Financement:Postes de membres de l’École française de Rome, 2019-2020 (date limite : 20/12/2018)

Fondée en 1875, l’École française de Rome est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Elle a pour mission fondamentale la recherche et la formation à la recherche  dans le champ de l’archéologie, de l’histoire et des autres sciences humaines et sociales, de la Préhistoire à nos jours. Son domaine d’intervention privilégié couvre un espace comprenant Rome, l’Italie, le Maghreb et les pays du Sud-Est européen proches de la mer Adriatique.

L’École française de Rome accueille chaque année des membres scientifiques qui se consacrent à des travaux de recherche dans les domaines relevant de l’établissement, en histoire, archéologie et sciences sociales, répartis en trois sections :
l’Antiquité, le Moyen Âge, les Époques moderne et contemporaine.

Pour l’année 2019-2020, dix-huit postes de membres de l’École française de Rome seront vacants ou susceptibles d’être vacants. Les nominations sont prononcées pour une durée d’une année à compter du 1e septembre 2019, et jusqu’au 31 août 2020. Elles peuvent être renouvelées, sur avis de la commission de recrutement, pour une deuxième et, éventuellement, pour une troisième année consécutive.

Conditions

Âge : les candidats doivent être âgés de plus de 18 ans. Il n’existe pas de limite d’âge.

Nationalité : il n’existe pas de critère de nationalité. Il est précisé aux candidats non citoyens de l’Union européenne ou non ressortissants d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse que nul ne peut avoir la qualité de membre, et être rémunéré comme tel, s’il ne satisfait pas aux conditions de délivrance des titres de séjour et de travail sur le territoire italien fixées par le code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile.

Statut : les candidats aux postes de membre doivent être soit doctorants, soit titulaires d’un diplôme national de niveau égal ou supérieur au doctorat, soit maîtres de conférences ou personnels assimilés en application de l’article 6 du décret du 16 janvier 1992 relatif au Conseil national des universités, soit justifier de titres ou diplômes universitaires ou scientifiques étrangers jugés équivalents par la commission d’admission.

Nul ne peut se présenter plus de trois fois à un poste de membre de l’École française de Rome. Toutefois, un maître de conférences ayant déjà fait trois candidatures comme doctorant ou post-doctorant peut bénéficier d’une candidature supplémentaire.

L’École française de Rome accueille chaque année des membres scientifiques qui se consacrent à des travaux de recherche dans les domaines relevant de l’établissement, répartis en trois sections : l’Antiquité, le Moyen Âge, les Époques moderne et contemporaine.

Le projet peut émaner de candidats en fin de doctorat ou entamant une recherche post-doctorale, ou de maîtres de conférences préparant une HDR. Dans le cas des candidats post-doctorants, en conformité avec la mission de formation à la recherche de l’École française de Rome, la commission d’admission examine avec une attention particulière les dossiers émanant de chercheurs en début de carrière. Les membres docteurs pourront, au cours de leur séjour, participer aux programmes existants, ou faire émerger de nouveaux programmes par le biais notamment de dépôts de candidature à des appels à projets nationaux et internationaux, dans le champ des domaines de recherche définis dans le contrat quinquennal 2017-2021 (http://www.efrome.it/larecherche/programmes.html ).

Le nombre de postes est fixé chaque année par la directrice de l’École française de Rome et voté en Conseil d’administration. Pour l’année 2019-2020, dix-huit postes de membres de l’École française de Rome seront vacants ou susceptibles d’être vacants. Les nominations sont prononcées pour une durée d’une année à compter du 1e septembre 2019. Elles peuvent être renouvelées, sur avis de la commission de recrutement, pour une deuxième et, éventuellement, pour une troisième année consécutive. 

Critère de langue : les candidats doivent avoir une bonne maîtrise de la langue française, l’entretien se déroulant dans cette langue.

Traitement : les membres non fonctionnaires perçoivent le traitement en vigueur pour un professeur agrégé de classe normale au 1er échelon (indice brut 434).

Les membres fonctionnaires sont placés en position de détachement. Ils perçoivent le traitement correspondant à leur indice dans leur corps d’origine, sans pouvoir dépasser l’indice brut 590. 

En outre, les membres perçoivent une indemnité de résidence et des majorations familiales s’il y a lieu. Ils sont tenus à une obligation de résidence en Italie ou sur leur terrain de recherche.ENVOI DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidature devront être remplis en ligne au lien suivant :

https://candidatures.efrome.it/recrutement_membres_de_l_ecole_francaise_de_rome_annee_universitaire_2019_2020

Les dossiers devront être soumis avant le jeudi 20 décembre 2018 à 12h00 (heure de Rome).

Les candidats doivent s’inscrire avec une adresse mail personnelle valide. Une confirmation d’envoi du dossier sera envoyée à l’adresse indiquée, une fois le dossier complet validé.

Attention : une fois votre candidature soumise, celle-ci ne pourra être modifiée.

4)        SÉLECTION

Présélection des dossiers par la commission  :La composition de la commission de recrutement est disponible sur le site internet de l’École française de Rome (http://www.efrome.it/candidater/devenirmembre.html ). Les réunions de présélection auront lieu à Paris les 18 et 19 février 2019. Les candidats seront avertis par courriel des résultats de cette présélection dans les jours suivant la réunion de la commission.

Auditions des candidats présélectionnés : Les candidats présélectionnés présenteront leur candidature à Paris entre le 11 et le 13 mars 2019. Les entretiens auront lieu en langue française. Les candidats auditionnés devront se rendre physiquement à l’audition le jour indiqué sur la convocation. L’audition ne pourra avoir lieu en visioconférence. La commission proposera les candidatures retenues au Conseil scientifique, qui se prononcera sur cette proposition à l’occasion de sa réunion le jeudi 14 mars 2019.

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS

Les renseignements sur le dossier scientifique seront obtenus auprès du directeur de la section dans laquelle se fait la candidature : dirant@efrome.it pour l’Antiquité, dirma@efrome.it pour le Moyen Âge, dirmod@efrome.it pour les Époques moderne et contemporaine.

Pour toute question relative au dossier administratif, vous pourrez contacter le service administratif (pascale.garcia@efrome.it ou helene.franchi@efrome.it).

Dans tous les cas, pensez à anticiper. Aucun problème technique (panne sur ordinateur, coupure internet…) ne justifiera les problèmes d’envoi de la candidature. L’accès au formulaire sera interrompu le jeudi 20 décembre 2018 à 12h précises.

Source : http://www.efrome.it/candidater/devenir-membre.html

L’appel à candidature dans son intégralité : http://www.efrome.it/fileadmin/res/APPELS/PDF-Appels_a_candidatures_2018/Appel_membres_EFR_2019_2020.pdf


Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts