[Colloque] Fonctions des cartulaires-rouleaux : approches sociales et contextuelles d’un genre documentaire, 25-26 mars

Colloque du projet ANR JCJC ROTULUS, organisé par le CRULH (EA 3945 – Université de Lorraine)

En visio-conférence : à ce lien.

Le fait qu’on ait parfois choisi la forme en rouleau pour rédiger des cartulaires interroge les médiévistes. Le choix de cette forme matérielle se faisait-il en fonction de possibles vocations ou missions spécifiques pour ces recueils ?

Au cours du travail d’inventaire des cartulaires-rouleaux médiévaux conservés en France, mené dans le cadre du projet ANR ROTULUS, l’examen statistiques a permis de commencer l’exploration de premières hypothèses en ce sens. Après Poitiers (mai 2019) puis Angers (nov. 2019), cette troisième rencontre du projet est l’occasion d’examiner, à travers des approches multiples, deux possibles usages spécifiques.

Un usage récurrent, qui fera l’objet de la première session du colloque, consiste en la compilation de documents par les établissements monastiques, dans le cadre de la gestion domaniale ou l’organisation d’un réseau institutionnel monastique. En effet, de nombreux cartulaires-rouleaux sont relatifs à des dépendances, des unités domaniales voire parfois des offices monastiques. En articulation avec la production et la conservation des autres écrits (chartes et cartulaires-codices) et leur localisation, une réflexion sera menée sur le lieu de production du cartulaire-rouleau, ses potentiels usages qu’il conviendrait de localiser ou contextualiser et sur de possibles envois documentaires qui auraient été réalisés par le truchement d’une compilation en rouleau.

Le second usage souvent privilégié mis en évidence est d’avoir recours à la forme en rouleau pour constituer des dossiers plus ou moins importants en lien avec des conflits ou des situations qui nécessitent de l’institution commanditaire du recueil un effort en vue d’une défense particulière. La forme en rouleau, en ce cas, aurait pu être choisie en vertu des possibilités qu’elle présentait : une possible lecture performative, s’accompagnant de gestes précis (dérouler d’une main, ré-enrouler de l’autre…) ou la perspective d’un déroulement complet, en certains cas, pour procéder à l’ostension d’une série de documents ou, encore, une fonction d’aide-mémoire à usage interne.

 

Programme :

Jeudi 25 mars

9h30-10H15

  • Mot d’accueil par Christine BARRALIS (MCF Université de Lorraine – CRULH)
  • Jean-Baptiste RENAULT (IE CRULH – Université de Lorraine), L’usage du rouleau dans le monde monastique et canonial : premiers résultats de l’inventaire des cartulaires-rouleaux conservés en France.

Les cartulaires-rouleaux des établissements réguliers : gestion domaniale et organisation des réseaux institutionnels

10h30-12h00 : présidence : Léonard DAUPHANT (MCF Université de Lorraine – CRULH)

  • Paul-Henri LÉCUYER (chargé d’études documentaires, Archives départementales de Maine-et-Loire)Les cartulaires-rouleaux de l’abbaye Saint-Florent de Saumur et ses prieurés (XIe-XVe siècles).
  • Chantal SENSÉBY (MCF HDR, Université d’Orléans), Codex, pancartes et rouleaux : choix documentaires en Val de Loire (XIe-XIIIe siècles).
  • Tamiko FOURNIER-FUJIMOTO (docteur, Université de Caen – CRAHAM), Le rouleau de Saint-Etienne de Caen relatif à Cambes et Hérouville (XIIe siècle).

Après-midi : présidence : Timothy SALEMME (maître-assistant, Université de Luxembourg)

13h30-14h30

  • Yingxin LUAN (doctorante, EHESS), L’inventaire-rouleau des franciscains de Rouen (XIIIe siècle) : un outil de gestion interne.
  • Louise GENTIL (doctorante, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Università degli studi di Milano)Tracer un territoire : rouleaux et codex cisterciens de l’abbaye de Chiaravalle milanese.

14h45-15h45

  • Hubert FLAMMARION (chercheur associé CRULH – Université de Lorraine)Les rouleaux-dossiers des abbayes d’Auberive et de Septfontaines.
  • Marlène HELIAS-BARON (IR, IRHT-CNRS)Les rouleaux de Chaalis : des documents polymorphes pour des usages multiples (XIIIe –XVe siècle).

Vendredi 26 mars

Le rouleau, dossier de défense ou dossier relatif à un conflit

9h00-10h45 : présidence : Laurent MORELLE (directeur d’études EPHE)

  • Simone ALLEGRIA (professeur associé SAF – Istituto centrale per la patologia degli archivi et del libro, Roma)Il rotolo 3 dell’archivio capitolare di Arezzo: tra testo e contesto.
  • Stéphane LAFAYE (chercheur associé CRIHAM – Université de Limoges)Affaires limousines de la fin du XIe siècle : un fragment de rouleau à charge extrait des archives de Cluny.
  • Cécile TREFFORT (PR Université de Poitiers – CESCM)Chanoines contre religieuses : un cartulaire-dossier en rouleau, le « Testament de sainte Radegonde » (XIIe siècle).

11h00-12h00 : présidence : Elodie PAPIN (IE CRULH – Université de Lorraine)

  • Sébastien FRAY (MCF Université de Saint-Étienne – IRHIM)Entre enquête et recueil de documents, le cas du rouleau d’Aurillac (XIIIe siècle).
  • Nicolas RUFFINI-RONZANI (UCLouvain / UNamur)Les rouleaux dans la procédure judiciaire : les « dossiers » de l’abbaye Saint-Aubert de Cambrai (XIIIe – XVe siècles).

Conclusions, par Sébastien BARRET (chargé de recherches, CNRS – IRHT)

13h00 Fin du colloque

 

Source: ROTULUS via RMBLF

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts