Tous les articles par Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

[Parution] La fabrique de l’habit. Artisans, techniques et production de vêtement (XVe – XVIIIe siècle), Paris, Ecole nationale des Chartes, 2020, 228 p.

Présentation

Au Moyen Âge et tout au long de l’époque moderne, le vêtement était un bien coûteux, aux modes d’acquisition et d’entretien spécifiques. Sa production relevait de logiques d’économie du matériau (récupération, piéçage), amenées à évoluer après l’essor de l’industrie textile et de la confection, l’apparition des grands magasins et l’invention de la machine à coudre au xixe siècle. Chercheurs et spécialistes du vêtement (archéologues, conservatrices, restauratrices du patrimoine, historiens, historiennes de l’art et professionnels du costume de scène) explorent dans ce livre la culture technique des artisans de l’habillement entre le xve et le xviiie siècle. Le dialogue entre les disciplines ici représentées permet d’envisager sous un angle neuf les pratiques professionnelles et les cadres de fabrication des vêtements et des accessoires de mode en Occident dans les sociétés pré-industrielles. Au-delà d’une approche pluridisciplinaire, cet ouvrage soulève des questionnements méthodologiques liés aux recherches sur l’histoire du vêtement, notamment sur la manière de documenter l’histoire de savoir-faire textiles, dont certains relèvent d’un patrimoine immatériel à préserver.

Sommaire

Remerciements
Préface : par Denis Bruna
Introduction : par Astrid Castres et Tiphaine Gaumy

Première partie. Dans l’atelier, la fabrique de l’habit
  • Nadège Gauffre Fayolle : « Pierre de Chignin (1396-1425 ?), un tailleur au service d’Amédée VIII de Savoie »
  • Tiphaine Gaumy : « Du poil au chapeau en passant par la cloche : la complexe technicité chapelière dans le Paris de la première modernité »
  • Astrid Castres et Emmanuelle Garcin : entretien avec Cécilia Aguirre, conservatrice-restauratrice du patrimoine textile, spécialisée en teintures naturelles
Deuxième partie. Les vestiges matériels, une source pour l’histoire du vêtement
  • Véronique Gendrot, Gaël Barracand, Sylvie Duchesne et al. : « Costumes et textiles archéologiques du xviie siècle en contexte funéraire : de la découverte à l’étude »
  • Emmanuelle Garcin : « Le costume comme source historique : pour une philologie de la matière »
  • Astrid Castres et Tiphaine Gaumy : entretien avec Sébastien Passot, costumier et membre de la School of Historical Dress
Troisième partie. Suivre les modes : s’adapter, innover, diffuser
  • Astrid Castres : « À propos de quelques nouveautés dans la production de vêtements à Paris au xviiie siècle »
  • Pascale Cugy : « Jean Dieu de Saint-Jean, l’invention de l’image de mode et le Mercure galant : quelques remarques sur la réception et la diffusion des modes gravées »
  • Sophie Lemahieu : « Entre tradition et innovation technique : fabriquer et entretenir les costumes à la Comédie-Française »

Glossaire : vêtements, accessoires, matériaux et techniques : par Astrid Castres, Nadège Gauffre Fayolle et Tiphaine Gaumy
Résumés
Index des noms de personnes

Source : Ecole nationale des chartes

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Fermín Miranda García et María Teresa López de Guereño Sanz (éd.), La muerte de los príncipes en la Edad Media. Balance y perspectivas historiográficas, Madrid Casa de Velázquez, 2020, XVI-426 p.

Présentation

Siguiendo un claro enfoque multidisciplinar, este libro presenta un balance historiográfico sobre la muerte de los príncipes en la Edad Media, tanto hispana como francesa, entendiendo el término «príncipes» en su sentido más amplio. No solo se examinan casos particulares relativos a los miembros de la familia regia, sino que se profundiza también en los diversos ámbitos de la aristocracia eclesiástica, militar y urbana. Desde la ritualización funeraria —liturgia, música—, la memoria cronística y documental, las obras de arte o su reflejo en la literatura, hasta la antropología física, los estudios presentados se enfocan a calibrar la relación de la muerte y su tratamiento con la imagen del poder que dichas élites proyectan y su emulación por parte de los restantes grupos sociales.

Sommaire

Fermín Miranda García, María Teresa López de Guereño Sanz
La muerte de los príncipes en la Edad Media: un análisis desde la pluridisciplinariedad

Ariel Guiance
Veinte años de historiografía sobre la muerte: un balance y un nuevo comienzo

I. EL BIEN MORIR, EL MAL MORIR

Érika López Gómez
La muerte en las fuentes manuscritas medievales. Apuntes sobre el Arte de bien morir (ms. 6485) conservado en la Biblioteca Nacional

Filipe Alves Moreira
Morte, espetáculo e encenação de poderes em relatos de execuções «políticas». Fontes e modelos comparativos

Hermínia Vasconcelos Vilar
Crime e perdão: a morte de dois bispos no Portugal do século XIV

II. EL CUERPO

Armando González Martín, Óscar Cambra-Moo, María Molina Moreno, Josefina Rascón Pérez, Manuel Campo Martín
Una revisión de algunos antecedentes en el estudio antropológico y paleopatológico de enterramientos singulares. Límites y posibilidades

Margarita Cabrera Sánchez
Cuerpo regio y embalsamamiento durante el Medievo en los reinos hispánicos. Fuentes para su estudio

III. EL RITUAL, EL DOLOR, LA PÉRDIDA

Juan Carlos Asensio
Música, liturgia y paraliturgia en las exequias regias

Eloísa Ramírez Vaquero
Materiales para analizar las prácticas funerarias del príncipe en Navarra

Agathe Sultan
Razós de plorar. Pour une réflexion sur le rythme des planhs (XIIe-XVe s.)

IV. EL REPOSO

Isabel Ruiz de la Peña González
Espacios monásticos y enterramiento del poderoso en el reino de León en los siglos del románico. Fuentes y métodos de investigación

Ignacio González Cavero
Enterramientos y ámbitos funerarios en al-Ándalus (Murcia, siglos XI y XIII). Reflexiones y modelos de comparación

Stefano M. Cingolani
Rituales funerarios y mausoleos reales en la Corona de Aragón (1196-410). Posibilidades de una investigación global

María Teresa López de Guereño Sanz
Ámbitos funerarios y sepulcros de la colegiata de Covarrubias (Burgos) en la Edad Media. Nuevas propuestas de estudio

V. LA MEMORIA

Vincent Debiais
La muerte del príncipe en las inscripciones medievales. Cifras y preguntas (Francia-Navarra, siglos X-XIII)

J. Santiago Palacios Ontalva
La muerte del príncipe en al-Ándalus. Arquitectura religiosa y memoria en un contexto islámico

Diego Rodríguez-Peña
La muerte del rey en las crónicas (Castilla y León, ss. XII-XIII)

Carmen Benítez Guerrero
Los caminos de la muerte en la historiografía castellana del primer XIV. El ejemplo de la Crónica de tres reyes

Clara Marías
Poesía cortesana y tradicional para la historia de las muertes de las élites en la época de los Reyes Católicos

Véronique Lamazou-Duplan
Enterrer les Foix-Béarn-Navarre à la fin du Moyen Âge : entre fama et silences. Matériaux et perspectives de recherche

Haude Morvan
Sépultures cardinalices et mémoire communautaire

Source : Casa de Velázquez

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Concours] Prix Clausade de la Société archéologique du Midi de la France [Date limite candidature : 15 janvier 2021]

Présentation

La Société Archéologique du Midi de la France attribuera en mars 2021 le Prix DE CLAUSADE doté de 1000 €, récompensant un travail universitaire inédit (Master 1, Master 2 ou thèse) ou toute étude inédite sur l’histoire, l’archéologie ou l’histoire de l’art du Midi de la France.

Le mémoire, en édition papier et accompagné d’une lettre de candidature, doit être adressé à Monsieur le Président de la Société Archéologique du Midi de la France, Hôtel d’Assézat, place d’Assézat, 31000 Toulouse avant le 15 janvier 2021.

Le prix sera remis lors de la séance publique de la Société Archéologique du Midi de la France qui se tiendra le 28 mars 2021 en l’Hôtel d’Assézat à Toulouse. Les rapports sur les meilleurs travaux présentés au concours sont publiés dans le volume des Mémoires de l’année.

Un candidat ne peut être primé qu’une seule fois.
Les candidats honorés par une médaille d’encouragement ont la possibilité de présenter un nouveau mémoire au concours.

Les exemplaires des mémoires présentés au concours restent la propriété de la S.A.M.F. ; ils sont déposés à la bibliothèque où ils peuvent être consultés. Les candidats s’engagent en outre à recevoir leur prix en personne lors de la séance publique de la S.A.M.F.

Voir le règlement du concours.

Source : Société archéologique du Midi de la France

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Information] Mise en ligne de la base de données HISCoD (Historical Social Conflict Database) élaborée par Cédric Chambru et Paul Maneuvrier-Hervieu

Présentation de la base de données

La base de données HiSCoD a pour objectif de mettre à disposition de la communauté scientifique, et du grand public, des informations sur les phénomènes contestataires, de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle. Au total, près de 10 000 événements contestataires sont renseignés

L’outil cartographique permet de retrouver les lieux où des émeutes sont survenues et d’accéder aux fiches individuelles contenant la description de l’événement.

Auteurs

L’Historical Social Conflicts Database (HiSCoD) a été conçue avec le progiciel Pleade, configuré par le Pôle Document Numérique de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de l’Université de Caen-Normandie. Les données ont été collectées et harmonisées par Cédric Chambru et Paul Maneuvrier-Hervieu.

Référence

Cédric Chambru, Paul Maneuvrier-Hervieu, Historical Social Conflict Database website, (year, month, day), Retrieved from: https://www.unicaen.fr/hiscod/

 
Source de l’information

https://www.unicaen.fr/hiscod/

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à propositions de numéros thématiques] Annales de démographie historique, 2023-2025

Les Annales de démographie historique lancent un appel à proposition de numéros thématiques pour leur programmation  2023-2025. Les propositions doivent s’inscrire dans les champs de spécialités de la revue,  à savoir la démographie historique, l’histoire de la famille, l’histoire des populations et de la santé. Elles prennent la forme d’un bref argumentaire. Elles précisent le nom des directeurs du volume et éventuellement des auteurs qui pourraient être sollicités pour soumettre un article à la revue. Merci également de préciser l’état d’avancement du projet et notamment, le cas échéant, si une session de congrès, un atelier de recherche en cours, peuvent contribuer à fournir une partie des textes. Chaque dossier comprend entre 5 et 8 articles et une introduction rédigée par les directeurs du dossier.

Source : Annales de démographie historique

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Robert Bartlett, Blood royal. Dynastics Politics in Medieval Europe, Cambridge, Cambridge University Press, 2020, 672 p.

Blood Royal

Description

Throughout medieval Europe, for hundreds of years, monarchy was the way that politics worked in most countries. This meant power was in the hands of a family – a dynasty; that politics was family politics; and political life was shaped by the births, marriages and deaths of the ruling family. How did the dynastic system cope with female rule, or pretenders to the throne? How did dynasties use names, the numbering of rulers and the visual display of heraldry to express their identity? And why did some royal families survive and thrive, while others did not? Drawing on a rich and memorable body of sources, this engaging and original history of dynastic power in Latin Christendom and Byzantium explores the role played by family dynamics and family consciousness in the politics of the royal and imperial dynasties of Europe. From royal marriages and the birth of sons, to female sovereigns, mistresses and wicked uncles, Robert Bartlett makes enthralling sense of the complex web of internal rivalries and loyalties of the ruling dynasties and casts fresh light on an essential feature of the medieval world.

Source : Cambridge University Press

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Conférence en ligne] Sidonie Bochaton, « Meillerie. Un prieuré fortifié de chanoines réguliers (XIIe-XIXe siècle) »

Conférence de Sidonie Bochaton en webinaire suite à la sortie de son ouvrage Meillerie. Un prieuré fortifié de chanoines réguliers (XIIe-XIXe siècle) dans la collection Mémoires et documents de l’Académie Salésienne
Conférence disponible sur la chaîne YouTube de la MOM.

Source : MOM

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à communications] « Fortifications savantes, fortifications de savants », 8e colloque international de Bellecroix, Chagny, Centre de castellologie de Bourgogne, 22-24 octobre 2021 [Date limite propositions : 01/05/2021]

Castel del Monte
Organisation

Jean MESQUI, Hervé MOUILLEBOUCHE et Nicolas FAUCHERRE

Argumentaire

Quoi de commun entre une fortification classique tel Neuf-Brisach, un château Renaissance comme Maulnes, une tour maîtresse romane telle que Châtillon-Coligny ? Toutes trois sont l’expression d’un tracé savant, dont la conception exige une conceptualisation dépassant l’utilisation des stéréotypes que sont le quadrangle ou le cercle. Quelles logiques, quels référentiels de doctrine ont présidé à la mise au point de ces tracés extraordinaires de l’Antiquité à l’époque moderne ? Faut-il y voir la volonté de maîtres d’ouvrages savants, érudits ou férus d’ésotérisme ? Faut-il y reconnaître l’inventivité pure de techniciens poussant à l’extrême leurs doctrines, voire l’expression de leur ego d’artistes ?

On sait depuis longtemps que le Quattrocento italien, puis le XVIe siècle européen, ont été une période rêvée pour l’expression de ces élucubrations savantes de maîtres d’ouvrage et de maîtres d’œuvre, pouvant aller jusqu’au délire inventif de certains traités ; mais cette présence du sachant, voire du savant, dans la conception de l’ouvrage, ne remonte-t-elle pas bien plus haut ? Utilisait-on les traités antiques, comme ceci a été souvent affirmé, pour concevoir les ouvrages, et quelles en sont les preuves ? Peut-on imaginer qu’il y ait eu des répertoires de formes et de tracés, comme les fameux Carnets de Villard de Honnecourt pour l’architecture religieuse ? Comment expliquer des plans aussi bizarres que la tour d’Etampes, des conceptions aussi sophistiquées que la tour de la Rochelle, des tracés aussi élaborés que le Castel del Monte ?

On s’attachera, dans ce colloque, à débusquer des exemples de cette expression savante depuis l’Antiquité jusqu’au début de la Renaissance ; non que la période qui suit n’ait pas été savante, puisqu’au contraire elle n’est plus que savante, et qu’elle a produit des théoriciens et des traités bien connus. Au contraire, c’est dans les périodes antérieures que ce colloque convoque formes et usages architecturaux savants, afin de proposer des interprétations raisonnées de leur genèse. »

Modalités de proposition

Propositions de communications à renvoyer avant le 1er mai à centrecastellologiebourgogne@yahoo.fr

Source : CeCaB

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Séminaire] Naïs Virenque (org.), « Qu’est-ce qu’un diagramme ? Pour une théorie iconologique, esthétique et sémiotique des figures diagrammatiques », Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain, décembre 2020-juin 2022

De décembre 2020 à juin 2022, se tiendra le séminaire intitulé « Qu’est-ce qu’un diagramme ? Pour une théorie iconologique, esthétique et sémiotique des figures diagrammatiques » à l’Université Catholique de Louvain. Ce séminaire, dont vous trouverez le programme en pièce jointe, est organisé par Naïs Virenque et sera accessible en co-modalité présentielle et distancielle.
 
La première séance aura lieu le 10 décembre de 14h à 16h dans les locaux de l’Université Catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve (salle Socrate 42).
 
Les restrictions sanitaires actuelles nous contraignent à demander aux participants (qu’ils participent en présentiel ou en distanciel) de s’inscrire en ligne via le formulaire suivant : https://uclouvain.be/fr/instituts-recherche/incal/gemca/evenements/diagramme-1.html. Cette inscription nous permettra d’organiser la salle en fonction du nombre de participants afin de respecter la distanciation sociale.
 
 
Source : Naïs Virenque
 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Tony Hunt et Stefano Rapisarda (éd.), Anglo-Norman Chiromancies, Paris, Classiques Garnier, 2020, 103 p.

Anglo-Norman Chiromancies

Résumé

Au milieu du XIIe siècle, de nouvelles techniques de divination apparaissent en Occident, dont l’une connaîtra un succès éclatant : la chiromancie. Comme pour d’autres pratiques divinatoires utilisées au Moyen Âge, la cour anglo-normande était l’un des principaux carrefours de sa diffusion.

Source : Classiques Garnier

Sommaire disponible sur le site de l’éditeur

 

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] François Blary et Jean-Pierre Gély (dir.), Ressources et construction : la transmission des savoirs sur les chantiers, Actes du 143e congrès du CTHS, Paris, 2018, « la transmission des savoirs », CTHS, édition électronique

Cet ouvrage est disponible sur la plate-forme de livres en sciences humaines et sociales OpenEdition Books.

Présentation et sommaire de l’ouvrage sur le site de l’éditeur, le CTHS

Source : CTHS

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Patrick Louvier (dir.), Le Languedoc et la mer (XIVe-XXIe siècle), Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2020, nouvelle édition, 316 p.

Le Languedoc et la mer (XIVe - XXIe siècle) Nouvelle édition

Présentation

Publié vingt ans après le dernier grand travail d’ensemble sur cette question, cet ouvrage envisage pour les périodes moderne et contemporaine l’histoire maritime et littorale du Languedoc sous trois aspects : politique, économique et stratégique. Poursuivant les pistes ouvertes par d’illustres prédécesseurs comme Louis Dermigny, ce livre expose la complexité et la richesse des liens anciens et jamais rompus entre le littoral languedocien, son arrière-pays et les espaces maritimes, proches et lointains, d’une province longtemps vue par les élites savantes, régionales et nationales, comme réfractaire à la mer.

Enrichie de deux contributions inédites, portant sur l’occupation des côtes et leur exploitation aux époques médiévale et moderne, cette seconde édition du Languedoc et la mer a permis de mettre à jour et de compléter l’appareil bibliographique de cette étude « revue et augmentée ».

Source : Presses universitaires de la Méditerranée

Sommaire disponible sur le site de l’éditeur

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à communications] Atelier de jeunes chercheurs internationaux, « Ventes, échanges, mutations… De la reconfiguration des maisons entre juifs et chrétiens (XIIe-XVIIe siècles) », Perpignan, 20-21 janvier 2021 [Date limite propositions : 30 novembre 2020]

Présentation

Le 20 et le 21 janvier 2021, l’équipe de la Nouvelle Gallia-Germania Judaica et l’université de Perpignan en coopération avec l’Institut historique allemand de Paris organiseront un atelier de jeunes chercheurs internationaux. La rencontre de 2021 se consacrera au sujet de Ventes, échanges, mutations… De la reconfiguration des maisons entre juifs et chrétiens (XIIe-XVIIe siècles)

Organisation

Claude Denjean (Université de Perpignan)
Johannes Heil/Imen Ben Temelliste (Hochschule für Jüdische Studien Heidelberg/Nouvelle Gallia-Germania Judaica, Heidelberg)
Amélie Sagasser (Institut historique allemand Paris)
Lluís To Figueras (Université de Gérone)

Enseignants chercheurs participants

Claude Denjean (Université de Perpignan), spécialiste de l’histoire de l’économie et de l’histoire des juifs médiévaux
Johannes Heil (Hochschule für Jüdische Studien Heidelberg), spécialiste d‘histoire médiévale juive
Amélie Sagasser (Institut historique allemand Paris), spécialiste de l’histoire médiévale juive
Lluís To Figueras (Université de Gérone)
Pere Verdés ( CSIC Barcelone)

Argumentaire


Le 20 et le 21 janvier 2021, l’équipe de la Nouvelle Gallia-Germania Judaica et l’université de Perpignan en coopération avec l’Institut historique allemand de Paris organiseront un atelier de jeunes chercheurs internationaux. La rencontre de 2021 se consacrera au sujet de Ventes, échanges, mutations… De la reconfiguration des maisons entre juifs et chrétiens (XIIe-XVIIe siècles)
Les historiens des relations entre juifs et chrétiens débattent depuis des années pour rendre compte avec justesse et précision de la topographie des quartiers médiévaux. Nombreux sont ceux qui contestent et nuancent la notion de ségrégation. Après avoir envisagé des différences entre normes et pratiques, il s’avère que, au-delà même de l’attention nécessaire à la chronologie de la distinction, de la séparation, des expulsions, les frontières entre communautés étaient bien plus poreuses, les rapports bien plus complexes que le laisserait penser une stricte application des statuts et des normes lus au sens littéral, parfois sans contextualisation convenable.
La définition de ghetto dans l’Italie moderne se révèle fort éloignée de la vision simplifiée qui mettrait en avant l’enfermement des juifs. Les travaux récents des historiens de l’Italie (XVIe-XIXe siècles) confortent les interrogations des médiévistes qui s’attachent à une histoire sociale, sans pour cela nier le poids de la religion. Ils les interrogent également en présentant des mécanismes et des lois dont l’origine est médiévale voire antique mais dont l’exercice diffère de la réalité antérieure au XVe siècle. L’un des points nodaux place en regard la constitution puis la vie des quartiers et le statut juridique des minorités. Les actes nommant les juifs servi, serfs du roi, paraissent concorder avec une interdiction de posséder des biens fonciers ou immeubles supposées être la loi médiévale. Cependant, une relecture des privilèges accordés aux juifs et une synthèse des nombreuses monographies et études de cas, en particulier de la Provence aux terres catalanes, majorquines, valenciennes et aragonaises, comparée aux résultats au royaume de Germanie et même en Angleterre, montrent que des généralisations et des simplifications sans précautions conduisent peut-être à des faux sens.
Pour s’approcher au plus près des réalités complexes qui conditionnaient l’existence des juifs médiévaux : leurs capacités d’habiter et leurs droits légaux, nous souhaitons procéder prudemment en analysant collectivement des dossiers de documents d’archives et en les proposant à l’interprétation de chercheurs spécialistes d’autres aires géographiques, d’autres communautés religieuses, d’autres thématiques, pour un travail interdisciplinaire attentif stimulant chaque discipline.
Le thème choisi pour cette rencontre fait suite à celui de la première rencontre de Perpignan en 2020. Il s’intègre dans une démarche plus vaste puisque notre équipe participe au colloque Quartiers et frontières (Visa pour l’image, Université de Perpignan, septembre 2020).
Nous envisagerons l’histoire des maisons proches des murailles, des maisons mitoyennes, des galeries autour d’une cour intérieure ou via privata, sans doute le vico italien, les maisons donnant sur des rues « hors le » quartier juif. Ces lieux à la fois sensibles, stratégiques, symboliques nous sont accessibles à travers des actes de mutations, de ventes, de legs… des cadastres, des documents fiscaux, des chartes de privilèges, parfois des descriptions lors de procès. La situation juridique, légale et sociale des acteurs sera examinée en lien avec la situation topographique de leurs biens ou de leur habitat. Les points de vue de l’historien et du juriste seront croisés. Il conviendra d’examiner les dossiers de sources latins, vernaculaires et hébreux.
L’atelier a pour objectif de rassembler des jeunes chercheurs internationaux travaillant sur l’histoire juive médiévale et de leur permettre de présenter leurs travaux en cours à ces sujets. La présentation de ces jeunes chercheurs de dossiers et de sources croisant des documents de nature variée, souvent dispersés, permettra d’envisager une histoire comparée des implantations juives. L’approche économique et sociale de la topographie ouvre à une approche renouvelée du peuplement : urbain versus rural, accès aux marchés et impératifs de la cacherout, tsedaka, études et institutions des universitates, quartiers et prestige social.
Les interventions en anglais et en français seront encadrées par des enseignants chercheurs internationaux spécialistes de ces aires géographiques.

Informations pratiques


Si la situation sanitaire le permet, l’atelier se fera en hybride. Les frais de voyage (train 2de classe et une nuit) des intervenants n`habitant pas à Perpignan mais qui veulent venir à Perpignan seront pris en charge.

Un résumé de 300 mots maximum pour une communication de 20 minutes en français ou en anglais, accompagné d’un court CV, pourra être envoyé à Claude Denjean (claude.denjean@univ-perp.fr) et à Imen Ben Temelliste(imen.bentemelliste@hfjs.eu) avant le 30 novembre 2020.

Source : https://www.hsozkult.de/event/id/event-93874

 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Tristan Martine et Jessica Nowak (dir.), D’un regnum à un autre. La Lotharingie, un espace de l’entre-deux ? Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2020, à paraître

D'un regnum à l'autre. La Lotharingie, un espace de l'entre-deux ?

Edition bilingue français/allemand

Résumé

Ancien cœur de l’empire carolingien, la Lotharingie devint, du IXe au XIIe siècle, la marge du royaume de France ou de l’Empire germanique, qui se sont longtemps disputé cette région frontalière. Les études de ce volume sont consacrées au sud de l’espace lotharingien et principalement à ce qui allait ensuite devenir la Lorraine. Elles s’intéressent à des problématiques très diverses, des figures royales aux relations féodales, en passant par la question des papes et des évêques, ainsi que par une étude des sources à notre disposition pour étudier les particularités de cette partie septentrionale de l’ancienne Francia Media. Si la Lotharingie est un espace de l’« entre-deux », notamment d’un point de vue politique ou linguistique, elle l’est aussi historiographiquement. Ce large panorama a ainsi pour objectif de dresser un bilan des recherches les plus récentes et de favoriser le dialogue entre les chercheurs issus des deux rives du Rhin, en comparant systématiquement les perspectives des historiographies francophone et germanophone.

Sommaire

Tristan Martine et Jessika NowakLa Lotharingie : un espace de l’entre-deux historique et historiographique

Tristan Martine und Jessika NowakLotharingien: historisch und historiographisch ein Zwischenraum

Des rois et un royaume de l’entre-deux

Eva-Maria ButzDas Königtum Lothars II. im Spiegel der Gedenkbuchüberlieferung

Linda DohmenDer König und die Seinen. Ein Blick auf die Herrschaft Lothars II. im Spiegel der Urkunden


Horst Lößlein – Largiore vero hereditate indepta. Überlegungen zum Anspruch Karls
des Einfältigen auf Lotharingien


Hérold PettiauPrésences et déplacements des souverains de la Francie médiane de 843 à
 869 : contribution à l’étude de l’espace politique de Lothaire Ier et Lothaire II

Aristocratie laïque et relations féodales

Thomas WittkampDas Schicksal Hugos, Sohn Lothars II., und die Normannenpolitik der Lotharlinie


Daniel SchumacherZwischen Ost- und Westfranken: Herzog Giselbert von Lothringen

Tristan MartineLotharingische Aristokratie und territoriale Verankerung im 10. und
 11. Jahrhundert – ein frühes Raumbewusstsein?


Michel MargueL’avouerie en Lotharingie : le « moment comtal » (deuxième moitié du XIe – début du XIIe s.)


Thomas BrunnerRemarques sur le vocabulaire des relations féodo-vassaliques dans les chartes lorraines avant 1100


Evêques, abbayes et politiques ecclésiastiques

Pieter ByttebierSièges et évêques. Représentations des guerres lotharingiennes des années 980 et mémoire des conflits à Verdun


Anne WagnerLa translation de reliques par les évêques lotharingiens et leur rôle dans la constitution du diocèse


Felix SchaeferKarolingische Erinnerungsorte im regnum Lotharii. Metz und die Arnulftradition in der späten Karolingerzeit


Gordon Blennemann – Dos patronarum. Symboliques et fonctions d’églises paroissiales des abbayes de bénédictines de Metz entre le XIIe et le XIVe siècle


Sources et approches textuelles : les mots de la Lotharingie

Jens SchneiderHundertfältige Fäden? Zur Volkssprache in Lotharingien bis 1100


Thomas BauerLotharreich, Lotharingien, Lorraine, oder: Die Suche geht weiter …

Hannes EnglAspects diplomatiques des relations entre la papauté et les premiers chanoines réguliers en Lorraine (fin XIe – début XIIe siècles)


Jean-Pol EvrardÀ propos du culte de Marie-Madeleine et d’un acte de Thierry,
 évêque de Verdun


Klaus KrönertHagiographie in Lotharingien: Bilanz und Perspektiven


Tristan Martine et Jessika NowakConclusions


Tristan Martine und Jessika NowakSchlussbetrachtung


Auteurs

Résumé

Source : Lcdpu

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Colloque] INRAP, « Archéologie des rivages: habiter le littoral de la Préhistoire aux Temps Modernes, 16-17 novembre et 20-21 novembre 2020 [En ligne]

Les 16 et 17, puis 20 et 21 novembre 2020, l’Inrap présente 

« Archéologie des rivages : habiter le littoral de la Préhistoire aux Temps modernes », en partenariat avec le musée d’Aquitaine et l’université des Antilles. Ce colloque interdisciplinaire qui clôt la saison scientifique 2020 de l’Inrap, « Archéologie de la mer », sera accessible en direct et en rediffusion sur inrap.fr

Toutes informations (programme, modalités d’écoute) sur le site de l’INRAP

Source : INRAP

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts