[A paraître] Damien Carraz, L’ordre du Temple dans la basse vallée du Rhône (1124-1312), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2020, rééd, 608 p.

Dès ses débuts dans la première moitié du XIIe siècle, l’ordre du Temple a trouvé dans la basse vallée du Rhône une aire de développement privilégiée, où il a établi un dense réseau de maisons rassemblant autour d’elles un vaste patrimoine foncier. Présentes en ville comme à la campagne, les commanderies templières tissèrent des liens étroits avec la société laïque, au sein de laquelle elles eurent un intense rayonnement spirituel.

Issu d’une thèse de doctorat, ce livre s’est rapidement imposé, après sa première parution en 2005, comme un classique dans l’historiographie internationale des ordres religieux-militaires. Fondée sur l’étude d’un corpus riche de quelque 1600 actes de la pratique complété par des sources narratives et archéologiques, l’enquête de Damien Carraz met en valeur la nouveauté de l’expérience religieuse templière, qui alliait idéal monastique et éthique guerrière, en décrivant les modalités de son intégration dans la société provençale. Les liens entretenus avec la Terre sainte, la réforme ecclésiastique, l’intérêt porté par les dynasties comtales de Provence et de Toulouse et l’état intermédiaire de moine-soldat contribuèrent à expliquer le succès de l’ordre, dont cette étude pionnière montre le bon accueil aussi bien par le clergé que par les laïcs, l’insertion dans les contextes urbains, l’ouverture au droit et aux nouvelles pratiques de l’écrit.

Cette nouvelle édition est précédée d’une préface de Philippe Josserand, maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université de Nantes, lui aussi spécialiste reconnu de l’histoire des ordres religieux-militaires. Elle constitue une référence essentielle pour qui s’intéresse à l’ordre du Temple et aux sociétés méridionales de façon générale.

Damien Carraz est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université Clermont-Auvergne, rattaché au Centre d’histoire « Espaces et cultures ». Il est secrétaire des Cahiers de Fanjeaux et coresponsable de la publication de la revue Siècles du Centre d’histoire « Espaces et cultures ». Ses travaux portent sur les ordres militaires et les sociétés urbaines méridionales du second Moyen Âge. Il a notamment publié L’Architecture médiévale en Occident (Presses universitaires de France, « Que sais-je ? », 1999), Les Templiers et la guerre (Lemme Édit, 2012) et Comptes de la commanderie de l’Hôpital de Manosque pour les années 1283 à 1290 (avec Karl Borchardt et Alain Venturini, CNRS éditions, 2015).

A paraître le 12/03/2020

Presses universitaires de Lyon, Collection Histoire et archéologie médiévales, 608 pages, 15,5×24 cm, 35 euros

Source : Presses universitaires de Lyon

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Journée d’études] “Les bibliothèques d’historiennes et d’historiens : un nouvel objet d’études ?” , Guyancourt, 6 mars 2020

Date et lieux

Vendredi 6 mars 2020

Université de Versailles Saint-Quentin-en-YvelinesAuditorium de la Bibliothèque universitaire de St-Quentin

45 boulevard Vauban à Guyancourt – accès

Entrée libre et gratuite

Programme

9h15 Accueil

9h45 Introduction de la journée – Jonathan Barbier (LaSSP/BnF), Jean-Charles Geslot (CHCSC, UVSQ), Agnès Sandras (BnF)

Matinée : Les historiens dans leurs livres

Présidence : Yann Potin (Archives nationales)

10h15 Kondylenia Belitsou (Université de Paris-Diderot/Université d’Athènes) – La bibliothèque des auteurs de manuels d’histoire ancienne : les cas de Charles Cayx (1793-1858) et Philippe Lebas (1794-1860)

10h45 Emmanuelle Haim (Sorbonne Université) – La bibliothèque de l’académicien Gabriel Hanotaux : un historien bibliophile

Questions et pause

11h45 Cédric Audibert (Centre Norbert Élias) – Une bibliothèque avignonnaise à la mort de son possesseur : Alain Moreau, historien de la Provence

12h15 François-Olivier Touati (Université de Tours) – Marc Bloch et ses livres (1886-1944) : voies d’approches plurielles

Questions

Après-midi : Que faire des bibliothèques d’historiens ?

Présidence : Agnès Sandras (Bibliothèque nationale de France)

14h30 Matthieu de Oliveira (Université de Lille SHS – IRHIS) – Mais est-ce aux laboratoires de recherche de conserver les bibliothèques de leurs anciens chercheurs ? Retour d’expérience

15h Nelly Sciardis (SCD Université polytechnique des Hauts-de-France) et Élise Meyer (BU Rennes-2) – Regards croisés sur deux bibliothèques de médiévistes conservées au sein d’une bibliothèque universitaire pluridisciplinaire : Robert Fossier, Robert Delort

Questions et pause

16h Table ronde : Conserver et étudier l’histoire des spectacles : les fonds Nicole Wild et Jean-Louis Tamvaco à la Bibliothèque universitaire de Saint-Quentin-en-Yvelines, avec Dorothée Hennes-Cordel (SCD UVSQ), Stella Rollet (CHCSC). Animation : Jean-Charles Geslot (CHCSC, UVSQ)

Contact : jean-charles.geslot@uvsq.fr

Télécharger l’affiche et le programme

 

Source : BIBLHIS

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Journée d’étude] Les sceaux : des images pour l’Histoire, Paris, Archives nationales, 17 mars 2020

archivesnationales.JPG

Programme

 

Informations pratiques
Organisation

Sylvie Nicolas, responsable du département de l’accueil des publics de Paris : sylvie.nicolas@culture.gouv.fr

Entrée libre et sans inscription
Date et lieux

Mardi 17 mars 2020, 14h-17h30

Archives nationales
CARAN
11, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
Salle d’albâtre
(rez-de-chaussée du CARAN)

Accès

Métro : Hôtel de Ville (ligne 1),
Rambuteau (ligne 11),
Arts et métiers (ligne 3)
Bus : n° 29 et 75, arrêt « Archives-
Haudriettes » ou « Archives-Rambuteau

Source : Archives départementales de l’Aube

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Appel à candidature] Aide aux doctorants et jeunes docteurs pour participer à la XVe conférence de l’European Association for Urban History Cities in Motion (limite : 24/04/2020)

La Société Française d’Histoire Urbaine propose à nouveau aux doctorants et jeunes docteurs trois bourses pour participer à la XVème Conference de la European Association for Urban History, qui aura lieu à Anvers du 2 au 5 septembre 2020 sur le thème Cities in Motion.

Le montant de ces bourses est destiné à couvrir les droits d’inscription fixés à 260 euros. Ces bourses ne sont pas cumulables avec une aide accordée par une Ecole doctorale, une université, un département ou un laboratoire de recherche (UMR, EA …).

Les jeunes docteurs devront avoir soutenu leur thèse depuis moins de 3 ans.

Les candidats devront fournir une attestation d’acceptation de leur communication par le responsable de la session ou le comité d’organisation de la Conférence

Les demandes (lettre de candidature + CV + lettre d’acceptation) devront être envoyées à l’adresse du présidentdenis.menjot@ish-lyon.cnrs.fr  d’ici au 24 avril 2020.

Une réponse sera adressée aux candidats au début du mois de mai.

Les bénéficiaires s’engagent à adhérer à la SFHU en acquittant leur cotisation 2020.

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Colloque] Inscriptions et programme du 51e Congrès de SHMESP, Perpignan, 21-24/05/2020 (limite : 25 mars)

Inscriptions au 51e congrès de la SHMESP, “Frontières spatiales, frontières sociales au Moyen Âge”, qui se déroulera à Perpignan et à Gérone du 21 au 24 mai.

Date limite : Les modalités d’inscriptions sont précisées sur le bulletin, qui doit être retourné complété avant le 25 mars.

Pièces jointes :

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Candidature] Contrats doctoraux EFE (limite : 30 avril 2020)

Candidature : Contrats doctoraux fléchés 2020-2023 dans les Écoles françaises à l’étranger (EFE)

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération internationale, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) propose un dispositif de contrats doctoraux fléchés à l’international (ACI). Ce dispositif peut bénéficier à tout doctorant dont les recherches s’inscrivent dans le cadre des programmes scientifiques d’une des cinq Écoles françaises à l’étranger

  • École française d’Athènes (EFA),
  • École française de Rome (EFR)
  • Institut français d’Archéologie orientale (IFAO) [pas d’appel à ce jour],
  • École française d’Extrême-Orient (EFEO),
  • Casa de Velázquez (École des hautes études hispaniques et ibériques – EHEHI)

Date limite : jusqu’au 30 avril 2020, à 15h00 (heure de Paris)

Les dossiers de candidatures devront parvenir directement à celle des EFE concernée, sous forme d’un document au format pdf comprenant :

– un projet de thèse (trois à cinq pages au maximum) ;

– un CV  (pouvant être limité à trois pages maximum)

– une lettre de présentation du ou des directeur(s) de thèse pressenti(s) ;

– l’avis du directeur de l’École doctorale.

La forme du dossier de candidature peut varier d’une École à l’autre (notamment le nombre de PDF à joindre). Les détails et procédures de dépôt des candidatures sont à consulter sur les sites respectifs :

– Écoles française d’Athènes : www.efa.gr

– École française de Rome : www.efrome.it

– Institut français d’archéologie orientale : www.ifao.egnet.net (pas d’appel à ce jour)

– École française d’Extrême-Orient : www.efeo.fr

– Casa de Velázquez : www.casadevelazquez.org

Les documents de candidature pourront être envoyés jusqu’au 30 avril 2019, 15h (heure de Paris), selon les modalités propres à chaque EFE. Les résultats seront transmis avant la fin du mois de juin.

Informations : contrats doctoraux fléchés dans les autres Écoles françaises à l’étranger  : resefe.fr

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Candidature] Bourses doctorales EFR (limite : 31 mars 2020)

Appel à candidature : Bourses de l’École française de Rome en histoire, archéologie et sciences sociales pour un séjour de bourse au second semestre 2020

Date limite : 31 mars 2020 à 12h (heure de Rome)

L’École française de Rome propose chaque année des mensualités de bourse, destinées à assurer l’accueil temporaire de jeunes chercheurs dont les travaux nécessitent un séjour en Italie. Ces bourses ont pour mission principale d’aider les doctorants au cours des premières années de leur travail de thèse. Deux sessions de sélection sont organisées chaque année.

Pour un séjour de bourse au second semestre 2020, la réception des dossiers de candidature est ouverte. Les dossiers seront à envoyer via la plateforme en ligne jusqu’au 31 mars 2020 à 12h (heure de Rome).

Informations : https://www.efrome.it/la-recherche/actualite-et-appels/evenement/bourses-de-lecole-francaise-de-rome-selection-pour-le-second-semestre-2020.html

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Candidature] Atelier doctoral : Théories, représentations, pratiques de la justice, Salerne, 8-12/06/2020 (limite : 12 avril)

Atelier doctoral “Teorie, rappresentazioni e pratiche della giustizia” / “Théories, représentations, pratiques de la justice”

Atelier doctoral de spécialisation “Mondes méditerranéens et Italie méridionale au Moyen Âge“. IXe Séminaire international : “Théories, représentations, pratiques de la justice”, à Salerne, campus universitaire de Fisciano, les 8-12 juin 2020

Date limite : Candidatures à envoyer avant le 12 avril 2020.

Informations : https://www.efrome.it/la-recherche/actualite-et-appels/evenement/appel-a-candidature-atelier-teorie-rappresentazioni-e-pratiche-della-giustizia-theories-r.html

CFP Atelier doctorale Salerne 2020

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Offre d’emploi] – Assistant Professor in the area of Christian and Medieval Archaeology (Università Ca’ Foscari, Venezia)

Location: Venice – Italy
Salary: Not Specified
Hours: Full Time
Contract Type: Fixed-Term/Contract
Placed On: 4th February 2020
Closes: 2nd March 2020

8725

Ca’ Foscari invites applications for a non-tenured position for an Assistant Professor in the area of Christian and medieval archaeology.

Ca’ Foscari is a research intensive institution committed to competing for international scientific excellence through the recruitment of the best academic talents worldwide. Talented young researchers and experienced senior professors make Ca’ Foscari a stimulating environment for career development and research freedom. Our university is committed to research excellence, funding promising researchers and developing international partnerships. As a leading research university, Ca’ Foscari explores cutting-edge research directions across disciplinary boundaries, setting a new agenda designed around six global challenges.

Ca’ Foscari is looking for a researcher in the area of Christian and medieval archaeology capable of inspiring students to become game-changers in their own fields and to make a genuine difference in the world.

The position will be hosted at the Department of Humanities, a center for the development of innovative and interdisciplinary approaches to history, literature, classics, archeology, art and anthropology. The Department has recently received the “Department of Excellence” Award by the Italian Ministry of Education, Universities and Research. The Excellence Award has allowed the department to receive additional state funding to develop innovative projects on Digital Humanities and Public Humanities, with the aim of setting in motion a cross-contamination process between scientific areas and redefining a new teaching standard.

In the Department of Humanities, Marie Skłodowska-Curie fellows and ERC awardees work together with the permanent faculty, creating a vibrant academic environment.

The Institution

Since its foundation in 1868, Ca’ Foscari University of Venice has been a leader in Economics and Foreign Languages and Cultures. Today, Ca’ Foscari is exploring new frontiers in research, focusing on Climate Change, Digital Humanities, Digital and Social Innovation, and Nanosciences. An intellectual powerhouse of international repute in the heart of the city of Venice, Ca’ Foscari provides a one-of-a-kind blend of scientific research, cultural heritage and history, offering a life-changing experience to its students and researchers, with a transformative impact on the local community.

Ca’ Foscari University of Venice has also obtained the full Human Resources Strategy for Researchers certificate, a set of initiatives to improve work conditions for researchers and to attract talents worldwide. Ca’ Foscari provides applicants with exclusive services and onboarding initiatives. Our Housing office will help you search for a suitable and convenient accommodation, matching your needs and preferences with the available options.

If you are a non-Italian applicant or if you have resided outside of Italy for more than 3 years, you will benefit from a favorable tax treatment for the first 4 years of the contract.

Read the call here: https://intra.unive.it/plapps/bandi/common/showbando?id=32360

Source : Jobs.ac.uk via RMBLF

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. Casa de Velázquez, ENS de Lyon

More Posts

[Journée d’étude] Jeux de guerre : Représentation et réinvention des conflits médiévaux à l’époque contemporaine, Paris (école polytechnique), 12 mars 2020

Organisation: Bruno Dumézil / LinX – Sorbonne-Université

La guerre médiévale fascine. Si le succès des films et des séries témoigne d’un intérêt très actuel pour le fait militaire, cette passion remonte au moins à l’époque romantique. Depuis la fin du XVIIIe siècle se sont en effet multipliés les portraits de guerriers barbares, les tableaux de batailles, les restaurations de forteresses ou les reconstitutions de duels. Le médiévalisme actuel possède des racines guerrières, qui ont peut-être été moins étudiées que ses liens avec le fantastique ou avec la littérature courtoise. Sans doute certains moments ont-ils suscité plus d’intérêt que d’autres : l’épopée des vikings, les croisades en Terre Sainte et la guerre de Cent Ans constituent les terrains les plus connus du rêve. Il n’en reste pas moins que l’épée, l’armure et le château constituent des invariants dans une certaine idée du Moyen Âge telle qu’elle s’est construite à la marge des études médiévales classiques, mais souvent en lien plus ou moins direct avec elles. La fantasy, les wargames, les jeux de rôle et la bande dessinée ont à leur tour contribué à populariser une certaine image de la guerre médiévale. Pourquoi cet intérêt, jamais démenti ? Moins qu’une synthèse sur le thème, cette journée d’étude se propose d’apporter une série d’éclairages sur deux siècles de réinvention du Moyen Âge, à la croisée entre les genres et les publics.

Programme de la journée

9h30 : Accueil des participants

10h : Bruno Dumézil (École Polytechnique, LinX), « Introduction »

10h15 : Anne Besson (Université d’Artois, “Textes et Cultures”), « Fantasy historique, pour une reconstitution du sensible »

11h50 : Laurent Vissière (Sorbonne Université-Centre Roland Mousnier UMR 8596), « Guerre de siège à l’écran, mythe et réalité »

11h25 : Maxime Fulconis (Sorbonne Université-Centre Roland Mousnier UMR 8596), « Les jeux vidéo, reflet de la guerre médiévale ? »

12h : Pierre Leteinturier et Félix Enault (Sorbonne Université, Sorbonne Antique), « L’image de la guerre médiévale dans l’univers de science-fiction Warhammer 40.000 »

12h40 : déjeuner

14h : Bruno Dumézil (École Polytechnique, LinX) « La peinture d’histoire de Louis Philippe aux années 1880, une vision politique de la guerre médiévale ? »

14h30 : Tristan Martine (Université d’Angers), « Représentations et utilisations de la guerre dans la bande dessinée médiévaliste »

15h15 : Simon Hasdenteufel (Sorbonne Université-Centre Roland Mousnier UMR 8596), « ‘Deus vult’ aujourd’hui : la croisade dans la culture populaire »

15h45 : Enki Baptiste (Université Lumière Lyon 2 CIHAM-UMR 5648), « La fabrique du combattant idéal : la représentation de la guerre sacrée dans la série qataro-saoudienne ‘Umar al-Fārūq »

16h30 : Table-ronde animée par Victor Battagion (Magazine Historia)

17h30 : Cocktail

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Appel à contribution] Congrès de la SHMESP : Modèles, réseaux et échanges curiaux au Moyen Âge (limite : 15 avr. 2020)

Le 52e Congrès de notre société se tiendra, en collaboration avec le Réseau des Médiévistes belges de Langue française, à Bruxelles du 20 au 23 mai 2021, sur le thème « Modèles, réseaux et échanges curiaux au Moyen Âge ». Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint l’argumentaire scientifique.

Les propositions de communication doivent être adressées avant le 15 avril 2020, délai de rigueur, exclusivement par courrier électronique aux adresses suivantes : secretariat@shmesp.fr et info.rmblf@gmail.com. Elles doivent être accompagnées d’un résumé d’une page, à défaut duquel il ne sera pas possible de les prendre en compte. Les sociétaires intéressés sont invités à prendre attentivement connaissance des grandes orientations fixées par le comité scientifique. Celui-ci fera connaître d’ici début juin les contributions retenues.

Nous rappelons que la Société ne prend pas en charge les frais des intervenants. Des bourses sont toutefois proposées aux doctorantes et doctorants, ainsi qu’aux jeunes chercheuses et chercheurs, qui interviendraient lors de ce congrès.

Les actes des congrès de le SHMESP paraissent régulièrement à l’occasion de l’Assemblée générale de l’année qui suit, grâce notamment au travail des responsables des publications. Les collègues qui proposent une communication s’engagent donc moralement à publier leur texte en le rendant dans les délais imposés par ce calendrier serré, soit le pour 1er octobre 2021, et en respectant le nombre de signes défini par les responsables des publications ainsi que les normes de la collection.

Nous encourageons vivement les jeunes chercheurs à participer à ce congrès. Les directeurs de thèses sont donc invités à informer au plus vite les doctorants susceptibles d’être intéressés.

L’argumentaire est à télécharger en PDF.

Source : Le Bureau de la SHMESP

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Appel à comm.] Islamic Esotericism in Global Contexts. 2020 Meeting of the European Network for the Study of Islam and Esotericism, 24-26 Sept 2020, Université catholique de Louvain (limite : 1/05)

The European Network for the Study of Islam and Esotericism (ENSIE) invites you to submit proposals for its 2020 meeting. The theme for the meeting is “Islamic Esotericism in Global Contexts”. The aim is to consider the relationship between Islam and esotericism, and Islamic esotericism, in a global context, shifting the emphasis not only from Western perspectives, but also being more inclusive of the experience of Islam beyond the Arabo-Persian domains. We encourage proposals that give prominence to the agency of non-Western actors in negotiating and challenging social, political, and doctrinal “realities” as they manifest in the writings and activities of esoteric groups and systems. The chronological scope thus stretches from medieval to contemporary times. We encourage papers outlining suitable methods of investigation, re-evaluating accepted conceptual frameworks, formulating effective comparative research, and foraying into new textual frontiers.

We invite papers that engage with these aims, but proposals that do not relate to the 2020 meeting theme are also welcome.

There is no fee for attending the meeting and accommodation will be provided, but the cost of travel is the responsibility of individual participants.

Proposals
By 1 May 2020, please send to 2020ensie@gmail.com

  • The title and abstract (250 words maximum) of your proposed paper.
  • Your name, institution, academic position, a brief bio, and a short CV.


Scientific committee
The meeting is organized by

http://ensie.site/conferences.html

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Parution] Elizabeth Urban, Conquered Populations in Early Islam Non-Arabs, Slaves and the Sons of Slave Mothers, Edinburgh University Press, janv 2020

Explores the ways in which new Muslims of slave origins were integrated into early Islamic society.

  • Brings together three separate groups (freedmen, slave women and the children of enslaved mothers) as parts of the same prism of unfreedom
  • Recovers enslaved women’s voices and treats them as important agents of historical change
  • Combines close textual analysis with large-scale demographic study to provide multiple levels of understanding
  • Explores the transformation of Islam from a small piety movement to an imperial doctrine upholding the distinction between conquerors and conquered
  • Challenges simplistic notions of ethnicity and shows the categories of ‘Arab’ and ‘non-Arab’ are historically contingent

This book traces the journey of new Muslims as they joined the early Islamic community and articulated their identities within it. It focuses on Muslims of slave origins, who belonged to the society in which they lived but whose slave background rendered them somehow alien. How did these Muslims at the crossroads of insider and outsider find their place in early Islamic society? How did Islamic society itself change to accommodate these new members?

By analysing how these liminal Muslims resolved the tension between belonging and otherness, Conquered Populations in Early Islam reveals the shifting boundaries of the early Islamic community and celebrates the dynamism of Islamic history.

Content

List of Tables and Figures

Acknowledgements

Notes on the Text

  1. Introduction: Why Muslims of Slave Origins Matter
  2. Insiders with an Asterisk: Mawālī and Enslaved Women in the Quran
  3. Abū Bakra, Freedman of God
  4. Enslaved Prostitutes in Early Islamic History
  5. Concubines & Their Sons: The Changing Political Notion of Arabness
  6. Singers & Scribes: The Limits of Language and Power
  7. Conclusions

Bibliography

Index

Elizabeth Urban is Assistant Professor of the Islamic World in the Department of History at West Chester University of Pennsylvania. She has published articles in Interdisciplinary Humanities and Journal of Qur’anic Studies and peer-reviewed chapters in edited volumes published by Peeters, OUP and Brill. This is her first book.

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Conférence] Véronique Chankowski, Présentation du Réseau des Ecoles françaises à l’étranger, Lyon, 26 février 2020.

Véronique Chankowski, directrice de l’École française d’Athènes et présidente du Réseau des Écoles françaises à l’étranger, présentera le Réseau des 5 EFE (Athènes, Rome, Madrid, Le Caire, Extrême-Orient) le mercredi 26 février à 16h30 à la MSH (salle Marc-Bloch)

Affiche de présentation

Source : Stéphane Gioanni

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Journée d’étude] Pratiques de la grâce princière et royale. Enjeux et perspectives d’une comparaison, Dijon, 5 mars 2020.

La multiplication des travaux récents autour des pratiques de la grâce à la fin du Moyen Âge, en particulier sur les lettres de rémission, permet d’envisager l’approfondissement de comparaisons entre les actes de clémence royaux et ceux accordés par les princes qui, régulièrement semble-t-il, s’inspirent du modèle des souverains français. Il s’agit ici d’aborder les pratiques de grâces criminelles des rois de France et d’autres grands princes de la fin du Moyen Âge, tels que les ducs de Bourgogne et de Bretagne. Cette dimension comparative ne doit pas se limiter à la seule forme des documents mais aussi et surtout à leur fond. Parmi les aspects liés à la criminalité tardo-médiévale, plusieurs thèmes seront abordés tels que la violence des hommes de guerre, la place des femmes dans les lettres de rémission ou encore celle de la sorcellerie. Il s’agira ainsi de s’interroger sur la présentation de ces diverses caractéristiques selon les autorités accordant leur grâce, en s’intéressant également aux évolutions qu’elles connaissent du XIVe au XVIe siècle.

Organisation

Rudi Beaulant et Bruno Lemesle

Date et lieu

Jeudi 5 mars 2020, 10h – 17h

Dijon, Maison des Sciences de l’Homme, salle R 03

Affiche et programme
Source : Rudi Beaulant

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Parution] “Histoire des villes à travers leur comptabilité à la fin du Moyen Âge”, Revue Comptabilité(S), 12, 2019

Sommaire
  • Béatrice Touchelay
    Éditorial
  • Geneviève Dumas et Lucie Galano
    Avant-propos 
  • Denis Menjot
    Faire l’histoire des villes médiévales à travers leurs comptabilités 
  • Thierry Pécout
    Comptabilité urbaine, comptabilité du prince : modèles et interactions en Provence (XIIIe-début XIVe s.)
  • Cléo Rager
    Les institutions municipales troyennes au regard de leurs comptabilités : entre concurrence et collaboration des pouvoirs (XVe siècle)
  • Anne Kucab
    Les comptabilités rouennaises conservées de la seconde moitié du xve siècle : d’une histoire de la ville à celle de la vie quotidienne
  • Geneviève Dumas
    Responsabilité et reddition des comptes à Montpellier au xve siècle
  • Xavier Bach et Pierre-Joan Bernard
    Une double comptabilité latin-occitan à Montpellier au xve siècle
  • Lucie Laumonier
    Les impôts directs dans la fiscalité montpelliéraine (fin xive–xve s.)
  • Lucie Galano
    Les recettes du consulat majeur de Montpellier au xve siècle : impôts indirects et revenus domaniaux d’après les documents comptables.
  • Clémentine Stunault
    Les repas des capitouls à l’appui des comptes de la municipalité de Toulouse (1444-1470)
  • Romain Fauconnier
    Les écoles de grammaire dans les livres de comptes de Montpellier (1370 – 1510)
  • Catherine Dubé
    L’apport des sources comptables à l’étude du réseau viaire de Montpellier à la fin du Moyen Âge
Numéro en texte intégral à l’adresse suivante : https://journals.openedition.org/comptabilites/3352

 

Source : Revue Comptabilité(S)

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

[Financement] 2ème bourse (pré-)doctorale Ifao-Idéo au Caire (2020‒2021)

L’Institut français d’archéologie orientale (Ifao) et l’Institut dominicain d’études orientales (Idéo) s’associent pour financer une bourse pré-doctorale ou doctorale de 12 mois, du 1ᵉʳ septembre 2020 au 31 août 2021. Cette bourse accorde également la résidence à l’Idéo et des cours d’arabe à raison de deux heures de cours particulier par jour, cinq jours par semaine, au cours de cette période.

Cliquez ici pour consulter les conditions et présenter votre candidature…

La bourse s’inscrit dans l’une des disciplines portées par les membres de l’Idéo au Caire et invite à travailler sur un corpus arabe classique : philosophiethéologie musulmane ou bien grammaire et linguistique. Le candidat ou la candidate élu·e bénéficiera d’une bourse mensuelle de 1 000 €, auxquels s’ajoutent la prise en charge de l’hébergement à l’Idéo et des cours d’arabe (à l’exclusion du mois d’août). Il ou elle doit déjà être couvert par la Sécurité sociale et une mutuelle incluant une assistance au rapatriement.

  • Lieu, service

L’Institut français d’archéologie orientale (Ifao) et l’Institut dominicain d’études orientales (Idéo) s’associent pour financer une bourse pré-doctorale ou doctorale de 12 mois, du 1er septembre 2020 au 31 août 2021. Cette bourse accorde également la résidence à l’Idéo et des cours d’arabe à raison de deux heures de cours particulier par jour, cinq jours par semaine, au cours de cette période.

Statut, service

La bourse s’inscrit dans l’une des disciplines portées par les membres de l’Idéo au Caire et invite à travailler sur un corpus arabe classique : philosophie, théologie musulmane ou bien grammaire et linguistique. Le candidat ou la candidate élu·e bénéficiera d’une bourse mensuelle de 1 000 €, auxquels s’ajoutent la prise en charge de l’hébergement à l’Idéo et des cours d’arabe (à l’exclusion du mois d’août). Il ou elle doit déjà être couvert par la Sécurité sociale et une mutuelle incluant une assistance au rapatriement.

Missions principales

Le but de cette bourse est d’aider son bénéficiaire à constituer un corpus en vue du doctorat et de renforcer ses compétences linguistiques en arabe classique. Un·e candidat·e qui ne serait pas encore inscrit·e en doctorat devra mettre à profit cette année pour présenter sa candidature à un contrat doctoral de son université, du réseau des Écoles françaises à l’étranger ou de mobilité internationale de l’INSHS.

Compétences principales

Au moment du dépôt de la candidature, le candidat ou la candidate devra être titulaire au minimum d’un Master 1 s’inscrivant dans un des champs mentionnés plus haut. Trois cas peuvent se présenter :

1) le ou la candidat·e est déjà inscrit·e en Master 2, l’année de bourse peut être mise à profit pour achever le mémoire du Master, s’il n’est pas soutenu en juin ;

2) le ou la candidat·e est déjà titulaire d’un Master 2, l’année de bourse peut constituer une césure entre le Master et le doctorat ;

3) enfin, le ou la candidat·e est déjà inscrit·e en doctorat, l’année de bourse peut constituer une césure dans un contrat doctoral ou être intégrée à un cursus doctoral en cours sans contrat.

Il ou elle devra justifier d’une connaissance suffisante de l’arabe équivalant à un niveau B1.

Procédure

Le dossier de candidature devra être déposé en ligne sur le site internet de l’Ifao avant le 30 avril 2020. Il inclura :

‒ un projet de recherche justifiant de la motivation du candidat et de la manière dont il insèrerait cette bourse dans son cursus (4 000 signes maximum) ;

‒ un curriculum vitae synthétique ;

‒ une production écrite de l’étudiant·e (mémoire de M1 ou de M2, projet doctoral, devoir de validation de module de Master incluant une bibliographie…) ;

‒ une lettre de recommandation de deux enseignants (l’un pour la discipline, l’autre pour la langue) validant notamment la manière dont la bourse s’insèrerait dans le cursus de l’étudiant et son aptitude à progresser en arabe.

Les candidats seront informés des résultats par courrier électronique à la fin du mois de mai 2020.

Pour toute information, contacter direction@ideo-cairo.org ou bien fabecassis@ifao.egnet.net.

Concours

Vous devez créer un compte pour déposer un dossier consistant en un fichier unique au format PDF.

Date limite

jeudi 30 avril 2020 à minuit

Adresse de l’Institut dominicains d’études orientales :
1, rue al-Tarabichi, entre Midan el-Gheish et Darrassa
station du métro Midan el-Gheish (3ème ligne)
Abbasiyyah
Le Caire 11381
Égypte

Enki Baptiste

Doctorant en Histoire médiévale (Université Lumière Lyon 2 - CIHAM UMR 5648 / CEFAS USR 3141)

More Posts

[Appel à communications] Espaces maritimes, ports et littoraux du Roussillon à la Provence au Moyen Âge, Montpellier, 12-13 juin 2020 [Date limite propositions : 1er mars 2020]

Les XIIe – XIIIe siècles, période d’essor économique et d’accroissement des échanges, notamment en Méditerranée, constituent à bien des égards un âge d’or des ports maritimes et fluviaux. Mais qu’est-ce qu’un port au Moyen Âge ? La question, posée à l’occasion du renouveau des recherches en histoire maritime et sur les sociétés littorales, peut sembler banale mais vise à définir les spécificités des établissements portuaires qui constituent des escales incontournables au sein des réseaux d’échanges en Méditerranée, et couvrent ainsi un large champ de spécialités. Ont été envisagés plus particulièrement dans ces recherches récentes, le choix du site géographique et l’évolution générale du paysage littoral, les liens entre terre et mer – par l’intermédiaire, parfois, d’un espace lagunaire –, mais aussi les fonctions et types d’infrastructures, les logiques d’organisation de la ville et du port au cours du temps et les modes de structuration du territoire, intégrant les préoccupations politiques et économiques des pouvoirs régionaux et extrarégionaux. Le choix d’implantation, de la confluence de cours d’eau au fond de baie, du cordon littoral à la lagune abritée, conditionne autant la lutte incessante contre l’envasement des infrastructures que la structuration de la ville en fonction de son bassin d’approvisionnement et du stockage de ses exportations.

L’espace portuaire possède une profonde valeur patrimoniale géohistorique. Le choix de fonder un port répond à des mutations profondes des sociétés et de leurs moteurs d’échange. Aigues-Mortes et son port fondés au XIIIe siècle par le roi de France Louis IX constituent un exemple emblématique de ces enjeux croisés, à la fois politiques, géographiques et économiques, qui ont conduit à la création d’une ville portuaire.

Comprendre la disparition d’un port est une démarche tout aussi enrichissante. Elle rend compte des changements d’ordre politiques, économiques et environnementaux, auxquels les sociétés ont dû faire face et, par là-même, déployer leurs capacités d’adaptation. Ces modalités d’adaptation sont complexes (techniques, financières) et se produisent sur différentes temporalités, tantôt progressives et continues dans le temps (entretien des bassins, des aménagements portuaires…), tantôt plus ponctuelles en réponse à des événements météo-marins extrêmes. L’adaptation des sociétés littorales ne dépend pas uniquement d’aspects techniques, mais aussi de l’engagement et des ressources des pouvoirs politiques afin de soutenir des travaux d’entretien, de dragage, de réparation, de modernisation pour pérenniser l’existence du port. Toutefois, lorsque les défis s’annonçaient trop difficiles à relever (premières manifestations du Petit Âge Glaciaire, concurrence, guerre), l’abandon du port pouvait s’imposer, révélant ainsi les limites de l’adaptation des sociétés littorales aux changements environnementaux, mais aussi sociaux et politiques, alors à l’œuvre.

Cette rencontre entend réunir des historiens, géographes et géoarchéologues, spécialistes des sources textuelles, cartographiques, autant que matérielles issues de l’archéologie et de la géomorphologie, afin de confronter les approches et de tirer des enseignements de ces regards croisés sur les changements sociétaux et environnementaux de la période médiévale qui ont touché les sociétés littorales et les établissements portuaires. Les questionnements portant sur le cas spécifique d’Aigues-Mortes trouveront peut-être un écho dans le cas d’autres sites méditerranéens actuellement étudiés, soulevant des analogies ou des situations contradictoires susceptibles d’apporter des éléments de réponse. Ces regards croisés permettront d’apprécier les singularités d’un port, son degré de développement et ses évolutions, ainsi que de l’appréhender à différentes échelles spatiales et temporelles.

Thèmes abordés :
– Le contexte géographique de l’implantation du port maritime et/ou fluvial médiéval
– Les fonctions et les infrastructures portuaires
– Bassin d’approvisionnement maritime et/ou fluvial du port
– Les relations ville/port/avant-port
– La délimitation d’une « zone » portuaire (mouillage au large, escales de déchargement)
– Les réseaux et les dynamiques portuaires
– Changements côtiers et pérennisation de la structure portuaire
– L’adaptation des sociétés portuaires aux évènements paroxystiques

Détails et informations pratiques (soumission, inscription…) sur la plateforme dédiée : https://portsmoyenage.sciencesconf.org/

 

Source : SHMESP

Florentin BRIFFAZ

Doctorant en Histoire médiévale, Université Lumière Lyon2 (CIHAM - UMR 5648)

More Posts

Jeunes chercheur.es en Histoire, Archéologie et Littérature du Moyen Âge du Ciham-UMR 5648

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search