11h : Simone Balossino (Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse) – La violence, les villes et l’Église : quelques cas méridionaux (XIIe-XIIIe s.).
11h45 : Xavier Hélary (Université Lyon III) et François Arbelet (Université Paris-Sorbonne) – Les évêques du Midi capétien et le service militaire au roi (1271-1304).

II. LA VIOLENCE VUE PAR LES GENS D’ÉGLISE

14h30 : Guy Lobrichon (Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse) – Lutte contre l’hérésie et justifications bibliques de la violence au XIIe siècle.
15h15 : Fernand Peloux (Université de Namur) – La violence dans un dossier hagiographique inédit (IXe-XIVe s.) : le martyre de Volusien de Foix et ses miracles.
16h : Françoise Durand (Montpellier) – Innocent III et la violence. Entre justice et miséricorde.

Mardi 10 juillet

9h : Marie-Anne Polo de Beaulieu (École des hautes Études en Sciences Sociales, Paris) – La violence dans les exempla méridionaux du XIIIe siècle.
9h45 : Térence Le Deschault de Monredon (Université de Barcelone) – Iconographie de la violence dans les églises méridionales.
10h30 : Esther Dehoux (Université de Lille) – « Bien vos connois au cors et au visage, as poinz quarrez et as leës espaules » : autour des enseignes de pèlerinage à l’effigie de Guilhem, guerrier saint de Gellone.

III. LE MIDI, LA DISSIDENCE ET LA CROISADE

11h15 : John France (Université de Swansea) – Des prélats méridionaux violents à la Première croisade.
14h30 : Jean-Louis Biget (ENS LSh) – Les violences de la croisade. Réflexions sur la prise de Béziers (22 juillet 1209).
15h15 : Mark G. Pegg (Washington University in Saint-Louis) – La violence comme rédemption : croisade, inquisition et hérésie.
16h : Nicole Bériou (Université Lumière Lyon) et Bernard Hodel, o.p. (Université de Fribourg) – Dominique et la violence évangélique.

Mercredi 11 juillet

Excursion en Minervois : Minerve, château d’Agel et castrum de Ventajou.

Jeudi 12 juillet

9h00 Georges Passerat (Institut catholique de Toulouse) – La guerre sainte dans l’Anonyme de la croisade albigeoise.
9h45 Damien Carraz (Université Clermont Auvergne) – Celeberrimum et generalissimum concilium. Montpellier, 1215 et le negotium pacis
et fidei.
11h Conclusion, par Dominique Barthélemy (Université Paris-Sorbonne)

Source et plan d’accès : http://fanjeaux.com/colloques.html

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Séminaire des Médiévistes, « Renart le contrefait, état de la recherche », 05/04, Lyon

Dans le cadre du Séminaire des Médiévistes, l’UMR 5648/CIHAM et le Pôle à Lyon de l’EHESS proposent une conférence avec : Corinne Pierreville, Xavier Hélary, Professeurs à l’Université Lyon 3, Elisabeth Lalou, Professeur à l’Université de Rouen.

« Renart le contrefait : état de la recherche »

Jeudi 5 avril 2018, de 9h30  à 12h30, Université Lyon 3, Amphithéâtre Huvelin, 15 quai Claude Bernard 69007 Lyon (Tram T1 – Station « Quai Claude Bernard »)

Source : EHESS 

 

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Journée d’étude:Humanités numériques : de nouveaux outils pour le médiéviste:7-8/05/2018, Université de Namur.

L’ambition de cette rencontre bilingue (anglais / français) destinée en particulier aux jeunes chercheurs et aux étudiants sera, d’une part, d’illustrer combien et comment les humanités numériques contribuent à redynamiser de nombreux champs de recherche en études médiévales et, d’autre part, de fournir une première initiation à certains outils de travail dont les rudiments peuvent s’acquérir au prix d’efforts mesurés.

ANNONCE

Argumentaire

L’informatique, on le sait, s’est aujourd’hui imposée comme un outil incontournable pour le médiéviste. Depuis plusieurs décennies, bon nombre d’historiens, d’historiens de l’art et de philologues du Moyen Âge appuient en effet leurs travaux sur des corpus diplomatiques, des éditions numériques et des bases de données dont la conception a, parfois, été pensée dès le milieu des années 1980. Pourtant, en dépit des apparences, l’exploitation de ces instruments de recherche et de ces corpus demeure globalement en-deçà de leurs potentialités. Hormis quelques notables exceptions, rares sont les médiévistes à s’être engagés dans une approche quantitative globale et fouillée de ces ensembles documentaires numérisés. Les formidables instruments de travail à disposition des chercheurs, dont le Thesaurus Diplomaticus et sa nouvelle mouture des Diplomata Belgica constituent d’excellents exemples belges, sont ainsi trop souvent cantonnés à une fonction unique : celle de servir de répertoires d’éditions. Sans être exclusives des approches plus traditionnelles – bien au contraire –, de nouvelles méthodes d’analyse permettent pourtant d’interroger sur d’autres bases ces corpus documentaires. La portée et la pertinence de ces approches s’accroissant au fil des ans, tout laisse présager qu’elles autoriseront, bientôt, l’émergence de nouvelles formes d’exploration de l’histoire, des arts et des littératures du Moyen Âge, dans lesquelles l’expérimentation et l’innovation méthodologiques occuperont sans aucun doute une place majeure.

L’ambition de cette rencontre bilingue (anglais/français) destinée en particulier aux jeunes chercheurs et aux étudiants sera, d’une part, d’illustrer combien et comment les humanités numériques contribuent à redynamiser de nombreux champs de recherche en études médiévales et, d’autre part, de fournir une première initiation à certains outils de travail dont les rudiments peuvent s’acquérir au prix d’efforts mesurés. La focale portera sur trois méthodes d’analyse quantitative des sources textuelles : 1) l’analyse de réseaux, qui, par l’utilisation de calculs et de graphes, permet d’étudier les relations entre entités sociales, et ainsi de mieux comprendre certains phénomènes sociaux ; 2) le text mining, qui vise à explorer de vastes ensembles documentaires numérisés pour en extraire des données textuelles exploitables par le chercheur ; 3) la stylométrie, dont l’ambition est d’étudier le style propre d’un auteur par le recours à des outils statistiques et, partant, de jeter une lumière nouvelle sur les questions d’attribution.

Concrètement, la rencontre s’articulera en deux temps. La première journée, organisée à l’Université de Namur, illustrera les potentialités de l’analyse de réseaux, du text mininget de la stylométrie dans le cadre de présentations mêlant réflexions méthodologiques et études de cas. La seconde journée, prévue à l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve), adoptera, quant à elle, une visée plus pédagogique, puisqu’elle proposera une initiation aux méthodes de l’analyse de réseaux, du text mining et de la stylométrie à travers des ateliers ouverts aux débutants. Ces journées d’étude ont avant tout l’ambition de défricher le terrain en vue de l’éventuelle organisation d’autres activités liées aux humanités numériques. Elles aboutiront à la mise en ligne d’un répertoire synthétique décrivant les potentialités et les limites des outils numériques utilisés par les intervenants.

Ce rendez-vous sera organisé conjointement par le Réseau des Médiévistes belges de Langue française (groupe de contact du F.R.S.-FNRS), qui a depuis quelques années entamé sa « mue numérique », et par les groupes de recherche « PraME – Pratiques médiévales de l’écrit » (Université de Namur) et « H37 – Histoire et cultures graphiques » (Université catholique de Louvain).

Programme

Université de Namur

Lundi 7 mai 2018

9h15 : Sébastien de Valeriola (UCLouvain / UGent)et Nicolas Ruffini-Ronzani (UNamur / UVSQ) – Introduction

Modérateur : Tristan Martine (Université Lyon-III)

  • 9h30 : Johannes Preiser-Kapeller (Österreichische Akademie der Wissenschaften)– Mapping Medieval Conflicts: A Network Analytical Approach Towards Political Dynamics in the Pre-Modern Period
  • 10h15 : Nicolas Ruffini-Ronzani (UNamur / UVSQ) – Analyse de réseaux et critique historique : quelques enseignements tirés de l’étude du « schisme » de Cambrai (vers 1100)

11h00 : pause

Modérateur : Sébastien de Valeriola (UCLouvain / UGent)

  • 11h15 : Nicolas Perreaux (Goethe Universität Frankfurt am Main) – Les corpus diplomatiques numérisés : contenus, méthodes, possibilités
  • 12h00 : Dominique Stutzmann (CNRS / IRHT) La recherche en plein texte dans les manuscrits médiévaux : la reconnaissance des écritures manuscrites dans le projet HIMANIS

12h45 : pause de midi

  • 14h00 : Jeroen De Gussem (UGent) – Forgery in Saint-Denis: A Stylometric Study in the Donation of Charlemagne

Modératrice : Adélaïde Lambert (ULiège)

  • 14h45 : Jean-Baptiste Camps (École nationale des Chartes) – L’analyse généalogique de traditions textuelles : présentation du module « Stemmatology » pour R

15h30 : Pause

  • 15h45 : Nicolas Mazziotta (ULiège) – Lire, choisir et découvrir, puis numériser : la part du philologue dans les nouvelles technologies
  • 16h30 : Pascale Renders (Université de Lille / Université de Liège)et Esther Baiwir (Université de Lille / Université de Liège) – Ancien picard, picard moderne : quelles ressources numériques ?
  • 17h15 : Paul Bertrand (UCLouvain) – Remarques conclusives

Université catholique de Louvain

mardi 8 mai 2018

Ateliers

  • 9h30 : Atelier no 1 – Initiation à l’analyse de réseaux, org. par Sébastien de Valeriola (UCLouvain / UGent), Nicolas Ruffini-Ronzani (UNamur / UVSQ)etJohannes Preiser-Kapeller (Österreichische Akademie der Wissenschaften)

12h30 : pause de midi

  • 14h00 : Atelier no 2 – Initiation à la fouille de texte, à l’analyse sémantique et à la stylométrie, org. par Jeroen De Gussem (UGent), Sébastien de Valeriola (UCLouvain / UGent) et Nicolas Perreaux (Goethe Universität Frankfurt am Main)

Pour plus d’informations : « Humanités numériques : de nouveaux outils pour le médiéviste », Journée d’étude, Calenda, Publié le vendredi 23 mars 2018, https://calenda.org/437094

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts