Appel à communication – Table-ronde du collectif PEER : (In)visibiliser les faits religieux, 11-12 mai 2023, Univ. Paris I – Sorbonne. Date limite : 23 décembre 2022.

Après un premier évènement en mars 2022 à Nice proposant une lecture spatiale, comparatiste et interdisciplinaire de la conversion religieuse, le collectif du Programme Espace et Religieux (PEER) organise sa deuxième table ronde les 11 et 12 mai 2023 à Paris. Elle souhaite développer une réflexion sur l’acte d’(in)visibiliser les faits religieux dans l’espace.

Cette journée d’étude entend décloisonner la réflexion en invitant des chercheurs, jeunes ou confirmés, de tout horizon disciplinaire au sein des Lettres, Arts, Sciences humaines et sociales, à proposer une communication. Chaque participant sera invité à expliciter ses démarches et ses modèles, afin de faciliter le dialogue entre disciplines. Les propositions de communication (résumé et titre) ne devront pas dépasser 500 mots et seront accompagnées de renseignements (situation institutionnelle, domaine de recherche). Les propositions sont attendues par mail à l’adresse suivante : peer.collectif@gmail.com avant le vendredi 23 décembre 2022.

Détail de l’appel

Comité d’organisation
  • Manon Banoun, doctorante en archéologie médiévale, ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Angela Baranes, doctorante en histoire et archéologie médiévales, CEPAM, Université Côte d’Azur et ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Alessandro Campeggiani, doctorant en Danse – Arts du spectacle, CTEL, Université Côte d’Azur
  • Evdokia Kostoudi, doctorante en archéologie byzantine et numérique, Trajectoires, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Comité scientifique
  • Manon Banoun, doctorante en archéologie médiévale, ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Angela Baranes, doctorante en histoire et archéologie médiévales, CEPAM, Université Côte d’Azur et ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Cécile Buquet-Marcon, archéo-anthropologue, Inrap, Éco-anthropologie (UMR 7206), équipe ABBA
  • Alessandro Campeggiani, doctorant en Danse – Arts du spectacle, CTEL, Université Côte d’Azur
  • Frédéric Dejean, professeur au Département de sciences des religions, Université du Québec à Montréal
  • Evdokia Kostoudi, doctorante en archéologie byzantine et numérique, Trajectoires, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Marina Nordera, professeure en Arts du spectacle, historienne de la danse, CTEL, Université Côte d’Azur
  • Monika Salzbrunn, professeure de Religions, Migration, Arts, Institut de sciences sociales des religions, Université de Lausanne
Bibliographie indicative
  • Olivier Blin (dir.), « Pour une archéologie du fait religieux », Les Nouvelles de l’Archéologie, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2020. 
  • Michael Bull, Jon P. Mitchell, Ritual, Performance and the Senses, Londres, Routledge, 2015.
  • Stefano R. L. Campana, Mapping the Archaeological Continuum. Filling « Empty » Mediterranean Landscapes, Cham, Springer, 2018.
  • Béatrice Caseau Chevallier, Elisabetta Neri, Rituels religieux et sensorialité (Antiquité et Moyen Âge) : parcours de recherche, Milan, Silvana Editoriale, 2021.
  • Frédéric Dejean, « Visibilité et invisibilité des églises évangéliques et pentecôtistes issues de l’immigration : une quête de reconnaissance », e-mingrinter, n° 4, 2009, p. 37-47.
  • Frédéric Dejean, « It was a cinema, it is now the house of God! Les Églises sans église ou le renversement des contraintes spatiales en opportunités », Annales de géographie, n° 731, vol. 1, 2020, p. 113-133.
  • Charles Delattre (dir.), Objets sacrés, objets magiques de l’Antiquité au Moyen Âge, Paris, Picard, 2007.
  • Gaëlle Deschodt, Aspects du visible et de l’invisible dans la religion grecque, thèse de doctorat, sous la direction de Pauline Schmitt-Pantel et François Lissargue, Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2014.
  • Frédérique de Vignemont, « A Multimodal Conception of Bodily Awareness », Mind, n° 492, 2014, p. 989-1020.
  • Umberto Eco, « Rappresentazioni del sacro », California Italian Studies, n° 5, vol. 1, 2014.
  • Lucine Endelstein, Louise Ryan, « Dressing Religious Bodies in Public Spaces. Gender, Clothing and Negotiation of Stigma among Jews in Paris and Muslims in London », Integrative Psychological and Behavioral Science, Springer, 2013, n° 47, vol. 2, p. 294-264.
  • Lucine Endelstein, « Lisibilité du religieux et qualification de l’espace. L’exemple du judaïsme dans le 19e arrondissement de Paris », ESO Travaux et documents, n° 23, septembre 2005, p. 71-76. 
  • Katja Gvozdeva, Hans Rudolf Velten, Medialität der Prozession. Performanz ritueller Bewegung in Texten und Bildern der Vormoderne, Heidelberg, Universitätsverlag Winter (Germanisch-Romanische Monatsschrift, Beiheft 39), 2011.
  • Michel Lussault, « Visibilité (régime de) », in Jacques Lévy, Michel Lussault, Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Paris, Belin, 2003.
  • Didier Méhu, « L’évidement de l’image ou la figuration de l’invisible corps du Christ (IXe–XIe siècle) », Images Re-vues, n. 11, 2013.
  • Didier Méhu, « L’onction, le voile et la vision : anthropologie du rituel de dédicace de l’église à l’époque romane », Codex aquilarensis, vol. 32, 2016, p. 83-109.
  • Éric Palazzo, L’invention chrétienne des cinq sens dans la liturgie et l’art au Moyen Age, Paris, Editions du Cerf, 2014.
  • Monika Salzbrunn (dir.), L’islam (in)visible en ville. Appartenances et engagements dans l’espace urbain, Genève, Labor et Fides, 2019. 
  • Isabelle Souquet-Leroy, Cécile Buquet-Marcon, « La communauté protestante à l’époque moderne : Exemples du cimetière du Temple de Charenton à Saint-Maurice (XVIIe siècle) et du cimetière de l’hôpital protestant de La Rochelle (XVIIIe siècle) », Patrice Courtaud, Sacha Kacki and Thomas Romon (dir.), Cimetières et Identités, Edition: Ausonius Editions, Thanat’Os 3, 2015, p. 55-67. 
  • Charles Stépanoff, Voyager dans l’invisible. Techniques chamaniques de l’imagination, Paris, La Découverte, 2019.


Citer ce billet
Anna Lafont-Chardin (2022, 16 octobre). Appel à communication – Table-ronde du collectif PEER : (In)visibiliser les faits religieux, 11-12 mai 2023, Univ. Paris I – Sorbonne. Date limite : 23 décembre 2022. Doc-Ciham. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nu9x

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

Vous aimerez aussi...

1 réponse

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search