Tous les articles par Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

[Parution] Cyrille Aillet, L’archipel ibadite. Une histoire des marges du Maghreb médiéval, Lyon, CIHAM-Editions, 2022, 592 p.

L'archipel ibadite

Présentation

Cette enquête inédite revisite l’évolution du Maghreb médiéval à partir de ses marges. Elle dévoile l’histoire de l’ibadisme, une minorité aujourd’hui invisible dans l’océan du sunnisme, mais qui a puissamment façonné le Maghreb. Héritiers des dissidents kharijites soulevés contre le califat, les Ibadites animent les révoltes qui détachent la région de l’Empire. Ils jouent un rôle crucial dans l’émergence d’un discours en faveur des Berbères, chez qui ils recrutent en masse. Ces contestataires développent une doctrine politique singulière, hostile à la tyrannie et favorable à une souveraineté fondée sur l’élection, la consultation et la collégialité. Pour les Ibadites, cet idéal s’incarne dans l’État qu’ils fondent vers 761 près de Tiaret, dans l’Algérie actuelle. Dirigé par une dynastie d’imams persans, il symbolise pour eux un véritable âge d’or. Sa disparition brutale sous les coups des Fatimides en 909 constitue un traumatisme collectif. Elle oblige les fidèles à se redéployer sous la forme d’un archipel de communautés autonomes, dispersées entre la Méditerranée et le nord du Sahara. Après l’échec des derniers soulèvements berbères face à l’Empire, la nécessité de coexister avec les pouvoirs dominants s’impose. L’autorité des notables et des oulémas se substitue localement à l’État pour assurer la cohésion collective. Le commerce transsaharien tisse des relations entre ces communautés et assure la fortune des marchands- lettrés qui traversent le désert jusqu’à Ghana, Gao ou au lac Tchad. Ils en rapportent de l’or et des convois d’esclaves, revendus dans les oasis et les cités de Méditerranée. La poussée des intérêts rivaux et l’expansion religieuse du malikisme et du soufisme achèvent toutefois d’éroder, puis de désarticuler, l’archipel ibadite. À la fin du Moyen Âge, il n’en subsiste que les bastions actuels du Mzab, de Tripolitaine et de Djerba. La mémoire de cette communauté oubliée nous plonge au cœur même de la genèse de l’Islam et du Maghreb.

Source : Ciham et De Boccard

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Conférence internationale] Guerriers du Nord, Caen, 17-18 mars 2022

L’événement aura lieu les 17 et 18 mars 2022, à Caen, et sera composé de deux parties principales.

La première est la conférence introductive de David Brégaint (NTNU, Trondheim), qui se concentrera sur les dimensions religieuses et militaires du règne de saint Olaf. La conférence sera ouverte au grand public le 17 mars 2022 au Musée de Normandie, au château de Caen : https://musee-de-normandie.caen.fr/evenement/le-roi-olaf.

Le lendemain, le colloque “Guerriers du Nord” aura lieu à l’Université
de Caen. Huit jeunes chercheurs venus de France et d’Allemagne présenteront des études sur différents aspects des combattants nordiques, de la Normandie et des îles britanniques au Danemark, en passant par la Finlande et la Lituanie. Le Pr. Ryan Lavelle (Université de Winchester) clôturera l’événement : https://www.craham.cnrs.fr/evenement/agenda/guerriers-du-nord/.

Source : Victor Barabino

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Séminaire] ERC AGRELITA, “Représenter et nommer la Grèce et l’espace grec, du XIVe au XVIe siècle”, Lille, Programme séminaire 2021/2022

Affiche programme séminaire 2021/2022
Séminaire du projet ERC Advanced Grant AGRELITA 2021-2022, organisé par Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille) :

22 novembre 2021 (14-16 h, Université de Lille, Campus Pont de Bois : salle A2.703)

Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille) : « L’espace grec dans la Bouquechardière de Jean de Courcy (1416-1422) : centralité et expansion »

 

14 décembre 2021 (14-17 h, Université de Lille, Campus Pont de Bois : salle A2.705) :

Ilaria Molteni (Université de Lille) : « Représenter les grecs et l’espace grec entre France et Italie : le laboratoire de l’Histoire ancienne jusqu’à César »

Cléo Rager (Université de Lille) : « Des lieux communs aux lieux de mémoire : les représentations de l’espace grec au prisme de l’Antiquité dans les récits de voyage et de pèlerinage en langue française de la fin du Moyen Âge »

 

31 janvier 2022 (14-17 h, Université de Lille, Campus Pont de Bois : salle A2.703) :

Clarisse Évrard-Guilbert (Université de Lille) : « L’espace grec dans l’Histoire de Jason et le Recueil des histoires de Troie de Raoul Lefèvre : choix textuels et traductions visuelles »

Valeria Russo (Université de Lille) : « La Grèce mythologique et la Grèce historique dans la Fleur des Histoires de Jean Mansel : encyclopédisme et fiction des représentations géographiques »

 

25 avril 2022 (14h-17h30, MESHS, 2 Rue des Canonniers, Lille : salle 2) :

Gilles Grivaud (Université de Rouen) : « La Chorografia d’Etienne de Lusignan : sources et propositions »

Alice Colantuoni (Université de Florence) : « Imaginaires, toponymies : l’espace grec dans l’historiographie française de la quatrième croisade »

 

2 mai 2022 (14h-17h30, Sciences Po Lille, 9 Rue Auguste Angellier, Lille : salle 244) :

Marie Jacob-Yapi (Université Rennes 2) : « “Ces Grecs, en 1500 ans voire plus, n’ont jamais changé leur manière de s’habiller” : le regard des Occidentaux sur le vêtement des Grecs anciens et modernes au XVe siècle »

Michele Campopiano (Université d’York) : « Un intermédiaire peu connu du monde antique : l’espace grec dans le Liber Guidonis et quelques observations sur sa fortune »

Clarisse Évrard-Guilbert (Université de Lille) : « Représenter la Grèce et les Grecs par le prisme flamand : le cas des enluminures des manuscrits français de la cour de Bourgogne »

 

9 mai 2022 (14h-17h30, MESHS, 2 Rue des Canonniers, Lille : salle 2) :

Daisy Delogu (Université de Chicago) : « Paysages palimpsestes : les espaces imaginaires grecs dans l’églogue du XIVe siècle »

Constantin Bobas (Université de Lille) : « En voyageant à Rhodes aux XVe et XVIe siècles. Imagination occidentale et réalité orientale d’un espace grec »

Valeria Russo (Université de Lille) : « Retrouver la Grèce dans le temps et dans l’espace : la Mer des histoires face à la création d’un passé antique »

 

13 juin 2022 (14h-17h30, MESHS, 2 Rue des Canonniers, Lille : salle 2) :

Corinne Jouanno (Université de Caen Normandie) : « Quelle place pour la Grèce dans la littérature romanesque byzantine (XIIe-XVe s.) ? »

Ilaria Molteni (Université de Lille) : « L’espace grec à la cour de France (1364-1422): genres littéraires, projets d’édition, programmes d’illustration »

Cléo Rager (Université de Lille) : « L’espace grec dans les récits des voyageurs du XVIe siècle »

Source : Caroline Crépiat

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à candidatures] chercheurs invités, ERC Advanced Grant AGRELITA [Date limite candidatures : 1er mai 2022]

Dans le cadre du Projet ERC Advanced Grant AGRELITA n° 101018777, « The reception of ancient Greece in pre-modern French literature and illustrations of manuscripts and printed books (1320-1550): how invented memories shaped the identity of European communities », dirigé par Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille), un appel à candidatures à chercheurs invités est lancé.

Toutes les informations de candidature se trouvent ci-après

Appel à candidature chercheurs invités AGRELITA 2022
Call for applications visiting researchers AGRELITA 2022

 

Source : Caroline Crépiat, Project Manager – ERC Agrelita

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à communications] Journées d’études ERC Agrelita “Créer une mémoire des passés antiques : choix, constructions et transmissions du IXe au XVIIIe siècle”, Paris, 13 et 14 octobre 2022 [Date limite propositions : 15 février 2022]

Journées d’études organisées par Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille) dans le cadre du projet ERC Agrelita
Appel à communications et modalités de soumission ici
Source : Caroline Crépiat, Project Manager – ERC Agrelita

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Webinaire] Séminaire franco-allemand d’histoire médiévale, 15 novembre 2021 – 17 janvier 2022

Présentation

Nils Bock (université de Münster) et Catherine Rideau-Kikuchi (Université de Versailles Saint-Quentin) organisent un séminaire franco-allemand d’histoire médiévale en lien avec les programmes des concours du secondaire : « Ville et construction étatique en Europe du Nord-Ouest du XIIIe au XVe siècle » (agregation) et « La construction de l’Etat monarchique, 1380-1715 » (CAPES). Ce séminaire vise à faire connaître aux chercheurs, chercheuses, ainsi qu’aux preparationnaires de ces concours les recherches les plus récentes en France et en Allemagne sur ces sujets.

Le séminaire se déroule en ligne (via Zoom) le lundi de 18h à 20h. La langue des interventions est l’anglais mais, lors de la discussion, les participants pourront poser leurs questions en français : si nécessaire, une traduction sera assurée par les organisateurs.

Pour s’inscrire, merci d’envoyer un mail à nils.bock@uni-muenster.de

 

Programme :

15 novembre 2021

Louis Genton, The book of justice of the abbey of Saint-Germain-des-Prés. An example of the redefinition of monastic judicial power in medieval Paris (circa 1270-1280)

Julia Bruch, Writing practices among urban craftsmen. Methodological considerations for the analysis of pre-modern chronicle manuscripts

12 décembre 2021

Elisabeth Schmit, The king of justice and his cities : about the division of the Parlement of Paris in the 15th century

Willem Fiene, Putting the King’s justice to good use : the Parlement of Paris and local conflicts in Languedoc (1360-1420)

17 janvier 2022

Jean-Dominique Delle Lucche, Shooting contests and urban hierarchy in the Holy Roman Empire

Christa Birkel, Closed Houses ? Medieval Hospital Networks between Caritas, Economy and Politics

Source : APHG

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à contributions] “Les frontières de l’eau”, Revue Frontière.s, n°7 [date limite propositions : 20 juin 2022]

Coordination du numéro
Blandine BESNARD, Archéorient
Aldo BORLENGHI, ArAr
Sébastien NIELOUD-MULLER, ArAr
 
 
Toutes les informations disponibles sur cette page : https://publications-prairial.fr/frontiere-s/index.php?id=510
 
Appel à contributions en français et en anglais disponible également ci-dessous
 
Source : Revue Frontière.s

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Colloque] “Les disputes théologiques entre ašʿarites et ḥanbalites et leurs représentations du XIe/Ve siècle jusqu’au wahhabo-salafisme contemporain”, Paris, INALCO, 18-19 novembre 2021

Colloque international (format hybride) dans le cadre du projet DISCORDIA « Des dissensions sur le statut du Coran aux XIIème et
XIIIème siècles entre ḥanbalites et ašʿarites à la doctrine wahhabitesalafiste actuelle », financé
par le Ministère de l’Intérieur au titre des appels à projets (AAP) 2020 «Islam, religion et société»

Organisateurs

Jean-Jacques Thibon (Inalco (Paris)/CERMOM)
Yakota Gobran (Inalco (Paris)/CERMOM)
Ilyass Amharar (Aix-Marseille Université/IREMAM)

Programme détaillé
Argumentaire et modalités d’assistance

 

Source : Yakota Gobran

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à communications] Journées d’étude “Nouvelles traductions et réceptions indirectes de la Grèce ancienne (textes et images, 1300-1560)”, projet ERC AGRELITA, 15 et 16 septembre 2022 ; 19-20 janvier 2023 [Date limite propositions : 15 décembre 2021]

Journées d’études organisées par Catherine Gaullier-Bougassas (U. Lille), dans le cadre du projet ERC AGRELITA

Toutes les informations sur le projet et toutes les modalités de soumission sur l’appel à communications

 

Source : Caroline Crépiat 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Frontières spatiales, frontières sociales au Moyen Âge. Actes du LIe congrès de la SHMESP (Perpignan, 2020), Paris, Editions de la Sorbonne, 2021, 370 p.

Présentation de l’ouvrage

L’étude des frontières est contemporaine de la naissance de la discipline historique et de l’émergence des États-nations. Bien que la frontière ne soit pas une notion proprement médiévale, elle est cependant un thème classique des études sur le Moyen Âge. À la fois prégnant et souvent insaisissable, cet objet a été envisagé dans une optique comparatiste, en considérant les limites entre pouvoirs ou entre cultures, les divisions administratives, mais aussi les zones frontalières, de l’Angleterre à l’Empire mongol, de la Saxe aux terres valenciennes ou castillanes et à l’Iran. Sans négliger l’étude des espaces qui délimitent des aires d’exercice de pouvoirs et contribuent à la construction des territoires, les auteurs s’attachent à une histoire sociale, à des échelles variables, du quartier urbain à l’empire. Ce volume présente les résultats des échanges du 51e congrès de la Société des historiens médiévistes de l’Enseignement supérieur public, tenu virtuellement à Perpignan malgré les restrictions d’accès aux archives et aux bibliothèques. Rassemblant les travaux d’historiens confirmés et de chercheurs plus jeunes, il dresse un panorama des frontières spatiales et des frontières sociales des mondes latin, byzantin et musulman. Ces choix permettent de mettre l’accent sur les modes de construction des frontières à travers des prismes variés : les processus, les outils et les lieux qui rendent visible la frontière, les actions qui la définissent et construisent les territoires.

Table des matières

Dominique Valérian, Avant-propos

Stéphane Boissellier et Lucie Malbos, Frontières spatiales, frontières sociales au Moyen Âge. Rapport introductif

 

Rendre visible la frontière

 Éva Collet, Tracer la frontière juridique entre Byzance et l’Islam (Nord du Bilād al-Šām, IIe-Ve siècle h/VIIIe-XIe siècle)

 Camille Rhoné-Quer, Ériger les cours d’eau en frontières. Ṭabarī (839-923) et les confins iraniens, entre héritages mythiques et écriture de l’histoire impériale islamique

 Marc Suttor, Définir et rendre visible une frontière fluviale. Le cas de la Meuse moyenne du XIIIe au XVIe siècle

 Juliette Dumasy-Rabineau, Les cartes perdues des frontières de Bourgogne au milieu du XVe siècle

 Laurence Leleu, Frontières spatiales et frontières mentales de la Saxe (IXe-XIe siècle)

 

 (Re)définition des frontières et territorialisation

 Frédérique Laget, La construction d’une frontière maritime en Angleterre à la fin du Moyen Âge

 Giovanni Stranieri, Les territoires locaux dans la Pouille méridionale du VIIe au Xe siècle. Un reflet de la frontière de Byzance en Adriatique ?

 Simon Hasdenteufel, L’empereur au-delà du fleuve. La construction d’un territoire politique dans l’Empire latin de Constantinople (1204-1213)

Simon Berger, Mingghan et tamma. L’administration nomade des frontières dans l’Empire mongol au XIIIe siècle

 Romain Saguer, Consolidation ou disparition des frontières ? Les comtés de Roussillon et de Cerdagne après la chute de la Couronne de Majorque (seconde moitié du XIVe siècle)

 Simon Dorso, Délimiter le territoire. Réflexions le long de la frontière du royaume de Jérusalem (Galilée, XIIe-XIIIe siècle)

 

Sociétés de frontière

Olivier Marin, L’expérience de la frontière au miroir du Liber de legationibus de Gilles Charlier (1433-1435)

Arnaud Lestremau, Ex paterno genere Danici. L’onomastique d’une société frontalière. L’exemple des Midlands aux Xe-XIe siècles

Josep Torró, La frontière médiévale comme processus d’appropriation. Quelques considérations concernant le cas ibérique au XIIIe siècle : cuadrilleros, almonedas, suertes

 Tristan Martine, D’un royaume à l’autre. Frontières mouvantes et sociétés aristocratiques en Lotharingie méridionale (fin IXe-Xe siècle)

 Damien Coulon, Pareurs de Perpignan au-delà des limites de la couronne d’Aragon et des frontières sociales

 Ingrid Houssaye Michienzi, Sarah Maugin et Claire Soussen, La frontière interconfessionnelle, un concept pertinent dans l’espace urbain de la Couronne d’Aragon des XIIIe-XVe siècles ?

 

Philippe Sénac, Conclusions

 

Résumés

 Abstracts

Source : SHMESP

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Journées d’étude] Pratiques et normes du butin dans l’Antiquité, Lyon, Université Lyon 3, salle de la Rotonde, 8-9 novembre 2021

Dans le cadre des journées Du butin au tribut ? Pratiques et normalisations de la prédation dans les sociétés médiévales (Orient/Occident : IVe-XVIIe s.), organisées par Yassir BENHIMA et Armand JAMME, se tiendra une rencontre les 8 et 9 novembre 2021  intitulée “Pratiques et normes du butin dans l’Antiquité

Programme détaillé à télécharger
Source : Yassir Benhima

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Podcast] Le genre des célibats. Solène Baron, “Le veuvage au bas Moyen Âge : un célibat de circonstances?”

Un podcast crée par Juliette Eyméoud [Docteure en histoire moderne et enseignante au CPES (Cycle pluridisciplinaire d’études supérieures – PSL, Henri IV)] et Claire-Lise Gaillard (Docteure en histoire contemporaine au Centre d’histoire du XIXe siècle et ATER à l’Université de Paris).

Solène Baron, doctorante au CIHAM, intervient lors de cette séance sur le thème suivant : “Le veuvage au bas Moyen Âge : un célibat de circonstances ?”

Pour écouter le podcast, c’est ici

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Soutenance de thèse] Ulsi Tota, “Comparaison des conditions de vie de populations côtières et de montagne (dans le territoire d’Albanie du Nord), de l’Antiquité tardive au début de la période ottomane”, Avignon Université, 8 novembre 2021

Ulsi TOTA soutiendra sa thèse, dirigée par Laurent SCHNEIDER, le lundi 8 novembre 2021 à partir de 13 h 30 en salle des thèses à Avignon Université.

Membres du jury : Pascale CHEVALIER (Université Clermont Auvergne), Jocelyne DESIDERI (Université de Genève), Stéphane GIOANNI (Université Lyon 2), Etleva NALLBANI (CNRS), Marilyn NICOUD (Avignon Université),  Laurent SCHNEIDER (CNRS ; EHESS)

Source : CIHAM

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Colloque] L’Italie du long Quattrocento. Influences, interactions. Transformations. Première rencontre : le politique. Rome, Ecole française de Rome/Academia Belgica, 15-16 novembre 2021

Organisation

Alain Marchandisse (FRS-FNRS), Giovanni Palumbo (Université de Namur), Pierre Savy (École française de Rome), Laurent Vissière (Sorbonne Université)

Partenaires : Academia Belgica, Centre Roland Mousnier (CNRS, UMR 8596), Conservatorio Santa Cecilia,  Instituto Español de Historia Eclesiástica Iglesia Nacional Española, Liège Université, Fondazione Trivulzio, FRS-FNRS (Fonds national de la recherche scientifique), Université de Namur

En raison des consignes sanitaires, le nombre de place est limité et soumis à une inscription préalable sur www.eventbrite.it/e/biglietti-litalie-du-long-quattrocento-192195210047

La conférence pourra être suivie à distance sur reunion.efrome.it/b/sec-an7-wln-inf

Télécharger le programme ici / Scaricare il programma qua

Source : Ecole française de Rome

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Colloque] Mariages faillis (Moyen Âge-Première modernité), Louvain, 18-19 novembre 2021

Considérer la mécanique du mariage dans ses ratés permet d’appréhender toute la complexité des choix et des revirements qui président à l’union d’un homme et d’une femme rien moins qu’ordinaires. Deux cas de figure sont à prendre en considération :

  • Les projets échoués. Les enjeux que représente le choix d’un conjoint sont considérables dans les milieux princiers : équilibres au sein du royaume ou de la principauté, alliance extérieure – offensive, défensive, pacificatrice –, préparation de la succession… C’est pourquoi une quantité croissante d’acteurs intervient dans le processus. Tractations à différents niveaux, déplacements, représentations, échange des portraits, montée des enchères, comparaisons au sein du « marché » matrimonial, questions de la dot et du douaire, rencontres ou heurts des protocoles, attitudes des maisons respectives constituent autant de pierres d’achoppement sur le chemin difficile de la contractualité matrimoniale.
  • Les mariages brisés. Un arsenal juridique existe, qui permet la séparation d’un couple mal assorti ou devenu inopportun : si les prétextes de consanguinité ou de stérilité ont été fréquemment invoqués, ils n’épuisent pas la gamme des situations de tension amenant à l’échec du mariage. Des variantes existent, qui concernent la sexualité ou la sphère privée, mais peuvent aussi prendre une dimension plus collective ou ressortir de l’ambiance à la cour. Là encore, les notions anachroniques de public ou de privé doivent être reconsidérées, tant le sentiment intime, voire le caprice, peut se mêler à des préoccupations de l’ordre de la raison d’État.
Dépliant
Source : AHMUF

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à communications] “Culture(s) urbaine(s). Congrès de la SFHU, Villeurbanne, 2-3 juin 2022 [Date limite propositions: 9 novembre 2021]

Congrès de la Société française d’histoire urbaine

organisé par le LARHRA et le RIZE

(org. N.Coquery , St. Frioux, S. Raux, V. Veschambre)

Le congrès 2022 de la SFHU se tiendra au RIZE (Centre « Mémoires, Cultures, Échanges ») à Villeurbanne, les 2 et 3 juin 2022. Il portera sur l’histoire culturelle des villes, en résonance avec l’activité culturelle exceptionnelle qui se déploiera en 2022 dans cette ville honorée du premier titre de « Capitale française de la culture ».

 

Le terme « culture » sera employé dans un sens plus large que la seule activité artistique (de création, de médiation ou de « consommation »), mais pourra aussi désigner un ensemble de représentations et de pratiques de sociabilité, possiblement spécifiques à un milieu urbain donné. La ville est donc conçue à la fois comme foyer de cultures, qui les héberge, sert à leur développement, voire suscite des phénomènes culturels particuliers.

Appel à communications détaillé ici
Source : SHMESP

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Jean-François Reynaud, avec la collaboration d’Olivia Puel, A la recherche d’un Lyon disparu. Vie et mort des édifices religieux du IVe au XXe siècle, Lyon, Alpara/MOM, 2021, 284 p.

Présentation

Les églises médiévales lyonnaises ont connu une vie mouvementée. Nombre d’entre elles furent détruites lors des conflits armés, des guerres de Religion et à la Révolution, mais aussi du fait de l’évolution des pratiques religieuses ou architecturales, ou du développement d’espaces urbains nouveaux. Certaines ont totalement disparu : les anciennes basiliques funéraires Saint-Just et Saint-Laurent de Choulans, Saint-Étienne et Sainte-Croix du groupe épiscopal, des chapelles et recluseries. D’autres ont été reconstruites au cours des siècles, comme Saint-Irénée, Saint-Martin d’Ainay, Saint-Nizier et les premières cathédrales sous Saint-Jean. Grâce à l’intérêt pour le patrimoine, surtout médiéval, qui se développe au cours du XIXe siècle, les églises qui étaient encore debout ont été sauvées, mais souvent transformées. À partir de la seconde moitié du XXe siècle, l’étude du patrimoine religieux lyonnais connaît un nouvel élan, avec l’essor de l’archéologie du sous-sol et de l’archéologie du bâti.

L’auteur brosse ici un portrait de la ville au cours des siècles, en replaçant les données archéologiques dans leur cadre historique et topographique. Il s’appuie sur les recherches archéologiques qu’il a menées à partir des années 1970 et dont il avait publié une synthèse des édifices antérieurs à 750 dans Lugdunum christianum (1998). Le présent ouvrage a pour vocation de compléter ces analyses en fournissant les données plus récentes concernant les époques carolingienne, romane, gothique et moderne. Il traite également des églises construites par les ordres mendiants et qui ont presque toutes disparu, comme celle des Cordeliers de l’Observance, la seule à avoir été l’objet d’une étude avant sa destruction.  

Ce travail auquel, au fil de l’ouvrage, ont été associés d’autres chercheurs, est d’autant plus nécessaire que les vestiges des édifices de culte ont livré des renseignements de première main sur les périodes les plus anciennes, non seulement sur la vie religieuse mais également sur la topographie urbaine, l’activité économique et la société. 

Source : MOM

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Dante Fedele, The Medieval Foundations of International Law. Baldus de Ubaldis (1327-1400), Leyde, Brill-Nijhoff, 2021, 697 p.

Cover The Medieval Foundations of International Law

Présentation

Dante Fedele’s new work of reference reveals the medieval foundations of international law through a comprehensive study of a key figure of late medieval legal scholarship: Baldus de Ubaldis (1327-1400). A student of Bartolus de Sassoferrato, Baldus wrote both extensive commentaries on Roman, canon and feudal law and thousands of consilia originating from particular cases. His writings dealt with numerous issues related to sovereignty, territorial jurisdiction, diplomacy and war, combining a rich conspectus of earlier scholarship with highly creative ideas that exercised a profound influence on later juristic thought. The detailed picture of the international law doctrines elaborated by a prominent medieval jurist offered in this study contributes to our understanding of the intellectual archaeology of international law.

Source : Brill

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts