Archives de catégorie : Parutions

[Parution] Beata Sheyhatovicht & Almog kasher (éd), From Sībawayhi to Aḥmad Ḥasan al-Zayyāt: New Angles on the Arabic Linguistic Tradition, Brill (avril 2020)

Table of content

In and out of the Metalanguage: Some Reconsiderations of the Technical Vocabulary of Arabic Grammar By: Michael G. Carter

Pages: 9–27

Views Concerning the ʿāmil of the Predicate of the Nominal Sentence Incorrectly Ascribed to Sībawayhi By: Aryeh Levin

Pages: 28–36

Reading Poetry with Sībawayhi: Ittisāʿ/saʿat al-kalām and Metaphorical Thinking in the Kitāb By: Avigail Noy

Pages: 37–90

Aspects of Syntactic Effect (ʿamal) in Arabic Grammatical Tradition: The Term šuġl in Sībawayhi’s al-Kitāb and Beyond By: Almog Kasher

Pages: 91–106

Less Familiar Types of ʾan according to Arabic Grammarians By: Arik Sadan

Pages: 107–122

A Sparkle in the Debate about the Word ʾāmīn Used in Supplication and Its Rules in Arabic, by ʾAbū Muḥammad Ibn al-Ḫaššāb (d. 567/1172), an Annotated Translation By: Jean N. Druel

Pages: 123–140

The Theory of Definition in Šarḥ al-Kāfiya by Raḍī l-Dīn al-ʾAstarābāḏī By: Beata Sheyhatovitch

Pages: 141–177

Comparison to Arabic as an Exegetical Method in Tanḥum ha-Yerushalmi’s Commentary on the Bible By: Avi Tal

Pages: 178–207

The Arabic Language Academy in Cairo vis-à-vis a New Grammatical Phrase: al-ism al-ṯulāṯī (The Case of sāfara Muḥammad ʿAlī Ḥasan) By: Shlomit Shraybom-Shivtiel

Pages: 208–225

https://brill.com/view/title/56679

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Parution] Les lieux de culte dans les agglomérations secondaires antiques et petites villes médiévales dans le Massif central, Revue Siècles, 48, 2020, en ligne

Couverture_Siecles_48

Sous la direction de Thomas Areal, Maxime Calbris, Marion Monier et Émeline Retournard

Ce dossier thématique souhaite faire dialoguer historiens, archéologues et historiens de l’art de l’Antiquité et du Moyen Âge afin de réfléchir sur la place et le rôle du lieu de culte dans les agglomérations secondaires antiques et les petites villes médiévales. Dans une zone d’étude restreinte au Massif central, plusieurs études de cas envisagent lesrelations de ces édifices aux systèmes de peuplement, à l’échelle des villes et des territoires. On trouvera en complément une réflexion sur les origines de la ville de Montferrand, dont la fondation fut justement liée à l’existence de plusieurs églises.

Sommaire
  • Thomas Areal, Maxime Calbris, Marion Monier et Émeline Retournard ,  Introduction
 
  • Florian Baret
    Lieux de culte et agglomérations antiques. Formes d’intégration et topographie urbaine dans les cités du Massif central
  • Maxime Calbris
    L’évolution du lieu de culte de l’agglomération antique de Mathonière à Allanche (Cantal) : apports des prospections pédestres, aériennes et géophysique
  • Fernand Peloux
    Les agglomérations secondaires et leur topographie religieuse dans le Gévaudan du haut Moyen Âge. Hagiographie, transformations territoriales et construction chrétienne de l’espace
  • Claire Bourguignon
    Les espaces conventuels des ordres mendiants dans les « petites villes » du diocèse de Clermont (XIIIe-XVe siècles)
  • Thomas Areal
    Une petite ville de basse Auvergne. Billom et ses lieux de culte au Moyen Âge 
  • Emmanuel Grélois
    Une histoire ecclésiastique de Montferrand au XIIe siècle
Source : Siècles (Numéro consultable à cette adresse)

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[A paraître] L’archéologie au village. Le village et ses transformations, du Moyen Âge au premier cadastre, Archéologie du Midi Médiéval, t. 36, n° spécial, 2018, parution mars 2020

Actes du colloque des 20-22 septembre 2017, Palais des rois de Majorque, Perpignan, organisé par le Département des Pyrénées-Orientales – Service Archéologique Départemental, l’Université de Perpignan – Via Domitia

Textes réunis par Aymat Catafau et Olivier Passarrius

Sommaire et bon de commande
Source : Association Archéologique des Pyrénées Orientales

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[A paraître] Damien Carraz, L’ordre du Temple dans la basse vallée du Rhône (1124-1312), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2020, rééd, 608 p.

Dès ses débuts dans la première moitié du XIIe siècle, l’ordre du Temple a trouvé dans la basse vallée du Rhône une aire de développement privilégiée, où il a établi un dense réseau de maisons rassemblant autour d’elles un vaste patrimoine foncier. Présentes en ville comme à la campagne, les commanderies templières tissèrent des liens étroits avec la société laïque, au sein de laquelle elles eurent un intense rayonnement spirituel.

Issu d’une thèse de doctorat, ce livre s’est rapidement imposé, après sa première parution en 2005, comme un classique dans l’historiographie internationale des ordres religieux-militaires. Fondée sur l’étude d’un corpus riche de quelque 1600 actes de la pratique complété par des sources narratives et archéologiques, l’enquête de Damien Carraz met en valeur la nouveauté de l’expérience religieuse templière, qui alliait idéal monastique et éthique guerrière, en décrivant les modalités de son intégration dans la société provençale. Les liens entretenus avec la Terre sainte, la réforme ecclésiastique, l’intérêt porté par les dynasties comtales de Provence et de Toulouse et l’état intermédiaire de moine-soldat contribuèrent à expliquer le succès de l’ordre, dont cette étude pionnière montre le bon accueil aussi bien par le clergé que par les laïcs, l’insertion dans les contextes urbains, l’ouverture au droit et aux nouvelles pratiques de l’écrit.

Cette nouvelle édition est précédée d’une préface de Philippe Josserand, maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université de Nantes, lui aussi spécialiste reconnu de l’histoire des ordres religieux-militaires. Elle constitue une référence essentielle pour qui s’intéresse à l’ordre du Temple et aux sociétés méridionales de façon générale.

Damien Carraz est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université Clermont-Auvergne, rattaché au Centre d’histoire « Espaces et cultures ». Il est secrétaire des Cahiers de Fanjeaux et coresponsable de la publication de la revue Siècles du Centre d’histoire « Espaces et cultures ». Ses travaux portent sur les ordres militaires et les sociétés urbaines méridionales du second Moyen Âge. Il a notamment publié L’Architecture médiévale en Occident (Presses universitaires de France, « Que sais-je ? », 1999), Les Templiers et la guerre (Lemme Édit, 2012) et Comptes de la commanderie de l’Hôpital de Manosque pour les années 1283 à 1290 (avec Karl Borchardt et Alain Venturini, CNRS éditions, 2015).

A paraître le 12/03/2020

Presses universitaires de Lyon, Collection Histoire et archéologie médiévales, 608 pages, 15,5×24 cm, 35 euros

Source : Presses universitaires de Lyon

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Elizabeth Urban, Conquered Populations in Early Islam Non-Arabs, Slaves and the Sons of Slave Mothers, Edinburgh University Press, janv 2020

Explores the ways in which new Muslims of slave origins were integrated into early Islamic society.

  • Brings together three separate groups (freedmen, slave women and the children of enslaved mothers) as parts of the same prism of unfreedom
  • Recovers enslaved women’s voices and treats them as important agents of historical change
  • Combines close textual analysis with large-scale demographic study to provide multiple levels of understanding
  • Explores the transformation of Islam from a small piety movement to an imperial doctrine upholding the distinction between conquerors and conquered
  • Challenges simplistic notions of ethnicity and shows the categories of ‘Arab’ and ‘non-Arab’ are historically contingent

This book traces the journey of new Muslims as they joined the early Islamic community and articulated their identities within it. It focuses on Muslims of slave origins, who belonged to the society in which they lived but whose slave background rendered them somehow alien. How did these Muslims at the crossroads of insider and outsider find their place in early Islamic society? How did Islamic society itself change to accommodate these new members?

By analysing how these liminal Muslims resolved the tension between belonging and otherness, Conquered Populations in Early Islam reveals the shifting boundaries of the early Islamic community and celebrates the dynamism of Islamic history.

Content

List of Tables and Figures

Acknowledgements

Notes on the Text

  1. Introduction: Why Muslims of Slave Origins Matter
  2. Insiders with an Asterisk: Mawālī and Enslaved Women in the Quran
  3. Abū Bakra, Freedman of God
  4. Enslaved Prostitutes in Early Islamic History
  5. Concubines & Their Sons: The Changing Political Notion of Arabness
  6. Singers & Scribes: The Limits of Language and Power
  7. Conclusions

Bibliography

Index

Elizabeth Urban is Assistant Professor of the Islamic World in the Department of History at West Chester University of Pennsylvania. She has published articles in Interdisciplinary Humanities and Journal of Qur’anic Studies and peer-reviewed chapters in edited volumes published by Peeters, OUP and Brill. This is her first book.

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Parution] « Histoire des villes à travers leur comptabilité à la fin du Moyen Âge », Revue Comptabilité(S), 12, 2019

Sommaire
  • Béatrice Touchelay
    Éditorial
  • Geneviève Dumas et Lucie Galano
    Avant-propos 
  • Denis Menjot
    Faire l’histoire des villes médiévales à travers leurs comptabilités 
  • Thierry Pécout
    Comptabilité urbaine, comptabilité du prince : modèles et interactions en Provence (XIIIe-début XIVe s.)
  • Cléo Rager
    Les institutions municipales troyennes au regard de leurs comptabilités : entre concurrence et collaboration des pouvoirs (XVe siècle)
  • Anne Kucab
    Les comptabilités rouennaises conservées de la seconde moitié du xve siècle : d’une histoire de la ville à celle de la vie quotidienne
  • Geneviève Dumas
    Responsabilité et reddition des comptes à Montpellier au xve siècle
  • Xavier Bach et Pierre-Joan Bernard
    Une double comptabilité latin-occitan à Montpellier au xve siècle
  • Lucie Laumonier
    Les impôts directs dans la fiscalité montpelliéraine (fin xive–xve s.)
  • Lucie Galano
    Les recettes du consulat majeur de Montpellier au xve siècle : impôts indirects et revenus domaniaux d’après les documents comptables.
  • Clémentine Stunault
    Les repas des capitouls à l’appui des comptes de la municipalité de Toulouse (1444-1470)
  • Romain Fauconnier
    Les écoles de grammaire dans les livres de comptes de Montpellier (1370 – 1510)
  • Catherine Dubé
    L’apport des sources comptables à l’étude du réseau viaire de Montpellier à la fin du Moyen Âge
Numéro en texte intégral à l’adresse suivante : https://journals.openedition.org/comptabilites/3352

 

Source : Revue Comptabilité(S)

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] François Foronda, Privauté, gouvernement et souveraineté, Castille, XIIIe-XIVe siècle, Madrid, Casa de Velázquez, 2020, 294 p.

Un moment fondateur de l’expérience médiévale du pouvoir d’État en Castille : la privauté ou le choix de l’amitié contre la parenté.

Avant le temps des ministres-favoris de l’époque baroque, les rois de l’Europe médiévale ont compté dans leur proximité sur l’assistance de personnages souvent vus comme leur préfiguration. Cette expérience de la privauté n’est cependant pas partout de même intensité. Ainsi, la Castille de la fin du Moyen Âge se distingue-t-elle par une continuité d’expérience. Ce terrain s’avère donc particulièrement propice pour interroger l’identité de la privauté médiévale, son sens historique. La privauté (privanza) est un choix, celui de l’amitié contre la parenté. Réalisé sur le terrain idéologique à partir du milieu du XIIIe siècle, ce choix se fait stratégique au début du XIVe siècle : contre ses parents et ses barons, qui entendent exercer une emprise sur sa royauté, le roi lance ses créatures, les privados, pour s’en libérer. Si ceux-ci œuvrent donc à une expulsion, ils organisent dans le même temps une participation alternative et plus large au gouvernement du roi, celui de sa personne et de son royaume. La privauté fait ainsi sentir quel dépassement sociétal affecte la compagnie royale à partir du XIIIe siècle. Et la répétition des expériences de privauté au XIVe siècle fonde un régime politique, marqué par la distinction entre gouvernement et souveraineté. Cet essai envisage à nouveaux frais ce moment fondateur de l’expérience médiévale du pouvoir d’État.

Table des matières

I. – Une relation gouvernementalisante 
II. – L’amitié gouvernementale 
Annexe 1. – Les mots de la privauté dans la Gran conquista de Ultramar et leurs correspondants français 
Annexe 2. – Schémas de cooccurrences 
III. – Une formule de réassurance 
IV. – Un régime politique 
Annexe finale. – Privanza ¿Una definición? 
Sources
Bibliographie 
Table analytique

Source : Casa de Velázquez

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Jessika Nowak, Jens Schneider et Anne Wagner (dir.), Ein Raum im Umbrunch? Herrschaftsstrategien in Besançon im Hochmittelalter, Köln, Böhlau Verlag GmbH & Cie, 2020.

Source  (et lien vers table des matières) : https://www.vandenhoeck-ruprecht-verlage.com/themen-entdecken/geschichte/geschichte-des-mittelalters/49215/ein-raum-im-umbruch

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Hannah-Lena Hagemann/ Stefan Heidemann (éd.) Transregional and Regional Elites – Connecting the Early Islamic Empire, De Gruyter, 2020

Aims and Scope

To integrate the regions of the early Islamic Empire from Central Asia to North Africa, transregional and regional elites of various backgrounds were essential. This volume is an important contribution to the conceptualization of the largest empire of Late Antiquity.

After a theoretical introduction to the concept of ‘elites’ in an early Islamic context, the papers focus on elite structures and networks within selected regions of the Empire (Transoxiana, Khurāsān, Armenia, Fārs, Iraq, al-Jazīra, Syria, Egypt, and Ifrīqiya). They analyze elite groups across social, religious, geographical, and professional boundaries. Some papers take up contemporary terminology and its application within the sources.

While previous studies used Iraq as the paradigm for the entire empire, this volume looks at diverse regions instead. While each region seems to be different based on its heterogeneous surviving sources, its physical geography, and its indigenous population and elites, the comparative approach highlights certain common patterns of governance and interaction across the Empire in its first three centuries.

Table of Contents

Stefan Heidemann

Introduction: Transregional and Regional Elites – Connecting the Early Islamic Empire

Hannah-Lena Hagemann, Katharina Mewes & Peter Verkinderen

Studying Elites in Early Islamic History: Concepts and Terminology

 

Arabia and Iraq

Georg Leube

Insult the Caliph, Marry al-Ḥasan, and Redeem Your Kingdom: Freiheitsgrade of Kindī Elites During the 7th to 9th Century

Noëmie Lucas

Landowners in Lower Iraq during the 8th Century: Types and Interplays

Hugh Kennedy

The Rise and Fall of the Early ʿAbbāsid Political and Military Elite

 

The East

Jürgen Paul

Who Were the Mulūk Fārs?

Ahmad Khan

An Empire of Elites: Mobility in the Early Islamic Empire

 

Amikam Elad

Preliminary Notes on the Term and Institution of al-Shākiriyya in Early Islam (ca. 14–218 H/635–36–833 CE) Mainly According to the Arabic

The Eastern Mediterranean and the North

Alison Vacca

Khurāsānī and Transoxanian Ostikans of Early ʿAbbāsid Armenia

Simon Gundelfinger & Peter Verkinderen

The Governors of al-Shām and Fārs in the Early Islamic Empire – A Comparative Regional Perspective

Hannah-Lena Hagemann

Muslim Elites in the Early Islamic Jazīra: The Qāḍīs of Ḥarrān, al-Raqqa, and al-Mawṣil

Philip Wood

Christian Elite Networks in the Jazīra, c.730–850

 

The West

Petra Sijpesteijn

Establishing Local Elite Authority in Egypt Through Arbitration and Mediation

Yaacov Lev

The Civilian Ruling Elite of the Ṭūlūnid-Ikhshīdid Period

Cyrille Aillet

Connecting the Ibāḍī Network in North Africa with the Empire (2nd–3rd/8th–9th Centuries)

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Publication] Isidore de Séville, « Étymologies. Livre I : La Grammaire », éd. et trad. Olga Spevak, Les Belles Lettres

La grande encyclopédie d’Isidore de Séville intitulée les Étymologies s’ouvre sur le premier des sept arts libéraux : la grammaire. Après un bref exposé sur la discipline et les arts libéraux, l’auteur traite des lettres, pour passer à la grammaire et à ses parties constitutives, en suivant l’enseignement de l’Ars Maior de Donat. Il étudie ensuite les classes des mots pour enchaîner avec la matière concernant la prosodie : syllabe, pieds métriques, accents et signes de ponctuation. Puis il aborde des sujets qui ne font pas partie de la grammaire de Donat : signes critiques (avec des chapitres sur les systèmes d’abréviation, notamment dans les domaines juridique et militaire, mais aussi les notes tironiennes, l’écriture cryptée ou la communication à l’aide des doigts), orthographe et méthodes d’analyse (analogie, étymologie, différence et glose). Après quoi il revient à la tradition de l’enseignement grammatical pour étudier les barbarismes, les solécismes, les défauts, les métaplasmes, les figures et les tropes. Les derniers chapitres sont consacrés aux genres littéraires : prose, mètres et genres poétiques, fable et histoire.
Héritière de la grammaire antique, puisant dans des sources variées et comportant de nombreuses citations d’auteurs anciens, la somme grammaticale d’Isidore a exercé une immense influence au Moyen Âge.

Ce volume de la collection ALMA propose, soigneusement établi d’après la tradition manuscrite, le texte latin de cette « grammaire » d’Isidore, et, pour la première fois, sa traduction en français, avec une copieuse introduction et d’abondantes notes destinées à faciliter la lecture et l’interprétation d’un enseignement concis, technique et fondamental.

158895.1579834810

Olga Spevak est maître de conférences à l’université de Toulouse 2, où elle enseigne la philologie latine et grecque.

Informations pratiques :

Isidore de Séville, Étymologies. Livre I : La Grammaire, éd. et trad. Olga Spevak, Paris, Les Belles Lettres, 2020 (Auteurs latins du Moyen Âge, 31). CLVIII + 474 pages. ISBN : 9782251450537. Prix : 65 euros.

Source : Les Belles Lettres (via RMBLF)

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. CIHAM, ENS de Lyon.

More Posts

[Parution] Inland Harbours in Central Europe : Nodes between Northern Europe and the Mediterranean Sea, Regensburg, Schnell & Steiner, 2020, 268 p.

International conference, 1-2 december 2016, Maison des Sciences de l´Homme (MSH) de Dijon within the framework of the Special Research Programme (DFG-SPP 1630) »Harbours from the Roman Period to the Middle Ages«

Inland harbours as gateways between water and land are crucial nodes for mobility and economic exchange in Antiquity as well as in the Middle Ages. This volume is a collection of 20 papers given in 2016 at the international conference »Inland harbours in Central Europe: Nodes between Northern Europe and the Mediterranean Sea« in Dijon (University of Burgundy, France).

– Inland harbours in Antiquity and the Middle Ages
– Their role for mobility and economic exchange

Source : Schnell & Steiner

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] « La vie postmédiévale des artéfacts médiévaux », Perspectives Médiévales, revue d’épistémologie des langues et littératures du Moyen Âge, n°41, 2020

Numéro dirigé par Véronique Dominguez-Guillaume et Sébastien Douchet

 

Numéro en ligne à l’adresse suivante : https://journals.openedition.org/peme/19741

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Revista de Demografía Histórica, vol. 39, Número 2, 2019

Sumario

Dossier : La sangre y el parentesco: representaciones y prácticas sociales de la consanguinidad (Edad Media y Época Moderna)

 

Francisco García González y Michaël Gasperoni, Introducción, p. 17-24.
 

Carole Avignon, Bâtardise, sang, chair et consanguinitas dans la pensée romano-canonique de la parenté au Moyen Age (XIe-XIIIe siècles), p. 25-45.

Marie-Lise Fieyre, « La grant prouchaineté qu’il a à nous qui est notre frere naturel »bâtards nobles, sang et parenté à la fin du Moyen Âge, p. 47-71.

Claire Soussen, Les juifs, les chrétiens et le sang, les aléas d’un discriminant dans les royaumes hispaniques à la fin du Moyen Âge, p. 73-94.

Marie Guérin, Mariages consanguins en Morée franque aux XIIIe et XIVe siècles, p. 95-117.

Lucas Rappo, Matrimonial alliances in Corsier-sur-Vevey (Switzerland) during the 18th and 19th centuriesan evolution towards close kin, p. 119-155.

Francisco Chacón y Juan Francisco Henarejos López, El matrimonio campesino en el Sur de Europa (el ejemplo del Reino de Murcia : 1773-1832). Hipótesis de interpretación, p. 157-182.

Reseñas de libros

Eider de Dios Fernández (2018), Sirvienta, empleada, trabajadora de hogar. Género, clase e identidad en el franquismo y la transición a través del servicio doméstico (1939-1995), por Elia Blanco Rodríguez, p. 183.

Andreu Domingo (ed.) (2018), Demografía y posverdad. Estereotipos, distorciones y falsedades sobre la evolución de la población, por Julián López Colás, p. 187.

Source : Société de Démographie Historique et Dialnet

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Martine Charageat, Bernard Ribémont, Mathieu Soula et Mathieu Vivas (dir.), Résister à la justice, XIIe – XVIIIe siècles, Paris, Classiques Garnier, 2019, 351 p.

À la lumière de l’historiographie récente et de l’analyse résistancielle issue des sciences sociales, il s’agit de considérer l’histoire judiciaire non pas seulement des résistances à la manière foucaldienne mais par les résistances, en termes de pratiques et en dépassant l’alternative obéissance/résistance.

Sommaire

Martine Charageat et Mathieu Soula, Introduction. L’affrontement des légitimités, p. 7-22.

PREMIERE PARTIE :  SE DRESSER CONTRE LA JUSTICE

Introduction, p. 25.

Bernard Ribémont, Résister à la justice dans la littérature narrative de fiction du Moyen Âge. L’efficace de l’ambiguïté, p. 27-44.

Luca Fois, L’inquisiteur mis en échec. Savoir juridique et contrôle des informations, l’exemple d’un procès pour hérésie dans la Lombardie du XIIIe siècle, p. 45-58.

Laure Verdon, Refus de justice et identité nobiliaire. L’affaire Hugues de Baux contre Pelet de Mimet, Roquevaire (1298-1303), p. 59-73.

María Asenjo González, Resistencia a la justicia y desacato en las ciudades castellanas (1450-1520), p. 75-105.

María Luisa Pedrós Ciurana, Otro género de resistencia. La magia apresada,  p. 107-119.

Giovanni Romeo, Résister à l’Inquisition, résister à la justice de l’Église. Le cas de l’Italie de la Contre-Réforme, p. 121-133.

DEUXIÈME PARTIE : JOUER AVEC LES RÈGLES DE LA JUSTICE

Introduction, p. 137.

Pascal Texier, Résistance, contournement ou instrumentalisation ?
Usage de la justice dans la France du bas du Moyen Âge, p. 139-152.

Ricardo Córdoba de la Llave, Factores de prevaricación judicial en la Castilla medieval, p. 153-168.

Sandrine Lavaud, En lutte contre les privilèges du vin
Marchands du Haut-Pays contre jurade de Bordeaux sous arbitrage du parlement (fin XVe-début XVIe siècle), p. 169-186.

Roberto Tufano, Resistenze di parte e di ceto alla giustizia regia nelle Sicilie durante il Settecento. La ricusazione del giudice como strumento di lotta politica tra élites durante il viceregno austriaco, p. 187-206.

Mathieu Soula, Mettre à nue la violence judiciaire. Faire face au pouvoir de mort à Toulouse au XVIIIe siècle, p. 207-224.

Sébastien Annen, Résister par la grâce aux « poursuites non-méritées du Ministère public ». La grâce, la fuite et l’innocence dans la France des années 1780, p. 225-238.

TROISIEME PARTIE : RESISTANCES ET CONSTRUCTION DE LA SOUVERAINETE

Introduction, p. 241-242.

Julien Briand, Justiciables, échevins et officiers seigneuriaux face aux évolutions de la procédure rémoise (XIVeXVe siècles), p. 243-261.

Véronique Beaulande-Barraud, La juridiction du chapitre de Reims, un moyen de résister à la justice archiépiscopale, p. 263-278.

Bernard Dauven, Contester la grâce. Les rapports de pouvoir entretenus entre le prince et la partie intéressée dans les rémissions (Brabant, XVIe et XVIIe siècles), p. 279-292.

Olivier Caporossi, Résister aux abus du corregidor de Plasencia en 1622, un triomphe pour la justice du roi ?, p. 293-309.

Rachel Renault, Résistance à la justice et construction du politique. Les territoires immédiats d’Empire de Saxe et Thuringe face aux justices impériales et territoriales (XVIIe-XVIIIe siècles), p. 311-324.

Sophie Delbrel, Quand l’administration résiste à la justice. L’accord en matière de fiscalité indirecte aux XVIIIe et XIXe siècles, p. 325-340.

 

Index des œuvres, p. 341-342.

Résumés, p. 343-348.

Table des matières, p. 349-351.

 

Source : Classiques Garnier 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Sylvène Edouard (dir.), Saintetés politiques du IXe au XVIIIe siècle. Autour de la Lotharingie-Dorsale catholique, Paris, Classiques Garnier, 2020, 293 p.

Saintetés politiques du IXe au XVIIIe siècle. Autour de la Lotharingie-Dorsale catholique

Ce volume, consacré aux Saintetés politiques autour de la Lotharingie-Dorsale catholique (ANR LODOCAT), du IXe au XVIIIe siècle, éclaire les enjeux politiques de la sacralisation de l’espace par la sainteté comme instrument du ou des pouvoirs religieux et laïques.

Source : Classiques Garnier

Sommaire et articles à l’adresse suivante : https://classiques-garnier.com/saintetes-politiques-du-ixe-au-xviiie-siecle-autour-de-la-lotharingie-dorsale-catholique.html

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] BUCEMA 23.2, 2019

Sommaire

Hommage à Walter Berry

Christian Sapin, Hommage à Walter Berry       

Bailey K. Young, Remembering Walter

Recherche active

Jean-Benoît Krumenacker, Des codices dans les archives. Ranger et coter la documentation administrative et réglementaire d’une collégiale : le cas de Saint-Just à la fin du XVe et au début du XVIe siècle

Raphaël Guesuraga, La femme allaitant des serpents et ses liens avec la Luxure

Chantiers

Valentin Chevassu, Adrien Saggese, Amélie Berger, Thomas Chenal, Axelle Grzesznik, Christelle Sanchez et Matthieu Thivet, Programme collectif de recherches « Le Portois du IVe au XIIe siècle, évolution des pouvoirs et dynamiques du peuplement », problématiques, méthodologie et premiers résultats

Vincent Marchaisseau et Geneviève Daoulas, Contribution au renouvellement des connaissances sur le château de Châteauvillain (Haute-Marne) : l’apport d’un diagnostic au « 14 rue de Penthièvre »

Dissertatio

Rudi Beaulant, Les lettres de rémission des ducs de Bourgogne. Étude sur les normativités sociales, politiques et juridiques, Thèse de doctorat en histoire médiévale, sous la direction de Bruno Lemesle, université de Bourgogne-Franche-Comté, soutenue le 30 novembre 2018       

Audrey Pennel, Femme et dame de courtoisie dans les manuscrits enluminés en France aux XIVe et XVe siècles, Thèse de doctorat en histoire de l’art médiéval, sous la direction de Daniel Russo, université de Bourgogne, et de Cécile Voyer, université de Poitiers, soutenue le 8 mars 2019

Jean Berger, Droit, société et parenté en Auvergne médiévale (VIe-XIVe siècle) : les écritures de la basilique Saint-Julien de Brioude, Thèse de doctorat en histoire médiévale, sous la direction d’Alain Dubreucq, université Lyon 3, soutenue le 4 juillet 2016       

Laura Viaut, De l’intérêt d’étudier le haut Moyen Âge pour comprendre la justice d’aujourd’hui, Réflexions sur Les mécanismes de gestion des conflits dans l’espace aquitain au haut Moyen Âge (viiie-xiie siècle), thèse de doctorat d’histoire du droit, sous la direction de Jacques Péricard, université de Limoges, soutenue le 22 juin 2018

Sylvain Chardonnet, La sculpture romane de l’abbaye Saint-Géraud d’Aurillac (XIe-début XIIIe siècle), Mémoires de Master 1 et 2 de l’université Clermont Auvergne, sous la codirection de Pascale Chevalier et Bruno Phalip, Clermont-Ferrand, soutenus en juin 2018 et juin 2019

À venir

Monde canonial, monde monastique. Transferts, permutations, échanges. IXe-XIIe siècle, Colloque conclusif du programme Col&Mon (ANR-15-CE27-0005) organisé par Noëlle Deflou-Leca et Anne Massoni. Saint-Étienne, université Jean Monnet, 27-29 février 2020

Parutions récentes

Parmi les parutions récentes

Source : BUCEMA

Bulletin et articles consultables et téléchargeables gratuitement à l’adresse suivante : https://journals.openedition.org/cem/16638

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Revue Frontières (1/2019) Dépasser la frontière (Dir. Vincent Chollier & Gaëlle Perrot)

Pour ce numéro inaugural, Frontière·s proposait aux auteur·rice·s d’interroger les acceptions du verbe « dépasser », sans restriction sémantique, dans le sens de franchir, surmonter, transgresser, surpasser, etc. Le dépassement de la frontière induit ainsi un large spectre d’acteur·rice·s et de manifestations.

Les cinq contributions réunies couvrent une grande variété d’approches, de l’Antiquité à la période médiévale. La transcription de l’entretien organisé le 27 janvier 2020 avec Stéphanie Guédon sera prochainement ajoutée au volume.

Table des matières:

Informations et téléchargement : https://publications-prairial.fr/frontiere-s/?fbclid=IwAR36n8WcAwaplXtxKmYeyJguyWTzS3BGmuxn636Uj5IrSzHQvqiBNHRcSU0

 

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

Jeunes chercheur.es en Histoire, Archéologie et Littérature du Moyen Âge du Ciham-UMR 5648