[Parution] Marges politiques et identités communautaires au Moyen Âge, Siècles, n° 54

Sous la direction de Enki Baptiste et Anna Lafont-Chardin

Ce dossier se propose d’explorer la question des liens entre les marges politiques et la formation des identités communautaires à l’époque médiévale. À travers cinq cas d’étude, de la péninsule Arabique à la Scandinavie médiévale en passant par la Bourgogne, ce travail explore la nature variable des rapports entre un pouvoir central et ses marges. Nous avons cherché à saisir les stratégies mises en œuvre par les acteurs pour intégrer des espaces ou des populations perçues comme marginales ou, à l’inverse, la manière dont certains groupes en marge réagissent face à la force centripète exercée par ces centres, qu’ils cherchent à s’y intégrer ou qu’ils leur résistent. Cela nous a conduit à observer la circulation de modèles politiques, de normes, et le caractère toujours labile des marges et des identités.

Source : https://journals.openedition.org/siecles/10601

Simon Rozanès

Doctorant en histoire médiévale, j'étudie la vie politique dans les petites communautés de la basse vallée du Rhône, dans une perspective d'histoire "par le bas".

More Posts

Follow Me:
LinkedIn


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Simon Rozanès (31 août 2023). [Parution] Marges politiques et identités communautaires au Moyen Âge, Siècles, n° 54. Doc-Ciham. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nubo


Simon Rozanès

Doctorant en histoire médiévale, j'étudie la vie politique dans les petites communautés de la basse vallée du Rhône, dans une perspective d'histoire "par le bas".

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search