Poste:MCF Histoire du Moyen-Age occidental (XIe-XVe), Paris 7 Diderot [délai : 07/03/2018]

Profil : Histoire du Moyen-Age occidental (XIe-XVe siècles). Cultures : pratiques et acteurs.

Mots clefs : Histoire de l’Occident médiéval ; Histoire des pratiques culturelles ; Pratiques de l’écrit ; Circulation des savoirs ; Histoire sociale

 

Présentation de l’université : Ouverte sur la ville et sur le monde, Paris Diderot est une université de recherche pluridisciplinaire. Carrefour des savoirs, en prise avec les grands débats qui animent la société contemporaine, elle est un creuset qui stimule les échanges et les innovations. Pluridisciplinaire depuis sa création en 1970, elle s’est toujours attachée à faire dialoguer les savoirs et développe de plus en plus de formations et de projets de recherche interdisciplinaires. Elle possède l’une des plus importantes bibliothèques universitaires de Paris (la bibliothèque des Grands Moulins) et plusieurs bibliothèques thématiques spécialisées. Formation initiale ou tout au long de la vie, formations courtes ou longues, technologiques ou théoriques, chacun.e y trouvera les atouts pour réussir et s’épanouir. Elle accueille chaque année un peu plus de 29 000 étudiant.e.s répartis en trois grands domaines : santé / sciences / arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales. Avec 87 laboratoires, elle est l’une des plus importantes universités de recherche françaises et entretient des collaborations avec de nombreuses universités étrangères à travers le monde.

Objectifs pédagogiques : Ce poste participe à l’indispensable maintien du potentiel d’encadrement pédagogique en histoire médiévale au sein de l’Université Paris Diderot. Le.la MCF y officiera au sein du département d’Histoire de l’UFR GHES (Géographie, Histoire, Economie, Sociétés). Il.elle y assumera des enseignements portant sur l’histoire médiévale, à tous les niveaux de la licence ainsi qu au sein du master recherche Histoire et civilisations comparées et du master MEEF de l’ESPE de Paris. Il.elle disposera des compétences requises pour prendre en charge, le cas échéant, les enseignements de paléographie médiévale et d’historiographie. Il.elle pourra en outre, en fonction des besoins, intervenir dans les cours transversaux et méthodologiques prévus au sein des formations de licence et de master en histoire. Une attention particulière sera portée par conséquent à l’expérience du.de la candidat.e dans le domaine de l’enseignement. Le.la MCF s’intégrera pleinement à la vie du département d’Histoire en s’investissant dans des responsabilités collectives. Licence mention Histoire (L1, L2, L3) : Histoire médiévale, enseignements transversaux. Master recherche Histoire et Civilisations Comparées (M1, M2) : spécialité « Identités altérités, Histoire de l’Europe » ; spécialité « Ville, Architecture, Patrimoine ». Master MEEF de l’ESPE de Paris.

Activités de recherche :  Les recherches et projets du.de la candidat.e doivent permettre son insertion au sein du laboratoire ICT (Identités, cultures, territoires, EA 337) de l’Université Paris Diderot, laboratoire interdisciplinaire Histoire et civilisations noté A+ par l’AERES. S’ils ont plutôt vocation à s’intégrer à l’axe « Savoirs, représentations, circulations » du laboratoire, leur contribution à l’un des deux autres axes (« Territoires, mobilités et pouvoirs» ou « Genre et diversités ») sera la bienvenue. Le.la candidat.e viendra renforcer l’équipe des médiévistes du laboratoire ICT, en développant des travaux s’attachant préférentiellement aux cultures de l’Occident médiéval (XIe-XVe siècle), au travers notamment de l’étude des savoirs pratiques et intellectuels saisis dans leur production, leur mise en application et leur circulation, ainsi que de leurs acteurs à tous les niveaux du corps social. Le domaine de recherche du candidat/de la candidate pourra indifféremment couvrir les champs des cultures scientifiques, techniques, économiques, politiques ou autres. Une attention particulière pourra être également portée aux écrits pragmatiques en tant qu instruments et témoins de ces pratiques culturelles (enquêtes, comptabilités seigneuriales ou marchandes, écrits des gouvernements municipaux, princiers ou royaux, etc.). La personne recrutée devra enfin être en capacité de contribuer, dans ses domaines de compétence, à l’attractivité internationale du laboratoire ICT, et de développer des collaborations scientifiques tant au sein de l’Université Paris Diderot (laboratoires CESSMA et Anhima) qu’au sein de l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC).

Contacts :

 

 

 

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts