[Parution] NICOLE BERIOU, Jacques Dalarun et Dominique Poirel – Le manuscrit franciscain retrouvé – CNRS EDITIONS

Minuscule livre de poche (12 x 8 cm), le manuscrit mis en vente en 2014 par une galerie parisienne, usé, dépenaillé et à peine déchiffrable, a pourtant suscité un extraordinaire engouement international et d’intenses investigations scientifiques. Ce libricino qu’un frère itinérant, disciple de François d’Assise, glissait dans sa besace voici huit cents ans fut, en quelques mois, acquis par la BnF, numérisé, et mis en ligne sur Gallica pour être offert à l’expertise internationale.

Quelques années de recherche plus tard, les 122 petits feuillets n’ont pas livré tous leurs secrets, mais les spécialistes ici réunis, experts de physique, chimie, biologie, paléographie, codicologie, histoire ou théologie, ont opéré des avancées décisives.

Ce recueil contient non seulement une Vie inédite de saint François (1186-1226) rédigée dans les années 1230, mais aussi — parmi tant d’autres pièces — divers sermons dont certains connus ou inédits d’Antoine Padoue, un autre, haut en couleur, pris en notes à Paris, un commentaire au Pater noster où vibre peut-être la ferveur du Poverello en personne, des extraits, des florilèges ou la copie d’œuvres entières comme les étranges Révélations du Pseudo-Méthode. Trésor historique inestimable, il est aussi un « objet total » qu’il faut observer, sonder, explorer, pour extraire toutes les informations que recèlent ses matériaux, sa fabrication, son usage. Cet attachant recueil constitue un témoignage exceptionnel sur la production d’une anthologie reflétant les préoccupations et la sensibilité d’un petit groupe de Frères mineurs, au lendemain de la disparition de leur fondateur.

Les experts réunis offrent ici les premiers résultats scientifiques de leurs études. Peut-être le plus important de leurs acquis est-il le dépassement du clivage sciences dures / sciences humaines au service d’une recherche faite de rigueur et d’inventivité.