[Séminaire] Séminaire d’Études hispaniques médiévales du CIHAM – Regards croisés sur la réception aristotélicienne dans la péninsule Ibérique médiévale (royaumes chrétiens et al‑Andalus) – 21 mars 2023, 14h45-18h

Direction scientifique

Carlos Heusch & Julie Marquer

Coordination

Olivier Brisville-Fertin

Programme

14h45 – Accueil et ouverture

15h00 – Mélanie Jecker (Lycée Pierre d’Ailly, associée CLEA-EA 4083). « Remarques sur la réception de la doctrine aristotélicienne des vertus intellectuelles en Castille (xiiie-xve siècle) »

L’intervention portera sur les modalités de transmission et de réception dans la Castille des XIIIe -XVe siècles de la doctrine aristotélicienne des vertus intellectuelles telle qu’exposée au livre VI de l’Éthique à Nicomaque. Leur définition – tout particulièrement celle des vertus de prudence et de sagesse, qu’Aristote oppose – présentait des difficultés théoriques mais aussi éthiques et politiques, qui expliquent les modifications introduites par les transmetteurs médiévaux du texte aristotélicien (traducteurs, excerpteurs, auteurs de traités éthiques ou politiques dont l’Éthique était la principale source), voire les stratégies de contournement et d’évitement qu’ils adoptèrent.

15h30 – María Díez Yáñez (Universidad Complutense de Madrid). « Un Pseudo-Aristote pour les médecins : Jean de Séville et les modes de diffusion du Sirr al‑Asrār »

Notre objectif est de mettre en évidence la place du travail de traduction de Jean de Séville dans la réception et la diffusion du traité pseudo-aristotélicien du Sirr al-Asrār. Son étude corrobore les facteurs culturels qui ont favorisé ce travail de traduction et le contexte qui a favorisé la traduction progressive de cette œuvre en langue vernaculaire.

16h00 – Discussion

16h15 – Pause

16h30 – Yesmine Karray (ENS de Lyon, Triangle-UMR 5206). « Aristote dans la philosophie islamique, d’al‑Ġazālī (1058-1111) à Ibn Rušd (1126-1198) : une réception controversée »

En 1179, Ibn Rušd (1126-1198) écrit son célèbre ouvrage L’Incohérence de l’incohérence, en réponse à l’Incohérence des philosophes, réfutation systématique par le théologien al-Ġazālī (1058-1111) des thèses d’Avicenne. Au-delà de la validité du système avicennien, cette controverse a pour enjeu le statut et la légitimité de la philosophie en tant que discipline face à l’orthodoxie islamique. Or cette question est directement liée à celle de la compatibilité d’Aristote avec le dogme musulman : si al-Ġazālī accuse les philosophes d’avoir suivi aveuglément les thèses hérétiques d’Aristote, Ibn Rušd avance que l’incompatibilité apparente entre Islam et philosophie ne résulte que d’une mauvaise compréhension de l’aristotélisme, dont il offre ainsi une réhabilitation.

17h00 – Ahmed Oulddali (Université Lumière Lyon 2, CIHAM-UMR 5648). « La délégitimation de la théologie dialectique (kalām) chez Averroès et Maïmonide »

Dédaignant la théologie dialectique (kalām) que pratiquaient d’éminents savants musulmans et juifs et agacés par les attaques de ses adeptes contre la philosophie, Averroès et Maïmonide s’attachèrent tous les deux à réfuter les thèses défendues par les théologiens (mutakallimūn). Pour ce faire, ils s’appuyèrent sur la pensée d’Aristote dont ils étaient devenus les fervents partisans au sein de leurs communautés respectives. L’une des principales thèses du Stagirite qu’ils mirent en avant est celle consistant à hiérarchiser les différents types d’arguments en distinguant entre ceux qui relèvent de la démonstration véritable de ceux qui sont dialectiques ou rhétorique. Cette communication se propose de montrer comment en utilisant une telle distinction les deux grands philosophes andalous, Averroès et Maïmonide, cherchèrent à délégitimer le kalām musulman et juif au profit de la philosophie.

17h30   – Discussion

17h45   – Clôture

Informations pratiques

Salle André Bollier, MSH Lyon Saint-Étienne, 14 av. Berthelot, 69007 Lyon

Pour le mot de passe, contacter olivier.brisville[at]ens-lyon.fr

Pour suivre la séance de séminaire sur la plateforme Big Blue Button :
Lien vers la conférence : https://ent-services.ens-lyon.fr/entVisio
Nom du meeting : SEHM_2023

Simon Rozanès

Doctorant en histoire médiévale, j'étudie la vie politique dans les petites communautés de la basse vallée du Rhône, dans une perspective d'histoire "par le bas".

More Posts

Follow Me:
LinkedIn


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Simon Rozanès (17 mars 2023). [Séminaire] Séminaire d’Études hispaniques médiévales du CIHAM – Regards croisés sur la réception aristotélicienne dans la péninsule Ibérique médiévale (royaumes chrétiens et al‑Andalus) – 21 mars 2023, 14h45-18h. Doc-Ciham. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nuar


Simon Rozanès

Doctorant en histoire médiévale, j'étudie la vie politique dans les petites communautés de la basse vallée du Rhône, dans une perspective d'histoire "par le bas".

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search