[Parution] Thierry Pécout (éd.), Les officiers et la chose publique dans les territoires angevins (XIIIe-XVe siècle): vers une culture politique ?, Rome, Ecole française de Rome, 2020

Les officiers et la chose publique dans les territoires angevins-Couverture
En raison de la crise sanitaire, l’Ecole française de Rome publie ce titre en ligne avant la sortie de la version imprimée. 
Présentation

Au sein de l’ensemble des territoires contrôlés par les dynasties angevines, nous proposons d’examiner le personnel chargé des services centraux, la chancellerie, les cours de justice, les Chambre des comptes et archives, ou encore le conseil royal ou l’hôtel, tout comme les officiers des cours locales. On s’interrogera sur l’origine, la formation, les réseaux et les carrières de ce personnel, ainsi que sur la genèse institutionnelle de ses offices et charges. Tous ces éléments de départ s’articuleront avec une réflexion sur l’émergence de cultures administratives et politiques propres à ce groupe, autant de valeurs, de normes sociales, de pratiques, de dévotions et de goûts spécifiques caractérisant la genèse d’un milieu, et dans certains cas d’un « corps de l’État », dans le prolongement du colloque précédent tenu à Angers en novembre 2015 (« Parcours universitaires et formations intellectuelles des officiers angevins »). La question des circulations, des modèles et des échanges est certes importante. Mais dans un contexte monarchique, l’enjeu est aussi d’interroger précisément les phénomènes de « dépersonnalisation » de l’État et de discuter cette notion au regard de l’élaboration d’une « machine administrante » distincte de la personne du souverain et dont ce milieu est l’acteur. Pour éclairer ces processus, il s’agira de recourir tant à la prosopographie qu’aux carrières individuelles, à l’archéologie, à l’histoire et à l’histoire de l’art, à l’histoire des idées et des croyances, tant aux usages de l’écrit administratif ou spéculatif, qu’aux arts et lettres.

Table des matières :
Thierry Pécout
Avant-Propos
 
Olivier Mattéoni
Introduction
 
Pratiques de l’écrit
Benoît Grévin
Y a-t-il une culture rhétorique des officiers angevins ? Italie-Provence-Hongrie (XIIIe-XIVe siècle)
 
Justine Moreno
Utilisation et conservation de l’acte écrit d’après le premier « journal » de la Chambre des comptes d’Angers (1397-1424)
 
Judit Csákó
Les diplomates de Louis le Grand. Quelques remarques sur les pratiques de l’écrit en Hongrie angevine
 
Une culture de l’administration
Serena Morelli
Pratiche di tradizione angioina nell’Italia meridionale: dal prelievo diretto alla tassazione negoziata (sec. XIV-XV)
 
Kristjan Toomaspoeg
Ut die noctuque sic diligenter et fideliter ipsa debeant custodire. Quelques réflexions sur la carrière des officiers frontaliers du Royaume de Sicile sous Charles Ier et Charles II d’Anjou (1266-1309)
 
Domenico Matteo Frisone
Funzionario o semplice contabile? Il caso degli expensores castrorum nel regno angioino di Sicilia
 
Florence Sampsonis
Le choix du roi. Les critères de sélection de Charles Ier d’Anjou pour la nomination des officiers de la principauté de Morée (1267-1285)
 
Aymeric Landot
La famille de Baudricourt. Itinéraire d’une promotion militaire, politique et administrative
 
Hélène Schneider
Les ecclésiastiques et les offices de la principauté lorraine sous le duc René II (1473-1508)
 
Images du pouvoir
Alfredo M. Santoro
Ad modum Franciae. Comparazioni sulle politiche d’intervento d’epoca angioina nelle fortificazioni di Salerno e Napoli (XIII-XIV sec.)
 
Andreas Hartmann-Virnich, Marie-Pierre Bonetti, Heike Hansen et al.
Le tombeau de la famille de Baux à l’Abbaye de Silvacane. Un art funéraire à l’instar des tombeaux comtaux d’Aix-en-Provence sous Charles Ier d’Anjou
 
Pierluigi Leone de Castris
Da artigiani a funzionari. Artisti stipendiati e artisti “familiari” nella Napoli angioina
 
Matteo Ferrari, Riccardo Rao et Pierluigi Terenzi
Rappresentazioni del potere angioino nell’Italia comunale: sovrani, ufficiali, città
 
Laurent Hablot
Ordonner et inclure. L’héraldique au service de l’unité des officiers angevins
 
Gianvito Campobasso
Les traces d’un art angevin en Albanie. Circulation artistique et transferts culturels dans l’art de l’Arbanon entre le XIIIe et le XVe siècle
 
Modèles nobiliaires et modèles ecclésiaux
Sylvie Pollastri
Chose publique et contexte féodal. Rôle(s) de l’aristocratie sous les angevins de Naples
 
Gergely Kiss
Les officiers clercs de Charles Ier d’Anjou ont-ils participé au gouvernement ? Contribution à l’identité politique des prélats en Hongrie au début du XIVe siècle
 
Marie-Madeleine de Cevins
Les orientations religieuses de Benoît Himfi († 1380/1381). Un tropisme mendiant de bon aloi ?
 
Jean-Michel Matz
Les orientations religieuses d’un officier angevin : Bertrand de Beauvau († 1474)
 
L’horizon de l’État
Henri Bresc
Un souverain collectif ? Les officiers du royaume de Sicile et la monarchie, de Frédéric II à la monarchie aragonaise
 
Léonard Dauphant
Y a-t-il un état en Lorraine ? Le cas du règne de René Ier (1430-1480)
 
Cristina Andenna
Consorti, collaboratrici e vicarie. Il ruolo delle regine nelle questioni amministrative e politiche del Regno
 
Modélisation numérique et histoire sociale de l’administration
Maryvonne Miquel, Thierry Pécout et Anne Tchounikine
Modélisation de données pour une base de données prosopographique
 
Thierry Pécout
Conclusion
 
Source : Ecole française de Rome

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts