Archives de catégorie : Parutions

[Parution] La fabrique de l’habit. Artisans, techniques et production de vêtement (XVe – XVIIIe siècle), Paris, Ecole nationale des Chartes, 2020, 228 p.

Présentation

Au Moyen Âge et tout au long de l’époque moderne, le vêtement était un bien coûteux, aux modes d’acquisition et d’entretien spécifiques. Sa production relevait de logiques d’économie du matériau (récupération, piéçage), amenées à évoluer après l’essor de l’industrie textile et de la confection, l’apparition des grands magasins et l’invention de la machine à coudre au xixe siècle. Chercheurs et spécialistes du vêtement (archéologues, conservatrices, restauratrices du patrimoine, historiens, historiennes de l’art et professionnels du costume de scène) explorent dans ce livre la culture technique des artisans de l’habillement entre le xve et le xviiie siècle. Le dialogue entre les disciplines ici représentées permet d’envisager sous un angle neuf les pratiques professionnelles et les cadres de fabrication des vêtements et des accessoires de mode en Occident dans les sociétés pré-industrielles. Au-delà d’une approche pluridisciplinaire, cet ouvrage soulève des questionnements méthodologiques liés aux recherches sur l’histoire du vêtement, notamment sur la manière de documenter l’histoire de savoir-faire textiles, dont certains relèvent d’un patrimoine immatériel à préserver.

Sommaire

Remerciements
Préface : par Denis Bruna
Introduction : par Astrid Castres et Tiphaine Gaumy

Première partie. Dans l’atelier, la fabrique de l’habit
  • Nadège Gauffre Fayolle : « Pierre de Chignin (1396-1425 ?), un tailleur au service d’Amédée VIII de Savoie »
  • Tiphaine Gaumy : « Du poil au chapeau en passant par la cloche : la complexe technicité chapelière dans le Paris de la première modernité »
  • Astrid Castres et Emmanuelle Garcin : entretien avec Cécilia Aguirre, conservatrice-restauratrice du patrimoine textile, spécialisée en teintures naturelles
Deuxième partie. Les vestiges matériels, une source pour l’histoire du vêtement
  • Véronique Gendrot, Gaël Barracand, Sylvie Duchesne et al. : « Costumes et textiles archéologiques du xviie siècle en contexte funéraire : de la découverte à l’étude »
  • Emmanuelle Garcin : « Le costume comme source historique : pour une philologie de la matière »
  • Astrid Castres et Tiphaine Gaumy : entretien avec Sébastien Passot, costumier et membre de la School of Historical Dress
Troisième partie. Suivre les modes : s’adapter, innover, diffuser
  • Astrid Castres : « À propos de quelques nouveautés dans la production de vêtements à Paris au xviiie siècle »
  • Pascale Cugy : « Jean Dieu de Saint-Jean, l’invention de l’image de mode et le Mercure galant : quelques remarques sur la réception et la diffusion des modes gravées »
  • Sophie Lemahieu : « Entre tradition et innovation technique : fabriquer et entretenir les costumes à la Comédie-Française »

Glossaire : vêtements, accessoires, matériaux et techniques : par Astrid Castres, Nadège Gauffre Fayolle et Tiphaine Gaumy
Résumés
Index des noms de personnes

Source : Ecole nationale des chartes

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Fermín Miranda García et María Teresa López de Guereño Sanz (éd.), La muerte de los príncipes en la Edad Media. Balance y perspectivas historiográficas, Madrid Casa de Velázquez, 2020, XVI-426 p.

Présentation

Siguiendo un claro enfoque multidisciplinar, este libro presenta un balance historiográfico sobre la muerte de los príncipes en la Edad Media, tanto hispana como francesa, entendiendo el término «príncipes» en su sentido más amplio. No solo se examinan casos particulares relativos a los miembros de la familia regia, sino que se profundiza también en los diversos ámbitos de la aristocracia eclesiástica, militar y urbana. Desde la ritualización funeraria —liturgia, música—, la memoria cronística y documental, las obras de arte o su reflejo en la literatura, hasta la antropología física, los estudios presentados se enfocan a calibrar la relación de la muerte y su tratamiento con la imagen del poder que dichas élites proyectan y su emulación por parte de los restantes grupos sociales.

Sommaire

Fermín Miranda García, María Teresa López de Guereño Sanz
La muerte de los príncipes en la Edad Media: un análisis desde la pluridisciplinariedad

Ariel Guiance
Veinte años de historiografía sobre la muerte: un balance y un nuevo comienzo

I. EL BIEN MORIR, EL MAL MORIR

Érika López Gómez
La muerte en las fuentes manuscritas medievales. Apuntes sobre el Arte de bien morir (ms. 6485) conservado en la Biblioteca Nacional

Filipe Alves Moreira
Morte, espetáculo e encenação de poderes em relatos de execuções «políticas». Fontes e modelos comparativos

Hermínia Vasconcelos Vilar
Crime e perdão: a morte de dois bispos no Portugal do século XIV

II. EL CUERPO

Armando González Martín, Óscar Cambra-Moo, María Molina Moreno, Josefina Rascón Pérez, Manuel Campo Martín
Una revisión de algunos antecedentes en el estudio antropológico y paleopatológico de enterramientos singulares. Límites y posibilidades

Margarita Cabrera Sánchez
Cuerpo regio y embalsamamiento durante el Medievo en los reinos hispánicos. Fuentes para su estudio

III. EL RITUAL, EL DOLOR, LA PÉRDIDA

Juan Carlos Asensio
Música, liturgia y paraliturgia en las exequias regias

Eloísa Ramírez Vaquero
Materiales para analizar las prácticas funerarias del príncipe en Navarra

Agathe Sultan
Razós de plorar. Pour une réflexion sur le rythme des planhs (XIIe-XVe s.)

IV. EL REPOSO

Isabel Ruiz de la Peña González
Espacios monásticos y enterramiento del poderoso en el reino de León en los siglos del románico. Fuentes y métodos de investigación

Ignacio González Cavero
Enterramientos y ámbitos funerarios en al-Ándalus (Murcia, siglos XI y XIII). Reflexiones y modelos de comparación

Stefano M. Cingolani
Rituales funerarios y mausoleos reales en la Corona de Aragón (1196-410). Posibilidades de una investigación global

María Teresa López de Guereño Sanz
Ámbitos funerarios y sepulcros de la colegiata de Covarrubias (Burgos) en la Edad Media. Nuevas propuestas de estudio

V. LA MEMORIA

Vincent Debiais
La muerte del príncipe en las inscripciones medievales. Cifras y preguntas (Francia-Navarra, siglos X-XIII)

J. Santiago Palacios Ontalva
La muerte del príncipe en al-Ándalus. Arquitectura religiosa y memoria en un contexto islámico

Diego Rodríguez-Peña
La muerte del rey en las crónicas (Castilla y León, ss. XII-XIII)

Carmen Benítez Guerrero
Los caminos de la muerte en la historiografía castellana del primer XIV. El ejemplo de la Crónica de tres reyes

Clara Marías
Poesía cortesana y tradicional para la historia de las muertes de las élites en la época de los Reyes Católicos

Véronique Lamazou-Duplan
Enterrer les Foix-Béarn-Navarre à la fin du Moyen Âge : entre fama et silences. Matériaux et perspectives de recherche

Haude Morvan
Sépultures cardinalices et mémoire communautaire

Source : Casa de Velázquez

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Information] Mise en ligne de la base de données HISCoD (Historical Social Conflict Database) élaborée par Cédric Chambru et Paul Maneuvrier-Hervieu

Présentation de la base de données

La base de données HiSCoD a pour objectif de mettre à disposition de la communauté scientifique, et du grand public, des informations sur les phénomènes contestataires, de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle. Au total, près de 10 000 événements contestataires sont renseignés

L’outil cartographique permet de retrouver les lieux où des émeutes sont survenues et d’accéder aux fiches individuelles contenant la description de l’événement.

Auteurs

L’Historical Social Conflicts Database (HiSCoD) a été conçue avec le progiciel Pleade, configuré par le Pôle Document Numérique de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de l’Université de Caen-Normandie. Les données ont été collectées et harmonisées par Cédric Chambru et Paul Maneuvrier-Hervieu.

Référence

Cédric Chambru, Paul Maneuvrier-Hervieu, Historical Social Conflict Database website, (year, month, day), Retrieved from: https://www.unicaen.fr/hiscod/

 
Source de l’information

https://www.unicaen.fr/hiscod/

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Robert Bartlett, Blood royal. Dynastics Politics in Medieval Europe, Cambridge, Cambridge University Press, 2020, 672 p.

Blood Royal

Description

Throughout medieval Europe, for hundreds of years, monarchy was the way that politics worked in most countries. This meant power was in the hands of a family – a dynasty; that politics was family politics; and political life was shaped by the births, marriages and deaths of the ruling family. How did the dynastic system cope with female rule, or pretenders to the throne? How did dynasties use names, the numbering of rulers and the visual display of heraldry to express their identity? And why did some royal families survive and thrive, while others did not? Drawing on a rich and memorable body of sources, this engaging and original history of dynastic power in Latin Christendom and Byzantium explores the role played by family dynamics and family consciousness in the politics of the royal and imperial dynasties of Europe. From royal marriages and the birth of sons, to female sovereigns, mistresses and wicked uncles, Robert Bartlett makes enthralling sense of the complex web of internal rivalries and loyalties of the ruling dynasties and casts fresh light on an essential feature of the medieval world.

Source : Cambridge University Press

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] M. A Amir-Moezzi, Ali, le secret bien gardé. Figures du premier Maître en spiritualité shi’ite, CNRS éditions, Nov 2020.

Ali, gendre et cousin du prophète Muhammad, est au centre de trois événements historiques majeurs indissociables des débuts de l’islam : le problème de la succession de Muhammad, les conflits et guerres civiles entre Musulmans, et enfin l’élaboration du Coran et du Hadith. C’est à lui que Mohammad Ali Amir-Moezzi consacre une étude, au fait des recherches les plus récentes, et ouverte à ses multiples aspects mystiques.
À partir d’une analyse historique et philologique des sources anciennes ou récentes, cet ouvrage montre que le shi’isme est la religion du Maître comme le christianisme est celle du Christ, et Ali le premier Maître ainsi que l’Imam par excellence des Shi’ites. Le shi’isme peut donc être défini, dans ses aspects religieux les plus spécifiques, comme la foi absolue en Ali. Homme divin, lieu de la manifestation la plus parfaite des attributs de Dieu, en même temps refuge, modèle et horizon spirituels.
Par-delà les prises de position et les polémiques séculaires, Mohammad Ali Amir-Moezzi nous restitue les multiples facettes de ce personnage de l’islam des origines, le seul des Compagnons du Prophète demeuré jusqu’à nos jours l’objet d’une fervente dévotion pour des centaines de millions de fidèles en terre d’islam, notamment en Orient.

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Parution] Marco Demichelis, Violence in Early Islam. Religious Narratives, the Arab Conquests and the Canonization of Jihad, I.B. Tauris, avril 2021

About Violence in Early Islam

The concept of jihad holds a prominent place in Islamic thought and history. Beyond its spiritual meanings, the term has historically been associated with the sweeping Arab-Believers conquests of the 7-8th century BCE. But given advances in our understanding of the historicity and chronology of the Qur’an and early Islamic texts, is it correct to identify jihad and Islam with violent conquest?

In this book, Marco Demichelis explores the history of the concept of jihad in the early proto-Islamic centuries (7-8th). Deploying an interdisciplinary approach which combines the hermeneutical study of the famous ‘Verses of the Sword’ within the Qur’an itself, with historical writing by Islamic chroniclers as well as non-Islamic sources, numismatics, epigraphical and architectural evidence, the book questions the relationship between the religious concept of jihad and the conquests. The book argues that Christian Byzantine Foederati forices who previously fought against the Persians may have had a formative effect on the later emergence of more bellicose rhetoric. In so doing, it calls into question assumptions about warlike attitudes inherent within Islamic doctrine, and reveals a more nuanced and complicated history of religious violence in the pre, proto and early Islamic period.

Table of contents

Preface
Introduction

Part 1
1. The Arabs outside Arabia before Islam
2. Ghazawat and Futuh: From rurality to urbanisation.
3. The religious factor: when did an Islamic identity emerge?
4. Can we still consider the Futuh Islamic?

Part 2
5. Qur’an, Otherness and Jihad
6. Qur’an and militant violence in Chronology
7. The process of Belligerency and the canonisation of Jihad in early Islam

Conclusion

Index
Bibliography

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Parution] Julia Conesa Soriano, Entre l’église et la ville. Pouvoirs et réseaux de chanoines de Barcelone (1472-1516), Madrid, Casa de Velázquez, 2020, 347p.

Présentation

Au sortir de la guerre civile catalane de 1462-1472, Barcelone, principale cité de Catalogne et grand port méditerranéen, entre dans une phase de reconstruction. Le roi Ferdinand le Catholique transforme les modalités d’entrée au gouvernement municipal, formalise l’accès à la noblesse et implante dans la ville une nouvelle Inquisition sous contrôle royal. Affecté également, le haut clergé cherche sa place, et les chanoines de la cathédrale en particulier tâchent d’assurer leur implantation au sein des pouvoirs urbains en recomposition. Au croisement de l’histoire canoniale et de l’histoire urbaine, cette étude montre comment, au-delà de leurs attributions religieuses, évêques et chanoines, pleinement intégrés à l’élite dirigeante de la ville, sont amenés à jouer un véritable rôle dans la vie publique d’une cité en pleine mutation.

Préface d’Élisabeth Crouzet-Pavan et Denis Menjot

Table des matières

Préface

Introduction

PREMIÈRE PARTIE. LE CHAPITRE DANS LA VILLE
Chapitre premier. — La cathédrale un centre de pouvoir au sortir de la guerre
Chapitre II. — La cathédrale et les institutions municipales

DEUXIÈME PARTIE. LES CHANOINES DANS LA VILLE
Chapitre III. — Être chanoine à Barcelone
Chapitre IV. — Contrôler le canonicat

TROISIÈME PARTIE. LES CHANOINES ET LES RÉSEAUX DE POUVOIR
Chapitre V. — Les chanoines à la croisée des réseaux
Chapitre VI. — Un pouvoir informel dans la ville

Conclusion. — Les chanoines entre l’Église et la ville

Annexe
Sources et bibliographie

Source: Casa de Velázquez

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Parution] Fermín Miranda García, María Teresa López de Guereño Sanz (éd.), La muerte de los príncipes en la Edad Media. Balance y perspectivas historiográficas, Madrid, Casa de Velázquez, 2020, 426p.

Présentation

Siguiendo un claro enfoque multidisciplinar, este libro presenta un balance historiográfico sobre la muerte de los príncipes en la Edad Media, tanto hispana como francesa, entendiendo el término «príncipes» en su sentido más amplio. No solo se examinan casos particulares relativos a los miembros de la familia regia, sino que se profundiza también en los diversos ámbitos de la aristocracia eclesiástica, militar y urbana. Desde la ritualización funeraria —liturgia, música—, la memoria cronística y documental, las obras de arte o su reflejo en la literatura, hasta la antropología física, los estudios presentados se enfocan a calibrar la relación de la muerte y su tratamiento con la imagen del poder que dichas élites proyectan y su emulación por parte de los restantes grupos sociales.


Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Parution] Mideo, 35, 2020, Les interactions entre šīʿites imāmites et chrétiens

This volume 35 is made up of a dossier gathering most of the papers presented at the conference held in April 2018 at the Institut Catholique de Paris on the interactions between Imamites and Christians. Starting from the hypothesis that history, theology, and literature bear witness to the intercultural dimension of encounters and relationships, the authors show how the identities of each person have been shaped and constructed. The history of missionaries, accounts of travels, diplomatic letters from writers or polemicists shed light on the reality of these exchanges and the linguistic, cultural and theological transfers, beyond a dogmatic, hegemonic and closed vision of theological statements.

Dossier – Les interactions entre šīʿites imāmites et chrétiens

Éditeurs : Dennis Halft, Emmanuel Pisani

Mohammad Ali Amir-Moezzi

ʿAlī comme le Second Christ De quelques très anciennes convergences entre šīʿisme et christianisme

Raphaela Veit

L’intérêt d’Andrea Alpago (m. 1521 ou 1522) pour le Shah Ismāʿīl Ier et les doctrines du šīʿisme duodécimain

Rudi Matthee

Safavid Iran and the Christian Missionary Experience Between Tolerance and Refutation

Catherine Marin

Les relations de voyage d’Occidentaux (missionnaires, marchands et diplomates) en Perse au xviie siècle

Thi Kieu Ly Pham

Le séjour d’Alexandre de Rhodes à Ispahan (1654-1660) Regard d’un jésuite sur la société asiatique et persane

Dennis Halft

A Newly Discovered Persian Treatise on Biblical ‘Proofs’ of Muḥammad’s Prophethood (ca. 1702) by a Missionary Convert to Šīʿī Islam

Ali B. Langroudi

Questioning the Reliability of the Evangelists An 18th-Century Persian Translation of the Four Gospels by Mīr Muḥammad Bāqir Ḫātūnābādī

Amelia Gallagher

The Making of ʿAlawī Šīʿism in the Writings of Samuel Lyde (1825‒1860)

Yann Richard

Ali Shariati et la quête du divin [Full text]

Éditions du dossier

Catherina Wenzel

Pietro della Valle’s Risāla on ‘Some Matters Related to Christianity’ A Critical Edition

Michael Weichenhan

Transcription of the Latin Translation of Pietro della Valle’s Risāla

Articles

Ilyass Amharar

Abū ʿImrān al-Ǧawrāʾī et sa profession de foi (ʿaqīda). À la découverte d’un théologien ašʿarite maghrébin encore inconnu Édition critique et traduction

Emilio Giuseppe Platti

De Graf à Griffith L’œuvre classique des Arabes chrétiens

Document

Emmanuel Pisani

Le Document sur la fraternité humaine d’Abou Dhabi du 4 février 2019 et la Charte de La Mecque du 29 mai 2019 Entre stratégies concurrentielles et avancées théologiques

Note critique

Emilio Giuseppe Platti

What is Islam ? de Shahab Ahmed (1966-2015)

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Parution] C. Pierreville (dir.), « Renart le Contrefait, d’après le manuscrit BNF fr. 1630 », Paris, Honoré Champion, 2020, 2 vol., 1380 p.

Édition critique sous la direction de C. Pierreville, en collaboration avec R. Bellon, M. Bonansea, C. Lachet, M. Le Person, L. Louison et M. Possamaï

Roman encyclopédique rassemblant les savoirs d’un érudit du XIVe siècle, oeuvre reliquaire destinée à l’édification, Renart le contrefait est l’ultime épigone que le Moyen Âge ait donné au Roman de Renart. Son auteur, un clerc anonyme chassé des ordres pour bigamie, réécrit diverses aventures du goupil afin d’enseigner à ses lecteurs la voie étroite permettant d’utiliser l’art de Renart sans pour autant perdre son âme. Comme dans d’autres récits tardifs, le goupil incarne le mal qui ronge ce siècle, le modèle de ce qu’un preudhomme doit éviter, félonie, orgueil, luxure et gloutonnerie. Mais de manière plus inédite, il lui arrive de brider ses instincts animaux et d’obéir à la Raison. Il devient alors un exemple de la prudence et de la persévérance à suivre si l’on veut déjouer les coups du sort et les assauts de la Fortune, un miroir auquel s’identifier, une figure de l’auteur et du romancier. Le manuscrit BnF français 1630, qui conserve la première version de l’oeuvre, composée entre 1320 et 1327, n’avait encore jamais été édité en intégralité et n’était connu que par des extraits. La présente édition cherche à rendre justice au talent et aux mérites de ce clerc champenois injustement méconnu, tout en s’efforçant d’identifier les multiples textes dont s’est nourrie sa création.

Table des matières : ici

 
Renart le Contrefait, d’après le manuscrit BNF fr. 1630, éd. C. Pierreville, en collaboration avec R. Bellon, M. Bonansea, C. Lachet, M. Le Person, L. Louison et M. Possamaï, Paris, Honoré Champion, 2020 (Classiques français du Moyen Âge, 192). 2 vol., 1380 p. ISBN : 9782745353900. Prix : 92,90 euros.
 
 

Source: Honoré Champion via RMBLF

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Parution] Tony Hunt et Stefano Rapisarda (éd.), Anglo-Norman Chiromancies, Paris, Classiques Garnier, 2020, 103 p.

Anglo-Norman Chiromancies

Résumé

Au milieu du XIIe siècle, de nouvelles techniques de divination apparaissent en Occident, dont l’une connaîtra un succès éclatant : la chiromancie. Comme pour d’autres pratiques divinatoires utilisées au Moyen Âge, la cour anglo-normande était l’un des principaux carrefours de sa diffusion.

Source : Classiques Garnier

Sommaire disponible sur le site de l’éditeur

 

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] François Blary et Jean-Pierre Gély (dir.), Ressources et construction : la transmission des savoirs sur les chantiers, Actes du 143e congrès du CTHS, Paris, 2018, « la transmission des savoirs », CTHS, édition électronique

Cet ouvrage est disponible sur la plate-forme de livres en sciences humaines et sociales OpenEdition Books.

Présentation et sommaire de l’ouvrage sur le site de l’éditeur, le CTHS

Source : CTHS

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Patrick Louvier (dir.), Le Languedoc et la mer (XIVe-XXIe siècle), Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2020, nouvelle édition, 316 p.

Le Languedoc et la mer (XIVe - XXIe siècle) Nouvelle édition

Présentation

Publié vingt ans après le dernier grand travail d’ensemble sur cette question, cet ouvrage envisage pour les périodes moderne et contemporaine l’histoire maritime et littorale du Languedoc sous trois aspects : politique, économique et stratégique. Poursuivant les pistes ouvertes par d’illustres prédécesseurs comme Louis Dermigny, ce livre expose la complexité et la richesse des liens anciens et jamais rompus entre le littoral languedocien, son arrière-pays et les espaces maritimes, proches et lointains, d’une province longtemps vue par les élites savantes, régionales et nationales, comme réfractaire à la mer.

Enrichie de deux contributions inédites, portant sur l’occupation des côtes et leur exploitation aux époques médiévale et moderne, cette seconde édition du Languedoc et la mer a permis de mettre à jour et de compléter l’appareil bibliographique de cette étude « revue et augmentée ».

Source : Presses universitaires de la Méditerranée

Sommaire disponible sur le site de l’éditeur

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Tristan Martine et Jessica Nowak (dir.), D’un regnum à un autre. La Lotharingie, un espace de l’entre-deux ? Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2020, à paraître

D'un regnum à l'autre. La Lotharingie, un espace de l'entre-deux ?

Edition bilingue français/allemand

Résumé

Ancien cœur de l’empire carolingien, la Lotharingie devint, du IXe au XIIe siècle, la marge du royaume de France ou de l’Empire germanique, qui se sont longtemps disputé cette région frontalière. Les études de ce volume sont consacrées au sud de l’espace lotharingien et principalement à ce qui allait ensuite devenir la Lorraine. Elles s’intéressent à des problématiques très diverses, des figures royales aux relations féodales, en passant par la question des papes et des évêques, ainsi que par une étude des sources à notre disposition pour étudier les particularités de cette partie septentrionale de l’ancienne Francia Media. Si la Lotharingie est un espace de l’« entre-deux », notamment d’un point de vue politique ou linguistique, elle l’est aussi historiographiquement. Ce large panorama a ainsi pour objectif de dresser un bilan des recherches les plus récentes et de favoriser le dialogue entre les chercheurs issus des deux rives du Rhin, en comparant systématiquement les perspectives des historiographies francophone et germanophone.

Sommaire

Tristan Martine et Jessika NowakLa Lotharingie : un espace de l’entre-deux historique et historiographique

Tristan Martine und Jessika NowakLotharingien: historisch und historiographisch ein Zwischenraum

Des rois et un royaume de l’entre-deux

Eva-Maria ButzDas Königtum Lothars II. im Spiegel der Gedenkbuchüberlieferung

Linda DohmenDer König und die Seinen. Ein Blick auf die Herrschaft Lothars II. im Spiegel der Urkunden


Horst Lößlein – Largiore vero hereditate indepta. Überlegungen zum Anspruch Karls
des Einfältigen auf Lotharingien


Hérold PettiauPrésences et déplacements des souverains de la Francie médiane de 843 à
 869 : contribution à l’étude de l’espace politique de Lothaire Ier et Lothaire II

Aristocratie laïque et relations féodales

Thomas WittkampDas Schicksal Hugos, Sohn Lothars II., und die Normannenpolitik der Lotharlinie


Daniel SchumacherZwischen Ost- und Westfranken: Herzog Giselbert von Lothringen

Tristan MartineLotharingische Aristokratie und territoriale Verankerung im 10. und
 11. Jahrhundert – ein frühes Raumbewusstsein?


Michel MargueL’avouerie en Lotharingie : le « moment comtal » (deuxième moitié du XIe – début du XIIe s.)


Thomas BrunnerRemarques sur le vocabulaire des relations féodo-vassaliques dans les chartes lorraines avant 1100


Evêques, abbayes et politiques ecclésiastiques

Pieter ByttebierSièges et évêques. Représentations des guerres lotharingiennes des années 980 et mémoire des conflits à Verdun


Anne WagnerLa translation de reliques par les évêques lotharingiens et leur rôle dans la constitution du diocèse


Felix SchaeferKarolingische Erinnerungsorte im regnum Lotharii. Metz und die Arnulftradition in der späten Karolingerzeit


Gordon Blennemann – Dos patronarum. Symboliques et fonctions d’églises paroissiales des abbayes de bénédictines de Metz entre le XIIe et le XIVe siècle


Sources et approches textuelles : les mots de la Lotharingie

Jens SchneiderHundertfältige Fäden? Zur Volkssprache in Lotharingien bis 1100


Thomas BauerLotharreich, Lotharingien, Lorraine, oder: Die Suche geht weiter …

Hannes EnglAspects diplomatiques des relations entre la papauté et les premiers chanoines réguliers en Lorraine (fin XIe – début XIIe siècles)


Jean-Pol EvrardÀ propos du culte de Marie-Madeleine et d’un acte de Thierry,
 évêque de Verdun


Klaus KrönertHagiographie in Lotharingien: Bilanz und Perspektiven


Tristan Martine et Jessika NowakConclusions


Tristan Martine und Jessika NowakSchlussbetrachtung


Auteurs

Résumé

Source : Lcdpu

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[PARUTION] Ai margini del mondo comunale. Sedi del potere collettivo e palazzi pubblici dalle Alpi al Mediterraneo / Aux marges du monde communal. Lieux du pouvoir collectif et palais publics des Alpes à la Méditerranée, a cura di Simone Balossino, Riccardo Rao

Les palais communaux constituent l’une des traces les plus importantes laissées par les grandes communes urbaines, notamment en Lombardie, en Émilie et en Toscane. Avec des caractéristiques typologiques clairement reconnaissables, ils ont eu un impact monumental sur les centres des villes communales, soumis à des rénovations et des restaurations au fil des siècles. Mais que se passe-t-il dans les zones où les communes ont une vie plus discontinue ? Existe-t-il des palais communaux à la limite du monde communal et, si oui, quelles formes prennent-ils ? C’est le thème de recherche abordé par cet ouvrage, qui propose un large regard sur les palais communaux du monde méditerranéen, des Alpes au sud de l’Italie, en passant par la Croatie, la Corse et la Provence. Il fait suite à différentes entrevues entre Bergame et Avignon, et notamment au colloque international éponyme qui s’était tenu les 30 septembre et 1er octobre 2016 à Bergame.

Sommaire

Introduzione, Simone Balossino, Riccardo Rao

1. Case dei consoli e palazzi nelle città della Provenza occidentale: tra comuni ed esperienze signorili, Simone Balossino, François Guyonnet

2. Palazzi comunali nei borghi nuovi del Piemonte sud-occidentale: modelli comunali e signorili a confronto, Andrea Longhi, Riccardo Rao

3. Sedi e palazzi pubblici dei centri minori della Marca Veronese-Trevigiana e delle città del versante meridionale delle Alpi orientali (secoli XIII-XV), Gian Maria Varanini

4. L’area friulana: palazzi comunali o case della comunità?, Enrico Faini, Elisabetta Scarton

5. Le sedi del potere municipale nelle città istriane (sec. XIII-XIV), Dario Canzian

6. La construction des palais communaux, entre diffusions des modèles et interprétations locales (État pontifical, fin XIIe-début XVe siècle), Jean-Baptiste Delzant

7. Le sedi dei poteri pubblici nelle città del regno di Napoli (secoli XIV-XV), Pierluigi Terenzi

8. Palazzi comunali nella Sardegna medievale, Lorenzo Tanzini

9. Les lieux de pouvoir génois en Corse : Diffusion d’un modèle urbanistique communal en milieu colonial (XIIIe-XVe siècles), Vannina Marchi

10. Osservazioni conclusive: imparare dai margini, Giuliano Milani

L’ouvrage est disponible en Open Access au lien suivant : https://www.insegnadelgiglio.it/prodotto/ai-margini-del-mondo-comunale/

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts