[Parution] André Bazzana, De terre et de bois, la “Poype”… de Bresse, Dombes et Val de Saône Xe-XIIIe siècle, Bourg-en-Bresse, Patrimoine des Pays de l’Ain, 2022, 240 p.

20220420090621360 0002

Présentation de l’ouvrage

Tous ceux qui arrivent dans notre département de l’Ain, ne manquent pas d’être surpris par la présence fréquente d’un terme original, la poype…

Son origine reste encore inconnue, alors que l’archéologie la révèle chaque jour davantage.

Particularité locale, dont l’histoire a longtemps suscité affabulation, incrédulité ou rejet de tout essai d’éclairage ? Certes, mais aussi phénomène présent en Bresse-Dombes (et sur leurs marges) comme sur l’ensemble de l’Occident médiéval…

De nombreux travaux -multiples et divers, parfois aventurés- tentèrent d’éclairer, au fil des deux derniers siècle, dans l’Ain, l’essor impressionnant de ce type d’édifice de terre.

Son rôle dans les siècle centraux du Moyen Âge (du milieu du IXe siècle à la fin du XIIIe siècle) apparaît chaque jour davantage. En ces premières décennies du IIIe millénaire, une meilleure connaissance du phénomène et de son évolution est satisfaisante, mais appelle à de futurs travaux…

Source : Patrimoine des Pays de l’Ain

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à contributions] “Aux frontières des espèces”, Frontière·s, revue d’Archéologie, Histoire et Histoire de l’art [Date limite propositions : 20 décembre 2022]

Frontière·s, revue d’Archéologie, Histoire & Histoire de l’art lance un nouvel appel à contributions intitulé « Aux frontières des espèces » dont vous trouverez le détail ici (Appel en français et Appel en anglais) et sur la page : https://publications-prairial.fr/frontiere-s/index.php?id=510
L’appel est ouvert jusqu’au 20 décembre 2022
 
Par ailleurs, l’appel à contributions pour le numéro 7 sur le thème «Les frontières de l’eau » reste ouvert jusqu’au 20 juin 2022. 
Vous pouvez également envoyer vos articles pour la section varia de la revue avant le 20 juin 2022 pour une publication dans le numéro de décembre 2022, et avant le 20 décembre 2022 pour une parution dans le numéro de juin 2023.
 
Source : Gaëlle Perrot, rédactrice en chef de Frontière.s
 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Journée d’étude] Actualité de la recherche sur l’Arménie médiévale, Lyon, CIHAM, 5 mai 2022

Le jeudi 5 mai aura lieu une journée d’étude portant sur l’actualité de la recherche sur l’Arménie médiévale, et plus particulièrement sur le site paléochrétien et médiéval d’Ereruyk. 

La journée, organisée par Damien Martinez (Lyon 2, Ciham), se tiendra à la Maison des Sciences de l’Homme Lyon-Saint-Etienne, en salle Marc Bloch entre 9h et 17h.

Programme :

9 h 30 | Accueil

9 h 45 | Introduction par Damien MARTINEZ

10 heures-10 h 45 | Patrick DONABÉDIAN (Université Aix-Marseille, LA3M) – La basilique paléochrétienne d’Ereruyk : architecture, décor et inscriptions

11 heures | Pause

11 h 15-12 heures | Anne BAUD (Université Lyon 2, ARAR), Gérard CHARPENTIER (MOM) – Les églises de Syrie du Nord : architecture, matériaux et modes de construction. Approche comparative

12 h 15 | Pause

14 heures-14 h 45 | Damien MARTINEZ – Archéologie de la mort chrétienne sur le site d’Ereruyk : le cimetière comme miroir

15 heures-15 h 45 | Gaianè CASNATI (Centro Studi e Documentazione della Cultura Armena) – L’intégration des données scientifiques dans la définition du projet de restauration d’un site arménien : l’exemple d’Ereruyk

16 heures | Collectif – Discussions autour de la reprise du projet d’étude sur le site d’Ereruyk en 2023

Affiche

Informations pratiques : site du CIHAM

 

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Séminaire] Séminaire des doctorants et doctorantes du CIHAM – Lyon, 18 avril 2022

Le séminaire annuel des doctorants et doctorantes du CIHAM, se tiendra mercredi 18 avril 2022 de 14h à 17h à l’Université Lyon 3 (15 quai Claude Bernard,  aile Montesquieu, 1er étage, salle Pareto ).

PROGRAMME

14 heures | Mourtala AMAR (EHESS, Université de Montréal)

Le débat sur la fiabilité ou non de l’historiographie arabe

14 h 30 | Joséphine MOULIER (Université Clermont Auvergne, Université Lyon 3)

Étudier le marché et ses acteurs à travers les registres de notaires. L’exemple de Salers (Cantal, Auvergne) au tout début du XVIe siècle

15 heures | Corentin DURAND (École nationale des chartes, Université Lyon 2)

Un monde de documents : écrire les inventaires d’archives entre le XIVe et le XVIIe siècle

15 h 30 | Valentin SENTIS (Université Lyon 2)

Représenter le pape au XIIIe siècle : le cas de Bernard de Languissel

16 heures | Ellie O’SHEA (University of Cambridge, ENS de Lyon)

L’archive arthurienne dans le Roman de Merlin en prose et ses suites

16 h 30 | Nicolas MAZEL (Université Lyon 2, Université de Genève)

Genre(s) et forme(s) : modalités de la lettre-héroïde au Moyen Âge

Affiche

Programme

Renseignements : enki.baptiste1[at]univ-lyon2.fr

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Les gestes à la cour, Florence, Sismel/Edizioni del Galluzzo, 2022 (Micrologus, XXX), XX-428 p.

copertina

Table des matières

A. Paravicini Bagliani, Préface

B. Andenmatten, L’hommage vassalique dans l’État princier savoyard du bas Moyen Âge. Geste de soumission et impératif bureaucratique

V. Puech, Les gestes de l’avènement impérial à Byzance au XIIIe siècle

G. Lecuppre, Les gestes de l’abdication dans les anciens Pays-Bas (1267-1555)

C. Fournier, Gestes au sein des bains de cour en al-Andalus

K. Oschema, Lier et séparer par des gestes. Gestes de proximité et de distance à la cour de Bourgogne (XVe siècle)

N. Drocourt, Les gestes de la diplomatie à la cour des Comnènes

S. Péquignot, La remise des lettres de créance d’après les sources ibériques et françaises (fin XIIIe-début XVIe siècle). Premières pistes

M.-K. Schaub, Les gestes en situation diplomatique. Négociateurs européens et moscovites au XVIIe siècle

B. Foulon, La circulation de la violence à la cour entre les hommes de pouvoir et les acteurs du champ culturel d’après le Kitab al-Agani (Xe siècle)

J.-M. Cauchies, Bruits et gesticulations à la cour de Bourgogne: violences conjugales et mainmise politique (1504-1506)

F. Cosandey, Les gestes de la discorde. Contestation et gestes déplacés dans le cérémonial monarchique à l’époque moderne

J. Blanc, Nobles artistes: la gestique aristocratique dans la peinture néerlandaise du XVIIe siècle

A. Caiozzo, Gestes de cour, gestes du cœur d’après la culture visuelle des Timourides (XVe siècle)

D. Jacquart, Les gestes des médecins (à la cour ou ailleurs) à la fin du Moyen Âge

B. Laurioux – C. Poirier – D. Ardesi – F. Müllers, Les gestes culinaires à travers les recueils de recettes curiaux des XIVe et XVe siècles. Enjeux et premiers résultats d’une enquête européenne

O. Parizot, Une gestuelle sous contrôle? Découper et servir les aliments à la table royale (XIVe-XVIe siècle)

A.-C. Le Coultre – D. Jaquet, Jouer de la Hache devant le duc. Combat ritualisé en armure à la cour de Bourgogne

A. Arcangeli, Writing about Dance and the Codifying of Gestures in the Renaissance

Indices par A. Paravicini Bagliani

Source : Sismel/Edizioni del Galluzzo

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à communications] Journées d’études “L’invention d’origines grecques dans les cultures textuelles et visuelles de l’Europe pré-moderne (1100-1600)”, Lille, 15-16 juin 2023 [Date limite propositions : 1er juin 2022]

Journées d’études organisées par Catherine Gaullier-Bougassas (U. Lille), dans le cadre du projet ERC AGRELITA
Argumentaire JE origines grecques FR
Source : Caroline Crépiat

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Formation] TEI 2 : Encoder en XML-TEI, niveau avancé, Tours, 3-4 mai 2022 [Date limite candidatures : 4 avril 2022]

Annonce
 
L’équipe « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » du Centre d’études supérieures de la Renaissance organise, avec le soutien du consortium CAHIER de la TGIR Huma-Num et l’equipex Biblissima+, une formation “TEI 2 : Encoder en XML-TEI, niveau avancé”. Elle se tiendra les 3 & 4 mai 2022, à Tours.
 
Vous trouverez plus d’informations ci-dessous et sur le site dédié : https://formation-tei-2.sciencesconf.org/
Les candidatures (en ligne) sont ouvertes jusqu’au 4 avril 2022 avant midi.

 

Présentation de la formation et modalités de candidature

 

Formation “TEI 2 : Encoder en XML-TEI, niveau avancé”

3 & 4 mai 2022

CESR, Tours

 

Informations & candidatures en ligne sur le site de la formation :



Présentation de la formation

Cette formation est le fruit des efforts conjoints de chercheurs et d’institutions telles que les programme de recherche Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH, CESR, UMR 7323 du CNRS), le consortium CAHIER de la TGIR Huma-Num et l’Equipex Biblissima+. Elle s’inscrit dans une action commune visant à encourager les chercheurs, les personnels des bibliothèques et des unités de recherche à s’approprier la TEI comme moyen d’édition et d’analyse des textes aussi bien pour des finalités scientifiques que de diffusion à l’intention du grand public.

L’équipe BVH coordonne cette formation à destination des utilisateurs familiers de ce langage ; pendant deux jours, les formateurs proposeront plusieurs modules pratiques d’approfondissement des spécifications et de personnalisation de la TEI pour des modélisations complexes de documents. Les participants seront invités à soumettre des cas spécifiques et des interrogations relatives à leur corpus encodé. Le dernier module « ouvert » leur permettra ainsi de bénéficier de l’expertise des formateurs qui discuteront des solutions applicables et TEI conformant.

Objectifs

La formation a pour objectif de rendre les chercheurs plus autonomes dans leur travail de balisage en TEI. Dans des projets réels, on a souvent le besoin de travailler avec plusieurs standards à la fois, de modifier le contenu d’un certain attribut, de penser à l’architecture des données, à des chaînes éditoriales, à valider le balisage des collaborateurs. Cette formation vise donc à aborder l’utilisation de la TEI dans un contexte de recherche, où l’utilisation du standard se trouve différemment contextualisée.

La formation inclura la personnalisation de la TEI et la gestion des différents vocabulaires, la TEI pour la création des prosopographies et son interopérabilité avec des vocabulaires contrôlées (VIAF, Rameau), l’utilisation de la TEI pour des éditions des documents complexes (couches des corrections, mosaïque de matérialités différentes), et pour le contrôle qualité avec xPath. Une séance en atelier visera à trouver des solutions aux problèmes de balisage et aux questionnement posés par les participants sur leur propre projet.

La formation alternera théorie et travaux dirigés.

Public

  • Public visé : Chercheurs, ingénieurs et doctorants ayant une connaissance de base du XML et de la TEI, travaillant couramment dans un projet de recherche employant la TEI
  • Pré-requis : Avoir une bonne connaissance pratique et appliquée de la TEI et/ou avoir suivi une formation TEI permettant d’acquérir les bases poursuivie par une mise en application dans le cadre d’un projet de recherche ou de valorisation

Équipe pédagogique

  • Lou Burnard (Consultant indépendant, Co-fondateur de la TEI)
  • Mathieu Duboc (Ingénieur indépendant)
  • Alexei Lavrentiev (Ingénieur de recherche, CNRS, IHRIM, UMR 5317, Lyon)
  • Elena Pierazzo, resp. pédagogique de la formation (Pr., Université de Tours, CESR, UMR 7323)

Programme

Jour #1 – Mardi 3 mai 2022. Tours, CESR, s. Rapin.

9:00 – 09:30 Accueil des participants. Les stagiaires pourront installer, se connecter et brancher leur propre ordinateur dans la salle.
09:30 – 11:00 TEI customisation : principes & pratiques. Ajout et sélection des éléments et attributs pour créer son propre système TEI – Lou Burnard
11:00 – 11:30 Pause
11:30 – 13:00 TEI Corpus et XPath : dossiers XML comme base des données (dans Oxygen) – Elena Pierazzo
13:00 – 14:00 Déjeuner  
14:00 – 15:30 TEI conformance : implications de la personnalisation ; intégration d’autres vocabulaires (par ex. MathML, MEI, EAD), usage de <xenoData> – Lou Burnard  
15:30 – 16:00 Pause  
16:00 – 17:30 Module au choix

1. <sourceDoc> et éditions utra-diplomatiques – Elena Pierazzo

2. Encodage linguistique : tokenisation, annotation “inline” et “standoff”, échange de données avec les outils de TAL (ud-pipe, taggeurs, etc.) – Alexei Lavrentiev

Jour #2 – Mercredi 4 mai 2022. Tours, CESR, s. Rapin.

09:30 – 11:00 TEI et prosopographie ; intégration avec les fichiers d’autorité (VIAF…) – Mathieu Duboc  
11:00 – 11:30 Pause  
11:30 – 13:00 Architecture des données, chaînes éditoriales, gestion de fichier XML-TEI – Mathieu Duboc, Lou Burnard, Elena Pierazzo  
13:00 – 14:00 Déjeuner  
14:00 – 16:00 Séance de questions / réponses : les participants enverront les questions pour le 31 août 2021 au plus tard (via le menu « Mes dépôts » en ligne). Les formateurs répondront dans une forme semi-organisée. – Mathieu Duboc, Lou Burnard, Elena Pierazzo

Modalités de candidatures

  • 20 places
  • Formation gratuite
  • Les frais de missions (transport hébergement, repas) sont à la charge des candidats ou de leur employeur. Les deux déjeuners seront pris en charge par les organisateurs.
  • La candidature doit être déposée en ligne (prévoir un CV court et une lettre de motivation présentant votre projet).

Planning des candidatures

  • Date limite de candidature (via le menu Candidature) : 4 avril 2022 avant midi
  • Date limite d’évaluation des candidatures et réponses aux candidats : 5 avril 2022
    Avec le courriel d’acceptation, il sera demandé aux participants de rédiger et transmettre au formateurs une liste de questions précises liées à leurs besoins et problématiques d’’encodage TEI. Ces questions feront l’objet d’une synthèse et d’une réponse des formateurs à l’occasion du dernier module de la formation.
  • Date limite de dépôt des questions pour les intervenants (via le menu Mes dépôts) : 12 avril 2022
  • Dates de la formation, en présentiel uniquement, à Tours : 3 & 4 mai 2022
 

Renseignements

Sandrine Breuil, CESR-BVH
02 47 36 79 80
sandrine.breuil@univ-tours.fr

 

Informations & candidatures :
jusqu’au 4 avril 2022 avant midi, en ligne via : https://formation-tei-2.sciencesconf.org

Télécharger l’affiche de la formation (PDF)

Source : Sandrine Breuil via Jean-Louis Gaulin

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à communications] 9e colloque international de Bellecroix, “Cuisiner au château. Architectures, fonctions et usages de la cuisine castrale”, Chagny, Château de Bellecroix, 20-22 octobre 2023 [Date limite proppositions : 31 décembre 2022]

Colloque sous la direction de Jean Mesqui, Christian Rémy, Hervé Mouillebouche
Cuisiner au château
Argumentaire et modalités d’inscription détaillés sur le site du CeCab

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Colloque international] Cluny, 23-25 juin 2022 – Infirmeries monastiques et hospices. Lieux de soin du Moyen Âge à l’époque moderne

Un colloque international, coorganisé par l’Université Lyon 2 (et notamment le laboratoire ArAr – UMR 5138), l’université de Columbia et l’université de Toronto, autour des Infirmeries monastiques et hospices. Lieux de soin du Moyen Âge à l’époque moderne, se tiendra à Cluny (Saône-et-Loire) du 23 au 25 juin 2022.

Programme

Affiche

Informations : Laboratoire ArAr.

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Appel à communication] Colloque national. Du traité de Verdun à l’an Mil. Frontières, pouvoirs, économies. Regards croisés de l’histoire et de l’archéologie. 16, 17, 18 novembre 2022. Clôture de l’appel le 15 avril 2022.

Colloque organisé entre le mercredi 16 novembre et le vendredi 18 novembre 2022 à Mâcon (Saône-et-Loire) par Daniel Barthèlemy et Gilles Rollier (Inrap).

La connaissance de la période située entre le milieu du IXe siècle caractérisée historiquement par le partage de l’Empire carolingien entre les petits fils de Charlemagne et l’an Mil est en pleine évolution. En témoignent de nombreuses fouilles qui, notamment avec des outils chronologiques plus affinés et une vision plus globale permettant l’intégration des sites dans les différents environnements naturels et humains, apportent des données parfois très inattendues. Du point de vue épistémologique, nous profitons aussi depuis maintenant plusieurs années d’une évolution dans l’historiographie du haut Moyen Âge qui ouvre le champ des possibles pour apprécier les périodes considérées plus dans leurs continuités que dans leurs ruptures. Le colloque proposé en 2022 participera à apporter un débat et une réflexion sur les IXe-Xe siècles, ceux-ci pouvant être interprétés comme un temps participant à la gestation de la société du Moyen Âge central.

La programmation d’un colloque scientifique dans la ville de Mâcon s’inscrit dans la suite des fouilles réalisées à Mâcon en 2019 à la hauteur du jardin de l’ancien couvent des Minimes. L’opération archéologique a mis en évidence une très importante occupation carolingienne qui pourrait être datée de la deuxième moitié du IXe siècle. Les premières conclusions poussent à envisager que la ville de Mâcon connaît dès cette époque une première extension vers le sud, depuis le castrum en direction de la nécropole antique et médiévale dite « des Cordiers ». Ce développement de la ville, précoce, associant habitats et lieux artisanaux orientés en particulier autour de la métallurgie pourrait avoir été voulu par les pouvoirs en place, ceux de l’évêque ou/et du comte de Mâcon. La mise en place d’une importante fortification comportant un large fossé de défense et une palissade est très symptomatique de cette volonté des édiles d’assurer la protection de nouveaux espaces, pôles de production et gages de prospérité. Le glissement de la ville en dehors du secteur du castrum ne marquerait-il pas un dynamisme économique du lieu qu’il faudrait éventuellement pouvoir généraliser à d’autres lieux ? Il paraissait opportun suite aux découvertes de Mâcon mais aussi suite aux résultats de plusieurs fouilles et travaux récents (Entrains-sur-Nohain, Sevrey, Collonges-les-Premières, Coulanges-les-Nevers, Cluny, Molles…) de se donner l’occasion de faire un point sur cette période de l’histoire médiévale. Les travaux mettront l’accent à la fois sur les traditions mais aussi sur les facultés d’évolution de la société carolingienne dans cette période peu connue et souvent dépréciée de l’histoire. Les innovations techniques comme le passage de la céramique à cuisson oxydante à la cuisson en atmosphère réductrice, le développement économique incarné vraisemblablement par un développement plus général de la ville, des campagnes, le rôle des édiles dans ce dynamisme, l’augmentation possible de machines productives comme le moulin hydraulique sont autant de signes, souvent à l’interprétation difficile, qui permettent cependant d’apprécier un peu plus ce moment du Moyen Âge où s’organisent et se structurent les nouveaux territoires, et où s’élaborent d’autres rapports socio-économiques.

Comité scientifique

  • Anne Baud (Arar – Université Lyon II)
  • Daniel Barthèlemy (Inrap – Arar)
  • André Bazzana (CNRS)
  • Luc Bourgeois (Craham – Université de Caen)
  • François Demotz (Ciham – Université Lyon II)
  • Alain Guerreau (ArteHis – CNRS)
  • Damien Martinez (Ciham – université Lyon II)
  • Gilles Rollier (Inrap – Hisoma)
  • Christian Sapin (ArteHis – CNRS)

Les propositions de communication avec titre, résumé et coordonnées de l’auteur (ou des auteurs) doivent être transmises avant le 15 avril 2022, délai de rigueur par mail à daniel.barthelemy[at]inrap.fr ou à gilles.rollier[at]inrap.fr

Possibilité de communications en distanciel.

Appel à communications

Affiche

Source : Inrap.fr

 

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Cycle de conférences] – De la grêle et du tonnerre. Comprendre les intempéries dans l’arrière-pays des paysans au Moyen Âge – Jean-Pierre Devroey – Collège de France – du 9 au 30 mars 2022

Sur proposition de Patrick Boucheron et invitation de l’Assemblée du Collège de France, Jean-Pierre Devroey, professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles et membre de l’Académie royale de Belgique proposera un cycle de conférences du 9 au 30 mars 2022, autour du thème “De la grêle et du tonnerre. Comprendre les intempéries dans l’arrière-pays des paysans au Moyen Âge.

Programme :

Le mercredi de 17h 30 à 18 h 30 – Salle 2, site Marcelin Berthelot

9 mars 2022
De la grêle et du tonnerre. Une micro-histoire de la perception médiévale des intempéries.

16 mars 2022
Manipuler les vents, combattre les tempêtes.

23 mars 2022
L’économie des intempéries dans l’Arrière-pays des paysans.

30 mars 2022
Affronter les tempêtes dans un monde chrétien.

Passe sanitaire requis, masque obligatoire.

Source : RMBLF.

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Cyrille Aillet, L’archipel ibadite. Une histoire des marges du Maghreb médiéval, Lyon, CIHAM-Editions, 2022, 592 p.

L'archipel ibadite

Présentation

Cette enquête inédite revisite l’évolution du Maghreb médiéval à partir de ses marges. Elle dévoile l’histoire de l’ibadisme, une minorité aujourd’hui invisible dans l’océan du sunnisme, mais qui a puissamment façonné le Maghreb. Héritiers des dissidents kharijites soulevés contre le califat, les Ibadites animent les révoltes qui détachent la région de l’Empire. Ils jouent un rôle crucial dans l’émergence d’un discours en faveur des Berbères, chez qui ils recrutent en masse. Ces contestataires développent une doctrine politique singulière, hostile à la tyrannie et favorable à une souveraineté fondée sur l’élection, la consultation et la collégialité. Pour les Ibadites, cet idéal s’incarne dans l’État qu’ils fondent vers 761 près de Tiaret, dans l’Algérie actuelle. Dirigé par une dynastie d’imams persans, il symbolise pour eux un véritable âge d’or. Sa disparition brutale sous les coups des Fatimides en 909 constitue un traumatisme collectif. Elle oblige les fidèles à se redéployer sous la forme d’un archipel de communautés autonomes, dispersées entre la Méditerranée et le nord du Sahara. Après l’échec des derniers soulèvements berbères face à l’Empire, la nécessité de coexister avec les pouvoirs dominants s’impose. L’autorité des notables et des oulémas se substitue localement à l’État pour assurer la cohésion collective. Le commerce transsaharien tisse des relations entre ces communautés et assure la fortune des marchands- lettrés qui traversent le désert jusqu’à Ghana, Gao ou au lac Tchad. Ils en rapportent de l’or et des convois d’esclaves, revendus dans les oasis et les cités de Méditerranée. La poussée des intérêts rivaux et l’expansion religieuse du malikisme et du soufisme achèvent toutefois d’éroder, puis de désarticuler, l’archipel ibadite. À la fin du Moyen Âge, il n’en subsiste que les bastions actuels du Mzab, de Tripolitaine et de Djerba. La mémoire de cette communauté oubliée nous plonge au cœur même de la genèse de l’Islam et du Maghreb.

Source : Ciham et De Boccard

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Conférence internationale] Guerriers du Nord, Caen, 17-18 mars 2022

L’événement aura lieu les 17 et 18 mars 2022, à Caen, et sera composé de deux parties principales.

La première est la conférence introductive de David Brégaint (NTNU, Trondheim), qui se concentrera sur les dimensions religieuses et militaires du règne de saint Olaf. La conférence sera ouverte au grand public le 17 mars 2022 au Musée de Normandie, au château de Caen : https://musee-de-normandie.caen.fr/evenement/le-roi-olaf.

Le lendemain, le colloque “Guerriers du Nord” aura lieu à l’Université
de Caen. Huit jeunes chercheurs venus de France et d’Allemagne présenteront des études sur différents aspects des combattants nordiques, de la Normandie et des îles britanniques au Danemark, en passant par la Finlande et la Lituanie. Le Pr. Ryan Lavelle (Université de Winchester) clôturera l’événement : https://www.craham.cnrs.fr/evenement/agenda/guerriers-du-nord/.

Source : Victor Barabino

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Séminaire] ERC AGRELITA, “Représenter et nommer la Grèce et l’espace grec, du XIVe au XVIe siècle”, Lille, Programme séminaire 2021/2022

Affiche programme séminaire 2021/2022
Séminaire du projet ERC Advanced Grant AGRELITA 2021-2022, organisé par Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille) :

22 novembre 2021 (14-16 h, Université de Lille, Campus Pont de Bois : salle A2.703)

Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille) : « L’espace grec dans la Bouquechardière de Jean de Courcy (1416-1422) : centralité et expansion »

 

14 décembre 2021 (14-17 h, Université de Lille, Campus Pont de Bois : salle A2.705) :

Ilaria Molteni (Université de Lille) : « Représenter les grecs et l’espace grec entre France et Italie : le laboratoire de l’Histoire ancienne jusqu’à César »

Cléo Rager (Université de Lille) : « Des lieux communs aux lieux de mémoire : les représentations de l’espace grec au prisme de l’Antiquité dans les récits de voyage et de pèlerinage en langue française de la fin du Moyen Âge »

 

31 janvier 2022 (14-17 h, Université de Lille, Campus Pont de Bois : salle A2.703) :

Clarisse Évrard-Guilbert (Université de Lille) : « L’espace grec dans l’Histoire de Jason et le Recueil des histoires de Troie de Raoul Lefèvre : choix textuels et traductions visuelles »

Valeria Russo (Université de Lille) : « La Grèce mythologique et la Grèce historique dans la Fleur des Histoires de Jean Mansel : encyclopédisme et fiction des représentations géographiques »

 

25 avril 2022 (14h-17h30, MESHS, 2 Rue des Canonniers, Lille : salle 2) :

Gilles Grivaud (Université de Rouen) : « La Chorografia d’Etienne de Lusignan : sources et propositions »

Alice Colantuoni (Université de Florence) : « Imaginaires, toponymies : l’espace grec dans l’historiographie française de la quatrième croisade »

 

2 mai 2022 (14h-17h30, Sciences Po Lille, 9 Rue Auguste Angellier, Lille : salle 244) :

Marie Jacob-Yapi (Université Rennes 2) : « “Ces Grecs, en 1500 ans voire plus, n’ont jamais changé leur manière de s’habiller” : le regard des Occidentaux sur le vêtement des Grecs anciens et modernes au XVe siècle »

Michele Campopiano (Université d’York) : « Un intermédiaire peu connu du monde antique : l’espace grec dans le Liber Guidonis et quelques observations sur sa fortune »

Clarisse Évrard-Guilbert (Université de Lille) : « Représenter la Grèce et les Grecs par le prisme flamand : le cas des enluminures des manuscrits français de la cour de Bourgogne »

 

9 mai 2022 (14h-17h30, MESHS, 2 Rue des Canonniers, Lille : salle 2) :

Daisy Delogu (Université de Chicago) : « Paysages palimpsestes : les espaces imaginaires grecs dans l’églogue du XIVe siècle »

Constantin Bobas (Université de Lille) : « En voyageant à Rhodes aux XVe et XVIe siècles. Imagination occidentale et réalité orientale d’un espace grec »

Valeria Russo (Université de Lille) : « Retrouver la Grèce dans le temps et dans l’espace : la Mer des histoires face à la création d’un passé antique »

 

13 juin 2022 (14h-17h30, MESHS, 2 Rue des Canonniers, Lille : salle 2) :

Corinne Jouanno (Université de Caen Normandie) : « Quelle place pour la Grèce dans la littérature romanesque byzantine (XIIe-XVe s.) ? »

Ilaria Molteni (Université de Lille) : « L’espace grec à la cour de France (1364-1422): genres littéraires, projets d’édition, programmes d’illustration »

Cléo Rager (Université de Lille) : « L’espace grec dans les récits des voyageurs du XVIe siècle »

Source : Caroline Crépiat

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Table ronde] Convertir un lieu (Nice/visio, 10-11 mars 2022) – Collectif PEER

La première table ronde  interdisciplinaire et internationale du Collectif PEER aura lieu à Nice les 10 et 11 mars 2022 et portera sur “Convertir un lieu”. L’évènement se tiendra en hybride : pour le lien zoom, envoyez un email à peer.collectif@gmail.com.

L’évènement est organisé par Manon Banoun et Angela Baranes des laboratoires CEPAM et ArScAn. Il est soutenu par l’EUR CREATES de l’Université Côte d’Azur, la MSHS Sud-Est et l’ED 112 de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Salle plate, MSHS Sud-Est, Université Côte d’Azur

24 avenue des Diables bleus 06300 Nice

Programme en PDF.

10 mars 2022

09h Accueil

9h30 Présentation du collectif PEER et introduction de la thématique

Session 1 / Des monuments entre conversion et hybridations

Présidence : Claire Sotinel (CRHEC, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne)

10h Evdokia Kostoudi (Trajectoires, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes) – Le Parthénon post-classique : approche numérique pour une analyse de la conversion religieuse

10h30 Yann Codou (CEPAM, Université Côte d’Azur) – D’un monde à l’autre : des monuments antiques aux monuments chrétiens dans les campagnes provençales

11h Dina Rizk (Bureau MAC, Liban ; Orient & Méditerranée, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – Du temple à l’église : étude de l’église protobyzantine de Sainte-Barbe de Ras Baalbeck

11h30 Pascal Buresi (CIHAM, EHESS) – Les lieux de culte dans la péninsule Ibérique aux VIIIe-XIIIe siècle : structuration du territoire et enjeux politique et symboliques

Buffet (12h-13h30)

Session 2 / Conquête, colonisation et contrôle des lieux de culte

Présidence : Jérémy Guedj (CMMC, Université Côte d’Azur)

13h30 Clément Moussé (REA)Masğid, madrasa, ribā ou les instruments de la réislamisation de la Terre sainte par Saladin

14h Édouard L’Hérisson (IFRAE, Inalco ; IrAsia, Université d’Aix-Marseille) – Le nouvel empire des kami : la propagation du shintō en Mandchourie japonaise, 1905-1945

14h30 Arthur Baylac (Framespa, Université Toulouse Jean-Jaurès) – Le protectorat et l’encadrement des pèlerinages et moussems au Maroc : un simple service d’ordre ?

Pause

Session 3 / Introduire le sacré dans des cadres “naturels” 

Présidence : Lucine Endelstein (LISST, Université Toulouse Jean-Jaurès)

15h30 Fernand Idriss Mintoogue (IMAF, EPHE) – Du salon au « centre de la Terre » : décryptage de la création ponctuelle de deux espaces curatifs à Yaoundé (Cameroun)

16h Isabelle Antonutti (CHCSC, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) – Le camp Bernard Rollot : lieu national de la vie chrétienne progressiste dans les années 1930

16h30 Marie-Pierre Ballarin (URMIS, Université Côte d’Azur ; IRD) – Le territoire des rois sakalava et le voyage des tromba dans le Sud-ouest de l’Océan Indien

17h Clôture de la journée

11 mars 2022

8h30 Accueil

Session 4 / Marquage symbolique et appropriation de l’espace

Présidence : Rosa Maria Dessì (CEPAM, Université Côte d’Azur)

9h Corrado Zedda (LISA, Università di Corsica Pasquale Paoli) – Consacrazioni di edifici di culto nella Sardegna medievale fra ridefinizioni degli spazi urbani e motivazioni politiche

9h30 Alexis Darchis (LARHRA, Université Lyon 2 Lumière) – La rechristianisation de l’espace paroissial par les conseils de fabriques du diocèse de Bourges (vers 1820-vers 1880/1890)

10h Facourou Marega (ESO, Université Rennes ; Université Cheikh Anta Diop de Dakar) – L’appropriation et la reconversion de l’espace par le biais  des symboles religieux à Tivouane au Sénégal

Pause

11h Marina Rougeon (FASA, Université Fédérale de Bahia) et Kadma Marques (PPGS, Université de l’État du Ceará) – Une sainte sur la place : manifestations de la religiosité catholique et conversion de l’espace urbain au Brésil

11h30 Lionel Obadia (LARHRA, Université Lyon 2 Lumière) – Marquages symboliques, spatialités sémiotiques et sacralisation des lieux : cas empiriques, questions d’échelles, débats théoriques 

Buffet (12h-13h)

Session 5 / Abandon, désacralisation et reconfigurations 

Présidence : Anne Nissen (ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

13h Madalina Joubert (PLIDAM, INALCO) – Rendre le lieu habitable : resémantiser le territoire de l’idolâtrie en territoire du judaïsme

13h30 Alaya Palamidis (ERC 741182 MAP, Université Toulouse Jean Jaurès) – Les sanctuaires abandonnés dans le monde grec antique : la désacralisation d’espaces consacrés

14h Angela Baranes (CEPAM, Université Côte d’Azur ; ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – La « dépaganisation » du paysage danois au cours de sa conversion (Xe-XIIe s.) : du topos ecclésiastique aux réalités archéologiques

Pause

15h Manon Banoun (ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – La conversion des quartiers juifs médiévaux et de leurs équipements rituels au bas Moyen Âge (XIIe-XVe s.) dans le monde ashkénaze

15h30 Johann Begel (ArchAm, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – De la fondation à l’abandon : rituels et espaces dans les cités mayas préclassiques et classiques

16h Michel Lauwers (CEPAM, Université Côte d’Azur) – Conclusions

Source et informations : site internet du collectif PEER.

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Actualités]Ouverture du site de chartes médiévales Cartae Europae Medii Aevi (CEMA)

It is a great pleasure to announce the publication of the Cartae Europae Medii Aevi (CEMA) website. Its objective is to bring together different resources for the interrogation of medieval charters on a European scale:

https://cema.lamop.fr

Source : https://twitter.com/Cartae_Europae/status/1488064261482029057?s=20&t=P2eRc06CZuSzjeh1sQyEug

 

[parution]Between the Pagan Past and Christian Present in Byzantine Visual Culture. Statues in Constantinople, 4th-13th Centuries

Up to its pillage by the Crusaders in 1204, Constantinople teemed with magnificent statues of emperors, pagan gods, and mythical beasts. Yet the significance of this wealth of public sculpture has hardly been acknowledged beyond late antiquity. In this book, Paroma Chatterjee offers a new perspective on the topic, arguing that pagan statues were an integral part of Byzantine visual culture. Examining the evidence in patriographies, chronicles, novels, and epigrams, she demonstrates that the statues were admired for three specific qualities – longevity, mimesis, and prophecy; attributes that rendered them outside of imperial control and endowed them with an enduring charisma sometimes rivaling that of holy icons. Chatterjee’s  interpretations refine our conceptions of imperial imagery, the Hippodrome, the Macedonian Renaissance, a corpus of secular objects, and Orthodox icons. Her book offers novel insights into Iconoclasm and proposes a more truncated trajectory of the holy icon in medieval Orthodoxy than has been previously acknowledged.

Paroma Chatterjee, Between the Pagan Past and Christian Present in Byzantine Visual Culture. Statues in Constantinople, 4th-13th Centuries CE, Cambridge, Cambridge University Press, 2022. 350 p., 26 x 18,5 cm. ISBN : 9781108833585. GBP 75.

Source : https://rmblf.be/2022/01/29/publication-paroma-chatterjee-between-the-pagan-past-and-christian-present-in-byzantine-visual-culture-statues-in-constantinople-4th-13th-centuries-ce/?fbclid=IwAR2gnhkGluvPisWVIQ9i-TsNNx4-u-fLQV7Vkomnhj1tXzAfrSugN9ClQuo

 

Jeunes chercheur.es en Histoire, Archéologie et Littérature du Moyen Âge du Ciham-UMR 5648

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search