Archives de catégorie : Parutions

[Parution] Franco Morenzoni, Sur les routes des Alpes. Religieux, marchands et animaux dans la Suisse occidentale (XIIIe-XVe siècles), Turnhout, Brepols, 2019, 476 p.

À l’occasion du départ à la retraite du Professeur Franco Morenzoni (Université de Genève), le présent ouvrage réunit un certain nombre de ses travaux les plus marquants consacrés à l’actuelle Suisse occidentale au Moyen Âge. Ce recueil d’articles, divisé en quatre parties thématiques – chacune préfacée par des spécialistes et d’anciens collègues – vise à rendre compte de la richesse de recherches menées sur plus de vingt-cinq ans, dans l’histoire économique et sociale aussi bien que dans l’histoire religieuse. Ces domaines, a priori bien distincts, constituent différents points d’entrée qui dévoilent un même intérêt pour l’homme médiéval dans ses interactions avec le monde qui l’entoure. Pionniers par bien des aspects, les travaux de Franco Morenzoni ont renouvelé l’histoire de la Savoie et des Alpes aux derniers siècles du Moyen Âge: ce recueil en est le témoignage.

Franco Morenzoni a été professeur d’histoire médiévale à l’Université de Genève jusqu’en 2019

Table des matières

Publications de Franco Morenzoni

Première partie – Curés et prédicateurs 

Nicole Bériou, Introduction 

Évangélisation et organisation ecclésiastique de la Suisse romande des origines au début du XIVe siècle 

L’encadrement et l’instruction religieuse des fidèles d’après les statuts synodaux des diocèses de Genève et de Sion (XIIIe-XVe siècles)

La Légende dorée d’un curé du XVe siècle du diocèse de Genève 

Vincent Ferrier et la prédication mendiante à Genève au XVe siècle 

Deuxième partie – Échanges et milieux naturels 

François Walter, Introduction 

Voyages et déplacements depuis le Valais à la fin du Moyen Âge

Contribution à l’histoire des prix des céréales et des fèves en Valais à la fin du Moyen Âge d’après les comptes de châtellenie (vers 1270-1450)

Note sur la présence de l’ours en Valais et dans le Chablais vaudois à la fin du Moyen Âge 

La capture et le commerce des faucons dans les Alpes occidentales au XIVe siècle 

L’achat et la vente de chevaux d’après les registres des notaires fribourgeois de la fin du Moyen Âge 

Troisième partie – Les routes alpines du commerce européen 

Guido Castelnuovo, Introduction 

La via del Vallese e il commercio internazionale e regionale alla fine del Medioevo 

Le mouvement commercial au péage de Saint-Maurice d’Agaune à la fin du Moyen Âge (1281-1450)

Les produits sidérurgiques dans les comptes de péage de Saint-Maurice d’Agaune et de Villeneuve-Chillon (XIVe-XVe siècles)

Les marchés et les foires de Sion et de Saint-Maurice d’Agaune à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle)

Quatrième partie – Politiques monétaires et prêteurs d’argent

Pierre Dubuis, Introduction 

Monnaies réelles et monnaies de compte dans le Valais savoyard et épiscopal  (fin XIIIe-début XVe s.)

Quelques précisions à propos de l’atelier monétaire de Saint-Maurice d’Agaune vers le milieu du XIVe siècle 

Le duc Amédée VIII de Savoie et sa monnaie (vers 1420 – vers 1434)

Les prêteurs d’argent et leurs clients dans le Valais savoyard à la veille de la Peste Noire 

L’inventaire après décès de Bacinodus Tracho, Lombard de Sion (17 janvier 1376)

Le réseau des casanes lombardes dans l’espace comtois et la Suisse occidentale (XIIIe-XIVe siècles)

Source : Brepols

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Mohamed Shahrour (trad. M. Abbès), Pour un islam humaniste. Une lecture contemporaine du Coran, Le Cerf, 2019

Violence, terrorisme, citoyenneté, allégeance à l’État, rapport aux autres religions : nul ne tente au Proche-Orient de penser de manière rénovée l’islam d’aujourd’hui comme le fait Muhammad Shahrour. Réfléchir sur la religion et poser à nouveaux frais son articulation à l’éthique, au politique ou au social constituent pour lui une des tâches les plus urgentes. L’islamologue et exégète syrien, qui suscite de nombreuses réactions dans le monde arabe, interroge ici la définition même du mot « islam ».

Audacieux et radical, ce livre fait table rase de la tradition religieuse et du corpus exégétique, théologique et juridique, afin de faire advenir, à partir du Coran, le geste primordial qui a présidé à la naissance de l’islam. Les résultats de cette recherche surprennent par leur modernité : ils réinstallent les dimensions axiologiques au coeur de la profession de foi islamique et conduisent également à lutter contre l’intolérance.Un livre inégalé qui propose de nombreuses pistes pour le renouvellement de la pensée de la loi, du statut de la femme ou du rapport entre politique et religion.Traduit, présenté et annoté par Makram Abbès, professeur à l’ENS de Lyon

Enseignant à l’université de Damas de 1972 à 2000, Muhammad Shahrour publie en 1990 Le Livre et le Coran, censuré dans de nombreux pays musulmans.

https://www.editionsducerf.fr/librairie/livre/18882/pour-un-islam-humaniste

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Parution] Nicolas Faucherre, Les citadelles du roi de France sous Charles VII et Louis XI, Chagny, CeCaB, 2019, 450 p.

Présentation

De 1450 à 1483, Charles VII puis Louis XI ont sécurisé toutes les nouvelles extensions du domaine royal en y construisant des « citadelles », des châteaux de garnison spécifiquement conçus pour surveiller les villes conquises. Au sortir du Moyen Âge, les architectes du roi inventent alors des formes neuves, tant pour mettre en scène la monarchie absolue que pour répondre aux progrès de l’artillerie à poudre. En 30 ans seulement, ils mettent en place les nouvelles solutions de la fortification moderne : ouverture de tir, circulations, tour à canon, ouvrage détaché devant la porte, moineau d’artillerie. Ces seize citadelles, si importantes dans l’histoire de la défense, ont souvent été des forteresses mal aimées, tôt détruites et vite oubliées.

La thèse de Nicolas Faucherre, soutenue en 1993 et publiée ici pour la première fois, a fait sortir de l’ombre ces jalons essentiels de la construction de l’État moderne. Elle reste aujourd’hui encore une référence de premier plan pour l’histoire et la castellologie.

Renseignements sur le site de l’éditeur: Centre de castellologie de Bourgogne (CeCaB)

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Hervé Mouillebouche, Châteaux et palais de la Bourgogne médiévale. Recueil d’articles, Chagny, CeCaB, 2019, 596 p.

Recueil d’articles d’Hervé Mouillebouche, maître de conférences HDR en histoire médiévale à l’Université de Bourgogne

Toutes informations sur le site de l’éditeur, le Centre de castellologie de Bourgogne, CeCaB

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Yves Coativy, Aux origines de l’Etat breton. Servir le duc de Bretagne aux XIIIe et XIVe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2019, 344 p.

Présentation

Ce livre décrit la construction de l’État breton à ses débuts. Loin de la doctrine des Montforts, les ducs de la maison de Dreux administrent entre 1213 et 1341 leur principauté en bons pères de famille, efficaces, économes et sans trop de scrupules. Entourés et aidés de quelques centaines d’officiers et de fermiers, ils administrent de façon très rigoureuse leur domaine. Grâce à une étude systématique des sources et à un important travail de prosopographie des serviteurs des ducs, cet ouvrage apporte un éclairage nouveau sur la Bretagne des XIIIe et XIVe siècles.

Avec le soutien de l’université de Bretagne occidentale.

Tous renseignements (table des matières, introduction et autres) sur le site de l’éditeur : PUR

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Marie-Céline Isaïa, François Bougard et Alexis Charansonnet (éd), Lyon dans l’Europe carolingienne. Autour d’Agobard (816-840), Turnhout, Brepols, 2019, 382 p.

Lyon, capitale des Burgondes (Ve-VIe siècles), avait été marginalisée au temps des royaumes mérovingiens de l’Entre-Seine-et-Rhin, et ses élites décimées par les pouvoirs francs (VIIe-VIIIIe siècles). La création d’un empire par Pépin le Bref puis Charlemagne a changé la donne. Dans une construction politique qui veut unir la Germanie à l’Italie, la Saxe à la Catalogne, Lyon retrouve une place centrale : porte de l’Espagne chrétienne, voie d’accès privilégiée à l’Italie lombarde dont Charlemagne a fait son premier objectif militaire, la ville devient la tête de pont de la présence franque dans le sud de l’Europe.
Le pouvoir carolingien cependant ne s’impose pas à Lyon seulement par la force, mais en y relevant le gouvernement épiscopal. Des évêques choisis par les empereurs pour leurs compétences intellectuelles sont placés à la tête de la cité. Leidrade et Agobard, Amalaire puis Amolon assurent le rayonnement durable de Lyon par l’excellence des écoles qu’ils fondent et qui attirent des clercs de l’Europe entière, ainsi que par la profusion des manuscrits qu’ils réunissent dans la bibliothèque cathédrale. L’intense activité culturelle lyonnaise du IXe siècle n’est pas corsetée par le soutien politique initial des Carolingiens. Au contraire, les clercs proposent des politiques alternatives au gouvernement des princes francs ; ils appellent à la création d’une Europe unifiée par le respect d’une loi unique et la renaissance d’un empire chrétien universel… Des propositions qui tiennent de l’idéalisme et du fondamentalisme biblique, et qui ne seront jamais suivies d’effet.

Le présent volume réunit des contributions rédigées à l’occasion du douzième centenaire de l’élection épiscopale d’Agobard à Lyon (816-840).

Participation de plusieurs membres du CIHAM à l’ouvrage

Table des matières

Michel Rubellin, Introduction

Jean-François Reynaud, Lyon à l’époque d’Agobard (816-840)

David Ganz, Les plus anciens manuscrits de Lyon et leurs annotations, témoins des activités culturelles. Avant l’épiscopat de Leydrade

Claire Tignolet, Les Hispani à Lyon au temps d’Agobard

Cullen J. Chandler, Agobard and Adoptionism. A Controversy Continues

Fernard Peloux, Lyon au temps d’Agobard, réceptacle hispanique et laboratoire hagiographique

Pierre Chambert-Protat, Des computistes au travail sous Agobard. Pour une archéologie de la vie intellectuelle dans le Lyon carolingien

Louis Holtz, La fidélité de Florus envers Agobard. Témoignage de deux manuscrits

Caroline Chevalier-Royet, La Bible d’Agobard

Claire Dantin, Le manuscrit de Fourvière. Un nouveau manuscrit lyonnais de la Dacheriana

Paul Mattei, Les citations de quelques auteurs grecs dans l’Aduersusdogma Felicis d’Agobard de Lyon. Problèmes de critique textuelle

Warren Pezé, Florus, Agobard et le concile de Quierzy de 838  

Kristina Mitalaité, Agobard et la question des images à l’époque de Louis le Pieux

Michel Jean-Louis Perrin, Agobard et Raban dans la crise des années 830

Philippe Depreux, À l’envers du modèle consensuel. Agobard et la dissension

Charlotte Gaillard, Topographie monastique et réforme durant le haut Moyen Âge

Olivia Puel, Architecture et topographie monastique à Saint-Martin de Savigny du IXe au Xe siècle

Susan Rankin, Agobard’s Corrections to the Antiphoner

Jean-Paul Bouhot, Agobard et Amolon

Marie-Céline Isaïa, Agobard, et après ? La réception d’Agobard à Lyon d’après le manuscrit Paris, BnF, lat. 2853

Jean-Benoît Krumenacker, Pierre Rostaing et la bibliothèque carolingienne de Saint-Jean ou la Renaissance ratée d’Agobard

Jean-Louis Quantin, Protestants et parlementaires. La réception paradoxale d’Agobard au XVIIe siècle

François Bougard, Agobard et son milieu. Conclusions

Index

Tous renseignements sur le site de l’éditeur, Brepols

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Jean-Louis Gaulin et Giacomo Todeschini (études réunies par), Male ablata. La restitution des biens mal acquis (XIIe – XVe siècle), Rome, Ecole française de Rome, 2019, 274 p.

Présentation

Dans l’Occident médiéval, à partir du XIIe siècle, la question des biens mal acquis rencontre celle de la restitution, cet acte par lequel le bon chrétien s’engage à rendre les richesses acquises illicitement pour être en accord avec l’enseignement de l’Église et avec sa conscience. Les male ablata ont souvent pour origine – mais non exclusivement – des relations de crédit abusives, usuraires, que la restitution permet précisément de réparer en indemnisant, directement ou indirectement, les débiteurs lésés. Du XIIe au XVe siècle, des sources variées documentent ce mouvement de restitutio male ablatorum, depuis les dispositions pontificales, les questions théologiques et les commentaires des canonistes jusqu’aux testaments et donations inter vivos, en passant par des promesses de restitution ou des actes judiciaires. Pour interroger cette documentation, il importe avant tout de se dégager d’un a priori historiographique très répandu qui en réduit la portée à une simple moralisation hypocrite, pour satisfaire l’Église, des pratiques économiques des marchands médiévaux. Les textes réunis dans ce volume s’appuient sur des dossiers documentaires inédits et apportent une première réponse aux questions historiques posées par la restitution des biens mal acquis : quels en furent les acteurs, les bénéficiaires et les intermédiaires, quelles en furent les modalités, la chronologie et la place dans les sociétés médiévales ? 

Table des matières :

http://www.publications.efrome.it/opencms/export/sites/efrome/documenti/CEF_547_13-tdm.pdf

 

Introduction de l’ouvrage, résumés et renseignements sur le catalogue de l’Ecole française de Rome :

http://www.publications.efrome.it/opencms/opencms/menu/catalogo/index.html?id=0&titolo=Male%20Ablata&ricerca=D

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Sylvain Parent, Le pape et les rebelles: trois procès pour rébellion et hérésie au temps de Jean XXII (Marche d’Ancône, Romagne, Lombardie), Rome, Ecole française de Rome, 2019, 700 p.

Présentation

Dans les années 1320, dans un contexte de grande effervescence politique dans la péninsule italienne, le pape Jean XXII (1316-1334) lance une offensive judiciaire sans précédent contre ceux qu’il considère comme des rebelles et des ennemis de l’Église. Ces attaques touchent en premier lieu les membres de lignages puissants, prestigieux et en pleine ascension qui, en Italie du nord comme dans les territoires sous domination pontificale, tentent d’établir des seigneuries héréditaires et soutiennent ouvertement l’Empire (Visconti, Montefeltro, Este, Della Scala, etc.). Face à l’impossibilité de ramener ces opposants dans le droit chemin par la diplomatie et par les armes, la papauté finit par confier leur poursuite à l’Inquisition, déplaçant ainsi le combat sur le terrain de la foi. 
Cet ouvrage regroupe trois de ces procès emblématiques du pontificat de Jean XXII, conservés au Vatican dans les très riches fonds des Archives secrètes et de la Bibliothèque apostolique. Le premier implique plusieurs rebelles de la cité de Recanati, dans la Marche d’Ancône, poursuivis notamment pour idolâtrie ; le deuxième vise deux membres éminents de la famille des Este, les marquis Rinaldo et Obizzo, qui imposent leur domination sur Ferrare, en Romagne ; le troisième enfin est intenté contre la puissante famille milanaise des Visconti et leurs très nombreux soutiens et partisans en Italie du nord. Toutes ces affaires offrent un témoignage de premier plan sur l’activité de l’Inquisition dans l’Italie du premier Trecento et permettent, chacune à leur manière, d’interroger les liens qui se tissent alors, par l’intermédiaire du procès, entre rébellion et hérésie. 
 
Table des matières :

http://www.publications.efrome.it/opencms/export/sites/efrome/documenti/SD_09_TdM.pdf

Introduction de l’ouvrage et autres renseignements sur le catalogue de l’Ecole française de Rome :

http://www.publications.efrome.it/opencms/opencms/menu/catalogo/index.html?id=0&titolo=Le%20pape%20et%20les%20rebelles&ricerca=D

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière-Lyon2 CIHAM - UMR 5648

More Posts

[Parution] Forced Conversion in Christianity, Judaism and Islam Coercion and Faith in Premodern Iberia and Beyond (Brill, nov 2019.)

Abstract

Focusing on the Iberian Peninsula but examining related European and Mediterranean contexts as well, Forced Conversion in Christianity, Judaism and Islam traces how Christians, Jews, and Muslims grappled with the contradictory phenomenon of faith brought about by constraint and compulsion. Forced conversion brought into sharp relief the tensions among the accepted notion of faith as a voluntary act, the desire to maintain “pure” communities, and the universal truth claims of radical monotheism. Offering a comparative view of an important yet insufficiently studied phenomenon in the history of religions, this collection of essays explores the ways in which religion and violence reshaped these three religions and the ways we understand them today.

https://brill.com/view/title/56276

Table of Contents

Introduction: Forced Conversion and the Reshaping of Judaism, Christianity and Islam: Tradition, Interpretation, History

By: Mercedes García-Arenal and Yonatan Glazer-Eytan

Pages: 1–31

Uses and Echoes of Visigothic Conciliar Legislation in the Scholastic Controversy on Forced Baptism (Thirteenth and Fourteenth Centuries)

By: Elsa Marmursztejn

Pages: 33–59 

“Qui ex Iudeis sunt”: Visigothic Law and the Discrimination against Conversos in Late Medieval Spain

By: Rosa Vidal Doval

Pages: 60–85 

Theorizing Coercion and Consent in Conversion, Apostasy, Ordination, and Marriage (Sixteenth and Seventeenth Centuries)

By: Isabelle Poutrin

Pages: 86–109

Again on Forced Conversion in the Almohad Period

By: Maribel Fierro

Pages: 111–132

The Intellectual Genealogy of Almohad Policy towards Christians and Jews

By: David J. Wasserstein

Pages: 133–154  

Medieval Jewish Perspectives on Almohad Persecutions: Memory, Repression and Impact

By: Alan Verskin

Pages: 155–172

On the Road to 1391? Abner of Burgos / Alfonso of Valladolid on Forced Conversion

By: Ryan Szpiech

Pages: 175–204

The Development of a New Language of Conversion in Fifteenth-Century Sephardic Jewry

By: Ram Ben-Shalom

Pages: 205–234 

 Incriminating the Judaizer: Inquisitors, Intentionality, and the Problem of Religious Ambiguity after Forced Conversion

By: Yonatan Glazer-Eytan

Pages: 235–265  

The Coerced Conversion of Convicted Jewish Criminals in Fifteenth-Century Italy

By: Tamar Herzig

Pages: 266–289 

“Neither through Habits, nor Solely through Will, but through Infused Faith”: Hernando de Talavera’s Understanding of Conversion

By: Davide Scotto

Pages: 291–327

Remembering the Forced Baptism of Jews: Law, Theology, and History in Sixteenth-Century Portugal

By: Giuseppe Marcocci

Pages: 328–353

Theologies of Baptism and Forced Conversion: The Case of the Muslims of Valencia and Their Children

By: Mercedes García-Arenal

Pages: 354–385  

Epilogue: Conversion and the Force of History

By: David Nirenberg

Pages: 386–403

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

Parutions : catalogues on Medieval Studies, Brepols

Parutions : the most recently published books in the field of Medieval Studies.

A new Catalogue on Medieval & Renaissance Studies is also available that features the latest information on our publications on Medieval Society & Culture, the Crusades, Church History, Languages & Literature, Art History, Book & Manuscript Studies, History of Science, Archaeology, Music, Scandinavian Studies,…. Download your copy here (pdf).

 On the occasion of the 26th International Medieval Congress (Leeds, UK) you can now order all available titles with FREE SHIPPING* via the brepols webshop using the following code: IMC19.

The Lands of Saint Ambrose 
Monks and Society in Early Medieval Milan

Ross Balzaretti
Series: Studies in the Early Middle Ages, vol. 44

ISBN 978-2-503-50977-8

This book provides a history of early medieval Milan that incorporates the as-yet underestimated role of  the city’s Benedictine monastery.

More Info

Jews and Muslims under the Fourth Lateran Council 
Papers Commemorating the Octocentenary of the Fourth Lateran Council (1215)

Marie-Thérèse Champagne, Irven M. Resnick (eds.)

Series: Religion and Law in Medieval Christian and Muslim Societies, vol. 10

ISBN 978-2-503-58151-4

The Fourth Lateran Council (1215) was groundbreaking for having introduced to medieval Europe a series of canons that sought to regulate encounters between Christians and Jews and Muslims.

More Info

The Art and Architecture of the Cistercians in Northern England, c.1300-1540 
Michael Carter
Series: Medieval Monastic Studies, vol. 3

ISBN 978-2-503-58193-4

A major reappraisal of the art and architecture of the Cistercians in the late Middle Ages.

More Info

Environment, Colonization, and the Baltic Crusader States 
Terra Sacra I

Aleksander Pluskowski (ed.)

Series: Environmental Histories of the North Atlantic World, vol. 2

ISBN 978-2-503-55132-6

This is the first of two Terra Sacra volumes, which share the aim of changing our understanding of the environmental impact of crusading and colonization in northeastern Europe.

More Info

Ecologies of Crusading, Colonization, and Religious Conversion in the Medieval Baltic 
Terra Sacra II

Aleksander Pluskowski (ed.)

Series: Environmental Histories of the North Atlantic World, vol. 3

ISBN 978-2-503-55133-3

This second Terra Sacra volume draws together a series of case-studies on Livonia and Prussia that provide a unique snapshot of recent research into environmental change during the Baltic Crusades and also explore long-term trends in landscape organization and environmental exploitation.

More Info

Cartulaire de l’abbaye de Saint-Pierremont (1095-1297) 
Édition d’après le manuscrit de la Bibliothèque nationale de France, nouvelles acquisitions latines, 1608

Yoric Schleef, Natacha Helas (eds.)

Série : Atelier de recherche sur les textes médiévaux, vol. 25

ISBN 978-2-503-58084-5

L’abbaye de chanoines réguliers de Saint-Pierremont a été fondée en 1095 dans le nord de la Lorraine. Le cartulaire édité ici est donc une source privilégiée pour la connaissance des possessions de cette abbaye et des structures foncières de cette région.

More Info

Illustrated Medieval Alexander-Books in French Verse 
David Ross, Alison Stones, Maid Pérez-Simon
Series: Manuscripta Illuminata, vol. 4

ISBN 978-2-503-58105-7

This book offers new perspectives on the reception of one of the most popular medieval heros of history and legend.

More Info

The First Latin Treatise on Ptolemy’s Astronomy: The Almagesti minor (c. 1200) 
Henry Zepeda
Série : Ptolemaeus Arabus et Latinus – Texts, vol. 1

ISBN 978-2-503-58137-8

This volume presents a critical edition, translation, and study of one of the most important works of medieval science, the Almagesti minor, the earliest Latin commentary on Ptolemy’s Almagest.

More Info

Folk Songs and Material Culture in Medieval Central Europe 
Old Stones and New Music

Nancy van Deusen
Series: Studies in the History of Daily Life (800-1600), vol. 6

ISBN 978-2-503-54132-7

This book takes a unique approach to the study of folk music in Central Europe. Through an analysis of this cultural tradition, and of how words and ideas that were first introduced in Latin Antiquity became increasingly cultivated, refined, and established in the centuries that followed, the volume also questions present-day studies of sound and its organization into the field of so-called ‘folk music’.

More Info

Byzantine and Umayyad Jerash Reconsidered 
Transitions, Transformations, Continuities

Achim Lichtenberger, Rubina Raja (eds.)

Series: Jerash Papersm, vol. 4

ISBN 978-2-503-58024-1

This volume tackles aspects of the overlooked but crucial pottery of the Byzantine and Umayyad periods stemming from Gerasa, modern Jerash, in northern Jordan.

More Info

NEW WITH BREPOLS

Studies in Byzantine Sigillography 
Volume 13

Alexandra-Kyriaki Wassiliou-Seibt, Christos Stavrakos (eds.)

Series: Studies in Byzantine Sigillography, vol. 13

ISBN 978-2-503-58373-0

This volume contains papers about the seals as historical source and archaeological finding presenting their role in the Byzantine Prosopography, Byzantine Administration, Historical Geography and Byzantine Art History.

More Info

Pregnancy and Childbirth in the Premodern World 
European and Middle Eastern Cultures, from Late Antiquity to the Renaissance

Costanza Gislon Dopfel, Alessandra Foscati, Charles Burnett (eds.)

Series: Cursor Mundi, vol. 36

ISBN 978-2-503-58055-5

Practices, perceptions, and representations of pregnancy and childbirth across regions and through history.

More Info

Transmission of Knowledge in the Late Middle Ages and the Renaissance 
Outi Merisalo, Susanna Niiranen, Miika Kuha (eds.)

Series: Bibliologia, vol. 53

ISBN 978-2-503-58156-9

This volume explores the Late Medieval and Renaissance transmission of texts of different genres, languages and periods from the book historical point of view, taking into consideration not only the textual but also the material aspect of the traditions. 

More Info

Norse-Gaelic Contacts in a Viking World 
Colmán Etchingham, Jón Viðar Sigurðsson, Máire Ní Mhaonaigh, Elizabeth Ashman Rowe
Series: Medieval Texts and Cultures of Northern Europe, vol. 29

ISBN 978-2-503-57902-3

This multi-disciplinary volume draws on the combined expertise of specialists in the history and literature of medieval Ireland, Iceland, Norway, and Scotland to shed new light on the interplay of Norse and Gaelic literary traditions.

More Info

A Soul’s Journey 
Franciscan Art, Theology, and Devotion in the Supplicationes variae

Amy Neff
Series: Studies and Texts, vol. 210

ISBN 978-0-88844-210-9

The Biblioteca Medicea Laurenziana in Florence houses an extraordinary manuscript: an anthology of devotional texts and images called the Supplica­tiones variae, dated 1293 and made for use in Genoa, that ends with a remarkable series of full-page illustra­tions.

More Info

Heretics, Schismatics, or Catholics? Latin Attitudes to the Greeks in the Long Twelfth Century 
Savvas Neokleous
Series: Studies and Texts, vol. 216

ISBN 978-0-88844-216-1

This study aims to revisit and challenge the view that the so-called schism between the Latin and Greek Churches led to the isolation of the Byzantine Empire by the Latin states and eventually to the events of 1204.

More Info

The Repertory of Processional Antiphons 
Clyde W. Brockett
Series: De musicae cultu, vol. 1

ISBN 978-2-503-57452-3

A critical edition of the repertory of processional antiphons with detailed commentary.

More Info

Femmes de savoir et savoirs des femmes 
Littérature et musique religieuses entre l’Antiquité tardive et le Moyen Âge

Gabriella Aragione, Beat Föllmi (eds.)

Série : Cahiers de Biblia Patristica, vol. 20

ISBN 978-2-503-58167-5

Consacrées aux femmes de savoir, de l’Antiquité tardive au Moyen Âge, les contributions ici réunies se proposent d’identifier et de reconstituer, d’une part, les milieux et les contextes où ces femmes pouvaient exprimer leurs convictions religieuses par une prise de parole publique et sans intermédiaires masculins, d’autre part, les formes d’expression choisies, comme la rédaction d’ouvrages et la composition d’hymnes liturgiques, mais aussi les pratiques d’enseignement et la direction spirituelle.

More Info

Poetry in Motion
Languages and Lyrics in the European Middle Ages

David Murray
Series: Epitome musical

ISBN 978-2-503-58222-1

This book traces the fascinating travels of medieval courtly song around most of western Europe, and tells the story of what poetry, poets, and their scribes had to say about vernacular languages.

 More Info

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

More Posts

Parution: Exégèse et lectio divina dans la péninsule Ibérique médiévale, Mélanges de la Casa de Velázquez.

Les études réunies ici examinent le tandem exégèse biblique / lectio divina dans la péninsule Ibérique au Moyen Âge. L’observation d’un hiatus incite à reconsidérer cette relation : de la fin du VIIIe s. à la fin du XIIe s., aucun commentaire linéaire biblique n’y aurait été rédigé tandis que la lectio divina se maintient dans les communautés religieuses. Afin de mettre en perspective la question délaissée des choix présidant à la rédaction et à la circulation des textes exégétiques, historiens et philologues analysent dans ce dossier l’imbrication entre exégèse et lectio divina chez Isidore de Séville ou dans la prédication, ainsi que la circulation des œuvres et le déploiement de l’exégèse hors des finalités immédiates de la lectio divina. Un contrepoint met en évidence l’usage de ce tandem dans la polémique entre les trois religions du Livre.

Los artículos aquí reunidos pretenden ahondar en el binomio exégesis bíblica/lectio divina en la península ibérica medieval. La observación de un hiato cuestiona esta relación, en tanto que desde el final del s. VIII hasta el final del s. XII no se conoce ningún comentario lineal redactado en esta área, aunque la lectio divina se mantenga en las comunidades religiosas. A fin de ofrecer planteamientos sobre la elección que conduce a la redacción y a la conservación de los textos exegéticos, historiadores y filólogos analizan la imbricación entre exégesis y lectio divina en la obra de Isidoro de Sevilla o en la predicación, así como la circulación de los textos y el despliegue de la exégesis fuera de los objetivos determinados de la lectio divina. Un contrapunto pone de relieve el uso del binomio en la polémica entre las tres religiones del Libro.

Source : https://www.casadevelazquez.org/index.php?id=63&L=0&tx_cvzfe_books[book_uid]=461

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Parution : L. Saussus (dir.), “Travailler le cuivre à Douai au XIIIe siècle. Histoire et archéologie d’un atelier de proximité”, DOuai, 2019

Titre : “Travailler le cuivre à Douai au XIIIe siècle. Histoire et archéologie d’un atelier de proximité”

Auteur(s) : Lise Saussus (dir.), avec la collaboration de Nicolas Thomas, Marisa Pirson et Benjamin Jagou

Lieu et date d’édition : Douai et Louvain-la-Neuve, 2019

Collection : Collection Archaeologia Duacensis, 31 – Collection d’archéologie Joseph Mertens, XVII

Format : 21 x 29,5 cm – Relié sous couverture souple, quadrichromie

Pages : 277 pages

ISBN : 978-2-9567195-0-2 et 978-2-9302080-5-3

Prix : 30 € TVAC hors frais de port

Commander : craneditions@uclouvain.be

Résumé / Abstract :

De 1983 à 1987, une fouille archéologique rue Saint-Julien à Douai révèle un atelier et ses quelques milliers de déchets témoignant d’un travail du cuivre et de ses alliages au XIIIe siècle. Cette publication examine l’unité de production à la lumière des sources archéologiques, mais aussi de sources écrites et archéométriques. Elle présente le cadre de la découverte à l’échelle de la ville jusqu’à celle de la parcelle en s’intéressant à l’intégration des métiers du cuivre dans le tissu urbain. L’étude de la stratigraphie et des structures composant cet atelier dans un vaste espace de près de 1 000 m² précède l’analyse du mobilier métallurgique, des techniques variées, en particulier celles des réparations de vaisselle, mais aussi des alliages mis en œuvre. Enrichie par l’examen du travail du fer, associé à celui du cuivre, et d’une partie de la vaisselle en céramique consommée sur le site, l’étude illustre un de ces ateliers de proximité qui ont subsisté à côté des grands centres de production tels ceux de la vallée de la Meuse. Voué à l’entretien des vaisselles, enclin à répondre à des commandes variées, ce type d’ateliers actifs aux échelles locales, celles de la ville et de ses alentours, profite de la circulation des productions de masse mises sur le marché à une échelle globale.

From 1983 to 1987, an archaeological excavation along the rue Saint-Julien in Douai revealed a workshop and its several thousand pieces of waste, testifying to the work of copper and its alloys during the 13th century. In this book, the workplace is examined in the light of archaeological sources, but also of written and archaeometric sources. It presents the framework of the discovery from the global scale of the city to the particular plot by focusing on the integration of the metalworking professions into the urban fabric. The study of the stratigraphy and structures composing this workshop in a vast space of nearly 1,000 m² precedes the analysis of the metallurgical finds, of the various techniques, in particular those of cooking and table utensil’s repairs, but also of the alloys used. Enriched by the examination of the ironwork associated with the copperwork, and part of the ceramic tableware consumed on the site, the study illustrates one of these local workshops that have survived alongside major production centres, such as those in the Meuse valley. Dedicated to the maintenance of crockery, inclined to respond to various demands, this type of workshop, active at the local level of the city and its surroundings, benefits from the circulation of mass productions placed on the market on a global scale.

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

More Posts

Parution : C. Pierreville, “Anthologie de la littérature érotique du Moyen Âge”, Paris, 2019

Anthologie de la littérature érotique du Moyen Âge, textes édités, traduits et commentés par Corinne Pierreville, Paris, Honoré Champion, 2019.

ISBN : 9782745350855

Ce recueil se destine à tous ceux qui douteraient que l’érotisme ait pu exister dans la littérature médiévale. Des textes du XIIe au XVe siècle empruntés à des genres variés révèlent la manière dont s’expriment le désir et le plaisir sexuel au Moyen Âge, des premiers troubles sensuels aux voluptés charnelles les plus transgressives, de la fin amor à la luxure assumée. Ces œuvres revendiquent la légitimité de la vie sexuelle, l’accès à la jouissance et l’intellectualisation de la sensualité. Elles présentent un large éventail de positions et de pratiques qui secouent le cadre conventionnel de la relation hétérosexuelle. Elles exposent les besoins primordiaux du corps libéré des entraves morales, religieuses ou sociales cherchant à maîtriser ou refouler ses pulsions, et le transforment en univers à explorer et à exprimer. Elles permettent de découvrir le rapport qu’entretenaient les hommes et les femmes de l’époque avec leur part charnelle, elles nous donnent accès à leurs fantasmes dans toute leur richesse et leur complexité. En matière de caresses, de comportements, de projections fantasmées, de représentations suggestives ou de sublimation par le langage et par l’art, le raffinement de l’imaginaire médiéval n’a guère à envier aux siècles ultérieurs. Chantant la vie et la vérité des corps, il ne peut laisser personne indifférent.

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

More Posts

Publication:« Writing History in the Anglo-Norman World. Manuscripts, Makers and Readers, c.1066-c.1250 »

Publication – « Writing History in the Anglo-Norman World. Manuscripts, Makers and Readers, c.1066-c.1250 », éd. Laura Cleaver et Andrea Worm

History was a subject popular with authors and readers in the Anglo-Norman world. The volume and richness of historical writing in the lands controlled by the kings of England, particularly from the twelfth century, has long attracted the attention of historians and literary scholars, whilst editions of works by such writers as Orderic Vitalis, John of Worcester, Symeon of Durham, William of Malmesbury, Gerald of Wales, Roger of Howden, and Matthew Paris has made them well known. Yet the easy availability of modern editions obscures both the creation and circulation of histories in the Middle Ages.
This collection of essays returns to the processes involved in writing history, and in particular to the medieval manuscript sources in which the works of such historians survive. It explores the motivations of those writing about the past in the Middle Ages, and the evidence provided by manuscripts for the circumstances in which copies were made. It also addresses the selection of material for copying, combinations of text and imagery, and the demand for copies of particular works, shedding new light on how and why history was being read, reproduced, discussed, adapted, and written.

Laura Cleaver is the Ussher Lecturer in Medieval Art, Trinity College Dublin; Andrea Worm is an Assistant Professor at the Institut für Kunstgeschichte, Karl-Franzens-Universität, Graz. Contributors: Stephen Church, Kathryn Gerry, Anne Lawrence-Mathers, Laura Pani, Charles C. Rozier, Gleb Schmidt, Laura Slater, Michael Staunton, Caoimhe Whela.

Pour plus d’informations : https://rmblf.be/2018/05/30/publication-writing-history-in-the-anglo-norman-world-manuscripts-makers-and-readers-c-1066-c-1250-ed-laura-cleaver-et-andrea-worm/

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales,
CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin,
mon CV en ligne

More Posts

Publication – C.H . Lawrence, « Le Monachisme médiéval. Formes de vie religieuse en Europe occidentale au Moyen Âge », trad. fr. Nicolas Filicic

Publication – C.H . Lawrence, « Le Monachisme médiéval. Formes de vie religieuse en Europe occidentale au Moyen Âge », trad. fr. Nicolas Filicic

Au IVe siècle, le monachisme fait une timide apparition en Occident, à la faveur des récits de pèlerins et d’évêques orientaux réfugiés en Europe. Quelques siècles plus tard, il occupe une place incontournable dans la société médiévale. L’ouvrage de C. H. Lawrence raconte le prodigieux essor de ce mouvement, ainsi que les nombreuses formes de vie religieuse auxquelles il a donné naissance.

Le moine, selon la célèbre Règle établie par saint Benoît au VIe siècle, partage sa journée entre la prière, le travail et l’étude. Mais la nécessité de gérer des monastères au patrimoine et aux revenus toujours plus importants, de répondre aux sollicitations des pouvoirs temporel et ecclésiastique, d’accorder une place aux femmes dans les maisons religieuses, ou encore de faire face à l’apparition de l’université obligèrent parfois les religieux à déroger aux exigences premières de la vie monastique. Au cours du Moyen Âge, de l’Irlande à l’Italie, les hommes et les femmes vouant leur vie au service de Dieu apportèrent de multiples réponses aux défis posés par ces évolutions. Ces réponses donnèrent naissance à autant de mouvements religieux (Cluny, Cîteaux, Grandmont, Sempringham… ; chanoines, templiers, frères prêcheurs…) dont C. H. Lawrence dresse un portrait saisissant de force et de vitalité.

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales,
CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin,
mon CV en ligne

More Posts