[Parution] Frédérique Le Nan, Poétesses et escrivaines en Occitanie médiévale. La trace, la voix, le genre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2021, 272 p.

Dix-sept poétesses ont composé en Occitanie médiévale entre 1170 et 1240 des pièces lyriques, des lettres et des débats. Pour autant nous ne détenons de cet âge d’or, antérieur à la Croisade des Albigeois, que des fragments épars, des pièces isolées, des capitales ornées et de rares notations musicales. Ces poétesses composèrent en langue d’oc, une langue de culture relativement homogène. Leur appartenance à la noblesse, leur éducation et la liberté probable dont elles jouissaient les y disposaient.

Avec le soutien de l’université d’Angers
Introduction et sommaire sur le site de l’éditeur, PUR
Source : PUR

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts


Une réflexion sur « [Parution] Frédérique Le Nan, Poétesses et escrivaines en Occitanie médiévale. La trace, la voix, le genre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2021, 272 p. »

Les commentaires sont fermés.