[Parution] C. Pierreville (dir.), « Renart le Contrefait, d’après le manuscrit BNF fr. 1630 », Paris, Honoré Champion, 2020, 2 vol., 1380 p.

Édition critique sous la direction de C. Pierreville, en collaboration avec R. Bellon, M. Bonansea, C. Lachet, M. Le Person, L. Louison et M. Possamaï

Roman encyclopédique rassemblant les savoirs d’un érudit du XIVe siècle, oeuvre reliquaire destinée à l’édification, Renart le contrefait est l’ultime épigone que le Moyen Âge ait donné au Roman de Renart. Son auteur, un clerc anonyme chassé des ordres pour bigamie, réécrit diverses aventures du goupil afin d’enseigner à ses lecteurs la voie étroite permettant d’utiliser l’art de Renart sans pour autant perdre son âme. Comme dans d’autres récits tardifs, le goupil incarne le mal qui ronge ce siècle, le modèle de ce qu’un preudhomme doit éviter, félonie, orgueil, luxure et gloutonnerie. Mais de manière plus inédite, il lui arrive de brider ses instincts animaux et d’obéir à la Raison. Il devient alors un exemple de la prudence et de la persévérance à suivre si l’on veut déjouer les coups du sort et les assauts de la Fortune, un miroir auquel s’identifier, une figure de l’auteur et du romancier. Le manuscrit BnF français 1630, qui conserve la première version de l’oeuvre, composée entre 1320 et 1327, n’avait encore jamais été édité en intégralité et n’était connu que par des extraits. La présente édition cherche à rendre justice au talent et aux mérites de ce clerc champenois injustement méconnu, tout en s’efforçant d’identifier les multiples textes dont s’est nourrie sa création.

Table des matières : ici

 
Renart le Contrefait, d’après le manuscrit BNF fr. 1630, éd. C. Pierreville, en collaboration avec R. Bellon, M. Bonansea, C. Lachet, M. Le Person, L. Louison et M. Possamaï, Paris, Honoré Champion, 2020 (Classiques français du Moyen Âge, 192). 2 vol., 1380 p. ISBN : 9782745353900. Prix : 92,90 euros.
 
 

Source: Honoré Champion via RMBLF

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts