colloque:Châteaux et justice:28-29/09/2018, Périgueux

Le pouvoir de justice du seigneur donne souvent lieu à une approche simpliste voire caricaturale. Le château incarnait physiquement ce pouvoir et symbolisait, à souhait, le méchant seigneur. Qu’en est-il vraiment, du Moyen-Age au XIXe siècle ? La justice seigneuriale est un sujet qui fut parfois effleuré par les Rencontres (« château et village », « château et pouvoir ») mais jamais abordé directement d’où ce choix du thème « Châteaux et justice » pour l’édition 2018 des Rencontres.

Ce thème a fait l’objet de nombreuses recherches depuis plus d’un siècle, surtout de la part des juristes. Des historiens ont abordé cette question dans des études plus vastes sur les paysans et/ou les seigneurs dans une province particulière. À partir des années 1990, l’étude de la justice seigneuriale a fait l’objet de travaux spécifiques, qui ont permis de réexaminer une institution longtemps décriée. Au début des années 2000, Benoît Garnot et Antoine Follain ont contribué à une réhabilitation raisonnée et argumentée permettant de mieux comprendre ce que la justice seigneuriale représente, du Moyen Âge à la fin du XVIIIe siècle, pour le seigneur et le monde rural et urbain.

Les Rencontres d’archéologie et d’histoire en Périgord proposent, lors de ce colloque, de faire le point, voire d’ouvrir de nouveaux axes de recherche en insistant sur la dimension européenne et/ou comparative.

La visite proposée au château de La Chapelle-Faucher (XIIIe-XVIIIe), qui occupe une place bien particulière dans l’histoire du Périgord, illustre dramatiquement l’exercice d’une justice militaire qui se veut expéditive et exemplaire.

Programme

28, 29 et 30 septembre 2018

Périgueux, L’Odyssée (Nouveau Théâtre de Périgueux), salle Montaigne

Entrée gratuite

Vendredi 28 septembre

Périgueux, L’Odyssée, salle Montaigne

8h45 Accueil des participants

9h00 Ouverture du colloque par Anne-Marie Cocula, présidente des Rencontres.

Actualités de l’archéologie en Nouvelle Aquitaine

9h30 Patrice Conte et Laure Leroux, archéologue, Hadès, Saint-Eloy-les-Tuileries, Habitat rural et architecture vernaculaire au XVIe siècle en Limousin.

10h00 Coralie Demangeot, Amaïa Legaz, et Xavier Perrot, archéologues (Hadès) : La nécropole antique de Saint-Seurin à Bordeaux : premiers résultats de la fouille de l’îlot Castéja à Bordeaux.

10h30 Discussion et pause.

Le juge, officier du seigneur ?

11h00 Florian Besson, Université de Lorraine, « Tous les barons du royaume ont le pouvoir de faire juger les habitants de leurs seigneuries » : aspects concrets et défis techniques des justices seigneuriales en Orient latin, 1099-1229.

11h30 Jean-Marie Constant, Université du Mans, L’officier seigneurial, prédateur ou juge de proximité.

12h00 Discussion suivie d’un déjeuner pour les intervenants.

Fourches patibulaires, ordalie, pilori, prisons… Châteaux en peine

14h00 Cyrielle Chamot, Université Panthéon-Sorbonne, Charges et devoir du châtelain en matière judiciaire à la fin du Moyen Âge.

14h30 Anne Crola, Université Bordeaux-Montaigne, Justice seigneuriale et fourches patibulaires : la haute justice acquise, manifestée et exercée dans le Périgord médiéval et moderne (XIIIe-XVIIIe siècles).

15h00 Laure Leroux, archéologue, Hadès, De l’ordalie au pilori : lieux, temps et formes de la justice dans la baronnie de Biron.

15h30 Discussion et pause

Légendes et châtiments

16h00 Milena Lenderovà, Université de Pardubice (République Tchèque), L´emmurement : la peine capitale et la légende. Trois exemples des Pays tchèques aux temps modernes.

16h30 Nadège Langbour, Université de Rouen-CEREdI, Le château de Bridoire dans les romans de Christian Grenier : entre instrument de justice, siège du pouvoir et enjeu judiciaire.

17h00 Discussion

18h00 Réunion du conseil scientifique et du conseil d’administration de l’association.

Samedi 29 septembre

Périgueux, L’Odyssée, salle Montaigne

Gens de justice

9h00 Renaud Gahide, Université libre de Bruxelles (Belgique), Juges et témoins ! Mais qui sont donc ces échevins de la Ville et Châtellenie de Warneton ? Un exemple de justice seigneuriale en comté de Flandre (XVIe-XVIIIe siècles).

9h30 Nicolas Soulas, Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse, De la justice du seigneur à celle de la Nation ? Le personnel de la justice seigneuriale dans la tourmente révolutionnaire et au-delà à travers l’exemple de la vallée du Rhône.

10h00 Discussion et pause.

La justice hantée par l’esprit de château

10h30 Claude-Isabelle Brelot, Université Lyon 2, Le procureur et le châtelain (1833-1876).

11h00 Sophie Delbrel, Université de Bordeaux, La justice contre l’esprit de château : le procès d’Eugène de Lur-Saluces devant la Haute Cour en 1901.

11h30 Discussion

12h00 Départ pour l’excursion

13h00 déjeuner à Saint Jean de Cole pour les intrevenants et sur inscription.

15h00 viste du château de la Chapelle-Faucher

Dimanche 30 septembre

Périgueux, L’Odyssée, salle Montaigne

Lieux de justice

9h30 Sylvie Bepoix, Université de Franche Comté, Laboratoire Chrono-Environnement – UMR6249, La visibilité matérielle des pouvoirs judiciaires : le cas du comté de Bourgogne à la fin du Moyen Âge.

10h00 Pierre-Benoît Roumagnou, Sorbonne Université, La ferme seigneuriale : les lieux de justice des sièges seigneuriaux locaux autour de Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles.

10h30 Discussion et pause.

Demander justice. Le château arbitre des conflits ?

11h00 Laura Viaut, Université de Limoges, La justice des seigneurs au tournant de l’an mil. Un héritage à réhabiliter ?

11h30 Philippe Crémieu-Alcan, Université de Poitiers, Entre château et justice. Quand faire sa justice, quand demander justice ? Le traitement des infractions forestières et de chasse au XVIIIe siècle en Guyenne.

12h00 Discussion

12h15 Alain Blanchard, Université de Limoges, Conclusions.

 

Pour plus d’informations : « Châteaux et justice », Colloque, Calenda, Publié le mardi 04 septembre 2018, https://calenda.org/473371


arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts