[Appel à communications] Colloque “Métamorphoses et usages d’un même passé et formation des identités en Europe du XIVe siècle jusqu’aux années 1980 : partages, concurrences ou conflits des mémoires” (projet ERC AGRELITA), Lille, 14-15 septembre 2023 [Date limite propositions : 15 septembre 2022]

Argumentaire et modalités pratiques de soumission

Colloque organisé par Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille) dans le cadre du programme ERC AGRELITA (https://agrelita.hypotheses.org/)

Source : Caroline Crépiat

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Conférence/Séminaire] Projet MINUTIAE, Diagrammes scientifiques Occident/Byzance, Louvain-la-Neuve et en ligne, 31 mai 2022

Le 31 mai 2022, Stavros Lazaris (CNRS) et Naïs Virenque (UCLouvain) présenteront le projet MINUTIAE, qui vient d’obtenir un financement du Programme Tournesol pour les partenariats franco-belges Hubert Curien. Le projet MINUTIAE est dédié à l’histoire visuelle et comparée des diagrammes scientifiques entre Occident et Byzance.
 
La présentation aura lieu en comodal : en présentiel à Louvain-la-Neuve (salle ERAS 70) et en distanciel sur Zoom. Celles et ceux qui souhaiteraient participer en distanciel peuvent s’inscrire via le lien suivant : https://uclouvain.be/fr/instituts-recherche/incal/gemca/evenements/les-diagrammes-scientifiques-au-bas-moyen-age-dans-l-occident-latin-et-a-byzance-pour-une-histoire-visuelle-et-comparee-des-savoirs.html.
 
Source : Naïs Virenque

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] Denis Hayot, L’architecture fortifiée capétienne au XIIIe siècle. Un paradigme à l’échelle du royaume, volume 1, Synthèse, Chagny, Centre de castellologie de Bourgogne, 2022, 614 p.

L'architecture fortifiée capétienne au XIIIe siècle

Présentation

Fondée sur l’usage des tours cylindriques percées d’archères, la forteresse idéale du XIIIe siècle est en quelque sorte un « château-fort » de dessin d’enfant : un château carré, fermé de murs crénelés et flanqué de tours ronde aux angles. Mais derrière cette apparence si familière se cache phénomène architectural majeur : apparue à la charnière de l’an 1200, et pratiquée aussi bien par le roi que par les grands princes ou les seigneurs plus modestes, l’architecture fortifiée « capétienne » remporte un immense succès dans l’ensemble du royaume tout au long du XIIIe siècle. Au point d’avoir façonné le territoire et notre propre vision du Moyen Age, au même titre que les églises romanes ou les cathédrales gothiques.
    Mais comment interpréter cette floraison architecturale, marquée par une nette propension à l’unification, voire à la standardisation ? Les questions que soulève le phénomène sont aussi nombreuses que les a priori des chercheurs à son égard. Il s’imposait donc de consacrer enfin au sujet une synthèse globale, qui ne se limite pas aux œuvres royales les plus prestigieuses, mais qui prenne en compte l’ensemble des maîtrises d’ouvrage à l’échelle de tout le pays, autour du point focal que constitue l’œuvre de Philippe Auguste.
    Complétée par cinq volumes d’études monographiques, cette synthèse profondément nouvelle permet de replacer l’architecture capétienne dans le contexte historique dont elle est l’émanation, mais aussi de comprendre les mécanismes à l’œuvre dans la genèse et l’évolution de ces nouvelles formes architecturales, dont la dimension ostentatoire ne fait nullement oublier les potentialités défensives concrètes. L’ensemble de cette réflexion conduit à interroger l’idée reçue d’un hypothétique « modèle royal », à laquelle il faut préférer le constat de l’émergence d’un modèle commun paradigmatique, symbole d’une nouvelle unité culturelle dans un royaume lui-même en phase d’unification politique.

Toutes informations et commande sur le site de l’éditeur, CeCaB

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Journée d’études] Journée des doctorants d’ARTEHIS DOKIMA : Dons, Pots-de-vin et corruption Bourgogne, France, Empire (XIIIe- XVIe siècle), Dijon, MSH, 7 juin 2022

dokima

  • Accueil des participants (9h30)
  • – Mots d’accueil (10h)
    Sabine Lefebvre (Professeur d’histoire romaine – directrice de l’UMR ARTEHIS)
  • – Introduction (10h15)
    David Bardey (ATER en histoire médiévale – Université de Franche-Comté)
    Baptiste Rameau (Doctorant – Université de Bourgogne)

    Corruption de l’officier et largesse du prince (10h30-12h45)
  • – L’affaire Thomas du Bois. Le comte de Blois face à son serviteur corrompu (fin
    XIIIe siècle)
    Jérôme Limorté (Doctorant – Sorbonne-Université)
  • – Le prix du pardon. La rémission d’Eudes IV à Jean Bourgeoise, son ancien
    receveur convaincu de corruption (1342)
    David Bardey (ATER en histoire médiévale – Université de Franche-Comté)
  • – Pause
  • – Receler les biens confisqués : résistance et « mauvaiseté » face à l’autorité dans
    le duché de Bourgogne au XIVe siècle
    Maïwenn Jouquand (Doctorante – Université de Bourgogne)
  • – La chasse aux pots-de-vin ou l’idéal du bon office. Les châtelains savoyards
    sous le regard du prince (XIVe- XVe siècles)
    Florentin Briffaz (ATER en histoire médiévale – Université Lyon II)
  • – Pause déjeuner

    Dons et fidélité : une largesse qui oblige ? (14h-16h15)
  • – Genre et géographie des dons au Moyen Âge : leurs pratiques par les couples
    princiers du duché de Bourgogne et de Bourbon (XIVe-XVIe siècle)
    Lucie Jardot (Doctorante – Paris I)
  • – Paris vaut bien quelques dons ? Jean sans Peur, Philippe le Bon et leurs réseaux
    parisiens au temps de la guerre civile (1407-1435)
    Baptiste Rameau (Doctorant – Université de Bourgogne)
  • – Pause
  • – Les dons dans les villes ligériennes au début du règne de Louis XI (1461-
    1469) : une pratique de gouvernement et de communication politique
    Stanley Théry (Doctorant – Paris I)
  • – Partager les dépouilles du vaincu ? Les aliénations royales du duché de
    Bourgogne et leur devenir (1477-1530)
    François Foulonneau (Doctorant – Sorbonne Université)
  • – Conclusions (16h15)
    Bruno Lemesle (Professeur d’histoire du Moyen Âge – Université de Bourgogne)

Programme en pdf

Source : ARTEHiS

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] André Bazzana, De terre et de bois, la “Poype”… de Bresse, Dombes et Val de Saône Xe-XIIIe siècle, Bourg-en-Bresse, Patrimoine des Pays de l’Ain, 2022, 240 p.

20220420090621360 0002

Présentation de l’ouvrage

Tous ceux qui arrivent dans notre département de l’Ain, ne manquent pas d’être surpris par la présence fréquente d’un terme original, la poype…

Son origine reste encore inconnue, alors que l’archéologie la révèle chaque jour davantage.

Particularité locale, dont l’histoire a longtemps suscité affabulation, incrédulité ou rejet de tout essai d’éclairage ? Certes, mais aussi phénomène présent en Bresse-Dombes (et sur leurs marges) comme sur l’ensemble de l’Occident médiéval…

De nombreux travaux -multiples et divers, parfois aventurés- tentèrent d’éclairer, au fil des deux derniers siècle, dans l’Ain, l’essor impressionnant de ce type d’édifice de terre.

Son rôle dans les siècle centraux du Moyen Âge (du milieu du IXe siècle à la fin du XIIIe siècle) apparaît chaque jour davantage. En ces premières décennies du IIIe millénaire, une meilleure connaissance du phénomène et de son évolution est satisfaisante, mais appelle à de futurs travaux…

Source : Patrimoine des Pays de l’Ain

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à contributions] “Aux frontières des espèces”, Frontière·s, revue d’Archéologie, Histoire et Histoire de l’art [Date limite propositions : 20 décembre 2022]

Frontière·s, revue d’Archéologie, Histoire & Histoire de l’art lance un nouvel appel à contributions intitulé « Aux frontières des espèces » dont vous trouverez le détail ici (Appel en français et Appel en anglais) et sur la page : https://publications-prairial.fr/frontiere-s/index.php?id=510
L’appel est ouvert jusqu’au 20 décembre 2022
 
Par ailleurs, l’appel à contributions pour le numéro 7 sur le thème «Les frontières de l’eau » reste ouvert jusqu’au 20 juin 2022. 
Vous pouvez également envoyer vos articles pour la section varia de la revue avant le 20 juin 2022 pour une publication dans le numéro de décembre 2022, et avant le 20 décembre 2022 pour une parution dans le numéro de juin 2023.
 
Source : Gaëlle Perrot, rédactrice en chef de Frontière.s
 

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts