Archives de catégorie : Conférences et colloques

[Séminaire en ligne] Jâhiliyya. Histoire et mémoire de l’Arabie préislamique, janvier-avril 2021

Séminaire animé par Eric Vallet (e.vallet@unistra.fr)
Jeudi, 11h-13h, S2 2021
Premier séminaire : 28 janvier
Inscription (pour recevoir le lien de connexion) : https://framaforms.org/inscription-seminaire-jahiliyya-1610827841

L’histoire de l’Arabie pré-islamique, désignée sous le nom d’« âge de l’ignorance » (Jāhiliyya) dans la tradition arabo-islamique a longtemps été écrite exclusivement à partir de sources arabes tardives, cherchant à exalter l’antiquité et les vertus des anciens Arabes, ou à blâmer leurs défauts. Les nombreuses découvertes d’inscriptions ou de vestiges matériels faites en Arabie au cours des dernières décennies et la prise en compte des sources orientales non arabes bouleversent cette histoire. Elles invitent non seulement à revisiter l’histoire de l’Arabie au VIe siècle mais aussi à revenir sur la façon dont le discours historique sur les anciens Arabes s’est construit et développé à partir du VIIIe siècle jusqu’à produire une véritable « invention de la tradition », nécessaires pour garantir l’unité culturelle et politique des maîtres de l’Empire islamique. Ce séminaire se propose d’alterner des séances de présentation et de discussion historiographique sur la base de dossiers d’articles ou de corpus de sources, et des interventions de chercheurs invités. Une participation active des étudiants est attendue.

28/01 : La Jāhiliyya comme question historique

04/02 : Écriture de l’histoire et conservation de la mémoire aux premiers siècles de l’Islam, entre oral et écrit, séance déplacée exceptionnellement de 16 à 18h

11/02 : La construction des discours sur l’Arabie préislamique (VIIe-VIIIe siècle)

18/02 : La construction des discours sur l’Arabie préislamique (IXe siècle)

04/03 : La construction des discours sur l’Arabie préislamique (Xe-XVIIIe siècle)

11/03 : Discours connectés : récits occidentaux et orientaux de la Jāhiliyya (XIXe-XXIe siècle)

18/03 : Les rois vaincus : histoire et mémoire de Ḥimyar

25/03 : Les rois vaincus : histoire et mémoire de Kinda

01/04 : Histoire et mémoire tribale : le cas de Ma‘add

08/04 : Quraysh : une mythologie mémorielle fondatrice15/04 : Une contre-mémoire ? Le cas des Hudhayl

22/04 : Fils d’Abraham ou d’Ismaël ?

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Webinar] The Oxford Pre-Modern Middle Eastern History Seminar, janvier-mars 2021

Tuesdays 5.30-6.30pm, via Zoom

Convenors: Edmund Herzig, Aslı Niyazioğlu, and Christian Sahner

This webinar series will explore various aspects of pre-Modern Middle Eastern history, including talks on early Islam, post-Mongol Iran, Medieval Armenia, and the Ottoman Empire. Each speaker will be joined by a respondent to discuss the themes of their talk. For full details on the individual webinars please see our programme. Registration links for the individual online events can be found below.

Programme and registration : https://ongc.web.ox.ac.uk/event/the-oxford-pre-modern-middle-eastern-history-seminar?fbclid=IwAR3NJNMW29xNU2AlHB7HfSkesdf3Y4Vm7Ay8IZjzvNHh28z9bInPHkDjueY

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Séminaire] Séminaire des médiévistes du CIHAM

Coordonné par Nicolas CARRIER (Lyon 3), le séminaire des médiévistes réunit les membres du laboratoire et les masterants tous les quinze jours durant le deuxième semestre, de 9 h 30 à 12 h 30.

Organisé autour d’un invité ou de membres du CIHAM, ouvert à tout public, ce séminaire est un lieu de rencontre entre historiens, archéologues et littéraires spécialistes de l’époque médiévale.


JEUDI 28 JANVIER 2021

Damien LABADIE, Robin SEIGNOBOS

JEUDI 11 FÉVRIER 2021

Sébastien DOUCHET

JEUDI 25 FÉVRIER 2021

Gian Luca POTESTÀ

JEUDI 29 AVRIL 2021
 
 
Plus d’informations sur la page du séminaire

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Séminaire] Séminaire de latin médiéval. Poésie et politique à l’époque carolingienne: lecture et analyse des Gesta Berengarii imperatoris

Responsable : Frédéric Duplessis (MCF, ENS de Lyon)

Les Gesta Berengarii imperatoris sont un panégyrique en vers composé vers 916 en l’honneur de Bérenger Ier d’Italie. Ce poème anonyme est une des principales sources narratives à la disposition des historiens pour retracer les événements politiques survenus en Italie du nord entre 888 et 915. À travers l’analyse de la trame générale du panégyrique, la traduction de certains passages-clefs de cette œuvre et la confrontation de ces passages avec d’autres sources contemporaines (notamment l’Antapodosis de Liudprand de Crémone, les annales de Fulda et le Chronicon de Réginon de Prüm), l’enjeu de ce séminaire est d’étudier le traitement de la matière historique dans ce poème épidictique du Xe siècle et de montrer, en retour, comment les historiens peuvent utiliser une telle source littéraire.

Ce séminaire est ouvert aux étudiants de M1, de M2 et aux doctorants. Les latinistes débutants sont les bienvenus.

Programme [docx]


Horaire : jeudi de 11h à 13h du 18 janvier au 7 mai 2021. 

Lieu : ENS de Lyon – en distanciel 

Merci d’écrire à frederic.duplessis@ens-lyon.fr pour assister au séminaire.

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Séminaire] Le médiévalisme – Des usages contemporains du Moyen Âge

Organisé par Aude Mairey, Directrice de recherche (LaMop – CNRS/Paris 1).

Depuis quelques décennies, le médiévalisme, que l’on peut définir à la suite de Louise d’Arcens comme « la réception, l’interprétation ou la recréation du Moyen Âge européen dans les cultures post-médiévales », est devenue une discipline à part entière, d’abord dans les pays anglophones puis dans l’ensemble de l’Europe occidentale (pour ne s’en tenir qu’à elle). Le champ est vaste : de Victor Hugo à J.R.R. Tolkien, de la recréation d’une architecture néo-gothique aux jeux vidéos populaires, de l’anneau de Jeanne d’Arc à la reconstitution de batailles médiévales, les usages contemporains du Moyen Âge sont nombreux – littéraires, cinématographiques, ludiques, mais aussi politique… Pourtant, alors que nos collègues littéraires ont été les premiers à s’emparer de ce champ au sein du monde universitaire, cela n’a pas été le cas (ou à peine) pour les historiens. Ce séminaire se propose donc d’envisager, en complémentarité avec les autres disciplines, tant l’histoire du médiévalisme que la diversité de ses usages actuels.

Il portera cette année sur les rapports entre le médiévalisme et l’Orient.

Les séances sont ouvertes à tous et se tiendront si possible le vendredi de 14h à 16h en salle Perroy, à la Sorbonne. Une tenue par Zoom est de toute façon prévue. Si vous souhaitez y assister, inscrivez-vous à l’adresse suivante : aude.mairey@univ-paris1.fr.

Télécharger le programme au format PDF.

 

Programme 2020-2021 (2nd semestre) :

5 février 2021 – Annliese Nef (Université Paris 1), « Des usages contrastés du passé islamique de l’Europe ».

12 mars 2021 – Florian Besson (agrégé et docteur en histoire), « “À l’est, tout était différent”. L’Orient de Game of Thrones, monde d’altérités ».

26 mars 2021 –  William Blanc (EHESS), « Comme un samouraï. Figure du guerrier dans le cinéma et les manga japonais de l’Après-Guerre ».

9 avril 2021 – Yohan Chanoir (EHESS), « Un Moyen Âge plastique ? Le médiévalisme des cinémas chinois ».

14 mai 2021 – Catherine Richarte (INRAP), « Médiévalisme, modernité des usages et renouvellement des connaissances sur le Moyen Âge. Quelques allégations revues à travers le prisme de l’archéologie ».

28 mai 2021 – Benoît Grévin (EHESS), « Un médiévalisme très oriental : les Hongrois et la pensée de l’origine asiatique ».


Source: LaMOP

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Séminaire] Codicologie quantitative & sociologie du livre médiéval. Membra disjecta – Membra conjucta II. À l’épreuve de la reconstitution

Séminaire fondé par Ezio Ornato, Jean-Philippe Genet et Carla Bozzolo, et coordonné par François Foronda, Émilie Cottereau-Gabillet et Octave Julien.

Le webinaire se tient à la Sorbonne, en salle Édouard Perroy virtuelle, sur Zoom, ID : 939 6119 6908 – Clé : CODICO (de 17h à 19h).


Programme de l’année (à télécharger au format PDF) :

 

Jeudi 28 Janvier, DARWIN SMITH (CNRS, Lamop) – Membra peregrinanda. Livres et bibliothèque à Notre-Dame de Paris

Jeudi 11 Février, PIERRE CHAMBERT-PROTAT (Biblioteca Apostolica Vaticana) – Travailler non seulement sur des textes, mais dans des livres. Florus et le milieu lyonnais face à la structure matérielle du codex

Jeudi 18 Février, LAURA ALBIERO (IRHT) – La bibliothèque cachée. Fragments de manuscrits à la Bibliothèque nationale de France

Jeudi 4 Mars, KASSER-ANTTON HELOU (IUT d’Évry, Dypac) – Les manuscrits produits à Saint-Jean d’Acre : méthodes, enjeux et difficultés d’identification

Jeudi 18 Mars, JUDITH KOGEL (CNRS, IRHT) – La bibliothèque médiévale des Juifs de Colmar

Jeudi 8 Avril, ALBERTO TORRA (Archivo de la Corona de Aragón), GIORGIOS MAGKANAS, HÉCTOR BAGAN, MARIA CARME SISTACH et JOSÉ F. GARCÍA (Universitat de Barcelona, Secciò departamental de Química Analítica) – Une reconstitution toujours en progrès : nouvelles miniatures et caractérisation matérielle du Liber Feudorum Maior


Source: LaMOP

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Séminaire] Le monde du savoir au Moyen âge – Séminaire de l’UPEC

Programme de l’année 2020–2021.
Les jeudi, 17h-18h30.  Pour le moment, les séances sont prévues en distanciel, sur Zoom. Un lien sera envoyé quelques jours avant les conférences.

Programme :

7 janvier
Fernand Peloux (CNRS, FRAMESPA)
Ancrage et circulation de l’hagiographie de part et d’autre des Pyrénées. Lien vers la salle de visioconférence

28 janvier
Marie-Céline Isaïa (Université Lyon-3, CIHAM)
Écrire l’histoire. Le savoir-faire des hagiographes, IXe-Xe siècles

11 février
Anne Raffarin (Université Paris-Est, Créteil – LIS)
Une somme de savoirs sur la Rome antique : le Roma triumphans de Flavio Biondo

11 mars
Baptiste Laïd (Université Paris-Est, Créteil – LIS)
La bibliothèque d’une femme instruite : aux sources de la bibliothèque de Marie de France (1180)

18 mars
Benoît Grévin (CNRS, EHESS – CRH)
Fonder en raison la « Première loi du Royaume ». Nouvelles recherches sur la création de l’acte de fixation de la majorité des rois de France de 1374

1er avril
Pauline Spychala (Université Paris-Est, Créteil – CRHEC)
Réseaux de sociabilités universitaires à la fin du Moyen Âge : que peuvent apporter les suppliques ?

6 mai
Jacques Dalarun (Institut de France)
Corpus franciscanum. François d’Assise, corps et textes

Source: RMBLF

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Appel à communication] Présence de Juvénal, colloque, MSH Clermont-Ferrand, 18-20 novembre 2021 [Date limite propositions : 28 février 2021]

Présentation

COLLOQUE PRÉSENCE DE JUVÉNAL
organisé les 18, 19 et 20 novembre 2021
à la MSH de Clermont-Ferrand par le CELIS et le Centre de recherches André Piganiol-Présence de l’Antiquité sous la direction de Fabrice GALTIER et Rémy POIGNAULT

Argumentaire

Le colloque Présence de Juvénal se situe dans le sillage des précédentes réunions scientifiques issues de la collaboration établie depuis longtemps entre le CELIS et le centre André Piganiol-Présence de l’Antiquité, dont l’objectif est la réception de l’Antiquité.
Il s’agit, en l’occurrence, d’explorer la réception des Satires de Juvénal, œuvre dont le rayonnement et l’influence suscitent depuis quelques années un regain d’attention. En 2005, le Cambridge Companion to Roman Satire en réinterrogeait déjà certains aspects. Mais l’intérêt pour cette question s’est accru depuis, comme en témoignent, en Italie, le colloque qui s’est tenu en 2014, Giovenale tra storia, poesia e ideologia, dont les actes ont été publiés par A. Stramaglia, S. Grazzini et G. Dimatteo (Berlin/Boston, De Gruyter, 2016) et celui qui est prévu à Aquino en mars 2021 sur La fortuna di Giovenale nella letteratura europea, centré surtout sur la littérature italienne, en France, la journée d’études organisée par H. Casanova-Robin et S. Grazzini en mars 2019 sur « La satire de Juvénal et sa postérité », et, tout récemment, le colloque « De la satire à la juvénale : formes et enjeux de la satire chez Rétif de la Bretonne », qui soulignait la filiation entre le satiriste romain et l’auteur français. Cependant, ce vaste champ d’exploration n’a jusqu’ici fait l’objet d’aucune véritable enquête d’ampleur. L’angle d’approche choisi pour la mener à bien concerne, au-delà du seul genre satirique, l’apport de Juvénal à l’expression littéraire des réalités, thèmes ou idées qu’il entend représenter et la manière dont cet apport a été perçu, traduit ou assimilé dans la culture occidentale.
Les principaux axes de réflexion, à titre indicatif, sont les suivants :
– Juvénal et la satire : son rapport au genre et à ses prédécesseurs (Théophraste, Lucilius, Horace, Perse…) ; son influence sur les auteurs de satires (Mathurin Régnier, Théophile de Viau, Boileau, Johnson…)
– Les apports de Juvénal à l’écriture satirique dans l’Antiquité et au-delà, sa réception et son influence : Lucien et la seconde sophistique, les textes satiriques chrétiens (Tertullien, Commodien, Arnobe, Lactance, Prudence, Claudien…), Agrippa d’Aubigné, La Bruyère, Quevedo, Rétif de La Bretonne, Victor Hugo, Léon Bloy, Barbey d’Aurevilly, Octave Mirbeau, Paul Léautaud…
– La satire de Juvénal au carrefour des genres littéraires : épopée (Juvénal et Virgile…) ; histoire (Juvénal et Tacite…) ; philosophie ; rhétorique ; théâtre…
– Juvénal et l’empire romain :

. la réalité de l’empire au prisme du regard du satiriste

. Juvénal inspirateur d’images de l’empire romain dans la littérature et les arts à l’époque moderne et contemporaine

– Éditions, traductions, gloses de Juvénal…


Comité scientifique

– Frédéric Duplessis, ENS de Lyon
– Fabrice Galtier, Université Clermont Auvergne, CELIS
– Stefano Grazzini, Université de Salerne
– Catherine Notter, Université de Strasbourg
– Rémy Poignault, Université Clermont Auvergne, CELIS
– Antonio Stramaglia, Université de Bari

Comité d’organisation

– Grégoire Blanc, doctorant sous contrat, CELIS
– Fabrice Galtier
– Rémy Poignault


Les actes du colloque feront l’objet d’une publication dans la collection « Caesarodunum » du Centre de recherches André Piganiol-Présence de l’Antiquité.


Prière d’adresser le titre de votre proposition de communication avec un bref résumé à fabrice.galtier@orange.fr et remy.poignault1@orange.fr avant le 28 février 2021.

Présence de Juvénal- appel à communication en pdf

Source : Frédéric Duplessis

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Journée d’Étude] La fabrique des comptes urbains en France à la fin du Moyen Âge, 15 décembre

Journée d’étude du programme régional « Corpus médiéval des comptabilités urbaines ligériennes » piloté par le CeTHiS et organisé avec le concours du consortium COSME2. Avec les interventions de Jean THIBAULT et Ronan CAPRON.

En visioconférence uniquement: cethis@univ-tours.fr

PROGRAMME

9 h 30 – accueil des participants

9 h 45 – présentation

10 h – Thomas Roy Les comptabilités des villes d’Amboise et de Tours. Des comptes finaux aux pièces annexes : vers la reconstitution d’un processus de production ?

10 h 30 – Françoise Michaud-Fréjaville. Gérer les comptes d’une ville avant, pendant et après un siège : Orléans 1427-1431

11 h 00 – Jean Thibault. Nevers les registres comptables d’une petite cité : l’impôt révélateur de la transformation financière, administrative et politique de la cité

                   Discussions

14 heures – Cléo Rager. La fabrique des comptes troyens dans la seconde moitié du XIVe siècle : acteurs, pratiques, finalités

14 h 30 – Aurore Denmat-Leon. Rendre compte, rendre des comptes à Nantes après la guerre franco-bretonne

15 heures – Ronan Capron. De la mémoire au contrôle : mutations et rationalisation des comptes et des procédures administratives dans les communes rurales du Valentinois (XIVe-XVe siècle)

                   Discussions


Affiche-programme

Date:  9 h 30 à 16 h 30 le mardi 15 Décembre 2020
Lieu: Visioconférence uniquement

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Séminaire doctoral] Islam : approches plurielles, INALCO, déc. 2020-juin 2021

Année 2020-2021 : Temps de l’Islam, temps de l’histoire : périodisations et temporalités

Ce séminaire est organisé par le Centre de recherches Moyen-Orient Méditerranée (CERMOM), Hocine Benkheira (EPHE), Francesco Chiabotti (Inalco), Jean-Jacques Thibon (Inalco), avec la collaboration de Faten Ajmi (post-doctorante GIS-MOMM).
Toutes les séances auront lieu les mardis de 16h30 à 19h30. En fonction de la situation sanitaire, la salle ou le lien zoom seront précisés avant chaque séance.

DESCRIPTIF DU SEMINAIRE

Malgré certains constats « négatifs », évoquant un déclin de la recherche dans les études islamiques de langue française, on doit au contraire reconnaître ces dernières années une certaine vitalité. Sans doute qu’il n’y a plus de figures éminentes (à la manière de Blachère, Massignon, Rodinson ou Cahen). Certainement les recherches menées n’ont pas la même renommée que celles rédigées en langue anglaise, auxquelles profite le monolinguisme planétaire. Outre les aspects matériels et financiers, un des principaux travers, qui menace ce champ d’études, c’est l’absence d’échanges et discussions sur les questions méthodologiques et théoriques auxquelles chacun est confronté. En effet l’hyper-spécialisation et la division technique du travail poussée qui caractérisent le champ ne permettent pas d’avoir une vue d’ensemble, chacun se contentant d’exploiter le sous-domaine qu’il occupe. Depuis la mise en place du GIS MOMM, il existe un cadre une fois par an où des échanges et des rencontres peuvent avoir lieu. Toutefois on peut remarquer que les divisions et séparations anciennes sont réintroduites lors du Congrès bisannuel : on se réunit entre spécialistes des mêmes questions étroites.
Il ne s’agit pas de critiquer, voire de dénoncer l’hyper-spécialisation. C’est une étape indispensable dans l’évolution d’un champ d’études. Qui maintenant est en mesure de dominer à la fois l’histoire politique et sociale du monde islamique et son histoire religieuse dans tous ses aspects ?
C’est pour cela qu’il nous est apparu opportun de mettre en place un cadre d’échanges entre spécialistes de domaines différents, sous la forme d’un séminaire doctoral mensuel qui se déroulera à l’Inalco et s’adresse aux doctorants ainsi qu’aux étudiants de Masters. Il est conçu et animé par Hocine Benkheira (EPHE), Francesco Chiabotti et Jean-Jacques Thibon (Inalco) qui en assurent la responsabilité scientifique. Ce séminaire propose d’aborder, pour des sujets historiques ou islamologiques, des questions de méthode et de théorie qui sont communes, comme l’emprunt (comme transfert cultuel), la périodisation, les formes politiques, l’histoire de la terminologie technique d’une discipline, les interférences sémantiques entre ces diverses disciplines (soufisme, hadith, falsafa). Il s’agira à chaque séance, sans parti pris, d’inviter deux ou trois personnes, collègues et doctorants, à présenter leurs réflexions sur un thème fédérateur, en relation avec leurs propres recherches. Dans un second temps, on pourrait également faire appel à des collègues d’autres champs disciplinaires (par ex. des antiquisants, des indianistes, voire des géologues ou des biologistes…) afin de réfléchir sur une base comparative élargie. L’objectif de ces séances n’est pas seulement une confrontation profitable aux seuls spécialistes. Elles sont destinées à donner aux étudiants de masters et aux doctorants des repères et des outils utiles dans les constructions temporelles comme dans l’élaboration de problématiques théoriques conformes aux exigences de la démarche scientifique. Ce sera pour eux l’opportunité d’être confrontés aux recherches en cours et d’acquérir des outils méthodologiques et des connaissances fondamentales pour leurs futurs travaux.
Le thème général de la première année est intitulé Temps de l’Islam, temps de l’histoire : périodisations et temporalités. Dans tous les domaines de spécialité, nous sommes tous confrontés à cette question. Voire même nous élaborons tous, explicitement ou non, des périodisations restreintes à nos domaines spécifiques. Celles-ci sont parfaitement légitimes. Mais en même temps c’est là que le bât blesse. En effet, se restreindre à son domaine de spécialité c’est ne pas voir l’ensemble. Aussi une interrogation ne peut manquer de se poser : comment penser l’articulation du particulier et du général ? Certes une périodisation unique n’est plus de mise, la périodisation politique n’est pas suffisante même si elle offre un cadre commode pour classer les faits et les « évènements », et ensuite les présenter. Mais une telle manière de faire donne le sentiment que l’histoire des idées est à la traîne de l’histoire politique, qui seule, maîtrisant le tempo, donne sa cohérence au tout. Or la preuve même qu’une telle problématique est mutilante c’est que les recherches suffisamment poussées dans plusieurs domaines attestent au contraire du décalage entre l’histoire politique et l’histoire religieuse : de nombreuses transformations et mutations importantes ont lieu au cours des IXe et Xe s., à l’apogée du Califat abbasside et non au moment de son émergence. On peut faire une observation analogue au sujet des Mamelouks comme des Ottomans : les formes religieuses en effervescence, contemporaines à ces « dynasties », ne sont en rien déterminées quant au fond par elles. Certes la plupart des mouvements politiques en Islam ont une dimension religieuse forte, mais la sphère des idées religieuses (et pas seulement) échappe en grande partie à cette détermination. Tel pouvoir politique peut apporter son appui à tel courant religieux, mais détermine-t-il complètement sa diffusion et son succès ? De nombreuses questions peuvent être abordées à la lumière d’une telle démarche. Elles doivent surgir des travaux particuliers que chacune et chacun conduit de son côté, seul ou collectivement.
Le séminaire devrait également aborder la question des temporalités qui sont propres à la vision interne que chaque discipline islamique, que chaque groupe ou acteur a conçue de sa propre histoire et de son devenir. Réorganisées dans de nouvelles périodisations, ces temporalités revues à travers l’interrogation historique et sociale révèleront des moments « fondateurs », oubliés à la faveur de reconstructions généalogiques forcement sélectives et nécessairement téléologiques. Une attention particulière sera donc consacrée à des thèmes « mineurs » car exclus ou oubliés des débats relevant de l’histoire islamique, mais capables de soulever des interrogations fécondes.
Dans la perspective du Séminaire de l’année 2020-2021, les contributions peuvent aborder des problèmes aussi divers que les origines, les ruptures et changements, la continuité, les marges, dans leur pluralités (sociales, idéologiques, ethniques ou linguistiques), telle ou telle périodisation, des débats historiographiques récents etc. Des séances seront consacrées à l’histoire du soufisme médiéval, à la question de l’histoire du mouvement chiite et de ses contacts avec d’autre courants (soufisme, philosophie), ou encore à l’histoire des rites et des praxis religieuses. Ce séminaire essaiera enfin de faire dialoguer également histoire sociale et histoire des textes, dans le but de retrouver des « moments » clefs de l’histoire islamique.

PROGRAMME DES SEANCES – THEMES – NOM DES PARTICIPANTS

– Le 15 décembre 2020, Séance 1 : Introduction générale : Écrire l’histoire des pratiques en islam : étude de cas

  • Jean-Jacques Thibon : présentation du séminaire
  • Hocine Benkheira : « Exégèse du Coran et Histoire du jeûne »
  • Francesco Chiabotti : « La prière abrahamique »

Attention : pour suivre en distanciel cette séance, il faudra prochainement vous inscrire en cliquant ici.


– Le 26 janvier 2021, Séance 2 :  En quête/enquête de sagesse (ḥikma) : (modérateur FC)

  • Jean-Jacques Thibon : « Le concept de sagesse (ḥikma) dans les manuels de soufisme »
  • Meryem Sebti : « Sagesse et rationalité dans le corpus avicennien »
  • Moussa Abou Ramadan : « La maṣlaha dans le Jamʿ al-jawāmiʿ de Tāj al-dīn al-Subkī (m. 771/1369) et ses commentaires »


– Le 16 février 2021, Séance 3 : Quelques débats historiographiques récents sur les rapports entre chiisme et soufisme, (modérateur JJT)

  • Mathieu Terrier et Francesco Chiabotti : « La question des origines : débats autour des sources et des méthodes »
  • Doctorant : Belgacem Aboudi : « La réception de la Burda de Būṣayrī »


– Le 23 mars 2021, Séance 4 : Coran et histoire (modérateur HB)

  • Mehdi Azaiez : « L’eschatologie coranique : enjeux, présupposés et limites de méthodes de lecture »
  • Asma Hilali : « Enseigner et apprendre le Coran VIIème-Xème siècle. Regards croisés sur la méthodologie « coraniste » et les sources historiques. »


– Le 13 avril 2021, Séance 5 : L’expression du temps et de la temporalité dans les textes fondateurs (modérateur JJT)

  • Denis Gril : « Les modalités temporelles du Coran »
  • Pierre Lory : « L’emploi de l’accompli et de l’inaccompli dans plusieurs exégèses eschatologiques mystiques au 4e et 5e siècles AH ».


– Le 11 mai 2021, Séance 6 : Écrire l’histoire de la sainteté (modérateur FC)

  • Ruggero Vimercati : L’isnād-paradigme ou l’histoire de l’islam comme histoire du renouvellement du lien (en anglais reconnection) au Prophète
  • Catherine Mayeur-Jaouen : « Sainteté et culte des saints : quelle périodisation ? »


– Le 8 juin 2021, Séance 7 : La naissance du fiqh : (modérateur HB)

  • Christian Müller : « Naissance et évolution du Fiqh au sein de l’ordre juridique califal »
  • Mathieu Tillier : « Dater le hadith : réflexions méthodologiques sur l’émergence de l’autorité prophétique »


Organisateurs : Hocine Benkheira (EPHE), Francesco Chiabotti (Inalco), Jean-Jacques Thibon (Inalco).

Contacts : francesco.chiabotti@inalco.fr et jean-jacques.thibon@inalco.fr

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Conférence en ligne] Sidonie Bochaton, « Meillerie. Un prieuré fortifié de chanoines réguliers (XIIe-XIXe siècle) »

Conférence de Sidonie Bochaton en webinaire suite à la sortie de son ouvrage Meillerie. Un prieuré fortifié de chanoines réguliers (XIIe-XIXe siècle) dans la collection Mémoires et documents de l’Académie Salésienne
Conférence disponible sur la chaîne YouTube de la MOM.

Source : MOM

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Colloque] Aux origines de la dette publique en Europe (XIIIe-XVIIe s.), 12-14 nov.

Coordination: Armand Jamme (CNRS) et Pere Verdés Pijuan (CSIC)

Partout, au cours des derniers siècles du Moyen Âge et au début des Temps modernes se développent en Europe diverses formes d’endettement public. Le programme IEA (ex-PICS), lancé par le CNRS et le CSIC en 2018, les étudie : précocité du phénomène autour de la Méditerranée, attitudes des individus et des sociétés qui incorporent ce nouvel instrument financier dans leurs propres stratégies, renouvellements doctrinaux de la pensée sur la valeur et la monnaie, et bien sûr conséquences sur le développement économique et politique des États. Après deux rencontres organisées à Barcelone et Rome, centrées principalement sur les expériences développées dans les espaces ibérique et italien, nos investigations se poursuivent en accordant plus de place à l’Europe du Nord.

Programme à retrouver ici

Lien vers la salle virtuelle.

La rencontre est organisée dans le cadre d’un International Emerging Action (ex Projet International de Coopération Scientifique) développé par le CNRS et le CSIC: Aux origines de l’endettement public. Gouverner la dette dans l’Europe méditerranéenne (XIIIe-XVIe siècles), ref. PIC2017-FR8PIC2017FR8. Il bénéficie du soutien des programmes I+D PGC-2018-100979-B-C21 et C22, du Grupo de Investigación Consolidado 2017 SGR 1068, du Consortium Cosme2 (CNRS) et du CIHAM.

Dates: 12-14 novembre 2020

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

1er séminaire Jeunes Chercheurs Équipe IT&M (Images, Textes & Monuments) (Université Côte d’Azur, laboratoire CEPAM), 6 et 13 novembre 2020

Le vendredi 6 novembre matin et le vendredi suivant 13 novembre après-midi se tiendra la première édition du séminaire des jeunes chercheurs de l’équipe Images, Textes & Monuments du laboratoire CEPAM-UMR 7264 (CNRS-Université Côte d’Azur), organisé par les doctorantes Angela Baranes et Aude Lazaro.

Ces deux demi-journées regrouperont treize communications autour de quatre thèmes distincts : « Arts, sciences et techniques » et « Rhétorique et discours anciens » le 6 novembre, et « Figures et mythes à travers les âges » et « Écrire l’histoire, créer un patrimoine » le 13 novembre.

Du fait du confinement, le séminaire se tiendra à distance par visioconférence sur la plateforme Zoom.

Affiche, programme et lien Zoom au lien suivant.

Source : Page de l’évènement sur le site du laboratoire CEPAM.

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Séminaire] Naïs Virenque (org.), « Qu’est-ce qu’un diagramme ? Pour une théorie iconologique, esthétique et sémiotique des figures diagrammatiques », Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain, décembre 2020-juin 2022

De décembre 2020 à juin 2022, se tiendra le séminaire intitulé « Qu’est-ce qu’un diagramme ? Pour une théorie iconologique, esthétique et sémiotique des figures diagrammatiques » à l’Université Catholique de Louvain. Ce séminaire, dont vous trouverez le programme en pièce jointe, est organisé par Naïs Virenque et sera accessible en co-modalité présentielle et distancielle.
 
La première séance aura lieu le 10 décembre de 14h à 16h dans les locaux de l’Université Catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve (salle Socrate 42).
 
Les restrictions sanitaires actuelles nous contraignent à demander aux participants (qu’ils participent en présentiel ou en distanciel) de s’inscrire en ligne via le formulaire suivant : https://uclouvain.be/fr/instituts-recherche/incal/gemca/evenements/diagramme-1.html. Cette inscription nous permettra d’organiser la salle en fonction du nombre de participants afin de respecter la distanciation sociale.
 
 
Source : Naïs Virenque
 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Colloque] INRAP, « Archéologie des rivages: habiter le littoral de la Préhistoire aux Temps Modernes, 16-17 novembre et 20-21 novembre 2020 [En ligne]

Les 16 et 17, puis 20 et 21 novembre 2020, l’Inrap présente 

« Archéologie des rivages : habiter le littoral de la Préhistoire aux Temps modernes », en partenariat avec le musée d’Aquitaine et l’université des Antilles. Ce colloque interdisciplinaire qui clôt la saison scientifique 2020 de l’Inrap, « Archéologie de la mer », sera accessible en direct et en rediffusion sur inrap.fr

Toutes informations (programme, modalités d’écoute) sur le site de l’INRAP

Source : INRAP

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Colloque] Donne e povertà nell’Europa mediterranea medievale (9-10 nov. 2021)

Colloque organisé par l’Università degli Studi di Milano – Dipartimento di Studi Storici, l’École Française de Rome, le LaMOP et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il s’inscrit dans le programme de recherche « PAUVRETÉ. Les économies de la pauvreté au Moyen Âge en Europe méditerranéenne (IXe-XVe siècles) » de l’École Français de Rome. 

Le colloque se tiendra les lundi 9 et mardi 10 novembre 2021 de façon virtuelle. Le programme est consultable ici

Pour y assister, merci de contacter maddalena.moglia@unimi.it.

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Séminaire] Séminaire d’études médiévales ibériques 2020-2021

Programme :

7 décembre 2020
Anna Alberni (ICREA, Barcelone), Alexandra Beauchamp (Université de Limoges) et Stefano Cingolani (ERC MiMus)
Autour du programme de recherche (ERC) MiMus loculator seu Mimus. Performing Music and Poetry in Medieval Iberia.

*Vendredi 29 janvier 2021

Sylvain Piron (EHESS)
Retour sur Opicino de Canistris : famille terrestre, famille céleste.

Amaia Arizaleta (Université Toulouse – Jean Jaurès)
Cartes littéraires, diagrammes, cartographies des savoirs ? (Castille, XIIIe s.).

15 février 2021
Juan Vicente García Marsilla (Universitat de Valencia) et Sandrine Victor (INU Champollion-Albi)
Que donnent à voir les chantiers urbains médiévaux ? Les chantiers catalans et valenciens comme marqueurs de contextes.

15 mars 2021
Ekaterina Novokhatko (Universitat Autònoma de Barcelona) et Fernand Peloux (CNRS, Framespa)
Martyrologes et manuscrits hagiographiques en Catalogne (IXe-XIIe s.).

12 avril 2021
Daniel König (Universität Konstanz) et Daniel Baloup (Université Toulouse – Jean Jaurès)
Discours sur la violence et violence du discours entre chrétienté et Islam au Moyen Âge.

10 mai 2021
Gaelle Bosseman (Université Toulouse – Jean Jaurès) et Florian Gallon (Université Toulouse – Jean Jaurès)
Édition et étude d’un florilège ascético-eschatologique annexé au Beatus de Silos (fin XIe s.).


 

Lieu: Toulouse – Campus du Mirail – UNIVERSITÉ TOULOUSE – JEAN JAURÈS – Maison de la Recherche, Salle D31

Date: le lundi* de 9h30 à 12h00


 

Source: Université de Toulouse II  via RMBLF.be

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Congrès] La lengva de los copistas. Variación y modelos de la escritvra del texto en el español medieval

El Congreso La lengua de los copistas. Variación y modelos de la escritura del texto en el español medieval, tendrá lugar los días 15-16 de octubre de 2020 en el Aula Magna de la Facultad de Filología de la Universidad de Salamanca, en sesiones de mañana y tarde. Dicho congreso, dirigido por Leyre Martín Aizpuru y Juan Miguel Valero Moreno, es resultado del desarrollo del Proyecto de Investigación Nacional Alfonso de Cartagena. Obras Completas y se realiza en colaboración con el Departamento de Lengua Española y la Facultad de Filología de la Universidad de Salamanca.

DIRECCIÓN CIENTÍFICA: Leyre Martín Aizpuru & Juan Miguel Valero Moreno

COORDINACIÓN TÉCNICA: Laura Ranero Riestra & Pablo Rodríguez López

JUEVES, 15 DE OCTUBRE

Aula Magna de la Facultad de Filología

9:30 Inauguración y presentación del congreso.
Intervienen: Sr. Decano en funciones de la Facultad de Filología, que preside, & Sres. Directores del Congreso.


10:00-11:00. Conferencia inaugural. Preside Leyre Martín Aizpuru.
Pedro SÁNCHEZ-PRIETO BORJA (Universidad de Alcalá), El copista del «Auto de los Reyes Magos».


16:00-20:00. Ponencias.
– José Manuel FRADEJAS RUEDA (Universidad de Valladolid), Aventuras y desventuras de un ejemplar de las «Siete Partidas»: los códices Zabálburu y Dominicos y una curiosidad del taller.
– Ricardo PICHEL GOTÉRREZ (Universidad de Alcalá), Bilingüismo y prácticas escriturarias en la recepción occidental del modelo historiográfico (post)alfonsí: de la «Crónica xeral galega» a la «Crónica de 1404».
– Belén ALMEIDA CABREJAS (Universidad de Alcalá), La«General estoria» en el siglo XV: lecturas y refundiciones.
– Inés FERNÁNDEZ ORDÓÑEZ (Real Academia Española), Editando la «Estoria de España» a partir de varios copistas.


VIERNES, 16 DE OCTUBRE

Aula Magna de la Facultad de Filología

09:00-14:00 Ponencias.
– María Nieves SÁNCHEZ GONZÁLEZ DE HERRERO (Universidad de Salamanca & IEMYRhd), Algunos testimonios orientales y occidentales médicos y enciclopédicos de la Baja Edad Media.
– Vicente José MARCET RODRÍGUEZ (Universidad de Salamanca & IEMYRhd), La escritura de los copistas: usos braquigráficos en documentación cancilleresca y notarial castellano-leonesa del siglo XV.
– Leyre MARTÍN AIZPURU & Juan Miguel VALERO MORENO (Universidad de Salamanca &IEMYRhd), La traducción castellana de la oratio «Pro Marcello»: variación textual y variación gráfica.
Blanca GARRIDO MARTÍN (Universidad de Sevilla), Variación lingüística intertestimonial en la tradición textual de la «Respuesta a la qüestión fecha por el Marqués de Santillana».
– Lola PONS RODRÍGUEZ (Universidad de Sevilla), Un copista para agrandar al héroe ya la lengua: la segunda versión del «Compendio historial» de Rodríguez de Almela.


17:00-18:00 Conferencia de clausura. Preside Juan M. Valero Moreno.
José Antonio PASCUAL (Real Academia Española), La consciencia de los copistas y sus distintas formas de participar en el texto, visto a través de algunas copias del ámbito aragonés cuatrocentista.


Source: Site de la SEMYR

Dates: 15-16 octobre 2020

Lieu: Université de Salamanque | assistance virtuelle possible. 

Inscription: formulaire à télécharger ici et à envoyer à: lenguacopistas@gmail.com, avec comme titre NOM_CongresoLenguadeloscopistas

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts