Allocations doctorales : Labex « Les passés dans le présent » [délai : 17 juin, 14h (Paris)]

Allocations doctorales du labex « Les passés dans le présent »

Doctoral fellowships at the cluster of excellence (LabEx) « Pasts in the Present »

http://calenda.org/364608?utm_source=lettre

Le laboratoire d’excellence « Les passés dans le présent : histoire, patrimoine, mémoire » attribuera en juillet 2016 trois contrats doctoraux (2016-2019) pour des thèses préparées, selon le sujet, dans l’une ou l’autre des écoles doctorales de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Ce labex porte sur les représentations du passé et sur les médiations de l’histoire. Son programme scientifique est conçu en deux grands chantiers étroitement interdépendants. Le premier, « Relations au passé : représentations et évaluations », se propose de conduire une analyse globale des représentations du passé à toutes les époques (de la Préhistoire au temps présent). Le second, « Connaissance active du passé : pratiques et outils de transmission », s’appuie sur des fonds documentaires, des collections, des archives conservés par les différents partenaires du labex.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Appel et colloque : « La toile, l’histoire et l’historien », 6-7 juin 2016, Paris 1 [délai : 13 mai 2016]

La toile, l’histoire et l’historien The web, history and historian

Résumé

Deux journées d’étude proposent d’étudier les rapports qui se tissent aujourd’hui entre l’histoire et la toile. Au-delà d’une réflexion sur la recomposition des supports et des pratiques inhérentes à ce dispositif sociotechnique, il s’agira d’appréhender le web comme un nouveau territoire de recherche pour l’historien. La compréhension de cet objet du monde présent soulève des problèmes tant méthodologiques qu’épistémologiques, semblant appeler une démarche pluridisciplaire.

Journées d’étude : 6 et 7 juin 2016

Institution : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Organisateur

Pôle Informatique de Recherche et d’Enseignement en Histoire (PIREH) avec le soutien du Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP)

http://calenda.org/360039?utm_source=lettre

Calendrier

  • 24 mars 2016 : lancement de l’appel à contributions
  • 13 mai 2016 : clôture de l’appel à contribution

  • 6 et 7 juin 2016 : journées d’étude

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Offre : Poste Research Associate : project “The Early Islamic Empire at Work – The View from the Regions Toward the Center” (Date Limite : 15 mai 2016)

Faculty/Department: Humanities/Asien-Afrika-Institut

Seminar/Institute: Vorderer Orient/Islamic Studies

Pending approval of external funding, Universität Hamburg invites applications for a Research Associate for the project “The Early Islamic Empire at Work – The View from the Regions Toward the Center” in accordance with section 28 subsection 3 of the Hamburg Higher Education Act (Hamburgisches Hochschulgesetz, HmbHG). The position commences on July 1, 2016.

It is remunerated at the salary level TV-L 13 and calls for 50 % of standard work hours per week (Full-time positions currently comprise 39 hours per week).

The fixed-term nature of this contract is based upon section 2 of the Academic Fixed-Term Labor Contract Act (Wissenschaftszeitvertragsgesetz, WissZeitVG). The term is fixed for a period of two-years, terminating on April 30, 2018, with the possibility of an extension until March 31, 2019.

The university aims to increase the number of women in research and teaching and explicitly encourages women to apply. Equally qualified female applicants will receive preference in accordance with the Hamburg Equality Act (Hamburgisches Gleichstellungsgesetz, HmbGleiG).

Responsibilities: Duties include academic services in the project named above. Research associates can also pursue independent research and further academic qualifications.

Specific Duties: The project studies the political and economic workings of the Islamic Empire (660 – 940 CE), which stretches over almost the entire Hellenistic-Roman world from the Atlantic to the Hindukush. It is the first systematic attempt to explain the functioning of the empire from its regions and the brokering and management abilities of the caliphate and its various elites in order to understand the empire’s rise and failure. The project looks at five key regions, North Africa, Syria, Jazira, Fars, and Khurasan. The project has four phases: establishing political chronologies, regional and imperial elites, regional economies; finally, these layers will be connected.

The successful applicant will concentrate on the key region Ifriqiya – focusing on its elite structure and economic resources – within the project team, using the same methodological approaches.

Requirements: A university degree in a relevant field of Middle Eastern history and culture. Excellent knowledge of Arabic, English, and French. The knowledge of further languages relevant for the study of North Africa, such as Spanish, is advantageous. Experience in working with archaeological, numismatic, material, and geographical sources is welcome but not a requirement. The applicant should be willing to conduct doctoral studies in a field relevant to the region and the ERC project.

Severely disabled applicants will receive preference over equally qualified non-disabled applicants.

For further information, please contact Prof. Stefan Heidemann, Tel. +49 (40) 42838 3181, stefan.heidemann@uni-hamburg.de, or consult our website at https://www.islamicempire.uni-hamburg.de/.

Applications should include a cover letter, curriculum vitae, and copies of degree certificate(s), publication list, and two references. The application deadline is May 15, 2016. Please send applications to: Stefan.heidemann@uni-hamburg.de

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Contrat doctoral en Histoire de la médecine en Occident médiéval XIIe — XVe s. (s.d)

Marilyn Nicoud propose un contrat doctoral en Histoire de la médecine médiévale (CIHAM — Université d’Avignon)

Contrat doctoral en Histoire de la médecine en Occident médiéval

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Conférence : Laurent Bauvay, directeur de l’IFAO – 4 mai 2016 – MOM

Monsieur Laurent Bavay, directeur de l’Institut français d’Archéologie Orientale, viendra présenter les activités de recherche et le nouveau programme quinquennal de l’établissement le mercredi 4 mai à 11h (salle Reinach, MOM, 4e étage).

Dans l’après-midi, de 15h à 17h, il recevra les chercheurs et les étudiants qui souhaitent discuter plus particulièrement avec lui de programmes en cours ou de projets à développer.
Cette présentation est ouverte à tous.

 

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Pour archive : JE doctorale 2016 – « Frontières : marges et contacts », 16 mars

Pour archive, le programme de la dernière journée doctorale de l’UMR, en remerciant à nouveau tous ceux qui ont répondu à l’appel, que ce soit positivement ou pour décliner.

Nous avons réfléchi et réfléchissons à des possibilités qui conviendraient et permettraient à ceux qui auraient voulu assister ou participer de le faire : revenir à une programmation plus habituelle (fin-printemps), un jour pendant les congés de Pâques, etc.

De même, il faudra penser à un prochain thème.

Questions ouvertes donc, qui invitent éventuellement tout le monde à proposer quelque chose. Pour ce faire, vous avez mon contact.

Bien cordialement,

programme 16 mars 2016

 

 

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Atelier doctoral : « Les réemplois en architecture, entre Antiquité et Moyen Âge » [délai : 12 juin]

appel à candidatures pour l’atelier doctoral « Les réemplois en architecture, entre Antiquité et Moyen Âge » qui se tiendra à l’École française de Rome du 19 au 23 septembre 2016.
Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 12 juin 2016.
bando di concorso del seminario « Reimpiego in architettura tra Antiquità e Medio Evo » che si terrà presso l’École française de Rome dal 19 al 23 settembre 2016.
La scadenza per le domande di iscrizioni è fissata al 12 giugno 2016.
APPEL A CANDIDATURES
École française de Rome, « Sapienza » Università di Roma, Facoltà di Architettura – Scuola di
Specializzazione in Beni architettonici e del Paesaggio, LaMOP – UMR 8589, AOROC –
UMR 8546, LMC IRAMAT – UMR5060 CNRS et NIMBE – UMR3685
Les réemplois en architecture, entre Antiquité et Moyen Âge
École française de Rome
19 – 23 septembre 2016
L’organisation de cette école d’été part du constat que le réemploi sous ses différents
aspects, c’est-à-dire de la simple réutilisation au recyclage, est un phénomène auquel historiens, archéologues, architectes, restaurateurs et conservateurs, spécialistes de l’Antiquité, du Moyen Âge ou de l’époque moderne, sont confrontés sans disposer le plus souvent des outils conceptuels et méthodologiques leur permettant de repérer, d’interpréter et de traiter ou de mettre en valeur les traces laissées par une telle pratique. Il s’agirait, dans le cadre de cette école d’été, de proposer des outils d’appréhension d’un phénomène complexe aux dimensions tant idéologiques que techniques ou économiques.
Le réemploi ne saurait, en effet, être réduit à la spoliation ou au goût de l’Antique ; il s’est
exercé à toutes les époques et a pu avoir des causes diverses. Le considérer comme le simple fruit d’une destruction, d’une ruine, est, en outre beaucoup trop réducteur. Récupérer une colonne, les remplages d’une baie, des agrafes métalliques comme de simples briques impose une démolition raisonnée et des connaissance techniques, un nettoyage, un stockage, un marché… Cela implique un droit sur les vestiges, une organisation de la démolition et de la vente qui vont à l’encontre de l’idée d’une destruction sauvage qui souvent prévaut.
L’école d’été proposée se situe dans le prolongement des travaux qui ont été menés
conjointement sur ce thème par le Dipartimento di storia disegno e restauro dell’architettura, de la « Sapienza » Università di Roma, le CNRS et de l’École française de Rome. Ils s’appuieront sur le cas romain qui s’avère, dans le domaine, particulièrement emblématique pour proposer des outils d’appréhension de cette pratique.
Les conférences seront données en français ou en italien. Nous proposons une approche
alternant :
– des points de vue généralistes sur l’économie du réemploi, réemploi et idéologie ou les
techniques de récupération ;
– des études de cas par matériau (pierre, chaux, bois métal et terre cuite) ;
– des visites sur des sites de récupération et/ou de réemploi, ainsi que des ateliers de pratique de certaines techniques liées au réemploi

– la présentation des travaux des doctorants, trois pour chaque jour. Les présentations des travaux des étudiants (durée : 20 minutes chacune) seront ensuite discutées collectivement.
L’idée est de permettre par la variété des approches proposées de donner aux participants des clés d’identification du phénomène ou de ses artefacts comme de son ou ses interprétation(s)
possible(s).
L’École française de Rome propose 12 bourses pour de jeunes chercheurs et chercheuses
(doctorant-e-s et post-doctorant-e-s de la Communauté européenne et d’autres pays) ayant
effectué ou effectuant un travail de recherche sur des thèmes et des problèmes concernant la
question du réemploi aux époques antique et médiévale.
Les candidat-e-s devront envoyer par e-mail, avant le 12 juin 2016, à l’adresse
secrma@efrome.it, un dossier constitué de :
– une lettre de motivation ;
– un bref curriculum vitae précisant les compétences linguistiques et, le cas échéant,
une liste de publications ;
– un résumé du projet (2 pages au max., env. 6000 signes) ;
– une lettre de recommandation.
Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir, comme auditeurs, d’autres participants qui prendraient à leur charge les frais de séjour et prouveraient leur intérêt à suivre l’Ecole d’été.
Les candidat-e-s seront choisi-e-s en considération de leur projet par le Comité scientifique. Ils
seront prévenus de l’obtention de la bourse avant le 30 juin 2016. Ils devront ensuite fournir un
texte d’environ 10 pages (30 000 signes) dans une des langues de conférence avant le 5
septembre 2016. Les meilleures communications pourront être proposées à la publication dans les Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge (http://mefrm.revues.org/)
Comité scientifique
Philippe Bernardi, Hélène Dessales, Philippe Dillmann, Daniela Esposito, Stéphane Gioanni
Conférenciers annoncés
Bernardi Philippe, CNRS (LaMOP, UMR 8589, CNRS-Université Paris1)
Bouticourt Emilien, Chercheur associé au LaMOP
Bukowiecki Evelyne, École française de Rome
Coutelas Arnaud, AOROC UMR 8546 (ENS-CNRS-EPHE)
D’Amelio Maria-Grazia, Università Roma3 Tor Vergata
Dessales Hélène, laboratoire Archéologie et Philologie d’Orient et d’Occident (UMR 8546, ENS-
CNRS-EPHE)
Dillmann Philippe, CNRS-CEA
Esposito Daniela, « Sapienza » Università di Roma
Montelli Emanuela, « Sapienza » Università di Roma
Pensabene Patrizio, « Sapienza » Università di Roma
Contacts
École française de Rome
Stéphane Gioanni, Directeur des études médiévales
Grazia Perrino, Secrétariat des études médiévales
Piazza Farnese, 67
I – 00186 Roma
Tel. (+39) 06 68 60 12 48

 

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Appel : Colloque « Humanités numériques et iconographie. Le cas de la peinture murale alpine » – Grenoble, les 28 et 29 novembre 2016 [délai : 2 juin]

appel à communication pour le colloque « Humanités numériques et Iconographie.

Le colloque international «Humanités numériques et Iconographie. Le cas de la peinture murale alpine » qui aura lieu à Grenoble du 28 au 29 novembre 2016, est organisé par l’Université Grenoble Alpes avec la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes et l’Université Savoie Mont-Blanc avec l’équipe Condillac–LISTIC.

Dans le cadre des réflexions conduites à la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes sur les liens entre Humanités numériques et Patrimoine ce colloque international, résolument tourné vers la prospective, propose de s’interroger sur un aspect particulier : l’accessibilité « intelligente » aux données. Comment ouvrir à un large public — qui pourra non seulement les échanger mais aussi en diversifier les usages —, des données numérisées et validées scientifiquement dans le domaine des Sciences Humaines et Sociales ? On affrontera plus particulièrement deux questions centrales. D’une part, la nécessité de respecter la diversité linguistique en jeu dans l’élaboration et la description de ces données. D’autre part, la prise en compte de la multiplicité des approches qui ont présidées à la conception et la mise en forme des données en question.

Pour répondre à ces objectifs, nous souhaitons privilégier — sans exclure d’autres sources iconographiques — les études de cas sur les peintures murales des régions alpines entre le XIIIe et le XVIe siècle qui font l’objet d’un recensement systématique dans la base de données PREALP hébergée à la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes.

Trois axes ont été retenus : Langues, Concepts, images. Une attention particulière sera accordée aux réflexions portant sur les apports de la terminologie pour traiter de la dimension linguistique, de l’ontologie pour la dimension conceptuelle, et de la reconnaissance d’images pour la sélection et le classement des documents iconographiques.

Ce colloque sera aussi l’occasion de constituer un réseau international de chercheurs pour répondre aux enjeux d’un domaine en pleine mutation.

Les propositions de communication (800 mots maximum), en français, anglais ou en italien qui sont les trois langues de communication du colloque, sont à adresser au comité d’organisation :

Dominique Rigaux (dominique.rigaux at msh-alpes dot fr),  Christophe Roche (christophe.roche at univ-savoie dot fr).

Date limite de soumission le 2 juin 2016
Site web du colloque  : hn2016.condillac.org

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Appel : journées d’étude «  »Données, métadonnées des corpus et catalogage des objets en sciences humaines et sociales » – Poitiers, les 6 et 7 juin 2016 [délai : 22 avril minuit]

Les personnes qui souhaitent proposer une communication orale ou affichée (poster) lors des journées  journées d’étude « Données, métadonnées des corpus et catalogage des objets en sciences humaines et sociales » organisées par la MSHS de Poitiers les 6 et 7 juin à Poitiers peuvent déposer leur résumé (1500 caractères maximum espaces compris) jusqu’au vendredi 22 avril minuit, sur le site https://mshs-corpus2016.sciencesconf.org/ où sont consultables également toutes les informations utiles (appel, contraintes de soumission, comité scientifique)

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Contrat post-doc : EUROPANGE (Les processus de rassemblements politiques : l’exemple de l’Europe angevine – XIIIe-XVe siècles) [délai : 30 mai 2016]

Dans le cadre du programme EUROPANGE (Les processus de rassemblements politiques : l’exemple de l’Europe angevine – XIIIe-XVe siècles) financé par l’Agence Nationale de la Recherche,  l’École française de Rome lance un appel à candidatures pour un contrat post-doctoral d’un an à compter du 1er septembre 2016. Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 30 mai 2016.

****

Nell’ambito del programma di ricerca EUROPANGE (Les processus de rassemblements politiques : l’exemple de l’Europe angevine – XIIIe-XVe siècles) finanziato dall’Agence Nationale de la Recherche, l’École française de Rome bandisce un contratto di post-dottorato di un anno dal 1° settembre 2016. La data di scadenza del bando è fissata al 30 maggio 2016.

2SGAppel Post-doc EUROPANGE Napoli

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Bourses : séjour estival en Allemagne, moyenne durée, bourses Robert-Mandrou et Gabriel-Monod 2016 [délai : 31 mai]

Institut Franco-Allemand de Sciences Historiques et Sociales (IFRA-SHS)de Francfort-sur-le-Main
Bourses estivales de moyenne durée Robert-Mandrou et Gabriel-Monod 2016

L’IFRA-SHS attribue, outre des bourses de courte durée, une bourse d’un montant plus important de 1 300 euros destinée à couvrir de manière forfaitaire un séjour de recherche d’une durée minimale de quatre à six semaines en Allemagne, au cours de l’été suivant son attribution (2016).
Cette bourse porte le nom de Robert Mandrou, fondateur de la Mission historique française en Allemagne en 1977, ancêtre de l’Institut Français d’Histoire en Allemagne puis de l’IFRA-SHS. Depuis 2006, la « bourse Robert-Mandrou » est réservée aux doctorants.

Pour les candidats postdoctorants, une « bourse Gabriel-Monod », dotée de 1 500 euros, est également proposée. Le calendrier et les conditions d’attribution sont les mêmes que pour la « bourse Mandrou ».

Comme pour les bourses habituellement accordées par l’IFHA, le lieu de résidence ne sera pas obligatoirement Francfort-sur-le-Main et cette aide s’adressera à tout étudiant ou chercheur engagé dans une recherche en sciences humaines portant sur l’histoire et la civilisation des pays germaniques du Moyen Âge à la première moitié du XXe siècle, ou sur des sujets relevant d’autres disciplines des sciences sociales, dont la dimension franco-allemande constitue un élément important et une réelle plus-value scientifique.

Les dossiers de candidature pour l’été 2016 devront être adressés au directeur de l’Institut Franco-Allemand de Sciences Historiques et Sociales (IFRA-SHS) – Goethe-Universität Frankfurt, Campus Westend, Postfach 42, Norbert-Wollheim-Platz 1 – D-60 629 Frankfurt am Main

Date limite de dépôt des candidatures : 31 mai 2016.

Pour de plus amples renseignements, voir: http://www.ifra-frankfurt.de/fr/article/stipendien-des-ifra/bourses-de-moyenne-dur%C3%A9e

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Appel : Quinto convegno annuale dell’AIUCD – « Edizioni digitali: rappresentazione, interoperabilità, analisi del testo e infrastrutture » – 7-9 septembre 2016 [délai : 31 mai]

Call for papers/posters: Digital editions: representation, interoperability, text analysis and infrastructures
Digital editions: representation, interoperability, text analysis and infrastructures

Fifth AIUCD Annual Conference
7-9 settembre 2016
Aula Magna S. Trentin, Ca’ Dolfin, Dorsoduro 3825/e – 30123 Venezia

CALL FOR PAPERS AND POSTERS

[Full announcement available on:
http://www.aiucd2016.unive.it/
(work in progress)

Edizioni digitali: rappresentazione, interoperabilità, analisi del testo e infrastrutture


]

The AIUCD 2016 conference is devoted to the representation and study of the text under different points of view (resources, analysis, infrastructures), in order to bring together philologists, historians, digital humanists, computational linguists, logicians, computer scientists and software engineers and discuss about the text.

It is time for research infrastructures to be able to guarantee interoperability and integration between the instruments for philological studies and the instruments for the analysis of large textual corpora, breaking down the rigid barriers between digital and computational philology on the one hand, and corpus linguistics on the other hand.

As a consequence, without ruling out other possible topics belonging to the Digital Humanities area, we solicit your contributions (talks and posters) on these topics:

_Representation and Interoperability_

* Which digital representation models prove most effective for overcoming the dichotomy between diplomatic and critical editions?
* How to integrate multimedia products (such as 2D images, 3D models, audio, video) in the digital edition?
* How to apply the methods of digital philology to multimedia products (such as film quotations, restored versions, musical variations, etc.)?
* How to build a constructive dialogue between traditional philologists and digital philologists?

_Text Analysis and Digital Objects Processing_

* Which extensions are needed, in order to apply the methods of computational linguistics to the study of variants?
* How to create linguistic and textual analysis chains starting from texts that present variants?
* How can computational linguistic tools be used to bring out regions of interest in large amounts of text on which to focus the attention?
* What is the state of art for the analysis of digital objects?
* How to assess the quality of analyses produce by means of the crowdsourcing method?

_Infrastructures_

What can research infrastructures offer for the management of digital editions?
How to conduct a study of requirements for infrastructures so that they are increasingly accessible to both digital humanists and traditional philologists?
How can Digital humanities scholars be put in contact with the community of traditional scholars?

_Communities and Collaboration_

* Which benefits do the interaction and the involvement of teachers, high school and university students in digital editions projects bring to research activities?
* How can digital libraries collaborate to create, access, share and reuse digital resources?
* How may teachers and students get interested in the dissemination of research results?
* How do digital libraries contribute to the dissemination of research results?
* How to prepare a shared syllabus, in order to train digital humanists to become aware of aware of the problems and potentialities of digital editions?
* Which are the best practices to enroll a broader audience in the use of digital editions?

*Abstract submission*

The contributions (talks and posters), to be proposed in the form of an abstract of 1000 words maximum, in PDF format, must be loaded through the EasyChair Web site at this URL: https://www.easychair.org/conferences/?conf=aiucd2016
. Abstracts will be accepted in Italian or in English.

The deadline for submission of abstracts to the Programme Committee is scheduled for midnight on May 31, 2016. Information on the acceptance will be communicated to the authors by June 30, 2016.

*Abstract preparation and evaluation*

The abstract should describe the objectives of the contribution, a brief reference to the state of the art, the methodology adopted, and – if possible – the results achieved or expected. It should also contain a bibliography.

The call for papers welcome three types of contributions: (1) full paper, mainly to discuss innovative methodologies; (2) short paper, mainly to present accomplished research outputs; (3) poster, mainly to present early and innovative work in progress.

The conference proposals will be selected through peer-reviewing by at least two Italian and/or foreign scholars expert in the fields of (Digital) Humanities and/or Computer Science.

At the end of the evaluation process, the Scientific Committee may decide to move an accepted proposal to a different category.

*Instructions for talks*

Full papers will last 30 minutes (20-25 min + 5-10 min for questions). Short papers will last 20 minutes (15 min + 5 min for questions). The conference room is equipped with a computer, a projector, and internet connection.

*Instructions for posters*

Poster will be accepted in Italian or in English:

* The best configuration of your poster is A1 vertical (841mm x 594mm).
* Posters will be displayed in a dedicated space at the Conference venue. Display panels will be provided. Please bring your printed poster as we are unable to provide printing service.
* Display panels for posters will be ready by Wednesday, 7th September 2016 at 10:00 am and all posters should be put up before 2:00 pm.
* Personal laptop computers may be used at the poster display area. Should your presentation include a laptop, please inform the organizing committee on acceptance of your proposal.
* Specific sessions will be scheduled in the conference programme for authors to provide the audience with a quick intro (max 2 minutes) to their poster.

Further information will be progressively published on the conference site: http://www.aiucd2016.unive.it/

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Appel : Forum « ENSEIGNER LES MONDES MUSULMANS. LANGUES, HISTOIRES, SOCIÉTÉS » – nov. 2016 [Délai : s.d.]

Depuis la tenue du premier Congrès du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Moyen-Orient et mondes musulmans en juillet 2015, la nécessité de renforcer la visibilité de ce champ scientifique se fait toujours plus ressentir. En effet, la société française exprime de fortes demandes en termes de meilleure compréhension des mutations en cours dans les mondes musulmans, et d’élucidation des dynamiques qui y sont à l’œuvre depuis les débuts de l’islam.
Ce premier congrès a permis de faire un état des lieux de la recherche française sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans ; il a sans nul doute contribué à renforcer le sentiment d’appartenance (notamment des plus jeunes) à un milieu scientifique structuré par de nombreux réseaux. De même, il a pu rendre visibles les travaux de plus de 300 participants (dont 80 chercheurs étrangers), en favorisant les rencontres et les décloisonnements entre disciplines, équipes de recherche, et éditeurs scientifiques.
Inscrit dans le prolongement de ce premier congrès, et visant à redonner vigueur et sens à l’enseignement des mondes musulmans dans le cadre républicain de la France d’aujourd’hui, le forum qui se tiendra à Lyon en novembre 2016 mêlera apports scientifiques
et ateliers didactiques et pédagogiques.
Il vise à impliquer l’ensemble de la communauté éducative. Organisé par trois laboratoires lyonnais membres du GIS (le CIHAM, le LARHRA et TRIANGLE), cette manifestation de caractère inédit entend poursuivre, dans le domaine de l’enseignement
et la recherche, la réflexion initiée par le Livre blanc des études françaises sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans.
Plus précisément, ce forum a pour ambition :

-de dresser un état des lieux de l’enseignement des langues, de l’histoire, de la géographie, des littératures, des arts et de la pensée des mondes musulmans dans le système éducatif français ;
– de faire travailler ensemble enseignants du Second degré et chercheurs de toutes disciplines engagés sur les terrains du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient ;
– de formuler des recommandations en vue de renforcer cet enseignement, et d’éviter les écueils qui le rendent parfois difficile en aidant les équipes pédagogiques à s’approprier les acquis de la recherche.
Grâce à l’implication de nombreuses institutions, le forum entend réfléchir sur l’enseignement des mondes musulmans dans la France d’aujourd’hui, et donner quelques pistes pour savoir comment le faire – et le faire le mieux possible. Les contributions viendront s’inscrire dans l’un des ateliers envisagés par les réunions préparatoires, organisés autour de trois axes problématiques. La liste des ateliers n’est pas limitative et la forme des contributions peut varier d’un atelier à l’autre.
1. Récits des origines et historicités

L’idée de cette première session est de couper court aux approches essentialistes des sociétés des mondes musulmans en mettant en avant les différentes manières dont elles s’inscrivent dans l’histoire et dans leurs espaces, et en recontextualisant des discours trop souvent présentés comme intrinsèquement liés à une origine. Cette approche vaut aussi bien pour l’islam que pour les religions du Livre avec qui il a coexisté ou auxquelles il s’est confronté.
Approches des textes et question du sacré
Sacralité de la langue arabe, enjeux de la modernisation de la langue, textes sacrés et sources des normes de conduite.
Les débuts de l’islam
Que sait-on des débuts de l’islam ? Le problème des sources et de leur contextualisation.
La figure de Mohammed. Quel récit et comment l’enseigner ? Quels écueils doivent être évités ?
Guerre, violence et conflictualité
Violence et conflits : comment enseigner les conflits en Méditerranée (Moyen Age époque moderne et contemporaine) ; lectures, mémoires et gestion des conflits passés et présents. Cibles, espaces et territoires de la conflictualité.
L’islam et les fondements du pouvoir
Autour du débat initié par Ali Abderraziq en 1925 : nature du califat, de l’imamat, de la souveraineté, question de la séparation entre politique et religion au XXe siècle et dans le passé.
L’islam et la question des images
La représentation figurative : normes et pratiques ; cultures de l’image dans les mondes musulmans ; effets et enjeux d’une diffusion massive
de la représentation figurée au XXe siècle.
2.Représentations sociales et savoirs académiques : la question de l’altérité

Cette séquence sera consacrée à l’écart entre les apports de la recherche et les représentations sociales ainsi qu’à la difficulté pour les enseignants et les chercheurs de faire prendre en compte les résultats de leurs travaux. Elle renvoie plus largement à celle des représentations de soi et de l’autre qui marquent les relations entre « Orient » et « Occident », entre « majoritaires » et « minoritaires ».
L’enseignement des langues orientales : offre publique et réseaux associatifs
Enseignement de l’arabe, du turc, du persan et de l’hébreu. Histoire et structuration de l’offre d’enseignement en France : réalités, enjeux, blocages.
Les mondes musulmans dans les programmes du Second degré
Place des mondes musulmans et manière dont ils sont abordés
dans les programmes scolaires et les instructions officielles. État des lieux et perspectives.
Les mondes musulmans dans les manuels scolaires et universitaires
Les manuels scolaires et universitaires : analyse critique, enjeux historiographiques et ressources pédagogiques.
Chercheurs, experts et médias
Enjeux et modes d’affirmation d’une parole académique. S’informer sur internet : entre ressources en ligne et sites de propagande.
L’altérité dans la classe : de la contradiction au débat
Répondre de façon constructive à des incidents, contestations, allégations et certitudes pouvant aller jusqu’à l’exposition de théories complotistes ou négationnistes.
3.Vivre et créer dans les mondes musulmans

Cette troisième séquence donnera lieu à des ateliers susceptibles de normaliser l’approche des mondes musulmans, et de les inscrire en pleine interaction avec les enjeux dont ils sont contemporains, qui marquent leur connexion avec le reste du monde :
innovations techniques, urbanisme et architecture, création littéraire et artistique, cinématographique, arts graphiques, BD… L’accent sera mis sur la présentation de ressources
documentaires pour l’enseignement, les questionnements sur les débats et les enjeux de la construction sociale et juridique des normes.
Villes et urbanités
Villes et urbanités : nouveaux chantiers de l’histoire, de la géographie et de l’anthropologie urbaine ; les patrimoines et la patrimonialisation : gestion, enjeux.
Scènes émergentes et nouveaux modes d’expression artistique
Festivals et musiques underground; formes anciennes ou inédites de la création artistique ; émergence de scènes nouvelles.
Cinémas du réel : une nouvelle vague ?
Création cinématographique au Maghreb et au Moyen-Orient.
Questions éthiques : les bricolages de la modernité
Questions de bioéthique, de conduites individuelles et collectives dans des situations inédites ; scène judiciaire, remises en cause et élaboration de la norme juridique.
Écriture et modernité au Maghreb et au Moyen-Orient
Littératures, traductions, créations.

Modalités
Les ateliers auront une durée de 2h30. Ils peuvent prendre la forme de tables rondes ou de communications plus formelles d’une durée maximale de 20 minutes pour privilégier la discussion. Ils seront en effet conçus comme un lieu d’échange d’expériences, d’expertise
dans un domaine particulier, de témoignage des difficultés, mais aussi de propositions de réponses. Celles-ci constitueront la base des recommandations élaborées au cours de la phase préparatoire, discutées en séance et restituées en fin de forum.
Pour proposer une contribution,
cliquez ici
Organisation et contact :
Makram Abbès : makram.abbes@ens-lyon.fr
Frédéric Abécassis : frederic.abecassis@ens-lyon.fr
Abbès Zouache : Abbes.Zouache@univ-lyon2.fr
Comité scientifique et de pilotage :
Makram Abbès, Professeur en Études arabes, ENS de Lyon
Frédéric Abécassis, LARHRA, MCF en histoire contemporaine, ENS de Lyon
Cyrille Aillet, CIHAM, MCF en histoire médiévale, Lyon 2
Marc André, Lycée international de Lyon, LARHRA
Narimane Abd Alrahman, Lycée Lacassagne, La Clé des langues
Souad Ayada, IGEN, groupe philosophie
Yassir Benhima CIHAM, MCF en histoire médiévale, Paris III
Catherine Biaggi, IGEN groupe histoire-géographie
Gilles Boyer, Université Lyon 1, ESPE
Pascal Burési, CIHAM, Directeur de l’IISMM-EHESS,CNRS
Sylvia Chiffoleau, LARHRA, CNRS
Irène Favier, LARHRA, MCF en histoire contemporaine, UGA
Touriya Fili-Tulon, MCF Lyon 2 en littérature comparée, Passages XX-XXI
Jean-Louis Gaulin, Professeur d’histoire médiévale,
université Lyon 2, Directeur du CIHAM
Bernard Hours, Professeur d’histoire moderne, université Lyon 3,
Directeur du LARHRA
Michel Lussault, géographe, Professeur d’Études urbaines, Directeur de l’IFÉ et président du Conseil supérieur des programmes.
Philippe Martin, Professeur d’histoire moderne, université Lyon 2, Directeur de l’ISERL.
Claire Marynower, MCF en histoire contemporaine, Science po Grenoble
Catherine Mayeur-Jaouen, Professeur d’histoire contemporaine, INALCO, Directrice du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans
Michel Nesme, IPR Philosophie, Lyon et Grenoble ; Référent laïcité, Lyon
Renaud Payre, Professeur Science po Lyon, Directeur de Triangle
Yves Poncelet, IGEN, Groupe histoire-géographie
Nathalie Reveyaz, IPR d’histoire
et géographie, Grenoble, référente laïcité
Pierre-Louis Reymond, Professeur d’arabe, CPGE, Lycée du Parc
Oissila Saaidia, LARHRA, Professeur d’histoire contemporaine, université de Lyon 2
Haoues Seniguer, Triangle, MCF Science po Lyon
Sophie Tardy, IGEN, groupe langues
Dominique Valérian, CIHAM, Professeur d’histoire médiévale université de Lyon 2
Catherine Vercueil, IPR HG, Lyon ; référente Mémoire et Citoyenneté
Michel Younès, professeur en théologie à l’université catholique de Lyon
Abbès Zouache, CIHAM, CNRS
Communication :
Aude Riom, Directrice de la communication, ENS de Lyon

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Appel : Hombres, mujeres y credos. Usos y abusos de la religión en la Baja Edad Media peninsular (c. 1300-1500) » – 22, 23, 24 fév. 2017 [Délai : 30 juin]

Congrès organisé à Valladolid (Espagne). Toute langue de l’UE est acceptée.

Modalités plus bas.

Date limite de candidature : 30 juin

Las tres religiones presentes en la Península Ibérica – Cristianismo, Judaísmo e Islam – determinaron en buena medida la vida de los hombres y mujeres durante la Baja Edad Media. La dicotomía fue la tónica predominante en la relación entre los grupos sociales y las religiones: si por una parte, en ocasiones éstas fueron amistosas y estuvieron regidas por la reciprocidad, en otros casos, por el contrario, los intereses particulares se sirvieron de dichos vínculos provocando abusos de diverso género. El objetivo principal del congreso es el estudio de esta dualidad. Para ello se partirá de tres grandes ejes: la percepción, la manifestación y el espacio. Cada uno de ellos se corresponderá con una de las jornadas del congreso, que a su vez se dividirán en dos sesiones – mañana y tarde- para abordarlos desde perspectivas contrapuestas.

La percepción que estas sociedades tuvieron de sí mismas y de otras, estuvo mediatizada por la religión, entendida ésta en su sentido más amplio. Además de la situación legislativa que implicaba pertenecer a un determinado credo, dentro del mismo también se dieron diferencias de status social, que determinaron la vida de los hombres y mujeres. Cada grupo trató de conformar una identidad propia y diferenciada del otro, a partir de la cual se generaron dos procesos antagónicos: si por una parte se buscaron vías de integración, por otra no faltaron rupturas internas y externas.

Dichas identidades se manifestaron en construcciones tanto de carácter material como inmaterial. Como ejemplos de las primeras están los espacios sacros o las disposiciones legales sobre la apariencia externa. Entre las segundas, podemos referirnos a textos, ceremonias etc. que influyeron en el pensamiento y percepción del mundo de estas sociedades. La otra cara de la moneda fueron los procesos de destrucción habidos en la conflictiva sociedad bajomedieval. Éstos obedecieron a diferentes motivaciones dominados por el factor simbólico, por el interés particular o por la pura eliminación de campos estratégicos del contrario.

Tampoco el espacio estuvo libre de una utilización simbólica en un mundo de fronteras. Si en ocasiones fueron rígidas, a menudo también se traspasaron, dando lugar a procesos de intercambios e influencias recíprocas. Los viajes y tránsitos, fueron una constante que influyó decisivamente en la configuración de los valores socio-religiosos de las sociedades ibéricas bajomedievales. En claro contraste y de forma paralela, se precisó de espacios estancos y claramente delimitados donde preservar la religiosidad,  la identidad y la memoria de cristianos, judíos y musulmanes.

A través de estas contraposiciones, a lo largo del congreso se pretende favorecer el análisis, estudio y debate sobre los diferentes usos y abusos de las tres religiones en las dos últimas centurias de la Edad Media peninsular.

 

La organización del congreso Hombres, mujeres y credos. Usos y abusos de la religión en la Baja Edad Media peninsular (c. 1300-1500) convoca a todos aquellos investigadores interesados en el tema, para que presenten sus propuestas de comunicación antes del día 30 de junio de 2016.

Las propuestas de comunicación se presentarán en castellano, con una extensión entre 350 y 500 palabras, acompañadas del nombre y apellidos del autor, su filiación institucional, y la sesión del congreso en la que se inscriben. Podrán enviarse a la dirección de correo: congresoususyabusos@gmail.com

Los comunicantes dispondrán de 20 minutos para su exposición y podrán realizarla en cualquier idioma de la Unión Europea.

Con anterioridad a la celebración del congreso se pedirá el texto de las comunicaciones. La extensión máxima  será de 62.000 caracteres (incluyendo espacios y notas a pie de página). Tras el congreso se editará un libro donde se incluirán los trabajos presentados que pasarán una evaluación por el sistema de pares ciegos. Una vez aceptados, será responsabilidad de los autores la adecuación de sus textos a las normas de publicación que se faciliten.


Plazos:

  • Envío de propuestas de comunicación: 30 de junio de 2016
  • Aceptación de comunicaciones:  15 de octubre de 2016
  • Envío de originales para la publicación: 15 de febrero de 2017
  • Fecha límite de inscripción de comunicantes: 15 de febrero de 2017

https://www.academia.edu/23999736/CALL_FOR_PAPERS_Congreso_Hombres_mujeres_y_credos._Usos_y_abusos_de_la_religi%C3%B3n_en_la_Baja_Edad_Media_peninsular_c._1300-1500_._http_congresousosyabusos.weebly.com_

http://congresousosyabusos.weebly.com/convocatoria.html

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

École d’été : III Arabic Codicology: The Islamic Manuscript Heritage in the El Escorial collection ». 3rd Intensive Summer Course [Délai : 12 mai]

he course Arabic Codicology: the Islamic Manuscript Heritage in the El Escorial Collection, co-organised by Al-Furqan Islamic Heritage Foundation and the Complutense Universiy, aims to provide the students with the basic codicological knowledge and the research procedures they will need when studying and analyzing Arabic manuscripts, as well as at providing them with a familiarity with the libraries of the Arabic Islamic world in Medieval and Modern times, more especially that which belonged to the Moroccan sultan Muley Zaydân. In order to make sure that the training is comprehensive and effective, the course programme has been designed in such a way that the students can apply step by step the knowledge they acquire and develop their analytical abilities with the manuscripts.

The Royal Library of the El Escorial monastery houses the most important collection of Arabic manuscripts in Spain, one of the most interesting ones in Europe. The location where the Complutense University summer courses take place is, thanks to its closeness to the library, particularly valuable as far as the aims of this course are concerned since practical training will be organized there, thanks to the collaboration which has been set up with the library.

The course, directed by Nuria Martínez-de-Castilla, will be taught by specialists of Arabic manuscripts, among them two of the foremost experts in this field, François Déroche and Adam Gacek, who will meet again to deliver a course of this kind.

The course provides a global overview of the field, thus proving a groundbreaking programme in the frame of Arabic codicological studies, mainly due to its practical approach and to the quality and diversity of the examples which will be examined during the course. It intends to answer the growing interest among scholars and professionals -like librarians, archivists, restorers, art historians, as well as researchers, university students and bibliophiles- with the international stance required by Arabic codicological studies.

The hands-on sessions imply that the number of students cannot exceed 16 persons. For this reason, a short CV and a motivation letter explaining the interest in the course are required; they will be taken into account during the selection process. The course will be given in English in its entirety. Students have thus to be proficient in this language in order to successfully attend the course.

 

http://arabiccodicologycourse.weebly.com/

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Atelier doctoral : Histoire et sciences sociales Les débats de l’histoire économique [Délai : 9 mai, 24h]

Coord. : Zacarías MOUTOUKIAS (Université Paris Diderot)
Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), El Colegio de México (COLMEX), Instituto Figuerola de Historia y Ciencias Sociales (Universidad Carlos III, Madrid), Fundación Ramón Areces (Madrid), Universidad Nacional Tres de Febrero (UNTREF, Buenos Aires), Université Paris Diderot (laboratoire CESSMA – UMR 245 – laboratoire ICT)

Lieux de la manifestation :
Casa de Velázquez
C/ Paul Guinard, 3
28040 Madrid

Fundación Ramón Areces
C/ Vitruvio, 5
28006 Madrid

Date limite d’inscription :
9 mai 2016 (minuit, heure de Madrid).

Présentation

Destiné à un public de doctorants ou de jeunes chercheurs d’Europe et d’Amérique Latine, l’objectif de cet atelier est de créer un espace permettant de discuter et d’approfondir quelques-unes des principales approches en histoire économique. Ouvertement situé sur un terrain interdisciplinaire, il se propose également d’aborder la diversité des débats actuels —et de rendre compte du profond renouvellement dans ce domaine— dans le contexte des relations entre histoire et sciences sociales.

Selon ces objetifs, l’atelier privilégie la participation active des candidats sélectionnés afin de susciter des échanges et la réflexion scientifique et méthodologique sur les rapports histoire / sciences sociales, ainsi que sur les pratiques de recherche dans les différents contextes géographiques. Dans ce but, les candidats sélectionnés seront invités à présenter et discuter leur projet de recherche, ou une partie de leur investigation en cours. L’organisation pédagogique combine ces présentations avec l’atelier et le séminaire de chacun des blocs historiographiques conduits par des spécialistes reconnus. Ainsi, chaque participant aura l’opportunité de s’impliquer activement et d’enrichir les échanges et la réflexion collective, avec l’appui de spécialistes expérimentés dans les domaines de recherche abordés.

L’intérêt d’organiser un dialogue entre histoire économique, histoire et sciences sociales naît d’un simple constat sur la perception que chaque discipline — ou aire de spécialisation— a de l’autre. Elles sont souvent marquées par des stéréotypes dans lesquels aucune ne se reconnaît. Et le contrepoint entre « économie historique » et « histoire narrative » n’explique nullement ces contrastes, car les circulations de concepts et des méthodes entre les différentes parties de l’histoire économique ont été importantes et le renouvellement mentionné a touché tous ses domaines — autant ceux qui utilisent les outils les plus mathématisés ou axiomatiques, que ceux qui pratiquent les approches les plus qualitatives et narratives. C’est pourquoi les organisateurs de l’atelier tiennent à intégrer dans ce dialogue au moins deux périodes historiques.

Contenu

À partir de ces objectifs, le champ thématique retenu cette année est celui des approches et les méthodes appliquées à l’étude de la globalisation économique. Ils seront débattus autour des axes thématiques comme l’État et les institutions à l’époque moderne et les dimensions globales de la construction de l’État fiscal ; l’action et les réseaux d’acteurs transnationaux impliqués dans ces constructions ; les migrations et leurs contextes institutionnels ; les dimensions sociales et de genre des mobilités ainsi que l’étude des migrants comme entrepreneurs ; les institutions de la globalisation. Ces thématiques seront organisées en quatre paires d’ateliers et de séminaires —chaque paire par bloc historiographique—, animés par de spécialistes reconnus. Tandis qu’une table ronde finale discutera des méthodes quantitatives et qualitatives en histoire de la globalisation.

Intervenants

Manuela MARTINI, Université Paris Diderot
Blanca SÁNCHEZ ALONSO, Universidad CEU San Pablo e Instituto Figuerola
Carmen SARASUA, Universidad de Barcelona
Bartolomé YUN-CASALILLA, Universidad Pablo de Olavide

Conférence de clôture :
François HÉRAN, INED

Le nom de l’intervenant désigné par le COLMEX sera connu dans les semaines à venir.

Profil des candidats

Cet appel à candidatures s’adresse principalement à des doctorants ou jeunes chercheurs en histoire économique et histoire sociale. Mais nous encourageons aussi les candidatures d’étudiants d’autres spécialités de l’histoire, de l’anthropologie ou de la sociologie, intéressés à compléter leur expérience par la familiarisation avec les domaines historiographiques abordés dans cet atelier.

La notion de jeune chercheur peut comprendre les étudiants en 2e année de master, avec un projet de recherche avancé.

Conditions

Il n’y a pas de frais d’inscription.

Les candidats devront s’inscrire au moyen du formulaire électronique en ligne, jusqu’au 9 mai 2016 (minuit, heure de Madrid). 

Vingt candidats seront retenus et l’acceptation ou non de leur candidature leur sera communiquée par courrier électronique.

La Casa de Velázquez accueillera les 20 candidats retenus pendant la durée de l’atelier.

Les organisateurs leur offrent :
– pour ceux qui ne résident pas à Madrid, le logement en chambre double partagée, avec petit-déjeuner.
– le déjeuner.

Les déplacements et les dîners seront à la charge des participants ou de leur institution.

Langues de l’atelier : espagnol, français, anglais. Les étudiants qui s’expriment seulement en anglais doivent pouvoir comprendre l’espagnol ou le français.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts

Appel colloque : « Femmes face à l’absence » (11-12-13 mai 2017 à la Corderie Royale de Rochefort) [Délai : 1er juiller 2016]

Le colloque « Femmes face à l’absence de l’Antiquité à l’époque contemporaine : terre, mer, outre-mer (Europe – Amérique du Nord) » propose de réfléchir à la condition et au quotidien des femmes mariées confrontées à l’absence temporaire de leur époux.

Celle-ci recouvre une grande diversité de situations selon les raisons du départ (activité maritime, emprisonnement, guerre, migration, travail saisonnier, religion….), ses modalités (absence choisie ou subie), l’implantation géographique (ville, campagne, littoral, montagne, île, colonie…), l’âge de l’épouse, la présence d’enfants, le milieu social et l’éventuel soutien du réseau de parenté et d’amitié.

Alors que le veuvage – conséquence de l’absence irréversible des hommes – et le célibat ont fait l’objet de nombreux travaux et synthèses, la solitude des femmes mariées, momentanément « affranchies » de la tutelle masculine, reste largement un territoire en friche.

Le colloque est organisé en partenariat avec le Centre International de la Mer (Rochefort) et avec le soutien du Framespa-UMR 5136, du CRHIA-EA 1163, du CRIHAM-EA 4270, de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, de l’Université de Sherbrooke (Québec), de l’Université de Poitiers et de l’Université de La Rochelle.

https://femmes-abs-2017.sciencesconf.org/

Appel à communication

De Pénélope attendant Ulysse durant vingt années, à Marthe, femme de soldat qui succombe à l’infidélité dans le Diable au Corps de Raymond Radiguet, les femmes confrontées à l’absence de leur conjoint constituent une figure littéraire récurrente. Entre l’épouse vertueuse érigée en modèle et la femme adultère source de scandale, il existe bien des nuances qui incitent à dépasser cette approche strictement sentimentale, celle de la « vertu des femmes de marins ».

Il s’agit de prendre en compte les effets de l’absence masculine et ses implications dans une dimension globale à l’échelle de l’individu, du couple et de la communauté, et surtout d’appréhender les femmes qui y sont exposées, non pas comme des victimes subissant les affres de la séparation, mais au contraire dans leur pleine agentivité. La question de l’autonomie et de l’indépendance des femmes dans des sociétés longtemps patriarcales est au cœur de ce colloque d’où l’accent mis sur la relation conjugale. Or, le départ des hommes (marins, marchands, migrants, colons, soldats…) offre la possibilité de contourner partiellement les « silences de l’histoire » à l’égard des femmes, si bien soulignés par Michelle Perrot. En effet, les absences répétées et/ou durables du conjoint laissent entrevoir des femmes dans une situation d’entre-deux qui les démarque des « filles majeures » ou des veuves, frappées par l’absence irréversible de leur époux.

C’est justement par le biais du veuvage que les historiens – et surtout les historiennes – ont saisi les femmes sans hommes, rendues soudainement visibles dans les sources. Les travaux menés par Olwen Hufton, Ida Blom, Nicole Pellegrin, Colette H. Winn, Scarlett Beauvalet-Boutouyrie, Josette Brun ou Bettina Bradbury, pour ne citer qu’elles, ont montré toute l’ambiguïté revêtue par le statut de veuve en Europe ou Amérique du Nord : si la veuve bénéficie d’une capacité juridique pleine et entière, lui permettant d’administrer à sa guise ses propres biens et ceux issus de la communauté, elle n’en reste pas moins soumise à une obligation de bonnes mœurs, sans compter les pressions exercées par son entourage tant qu’elle est en âge de se remarier. Quant aux célibataires, Scarlett Beauvalet-Boutouyrie a montré qu’à l’époque moderne elles jouissent d’une autonomie sur le plan juridique mais sont placées au ban d’une société où le mariage demeure la voie toute tracée pour les femmes. Là encore, la diversité domine, entre un célibat choisi et une solitude subie, le milieu social, le contexte familial, les hasards de la vie se révélant déterminants.

Les femmes dont les conjoints sont absents durablement se distinguent des célibataires et des veuves puisqu’elles se situent dans un cadre matrimonial. Néanmoins, leur vie est marquée par une profonde dichotomie entre les périodes où elles se retrouvent seules à la tête de leur famille – avec les obligations que cela implique – et les moments durant lesquels leur mari reprend sa place et ses responsabilités, à l’instar de tout autre couple. Cette situation ambiguë, qui peut être source d’autonomie voire d’indépendance, a jusqu’à présent peu mobilisé l’attention des historiens.

La journée d’étude « Femmes face à l’absence, Bretagne et Québec (XVIIe-XVIIIe siècles) » organisée à l’Université de Sherbrooke en 2013 (actes publiés en 2015 dans la revue Cheminements, éditée par le CIEQ, sous la direction d’E. Charpentier et de B. Grenier : http://cieqinternet.uqtr.ca/__BD_WEB/CIEQ/RC_Data_FMS/CIEQ_WEB/multimedia/978-2-921926-54-6.pdf) et les échanges qu’elle a suscités en ont montré l’intérêt. La composante maritime de l’absence a également fait l’objet de plusieurs communications lors de la journée d’étude « Les femmes et la mer à l’époque moderne » qui s’est tenue à l’Université de Bretagne-Sud, en 2014, sous la direction d’E. Charpentier et de P. Hrodej. Ces premiers résultats engagent à poursuivre et à étendre la réflexion à toutes les périodes historiques afin de saisir les contextes d’avancées et de reculs au regard de la situation des femmes, perçue dans la longue durée. Un cadre géographique large, l’Europe et l’Amérique du Nord, favorisera les comparaisons et mettra en valeur des situations plus spécifiques.

Les communications pourront s’organiser autour de quatre thèmes, la question de l’émancipation des femmes restant sous-jacente :

  • le statut juridique des femmes confrontées à l’absence : théorie, compromis et limites

  • les représentations suscitées par ces femmes temporairement seules et leurs implications : stéréotypes, adultère, harcèlement, surveillance et confinement…

  • les conséquences économiques de l’absence et les stratégies adoptées pour y faire face : diversité des pratiques (individuelles et à l’échelle du ménage), répartition des tâches dans le couple, travail féminin, entraide et solidarités (familiales, féminines, paroissiales…)

  • l’impact de l’absence sur le couple et la famille : relations de pouvoir, responsabilités familiales, place des femmes dans les affaires du ménage (capacité d’action, relations de confiance, formation et éducation), rôle d’autres membres de la famille (parents, frères et beaux-frères…), reconfiguration voire réaménagement des rythmes du quotidien.

Un tel questionnement prendra toute sa dimension dans la comparaison entre les périodes d’absence et de présence des hommes et dans la prise en compte de la diversité des situations selon les raisons du départ (activité maritime ou marchande, emprisonnement, guerre, migration, travail saisonnier, religion….) et ses modalités (absence choisie ou subie), l’implantation géographique (ville, campagne, littoral, montagne, île, colonie…), l’âge des femmes, la présence d’enfants et le milieu social. Les intervenants pourront s’appuyer sur des trajectoires individuelles qu’ils veilleront à replacer dans des perspectives plus générales.

Cet appel à communication s’adresse à tous ceux, jeunes chercheurs ou chercheurs confirmés, dont les recherches portent sur les thématiques évoquées dans une perspective historique. Il est aussi ouvert aux approches interdisciplinaires en direction de la littérature, de la sociologie, de l’anthropologie, de l’ethnologie ou du droit.

 Dates : 11-12-13 mai 2017

 Lieu : Centre International de la Mer, Corderie royale (Rochefort, France)

 Organisateurs :

Emmanuelle Charpentier (Université Toulouse-Jean Jaurès– Framespa-UMR 5136)

Benoît Grenier (Université de Sherbrooke – Québec-CIEQ et CERHIO-UMR 6258)

Mickaël Augeron (Université de La Rochelle – CRHIA-EA 1163)

Christine Dousset-Seiden (Université Toulouse-Jean Jaurès– Framespa-UMR 5136)

Sylvie Mouysset (Université Toulouse-Jean Jaurès– Framespa-UMR 5136)

Thierry Sauzeau (Université de Poitiers – CRIHAM-EA 4270 )

Le colloque est organisé en partenariat avec le Centre International de la Mer (Rochefort) et avec le soutien du Framespa-UMR 5136, du CRHIA-EA 1163, du CRIHAM-EA 4270, de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, de l’Université de Sherbrooke (Québec), de l’Université de Poitiers et de l’Université de La Rochelle.

 Comité scientifique : formation en cours.

 Comité d’honneur : formation en cours.

 Modalités de soumission : Les propositions de communication, en français ou en anglais, comporteront un titre et un résumé d’environ 2000 signes, ainsi qu’une courte présentation de l’intervenant (fonction, rattachement institutionnel, publications, courriel, adresse postale, téléphone). Elles seront déposées sous forme de fichier (format .pdf, .doc, .odt ou .docx) sur le site http://femmes-abs-2017.sciencesconf.org/avant le 1er juillet 2016.

Le comité scientifique répondra aux propositions en septembre 2016.

Contact : femmes-abs-2017@sciencesconf.org

 Forme : La durée des communications est fixée à 25 minutes.

Langues de communication : français et anglais.

La publication des actes du colloque est prévue en 2017.

 Modalités pratiques : L’organisation du colloque prendra en charge les nuits d’hôtel, les déjeuners ainsi que le dîner du jeudi soir. Les frais de déplacement seront à la charge des intervenants.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques sur les manuscrits aljamiados des communautés mudéjares et morisques d'Aragon, en particulier les prédications musulmanes en vernaculaire.

More Posts