Formation:Recréer l’histoire:Appropriations et usages publics du passé:21-22/01/2019, Madrid, Casa de Vélazquez[délai:30/11/2018]

Coord. : Jesús IZQUIERDO MARTÍN (Universidad Autónoma de Madrid), Nicolas MORALES (EHEHI – Casa de Velázquez) 
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Universidad Autónoma de Madrid 

Inscription obligatoire
Date limite d’inscription : 30 novembre 2018 – 17h (heure de Madrid) 
Formulaire d’inscription

Dates de l’École thématique : 21-22 janvier 2019 

Lieu :
Casa de Velázquez 
C/ Paul Guinard, 3 
28040 Madrid 

Depuis une trentaine d’années, le champ de l’histoire publique s’est imposé comme une aire disciplinaire à part entière, qui questionne aussi bien les pratiques historiennes institutionnelles que le statut épistémologique et social de l’autorité de l’historien et le rôle des publics comme acteurs potentiels de la fabrique de l’histoire. Aujourd’hui cependant les enjeux originaires des débats liés au développement de l’histoire publique se sont profondément modifiés, dépassant le cadre initial de l’articulation entre production de connaissance savante et savoir public. L’irruption du tournant mémoriel à l’échelle internationale depuis les années 1990 a ouvert de nouvelles perspectives, car les demandes publiques de mémoires ont permis l’accès de nouveaux acteurs, en donnant aussi à voir de nouvelles tensions, voire des « guerres de mémoires » concurrentes, qui disent des régimes d’appropriation publique de l’histoire clivés ou antagonistes.

Par ailleurs, l’articulation entre savoir, pouvoir et démocratie a pris une importance inédite, et elle se trouve désormais au cœur des débats actuels de l’histoire publique. La prise en considération des publics non-académiques comme acteurs à part entière de la production de l’histoire formule un nouvel horizon d’engagement citoyen et ouvre la possibilité d’une pratique de l’histoire en régime participatif, voire en régime de démocratie directe. Des pratiques d’histoire publique peuvent aussi se revendiquer comme contre-histoire et afficher un savoir historique alternatif comme contre-pouvoir. 

L’organisation de cette École thématique vise à analyser les enjeux historiographiques, politiques, sociaux et culturels émergents dans le champ de l’histoire publique, mais aussi à identifier les nouveaux acteurs et à cartographier le renouveau des modes contemporains d’appropriations collectives du passé. 

Conférenciers et formateurs  

  • Noelia ADÁNEZ 
    Politologue, co-directrice de l’émission de radio Contratiempo 
    et collaboratrice de Onda Cero, Espagne
  • Catherine BRICE 
    Historienne, Université Paris Est-Créteil
  • Alfons CERVERA 
    Écrivain, Espagne
  • Maryline CRIVELLO 
    Historienne, Aix-Marseille Université
  • David FERNÁNDEZ DE ARRIBA 
    Historien, coordinateur du site web Historia y Comics, Espagne
  • Jean-Yves LE NAOUR 
    Historien, cinéaste et scénariste, France 
  • Nicolas OFFENSTADT 
    Historien, Université Panthéon-Sorbonne Paris 1 
    Institut d’histoire moderne et contemporaine
  • Iris RODRÍGUEZ ALCAIDE
    Historienne, rédactrice du site web d’analyse de jeux vidéo Presura, Espagne
  • Fernando SÁNCHEZ CASTILLO 
    Artiste, Espagne
     

Organisation

L’École thématique se déroulera sur deux journées de travail en présence de spécialistes de cette thématique. Ces journées s’articuleront autour de conférences le matin, suivies d’un débat avec l´ensemble des candidats sélectionnés, et de deux ateliers au choix des candidats inscrits selon les disponibilités, et animés par des conférenciers et des formateurs. 

Les débats et les interventions se dérouleront en espagnol, français ou en anglais

Les participants (20 maximum) assisteront à des conférences méthodologiques ou historiographiques et à des ateliers pratiques. 

Pour plus d’informations : https://www.casadevelazquez.org/recherche-scientifique/news/histoire-et-espace-public-productions-et-reflexions/

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à contribution:MOVEMENT AND MOBILITY IN THE MEDIEVAL MEDITERRANEAN (6TH – 15TH CENTURIES):08-12/07/2019, Barcelona, Institut d’Estudis Catalans[délai:31/12/2018]

The conference will be dedicated to the memory of the former president of the Society, Professor Simon Barton.
The keynote lectures will be delivered by Professor Petra Sijpesteijn (University of Leiden), 8th July 2019, and Professor Amy Remensnyder (Brown University), 10th July 2019.

The medieval Mediterranean was not a static maritime space. In recent years, studies have focused on Mediterranean dynamics, connections, encounters and entanglements. What approaches do researches from History, Literature, Archaeology, Philology and other disciplines adopt to better understand the complexity of the medieval Mediterranean? How and to what extent did multiple agents, phenomena and factors interact to shape and intertwine the multidimensional spheres of the Mediterranean? We welcome papers from all disciplines that study movement and mobility
from different perspectives in and across the medieval Mediterranean and its extensions, both physical and imagined. This theme invites a variety of lines of inquiry, a number of which are suggested below.

Topics of the conference could include, but are by no means limited to:
Multicultural contacts, transculturation and assimilation in the medieval Mediterranean
Medieval Mediterranean crossings
Circulation of political, religious and cultural ideas
Circulation of people and commodities
Major and minor, forced and voluntary migrations
Pilgrimage and religious mobility
Diplomacy and its agents
Commerce and its agents
Military expeditions and coastal defence
Naval technology and navigation
Medieval Mediterranean geostrategy
Geographical explorations
Links between the Mediterranean and connected seas (Atlantic, Black Sea, Red Sea)

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Soutenance de thèse:Le discours des vices et des vertus aux époques carolingienne et ottonienne. De l’écrit à l’image (VIIIe-XIe siècle), Perrine Lardeaux-Rodrigues, Lyon, 17/10


Perrine LARDEAUX-RODRIGUES soutiendra sa thèse de doctorat d’histoire intitulée 

Le discours des vices et des vertus aux époques carolingienne et ottonienne, De l’écrit à l’image (VIIIe – XIe siècle) 

le mercredi 17 octobre 2018 à 14h à la salle de la Rotonde, Maison de la Recherche de l’Université Jean Moulin Lyon 3, 18 rue Chevreul, 69007 LYON

Composition du jury : 

  • Mme RIVIERE, Laurence (Professeure des universités – Université de Grenoble-Alpes) 
  • M. JEANNIN, Alexandre (Professeur des universités – Université de Bourgogne) 
  • Mme VEYRARD-COSME, Christiane (Professeure des universités – Université de Paris 3 – Sorbonne) 
  • M. DESWARTE, Thomas (Professeur des universités – Université d’Angers) 
  • M. DUBREUCQ, Alain (Professeur des universités émérite – Université Jean Moulin LYON 3) 

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Appel à contribution:Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique[délai:20/01/2019]

Chères et chers collègues,

L’association Diachronies contemporaines, vouée à la promotion du travail des jeunes chercheurs en linguistique historique, organise cette année les Rencontres lyonnaises des jeunes chercheurs en linguistique historique. Ce colloque se tiendra le 06/06/2019 à l’Université Jean Moulin Lyon 3. Des actes numériques et éventuellement papier seront édités. Vous trouverez l’appel à communication en pièce jointe ainsi que sur la page de l’événement

Nous encourageons, évidemment, à la plus large diffusion de cette information ! 

Cordialement,

Au nom de l’association Diachronies contemporaines,

A. Pinche, P. Plocharz, T. Premat, V. Surrel et F. Zuk.

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Journée d’étude:Ovide dans la Romania médiévale, ENS Lyon, 18/10

Date et lieu

Journée d’étude organisée par Irene Salvo García et Marylène Possamai-Pérez

18 octobre 2018 ENS de Lyon, site Buisson, salle 003 9 h 30 – 17 h

Présentation

Les oeuvres d’Ovide sont traduites en langue vernaculaire à partir du XIIe et du XIIIe siècles. En parallèle, ses textes sont abondamment commentés en latin, afin d’en tirer un enseignement moral et de comprendre les nuances de sa langue, les contenus mythographiques et historiographiques qu’ils contiennent. Traducteurs et commentateurs, textes latins et vernaculaires se partagent ainsi la scène dans la réception médiévale d’Ovide, surtout parce que les traductions incorporent dès le début l’exégèse latine. La journée d’étude « Ovide dans la Romania médiévale » réunit des chercheurs qui travaillent tant sur les commentaires latins d’Ovide que sur les traductions vernaculaires. Dans cette première rencontre, le thème sera centré sur les commentaires latins et les traductions en langues romanes (langue d’oïl, castillan, italien, catalan) datées du XIIIe au XVe siècle et produites dans ce qu’il est convenu d’appeler la Romania. L’objectif est de réfléchir ensemble sur les liens qui existent entre ces textes, que ce soit du point de vue des sources latines et romanes médiévales communes ou de celui des modes de traduction et d’interprétation

Programme

  • 9h30-10h : Accueil

10h-11h30 : Première table, Du commentaire latin aux premières traductions romanes

  • 10h00-10h30 : Lisa Ciccone, Universität Zurich, Le mythe, la poésie et l’histoire dans le commentaire du ms. Vat. Lat. 1479 (Metamorphoseon Libri XV)
  • 10h30-11h : Irène Salvo Garcia, Syddansk Universitet/CIHAM, Ovide en Castille au XIIIe siècle : histoire, poésie et science dans un contexte européen
  • 11h-11h20 : Débat (puis pause de 10 min)

11h30-13h : Deuxième table, Les Métamorphoses en France : l’Ovide moralisé et l’Ovidus Moralizatus

  • 11h30-12h : Laura Endress, Universität Zurich, Du paratexte à l’interpolation : quelques ajouts dans l’Ovide moralité à la lumière des commentaires latins
  • 12h-12h30 : Marek Thue Kretschmer, Norges teknisk-naturvitenskapelige universitet, Les ajouts de la version parisienne de l’Ovidius moralizatus de Pierre Bersuire
  • 12h30-12h50 : Débat
  • 13h00-14h00 : Pause déjeuner

14h-16h : Troisième table Volgarizzamenti, traducciones et traduccions : Ovide en italien, castillan et catalan

  • 14h00-14h30 : Federico Rossi, Scuola Normale Superiore de Pisa, Ovide chez Dante : mémoire et réécriture du mythe
  • 14h30-15h : Amalia Desbrest, ENS de Lyon, La première traduction castillane des Héroïdes d’Ovide (Séville, Bibl Colombina, ms. 5-5-16). Présentation
  • 15h00-15h30 : Gemma Pellissa, Universitat de Barcelona, Fransesc Alegre : traduction, commentaire et sources dans les Transformacions
  • 15h30-15h50 : Débat (puis pause de 10 min)

16h00-16h45 : Table ronde avec la participation de Véronique Rouchon, Marianne Besseyre, Magali Romaggi et Prunelle Deleville (CIHAM/Université Lumière-Lyon 2)

  • 16h45-17h00 : Clôture

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Journée d’étude:Trames arborescentes, éthique et pratique des trames arborescentes, Paris, 19/11

19 novembre 2018
Bibliothèque interuniversitaire de Santé, 12 rue de l’Ecole de Médecine, Paris 5eme

Programme

  • 9h00 : Accueil des participants et programme de la journée, Naïs Virenque, Sergi Sancho-Fibla et Florian Violon
  • 9h30 : Evaluer un arbre décisionnel en médecine : les controverses de l’algorithme de Han, Florian Violon, CHU de Nancy, Université de Lorraine
  • 10h00 : Pause
  • 10h15 : Les arbres décisionnels détournés aux urgens : de l’incitation à l’économie de pensée à l’intégration dans la pensée médicale, Océane Fiant, Université de Nantes
  • 10h45 : Transmission des savoirs et arbres décisionnels : réflexion philosophique sur la place du doute et de l’incertitude dans l’art médical et son apprentissage, Laetitia Marcucci, Université de Nice Sophia Antipolis
  • 11h15 : Questions
  • 12h00 : Déjeuner
  • 14h00 : Trames arborescentes en anthropologie biologique, Caroline Polet, Institut royal des sciences naturelles de Belgique, Rosine Orban, Université Libre de Bruxelles
  • 14h45 : Question
  • 15h00 : Pause
  • 15h15 : Les arborescences en droit : l’ambiguïté d’une (in)utilisation scientifique, Nicolas Paris, Université de Bourgogne-France-Comté
  • 15h45 : L’arbre et la visualisation de la jurisprudence des droits d’auteur, Audilio Gonzalez Aguilar, Université de Montpellier I
  • 16h15 : Questions
  • 16h45 : Conclusions et clôture de la journée

Source : http://www.medecine.parisdescartes.fr/content/uploads/2018/10/Programme-JES-TA-Me%CC%81decine-droit-anthropologie.pdf

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts