Poste : MCF Grenoble [délai : 30 mars 2016, 16h]

Poste de Maître de conférence à Grenoble

L’Université de Grenoble et l’équipe d’accueil EA611 (199113166E) – GROUPE D’ETUDES ET DE RECHERCHE SUR LA CULTURE ITALIENNE, recrutent un Maître de conférence avec le profil suivant:

Italien, humanités numériques et études médiévales, didactique et recherche (section CNU 14)

Mission d’enseignement:
La personne recrutée interviendra essentiellement en Licence LLCER, en Master MEEF et en Agrégation, sans exclure pour autant la filière LEA (cours de grammaire-traduction en particulier). Capable de manier les TICE avec aisance et de s’investir dans l’enseignement sur plate-forme et / ou à distance, l’enseignant(e) recruté(e) mettra ses compétences numériques au service de la culture et de la langue médiévales pour proposer une technique novatrice de découverte et d’étude des textes anciens. Connaissant les principales méthodes et les outils de recherche en humanités numériques (encodage, Web, bases de données, ontologies, SIG….), et en particulier les ressources qui concernent le Moyen-Age italien, il / elle sera en mesure de constituer de nouvelles ressources numériques.

Mission de recherche:
Le chercheur / la chercheuse recruté(e) inscrira ses travaux dans le cadre de l’axe 3 « Création, cultures, imaginaires » du Pôle de recherche ALLSHCS (Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines, Cognitives et Sociales), avec une attention particulière aux interactions entre patrimonialisation et réinvention et au rôle que jouent les humanités numériques dans ces interactions. Il / elle devra en outre s’insérer dans au moins un des axes de recherche qui ont été définis par le centre de recherche qui l’accueillera, à savoir « Passages et passeurs », « Signatures », ou « Italie, mondes méditerranéens ». Enfin, la personne recrutée participera étroitement au projet Fonte Gaia (consortium européen regroupant des universités françaises et italiennes). C’est pourquoi elle devra proposer des éditions numériques de manuscrits italiens du Moyen-Age et de la Renaissance, à partir d’un corpus de manuscrits et d’éditions anciennes qu’elle doit être en mesure de constituer. La personne recrutée apportera également son aide au volet pédagogique de Fonte Gaia, notamment dans le cadre de l’école d’été franco-italienne en Humanités Numériques.

voir la fiche:

https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/ListesPostes…

 

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts