[Table ronde] Convertir un lieu (Nice/visio, 10-11 mars 2022) – Collectif PEER

La première table ronde  interdisciplinaire et internationale du Collectif PEER aura lieu à Nice les 10 et 11 mars 2022 et portera sur “Convertir un lieu”. L’évènement se tiendra en hybride : pour le lien zoom, envoyez un email à peer.collectif@gmail.com.

L’évènement est organisé par Manon Banoun et Angela Baranes des laboratoires CEPAM et ArScAn. Il est soutenu par l’EUR CREATES de l’Université Côte d’Azur, la MSHS Sud-Est et l’ED 112 de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Salle plate, MSHS Sud-Est, Université Côte d’Azur

24 avenue des Diables bleus 06300 Nice

Programme en PDF.

10 mars 2022

09h Accueil

9h30 Présentation du collectif PEER et introduction de la thématique

Session 1 / Des monuments entre conversion et hybridations

Présidence : Claire Sotinel (CRHEC, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne)

10h Evdokia Kostoudi (Trajectoires, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes) – Le Parthénon post-classique : approche numérique pour une analyse de la conversion religieuse

10h30 Yann Codou (CEPAM, Université Côte d’Azur) – D’un monde à l’autre : des monuments antiques aux monuments chrétiens dans les campagnes provençales

11h Dina Rizk (Bureau MAC, Liban ; Orient & Méditerranée, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – Du temple à l’église : étude de l’église protobyzantine de Sainte-Barbe de Ras Baalbeck

11h30 Pascal Buresi (CIHAM, EHESS) – Les lieux de culte dans la péninsule Ibérique aux VIIIe-XIIIe siècle : structuration du territoire et enjeux politique et symboliques

Buffet (12h-13h30)

Session 2 / Conquête, colonisation et contrôle des lieux de culte

Présidence : Jérémy Guedj (CMMC, Université Côte d’Azur)

13h30 Clément Moussé (REA)Masğid, madrasa, ribā ou les instruments de la réislamisation de la Terre sainte par Saladin

14h Édouard L’Hérisson (IFRAE, Inalco ; IrAsia, Université d’Aix-Marseille) – Le nouvel empire des kami : la propagation du shintō en Mandchourie japonaise, 1905-1945

14h30 Arthur Baylac (Framespa, Université Toulouse Jean-Jaurès) – Le protectorat et l’encadrement des pèlerinages et moussems au Maroc : un simple service d’ordre ?

Pause

Session 3 / Introduire le sacré dans des cadres “naturels” 

Présidence : Lucine Endelstein (LISST, Université Toulouse Jean-Jaurès)

15h30 Fernand Idriss Mintoogue (IMAF, EPHE) – Du salon au « centre de la Terre » : décryptage de la création ponctuelle de deux espaces curatifs à Yaoundé (Cameroun)

16h Isabelle Antonutti (CHCSC, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) – Le camp Bernard Rollot : lieu national de la vie chrétienne progressiste dans les années 1930

16h30 Marie-Pierre Ballarin (URMIS, Université Côte d’Azur ; IRD) – Le territoire des rois sakalava et le voyage des tromba dans le Sud-ouest de l’Océan Indien

17h Clôture de la journée

11 mars 2022

8h30 Accueil

Session 4 / Marquage symbolique et appropriation de l’espace

Présidence : Rosa Maria Dessì (CEPAM, Université Côte d’Azur)

9h Corrado Zedda (LISA, Università di Corsica Pasquale Paoli) – Consacrazioni di edifici di culto nella Sardegna medievale fra ridefinizioni degli spazi urbani e motivazioni politiche

9h30 Alexis Darchis (LARHRA, Université Lyon 2 Lumière) – La rechristianisation de l’espace paroissial par les conseils de fabriques du diocèse de Bourges (vers 1820-vers 1880/1890)

10h Facourou Marega (ESO, Université Rennes ; Université Cheikh Anta Diop de Dakar) – L’appropriation et la reconversion de l’espace par le biais  des symboles religieux à Tivouane au Sénégal

Pause

11h Marina Rougeon (FASA, Université Fédérale de Bahia) et Kadma Marques (PPGS, Université de l’État du Ceará) – Une sainte sur la place : manifestations de la religiosité catholique et conversion de l’espace urbain au Brésil

11h30 Lionel Obadia (LARHRA, Université Lyon 2 Lumière) – Marquages symboliques, spatialités sémiotiques et sacralisation des lieux : cas empiriques, questions d’échelles, débats théoriques 

Buffet (12h-13h)

Session 5 / Abandon, désacralisation et reconfigurations 

Présidence : Anne Nissen (ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

13h Madalina Joubert (PLIDAM, INALCO) – Rendre le lieu habitable : resémantiser le territoire de l’idolâtrie en territoire du judaïsme

13h30 Alaya Palamidis (ERC 741182 MAP, Université Toulouse Jean Jaurès) – Les sanctuaires abandonnés dans le monde grec antique : la désacralisation d’espaces consacrés

14h Angela Baranes (CEPAM, Université Côte d’Azur ; ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – La « dépaganisation » du paysage danois au cours de sa conversion (Xe-XIIe s.) : du topos ecclésiastique aux réalités archéologiques

Pause

15h Manon Banoun (ArScAn, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – La conversion des quartiers juifs médiévaux et de leurs équipements rituels au bas Moyen Âge (XIIe-XVe s.) dans le monde ashkénaze

15h30 Johann Begel (ArchAm, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – De la fondation à l’abandon : rituels et espaces dans les cités mayas préclassiques et classiques

16h Michel Lauwers (CEPAM, Université Côte d’Azur) – Conclusions

Source et informations : site internet du collectif PEER.

Anna Lafont-Chardin

Doctorante en histoire et archéologie médiévales - EHESS / CIHAM - UMR 5648

More Posts