Atelier doctoral : Circulations, connexions et dynamiques sociales : la Méditerranée centrale et occidentale entre mondes chrétiens et islamiques (VIIe-XVe siècles) Université de Catane 11-15 juillet 2016. Date limite : 3 avril 2016

La session sera ouverte à l’analyse de contextes de contacts variés : conquêtes et changements de dominations, évolutions de la culture matérielle et transformations sociales qu’ils entraînent ; relations diplomatiques, commerciales, artistiques ou intellectuelles ; représentations de l’altérité ; on prendra enfin en compte les espaces partagés (zones frontalières, lieux de transactions, etc.). La discussion et la confrontation de configurations différentes, mais aux historiographies consolidées (études sur les processus d’islamisation, sur les « reconquêtes », sur les cultures et pratiques partagées, etc.), devraient permettre de ne pas s’enfermer dans des schémas interprétatifs. La réflexion parallèle sur la culture matérielle et les représentations, sur les sources archéologiques et textuelles apparaît également comme une occasion d’ébranler quelques idées admises.

Il s’agit, en comparant les différents types de sources et champs de recherches mobilisés pour penser les contacts et leurs effets, d’engager une réflexion sur les modèles interprétatifs les plus pertinents en vue de penser les types de contacts entre mondes chrétiens et islamiques dans la Méditerranée occidentale et centrale. Diverses propositions ont été avancées récemment qui vont des transferts culturels à la notion de transculturalité, en passant par l’histoire interconnectée. Toutes insistent sur les dynamiques de transformations sociales à l’œuvre en amont et en aval des contacts proprement dits, parmi lesquelles figurent révolutions scientifiques et évolutions techniques ; évolution des relations de connaissance et d’interconnaissance, transformation de l’appréhension de l’espace et de ses habitants, évolution des conceptions du beau et du goût ; transformation des modes de vie (alimentions, vêtement, hygiène, comportement…) ; évolution des normes juridiques et politiques.

Les conférences seront données autant que faire se peut en français et en italien, et éventuellement en espagnol et en anglais (mais avec un powerpoint en français ou en italien)

L’Atelier comprendra deux sections pendant les 4 premiers jours. Le séminaire doctoral se déroulera de la manière suivante : les matinées seront animées chacune par un conférencier et un discutant qui se pencheront sur les thématiques de l’atelier, alors que les après-midis seront consacrés à la présentation des travaux des doctorants, trois pour chaque jour. Les présentations des travaux des étudiants (durée : 20 minutes chacune) seront ensuite discutées par les conférenciers et feront l’objet d’un débat général.

Le dernier jour sera consacré à une excursion à Catane et autour de la ville.

L’École française de Rome propose 12 bourses pour de jeunes chercheurs et chercheuses (doctorant-e-s et post-doctorant-e-s de la Communauté européenne et d’autres pays) ayant effectué ou effectuant un travail de recherche sur des thèmes et des problèmes concernant les circulations, connexions et dynamiques sociales en Méditerranée centrale et occidentale entre mondes chrétiens et islamiques (VIIe-XVe siècles). Ces bourses couvrent les frais de séjour.

Les candidat-e-s devront envoyer par e-mail, avant le 3 avril 2016, à l’adresse secrma@efrome.it, un dossier constitué de :

une lettre de motivation ;

– un bref curriculum vitae précisant les compétences linguistiques et, le cas échéant, une liste de publications ;

– un résumé du projet (2 pages au max., env. 6000 signes) ; – une lettre de recommandation.

Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir, comme auditeurs, d’autres participants qui prendraient à leur charge les frais de séjour et prouveraient leur intérêt à suivre l’Atelier.

Les candidat-e-s seront choisi-e-s en considération de leur projet par le Comité scientifique. Ils seront prévenus de l’obtention de la bourse avant le 10 avril 2016. Ils devront ensuite fournir un texte d’environ 10 pages (30 000 signes) dans une des langues de conférence avant le 15 mai 2016. Les meilleures communications pourront être proposées à la publication dans les Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge (http://mefrm.revues.org/)

Appel_AD_Catane_2016

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts