Soutenance : Kirchenfürst und Würmerfraß. Kardinalstestamente des avignonesischen Papsttums (1305–1378), Andreas Kistner, 15/06, Dussemdorf

Andreas Kistner soutiendra sa thèse de doctorat le vendredi 15 juin à 13h, à l’université Heinrich Heine (Düsseldorf)

Jury :
Armand Jamme (CNRS)
Agostino Paravicini Bagliani (Lausanne)
Eva Schlotheuber (Düsseldorf)
Claudia Zey (Zurich)

Soutenance de thèse
Vendredi 15 Juin 2018
Düsseldorf, Allemagne
source : http://ciham.ish-lyon.cnrs.fr/kirchenfurst-und-wurmerfrass-kardinalstestamente-avignonesischen-papsttums-1305-1378

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Bourse:Soutien aux travaux de recherche universitaire sur la ville de Romans-sur-Isère (date limite : 06/07)

La Ville de Romans-sur-Isère, au sein du Pays d’Art et d’Histoire Valence-Romans agglo, souhaite encourager les travaux de recherche en sciences humaines et sociales portant sur son histoire et son patrimoine, afin de contribuer à la connaissance et à sa diffusion auprès d’un large public

Les archives de la ville, et son riche patrimoine historique (18 Monuments Historiques, dont la collégiale Saint-Barnard, le calvaire des Récollets et la tour Jacquemart, propriété de la Ville ; un centre ancien classé « Secteur Patrimonial Remarquable ») offrent de riches ressources archivistiques, documentaires et patrimoniales susceptibles d’être exploitées dans le cadre de tels travaux.

La Ville de Romans-sur-Isère propose aux chercheurs un soutien financier sous forme d’une bourse annuelle d’un montant de 500 €, destinée à favoriser leur activité de recherche. Il est délivré une bourse par année universitaire.

Le soutien porte sur des travaux de recherche universitaires de type master ou doctorat dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Les disciplines concernées prioritairement sont : l’histoire, l’histoire de l’art, la géographie, l’archéologie. Cependant, des projets menés dans d’autres disciplines telles que l’ethnologie, l’anthropologie, les lettres, les sciences politiques, l’histoire du droit, etc. peuvent également être présentés.

Les candidats doivent présenter un dossier comportant les pièces suivantes avant le 06 juillet 2018 :

  • un CV
  • un projet rédigé d’une à deux pages présentant la recherche, ainsi qu’une bibliographie et qu’un état des sources faisant apparaître notamment les ressources des établissements de la Ville mises en œuvre pour la conduite du projet
  • une lettre de recommandation rédigée par l’enseignant-chercheur dirigeant la recherche
  • une attestation d’inscription valide pour l’année universitaire en cours (pièce à envoyer en septembre) – un RIB
  • une lettre de candidature et d’engagement sur le modèle joint

Le dossier doit être adressé à l’adresse suivante : mbellier@ville-romans26.fr

ou à :

Ville de Romans-sur-Isère

Mission Patrimoine Historique

Place Jules Nadi

26100 Romans-sur-Isère

20180000_reglement_soutien_recherche_Romans

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Formation:Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux:22-24/10/2018, Tours

Utilisée dans les milieux de la recherche en sciences humaines (linguistique, histoire, lettres, etc.), dans l’édition numérique et dans certaines bibliothèques, la TEI propose des solutions d’encodage XML pour les débutants comme pour les experts. Grâce à son système modulaire, elle s’adapte aux besoins spécifiques des projets pour éditer, diffuser, analyser, exploiter et visualiser les textes encodés. Les recommandations du TEI Consortium proposent des solutions de codage spécifique pour les documents patrimoniaux, participant ainsi à leur valorisation. Le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (CESR) et l’équipe des Bibliothèques Virtuelles Humanistes (BVH) de Tours organisent depuis 2005 cette formation dont le public ne cesse de s’élargir de par l’expansion des possibilités liées au numérique. Initialement dispensée aux étudiants du Master «Patrimoine Écrit et Édition Numérique» du CESR, cette session annuelle est spécifiquement dédiée aux professionnels, qu’ils soient chercheurs, ingénieurs, ou encore issus de l’enseignement ou de bibliothèques patrimoniales.

PUBLIC :

  • Tout professionnel intéressé par la structuration XML de sources textuelles, ayant de bonnes connaissances d’un traitement de texte et des notions de HTML.
  • La formation privilégiera le dialogue et la complémentarité nécessaire entre professionnels techniques et scientifiques.
  • Les stagiaires travailleront sur des extraits de corpus choisis.

OBJECTIFS : 

  • une initiation à la pratique de l’encodage en langage XML selon les recommandations de la TEI,
  • Une formation principalement appliquée au document patrimonial (imprimé et manuscrit). Les compétences acquises pourront s’étendre aux textes modernes.

Attention la formation est payante : 700€, mais il existe des tarifs pour les personnes qui ne seraient pas financées.

Inscription en ligne sur le site du SUFCO de Tours

Pour plus d’informations : « Initiation à l’encodage XML-TEI des textes patrimoniaux », Informations diverses, Calenda, Publié le jeudi 07 juin 2018, https://calenda.org/443726

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Publication:« Writing History in the Anglo-Norman World. Manuscripts, Makers and Readers, c.1066-c.1250 »

Publication – « Writing History in the Anglo-Norman World. Manuscripts, Makers and Readers, c.1066-c.1250 », éd. Laura Cleaver et Andrea Worm

History was a subject popular with authors and readers in the Anglo-Norman world. The volume and richness of historical writing in the lands controlled by the kings of England, particularly from the twelfth century, has long attracted the attention of historians and literary scholars, whilst editions of works by such writers as Orderic Vitalis, John of Worcester, Symeon of Durham, William of Malmesbury, Gerald of Wales, Roger of Howden, and Matthew Paris has made them well known. Yet the easy availability of modern editions obscures both the creation and circulation of histories in the Middle Ages.
This collection of essays returns to the processes involved in writing history, and in particular to the medieval manuscript sources in which the works of such historians survive. It explores the motivations of those writing about the past in the Middle Ages, and the evidence provided by manuscripts for the circumstances in which copies were made. It also addresses the selection of material for copying, combinations of text and imagery, and the demand for copies of particular works, shedding new light on how and why history was being read, reproduced, discussed, adapted, and written.

Laura Cleaver is the Ussher Lecturer in Medieval Art, Trinity College Dublin; Andrea Worm is an Assistant Professor at the Institut für Kunstgeschichte, Karl-Franzens-Universität, Graz. Contributors: Stephen Church, Kathryn Gerry, Anne Lawrence-Mathers, Laura Pani, Charles C. Rozier, Gleb Schmidt, Laura Slater, Michael Staunton, Caoimhe Whela.

Pour plus d’informations : https://rmblf.be/2018/05/30/publication-writing-history-in-the-anglo-norman-world-manuscripts-makers-and-readers-c-1066-c-1250-ed-laura-cleaver-et-andrea-worm/

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Séminaire de l’axe transversal Humanités Numériques, 30/05, Lyon

Lyon 3 salle Caillemer (15 quai C. Bernard)

Programme :

14h30 : Julien THERY (U. Lyon 2), Andrey Grunin (U. Avigon) et Laurent Vallière (U. Avignon) : APOSCRIPTA database – Lettres des papes : bilan et perspectives d’une constitution de corpus en accès libre

15h00 : Margot FERRAND (U. d’Avignon) : Traitement informatique des entités nommées dans un corpus de données foncières en latin

15h30 : Jean-Paul REHR (U. Lyon 2) : Indice ou fausse piste ? L’analyse des réseaux sociaux et la grande inquisition à Toulouse (1245-46)

16h00 : Discussion

16h30 : Lahcen DAAIF (U. Lyon 2) et Cyrille AILLET (U. Lyon 2) : Un projet de site Web : « L’islam : religion, histoire, débats »

17h00 : Julie MARQUER (U. Lyon 1) :
Projet de corpus numérique d’épigraphie mudéjare

17h30 : Discussion

Source : http://ciham.ish-lyon.cnrs.fr/humanites-numeriques

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Journée des doctorants: 3e journée des doctorants de l’Université de Lyon en histoire de l’Islam:24/05/2018, Lyon

Pour la troisième année consécutive, la casa Velazquez organise le 24 mai prochain la troisième journée des doctorants de l’Université de Lyon en histoire de l’Islam.

Cette rencontre, ouverte à toutes les disciplines (histoire, archéologie, littérature, linguistique, philosophie, etc.) présentes sur l’ensemble de la place lyonnaise (Lyon 2, Lyon 3, ENSL, etc.), se veut un lieu d’échange scientifique, mais également un lieu de rencontre.

Nous nous proposons ainsi de faire découvrir des aspects particuliers de l’histoire des mondes musulmans, et d’échanger sur les thématiques de fond comme sur des questions méthodologiques, en présence de doctorants comme de chercheurs confirmés.

Veuillez trouver ci-dessous le programme : http://docciham.hypotheses.org/files/2018/05/Affiche_programme.pdf

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Journée d’étude:Les trames arborescentes sur les façades des lieux sacrés. Iconographie, mnémotechnie et anagogie d’un procédé structurel de l’Antiquité chrétienne à la fin du Moyen Âge:25/05/2018, Paris

Prochaine journée d’étude spécialisée du projet Trames arborescentes, intitulée « Les trames arborescentes sur les façades des lieux sacrés. Iconographie, mnémotechnie et anagogie d’un procédé structurel de l’Antiquité chrétienne à la fin du Moyen Âge »

La journée aura lieu à partir de 9h30 dans la Salle des Commissions de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (24, rue Pavée, dans le 4e arrondissement)

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à contributions:Conférence internationale « Humanities in transition », Barcelone, 23-26/10 [date limite : 15/08]

The conference is structured round three main subject areas: (1) Humanist thinking today; (2) The subtle sciences vs hard sciences; and (3) Posthumanism: beyond humanism?
Each of these thematic areas will consist of oral presentations (papers) as well as workshops conceived above all as spaces for dialogue and debate.

1. Humanist thinking today

Guest speaker: Jordi Pigem (Philosopher of science and writer)

We are all well aware that the humanities, inspired by humanist thinking, have changed the world. We are talking about values, ideals and a particular way of understanding reality. We are talking about critical thinking, ethical thinking, creative thinking. No-one would question the need for the humanities. Nevertheless, there is a question relating to whether the humanities, as they have developed over time, continue to raise questions and at the same time provide valid answers to the challenges confronting society today. It is possibly the case that the false myths that have grown up under the protection of the humanities have led them to their current crisis. Humanist thinking relates to the human species in its entirety, but to what extent does it address the diversity that globalization is currently making more patent than ever? Can humanist values be said to be in decline in the world? To what extent do the dynamics of those societies forged by the humanities offer a faithful reflection of humanistic values? What, in fact, are these values? Is it necessary perhaps to humanize the thinking and practices of the humanities?

2. Soft versus Hard sciences

Guest speaker: Fernando Vidal (ICREA – Catalan Institution for Research and Advanced Studies / Universitat Autònoma de Barcelona – CEHIC)

It was in the nineteenth century that a clear awareness emerged of the separation between the type of knowledge focused on human issues and that which sought to understand the natural world. This resulted in the distinction between two areas of knowledge, which later became three: natural sciences, social sciences and the humanities. Reference is made to the hard sciences, and the soft sciences, although the pejorative tone of the word ‘soft’ has led to a preference, on occasion, for the term ‘subtle sciences’ (Rosi Braidotti). Clearly, there are no hard and fast divisions between these categories; rather, there are bridging disciplines such as the cognitive sciences, neurolinguistics or evolutionary anthropology. However, despite this, the fragmentation of scientific practices can create a problem when, beyond the needs of specialization, the ideal of consilience is not taken into consideration. Transdisciplinarity is essential. The object of study, the theory and the methodology basically determine the differences between the disciplines, but are the administrative divisions in universities and research centres, as well as the bureaucracy of the political sciences, connected with this pigeon-holing? Do the humanities need the hard sciences for their conceptual health, as has sometimes been argued? To what extent can the ‘subtle’ sciences offer a buffer against the scientism or, on the contrary, be negatively influenced by it? Could it be necessary, within the field of the humanities, to take into consideration criteria of productivity, evaluation and accreditation different to those cultivated in the hard sciences?

3. Post humanism : beyond humanism ?

Guest speaker: Ewa Domanska (Adam Mickiewicz University)

Posthumanist theory has criticized humanism which is seen as a specific historic phenomenon, considered insufficient to understand the complex network of interrelationships between human beings and their environment. Going beyond the antihumanism posited, for example, by Heidegger, Althusser or Foucault, posthumanism takes as its starting-point a different conceptualization of the human, adopting a decentralized approach. It asserts the need to modify our anthropocentric view of life and of reality in a general sense, and within its characteristic non-dualist type of ontology, greater importance is given to relationships than to entities. As in non-representational theories, it aims to go beyond the understanding of reality exclusively from logocentric models. In this way, these theoretical perspectives afford not only a promising field for research in the general re-orientation of the humanities, but also a strong element of social criticism. To what extent can posthumanism be said to imply radical change in how we understand the relationship between individual and collective? On what basis can we affirm the existence of a posthuman condition in today’s world? How can the criticism and overcoming of anthropocentrism be as beneficial for the different humanities disciplines as have been the attempts to overcome ethnocentrism and androcentrism? The raising of this kind of question makes posthumanism not only an ambitious intellectual challenge but also a moral necessity that must be confronted.

Call for papers:

15/05/2018, 23:59 (UTC/GTM +1)

Notification of acceptance of proposals:

31/05/2018

Registration deadline:

01/10/2018, 23:59 (UTC/GTM +1)

Contact :

Source : estudismedievals@imf.csic.es

 

 

 

 

 

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

séminaire:Corpus hagiographique bourguignon (Ve-XVe siècles):19/06/2018, Paris

Corpus hagiographique bourguignon (Ve-XVe siècles)

Atelier 2. Débats et recherches
19 juin 2018
10h-18h
Sorbonne – Salle Perroy
Galerie Jean-Baptiste Dumas, escalier R, 2e étage
1, rue Victor Cousin – 75005 Paris

Dans le cadre du programme des CBMA (Corpus Burgundiae Medii Aevi – cbma-project.eu), et du projet de réalisation d’un corpus structuré et hétérogène de textes latins médiévaux, un premier sous-corpus de textes hagiographiques bourguignons (Ve-XVe siècles) est en cours de réalisation. Venant en contraste avec les 29 000 actes diplomatiques déjà numérisés et enregistrés, le propos principal de ce projet est d’assembler des textes typologiquement hétérogènes, mais géographiquement circonscrits, de les documenter et les diffuser dans un format adapté aux formalisations et aux recherches assistées par l’informatique, notamment les fouilles de texte et les SIG. Ainsi constitué, ce corpus pourra être utilisé pour lui-même mais aussi servir de point de comparaison avec d’autres corpus, ouvrant ainsi à des approches à différentes échelles : locales, régionales, européennes.

Ce deuxième atelier vise à présenter et à débattre collectivement des premières réalisations : l’inventaire des textes hagiographiques et l’état des connaissances qu’il permet de dresser, ainsi que les problèmes rencontrés dans l’acquisition des métadonnées et les solutions à envisager. Il sera aussi l’occasion d’échanger autour des recherches récentes, en aval et en amont du corpus lui-même : les manuscrits, la transmission-transformation textuelle ainsi que les expériences des traitements statistiques.

Ouverte à tous les intéressés, cette opération est portée par le Lamop (Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris – UMR 8589), soutenue par le Labex HaStec en partenariat avec l’IRHT (Institut de recherche et d’histoire des textes – CNRS UPR 841), le Centre Jean Mabillon (EnC – EA 3624) et le LEM/CERCOR (Laboratoire d’Études sur les Monothéismes – UMR 8584 / Centre européen de recherche sur les congrégations et les ordres religieux).

Pour des raisons d’organisation matérielle, les collègues souhaitant assister à cet atelier sont priés de nous informer de leur présence avant le 11 juin 2018 : cbma.project[at}gmail.com
Programme :

http://lamop.univ-paris1.fr/fileadmin/lamop/seminaires_2017_2018/Atelier2_CBMA.pdf

Le corpus en débats 

10h – Introduction. Le corpus hagiographique bourguignon : premiers bilans

Eliana Magnani (CNRS, Lamop)

10h30 – L’inventaire et les métadonnées

Coraline Rey (Université de Bourgogne)

11h – Table-ronde et discussions 12h30 – Buffet Le corpus en recherches 14h – Le cycle bourguignon et l’hagiographie d’Auxerre dans le contexte du VIe siècle : réflexions autour des textes du manuscrit de Farfa Gordon Blennemann (Université de Montréal) 14h30- Prolégomènes à l’étude de la tradition hagiographique de saint Germain d’AuxerreHélène Caillaud (Université de Limoges)

15h – Remarques sur la transmission manuscrite de quelques dossiers hagiographiques du sud de la province de Vienne

Fernand Peloux (Université de Namur)

15h30 – Discussions

16h – Pause

16h30 – Attribution d’auteurité. Jonas de Bobbio, Cluny et la vie de Jean de Réome

Nicolas Perreaux (Université de Francfort)

17h – Le manuscrit 1 de Semur-en-Auxois et le dossier hagiographique de Jean de Réome

Eliana Magnani (CNRS, Lamop)

17h30 – Discussions et tour de table conclusif

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

conférence:Le temps du procès:17/05/2018, ENS de Lyon

La prochaine séance du Carrefour des sciences sociales ENS de Lyon – EHESS aura lieu le jeudi 17 mai prochain, à l’ENS de Lyon, site Descartes, 15 parvis René Descartes, 69007 Lyon, salle D4 024, de 14h30  à 17 h.

Carrefour des sciences sociales ENS Lyon – EHESS

Organisé conjointement par l’EHESS (Pôle de Lyon) et l’ENS Lyon, le « carrefour des sciences sociales » entend proposer chaque année, dans le cadre de l’Université de Lyon et de la Maison des sciences d l’homme Lyon – Saint Etienne, une série de conférences-débats sur des questions qui sont au centre des recherches actuelles en sciences sociales. Ces rencontres associent des enseignants-chercheurs et des chercheurs de l’EHESS, de l’ENS Lyon et des établissements partenaires. Elles abordent un thème précis suivant une approche pluridisciplinaire et sont ouvertes à tous et spécialement aux étudiantes et étudiants (licence, master, doctorat) qui sont invité.e.s à participer aux discussions.

Séance du jeudi 17 mai 2018 : « Le temps du procès »

salle D4-024 – 14 h. 30 -17 h.

Au croisement du « Carrefour des sciences sociales » ENS Lyon-EHESS et du séminaire « Enquêtes sur les temporalités » (EHESS Paris, février-juin 2018), cette rencontre est consacrée au temps du procès et de la procédure. Depuis quelques années maintenant, les sciences sociales ne centrent plus uniquement le regard sur le rapport au temps ou à l’historicité des sociétés, mais sur le temps comme entité universelle, qu’elles tâchent de dénaturaliser à travers un certain nombre de travaux empiriques. Le 17 mai, un sociologue, une juriste et un historien chercheront à interroger les spécificités du temps judiciaire, en s’attachant à la durée du procès, à son rythme si particulier (en partie guidé par la procédure), mais aussi à la manière dont les acteurs – les victimes, par exemple, des procès pénaux – appréhendent ce temps, ont une prise sur lui, voire le produisent. Des différentes étapes de la procédure à l’articulation du procès aux autres rythmes sociaux, en passant par la durée des sanctions, tout, dans le procès, est affaire de temps. La comparaison interdisciplinaire permettra, de caractériser ce temps spécifique au procès et peut-être même à la mise en œuvre du droit.

 Introduction :

Arnaud Fossier, historien, Université de Dijon (Artehis, Dijon)

Édouard Gardella, sociologue (Centre Max Weber, Lyon)

Intervenants :

Nicolas Dodier, sociologue, EHESS- INSERM (CEMS, Paris)

Rachel Guillas, juriste (Institut d’histoire du droit, Paris)

Sylvain Parent, historien, ENSL (CIHAM, Lyon)

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à candidatures: Financements du Max Weber Centre for Advance Cultural and Social Studies pour doctorat et post-doctorat « Urbanity and Religion » ou « The City in the History of Religion » [date limite : 23 mai]

The Max Weber Centre for Advanced Cultural and Social Studies (Max-Weber-Kolleg) at the University of Erfurt is an Institute for Advanced Studies and permanent graduate school. Within its Weberian research programme, it hosts several interdisciplinary research projects. Pending (available) funding, it currently invites applications for up to

  • 2 doctoral positions for Ph.D. projects, pay category E 13 TV-L (65 %)
  • 3 post-doctoral positions for habilitation projects, pay category E 13 TV-L (100 %)

in the fields of History and History of Religion within the framework of the research projects “The City in the History of Religion” and/or “Urbanity and Religion”, directed by Prof. Dr. Susanne Rau and Prof. Dr. Jörg Rüpke.

Positions are to be filled by 1 October 2018 for a period of 36 (+12) months (Further extension possible, depending on personal requirements and institutional settings.). The project examines the long-term relationships between urbanity and religion in cities of very different types from the first millennium BC onwards. Successful candidates will work on a project that connects problems of the history of urbanisation and urbanity with problems of the history of religion for cities or regions in Europe, the circum-Mediterranean area, West or South Asia from Antiquity onwards. Successful candidates will participate in the project’s research programme, engage in joint research and (in the case of the postdoctoral positions) take over administrative duties related to the project.

Requirements

  • Excellent degree (MA for doctoral, Doctorate/PhD for postdoctoral positions) in History or History of Religion or a closely related discipline
  • Knowledge of English, German (at least reading skills; candidates without knowledge of German are requested to take courses), and other languages relevant for the research planned
  • Willingness to cooperate within the research project and to take part in the study programme within the interdisciplinary research environment of the Max-Weber-Kolleg
  • Willingness to pursue a doctorate or habilitation at the University of Erfurt, preferentially in History or History of Religion/Religious Studies

The research programme is outlined on the project’s website https://www.uni-erfurt.de/maxweber-kolleg/forschungsgruppen-und-stellen/forschungsgruppen-am-max-weber-kolleg/thecity-in-the-history-of-religion/. For more information about the Max-Weber-Kolleg see: https://www.uni-erfurt.de/max-weber-kolleg/.

Comments/Remarks

The University of Erfurt is an equal opportunity employer in compliance with the Thuringian Equal Opportunities Act (Thüringer Gleichstellungsgesetz). Qualified women are therefore strongly encouraged to apply. Handicapped applicants are given preference in cases of equal qualification.

Please address informal enquiries to Dr. Elisabeth Begemann elisabeth.begemann@uni- erfurt.de

Source : https://www.uni-erfurt.de/max-weber-kolleg/

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Actualités:Agenda du CIHAM – début mai

– mercredi 2 mai : La chevalerie : une perspective européenne
Table ronde organisée par Guido Castelnuovo (Avignon) et Xavier Hélary (Lyon 3), à Lyon3, salle Appleton, 15 quai Claude-Bernard, 10h30 – 17h
En matinée (10h30 – 12h30), exposés de masterants du Master Mondes Médiévaux de Lyon, l’après-midi, exposés de doctorants du laboratoire.

– jeudi 3 mai : Séminaire des médiévistes
Autobiographies médiévales, arabes et européennes
par Dwight Reynolds (Université de Californie à Santa Barbara)
Lyon, Amphi de la MILC, 35 rue Raulin, Lyon 7e, de 9h30 à 12h30.

– vendredi 4 mai : Atelier des médiévistes d’Avignon
Notariat et pouvoirs en Europe méridionale, XIIe-XVe siècle : réflexions comparatives
par Mathieu Allingri (Université d’Aix-Marseille, TELEMME)
Université d’Avignon, Site Sainte-Marthe, salle 1E09, 14h.

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Appel à contribution:Maîtriser le temps et façonner l’histoire[délai:30/09/2018]

Ce colloque international sur l’historiographie normande du Moyen Âge et de l’époque moderne vise à nourrir la réflexion des historiens autour de trois axes : « Dans l’atelier de l’historien : outils et sources indispensables à la maîtrise du temps et à l’écriture de l’histoire », « Écrire, réécrire, compiler, traduire : la part de l’auteur ? » et « Lire les historiens médiévaux et modernes aujourd’hui »

Argumentaire
Dix ans après le colloque de Cerisy consacré à l’historiographie médiévale normande et à ses sources antiques, nous proposons de réunir les mêmes institutions (Centre Culturel International de Cerisy, Ville d’Avranches et Université de Caen Normandie [CRAHAM et OUEN]) pour entrer, de façon plus globale, dans les cabinets des annalistes, chroniqueurs et historiens normands des époques médiévale et moderne. La recherche d’une proximité et d’une intimité avec les auteurs vise à mieux connaître leurs méthodes de travail et ainsi mieux appréhender leurs écrits. Cette démarche est le fruit de travaux récents ou en cours, portés par des chercheurs principalement français, italiens et anglophones. Outre de nouvelles lectures des textes, il s’agira aussi de mettre en avant de récentes découvertes d’écrits historiques restés jusqu’à ce jour inédits. La perspective du colloque sera large : les textes étant sans cesse repris, recopiés, réécrits, traduits et connus par des traditions postérieures à leur écriture, les confronter sur le long terme est indispensable. On ne traitera pas, en outre, de la seule Normandie mais bien de l’ensemble des lieux d’implantation de Normands (en France, dans les îles Britanniques et en Méditerranée, mais aussi en Afrique et en Amérique), de l’an mil jusqu’au XVIIIe siècle. Sont ainsi compris sous l’appellation large d’« historiens normands » tous les auteurs d’origine normande ou actifs en Normandie qui ont produit des textes à caractère historique. On pourra comparer leurs travaux à ceux d’auteurs extérieurs aux mondes normands mais traitant de ceux-ci. En cela, ce colloque complètera celui organisé par Pierre Bauduin et Edoardo d’Angelo à Ariano Irpino en 2016, consacré aux historiographies modernes et contemporaines des mondes normands médiévaux. Il abordera également la question des silences de l’historien, thème qui a déjà fait l’objet de deux journées d’études organisées par Catherine Jacquemard et Corinne Jouanno à l’université de Caen Normandie en 2015 et 2016.Dans le cadre de ce colloque, qui se tiendra principalement à Cerisy-la-Salle, une exposition de manuscrits contenant des œuvres d’historiens normands, provenant de différents lieux de conservation d’Europe, sera présentée à Avranches (dans la salle du trésor du Scriptorial, de début juillet à fin septembre 2019, ainsi qu’à la bibliothèque patrimoniale, durant les jours du colloque) : une séance se tiendra sur place et des communications auront lieu dans la salle du conseil de la mairie d’Avranches. Ce colloque pourra enfin être l’occasion d’amorcer un projet d’édition (ou de réédition) papier et/ou numérique d’une collection de sources narratives normandes. Si la réalisation d’une version normande d’un Recueil des historiens des Gaules et de la France semble aujourd’hui aussi complexe que dépassée, nous souhaitons lancer, dans un premier temps, un projet de réédition et de confrontation de l’ensemble des sources annalistiques normandes.

Pour plus d’informations : « Maîtriser le temps et façonner l’histoire », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 24 avril 2018, https://calenda.org/439997

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à communication : Traductio et Traditio Mediaevales: ciència, coneixement i ideologia:ciutat de Morella (Castelló), 14-16/03/2019[délai:30/09/2018]

Propostes de comunicació
El Grup de Recerca d’Estudis Medievals Interdisciplinaris (GREMI) es complau d’anunciar-vos la
celebració del Congrés Internacional Traductio et Traditio Mediaevales: ciència, coneixement i
ideologia, que tindrà lloc a la ciutat de Morella (Castelló) els dies 14, 15 i 16 de març de 2019.
El comitè organitzador acceptarà comunicacions sobre qualsevol aspecte relacionat amb la
traducció i la transmissió cultural durant l’Edat Mitjana. Fins al 30 de setembre de 2018, les
persones interessades poden enviar una proposta de participació al correu electrònic
congresgremi@uji.es.

GROC PROPOSTES DE COMUNICACIÓ(1)

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Actualité: CIHAM – ISH – retour au 1er étage et fermeture administrative en semaine 19

Chères doctorales, chers doctorants,

Le calendrier des travaux du Plan Campus ayant été tenu, nous retrouvons l’usage de nos locaux à partir de la semaine prochaine.
La réouverture du Centre de documentation devrait avoir lieu à la mi-mai.

Veuillez noter par ailleurs que le CIHAM à l’ISH/MSH sera fermé administrativement pendant la semaine 19, du 7 au 11 mai. Si vous voulez communiquer des informations, obtenir un ordre de mission ou la signature du directeur, veuillez anticiper vos demandes.
Bien à vous,

Jean-Lous Gaulin
Directeur du CIHAM-UMR5648

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Jeunes chercheurs en Histoire, Archéologie et Littérature du Moyen âge du Ciham-UMR 5648