Colloque international : L’entreprise généalogique. Pratiques sociales et imaginaires en Europe (XVe-XIXe siècles)

Le colloque international sur “L’entreprise généalogique. Pratiques sociales et imaginaires en Europe (XVe-XIXe siècles)” organisé par Stéphane Jettot (Université Paris-Sorbonne) et Marie Lezowski (École française de Rome/Université Paris-Sorbonne) aura lieu à Paris les 27-28 novembre 2014

Programme : 

• Jeudi 27 novembre 2014

Lieu : Reid Hall, 4, rue de Chevreuse. Paris VIe

Matinée

9h – Accueil des participants

9h20 – Introduction 

La généalogie à l’épreuve des événements    

Président de séance :  Roberto Bizzocchi (Université de Pise) 

9h40 – Dorit Raines (Università Ca’Foscari, Venise) : Les généalogies vénitiennes (XVIe-XVIIIe siècles): instrument politique, outil juridique 

10h – Rafael M. Girón Pascual (Université de Grenade-Université de Harvard-Villa I Tatti) : “Historias ciudadanas” and genealogical forgery. The case of the city of Cuenca in Early Modern Castile

10h20 – Jean-Paul Zuñiga (CRH-GEI, EHESS) : Generis Virtus Nobilitas. Lectures impériales de la raison généalogique à l’époque moderne

10h40 – Discussions

11h – Pause

11h30 – Elena Riva (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milan): L’arbre de la descendance. Le cas de Giovanni Battista Giovio, entre maintien de la tradition et fractures révolutionnaires (1748-1814)

11h50 – Olivier Bouquet (Université de Paris Diderot-Laboratoire CESSMA) : La remémoration impériale de grandes familles républicaines : les opérations généalogiques des Halil Hamid Pachazâde

12h10 – Discussions 

12h30-14h – Déjeuner 

 Après-midi

Arbres, blasons, tombeaux… Imaginaires de la transmission 

Président de séance : Michel Nassiet (Université d’Angers-CERHIO)

14h – Simon Teuscher (Université de Zurich): The Quest for Linearity in Kinship. Images and Imaginations in Late Medieval Learned Literature 

14h20 – Richard Cust (Université de Birmingham) : The Material Culture of Lineage in Tudor and Stuart England 

14h40 – Aude-Marie Certin (Düsseldorf) : L’entreprise généalogique des élites urbaines du Sud de l’Empire au prisme des livres de lignage du XVIesiècle 

15h – Discussions

15h30 – Pause 

16h00 – Enric Porqueres i Gené (LAIOS-EHESS) : “malmélangés et pemme-pêches”. Notion de la personne et logiques généalogiques d’une appartenance. Les Xuetes de Majorque au XVIIe siècle

16h20 – Caroline Callard (Université de Paris-Sorbonne) : Un papa, une maman, un fantôme. Culte du purgatoire et angoisse lignagère dans l’Italie du XVIIe siècle

16h40 – Michaël Gasperoni (École française de Rome): Représentations généalogiques. L’absence des femmes ou une certaine idée de la famille 

17h – Discussions 

• Vendredi 28 novembre 2014

Lieu : Maison de la recherche. Université Paris-Sorbonne, 28, rue Serpente. Paris VIe.

Matinée

9h15 : Accueil des participants 

Le travail généalogique : investissements familiaux et individuels

Président de séance : Robert Descimon (EHESS)

9h30 – Christiane Klapisch-Zuber (EHESS) : Construction, reconstruction, déconstructions généalogiques : autour de l’Epistola de Lapo da Castiglionchio 

9h50 – Adrian Ailes (National Archives of the United Kingdom) : Can we trust the Genealogical Record of the The Heralds’ Visitations? A case study (the 1665-66 Visitation of Berkshire)  

10h10 – Élie Haddad (CRH-LaDéHis, EHESS) : Pratiques généalogiques et parenté à l’époque moderne 

10h30 – Eleonora Canepari (Oxford) : Au service des héritiers. Démarches généalogiques et transmissions de biens (XVIIe siècle)

10h50 – Discussions 

11h10 – Pause 

11h30 – Claire Chatelain (CNRS, IRHiS-EHESS) : Un généalogiste intégral : Jean-Baptiste L’Hermite (1610 – 16 ?)

11h50 – Valérie Piétri (Université Nice-Sophia Antipolis, CMMC/EA 1993) : Une offrande à la vanité des puissants : l’écriture généalogique comme service littéraire (France méridionale, XVIIe-XVIIIe siècles)

12h10 – Olivier Rouchon (Université d’Avignon, Centre Norbert-Élias) : Connaissance de l’ancestralité et opération généalogique dans la Florence médicéenne (XVIe-XVIIe siècle)

12h30 – Discussions

13h-15h – Déjeuner

Après-midi 

La consommation des généalogies

Président de séance : François-Joseph Ruggiu (Université de Paris-Sorbonne)

15h – Clive Cheeseman (College of Arms, Londres) : Pedigrees and consumers in Early modern England 

15h20 – Volker Bauer (Wolfenbüttel): Scope, Readership and Economy of Printed Genealogies in Early Modern Germany: „Special Genealogien“ vs. „Universal Genealogien“

15h40 – Cinzia Cremonini (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milan) : Pompeo Litta et la construction d’un horizon généalogique national

16h10 –  Jean-François Dunyach (Université de Paris-Sorbonne) : Une entreprise généalogique : Le British Family Antiquity de William Playfair (1809-1811)

16h30 – Discussions et conclusions

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts