Archives de catégorie : Financements, concours et postes

Bourse: bourses de mobilité du DAAD:Allemagne[délai:15/09/2018]

Avant la pause estivale, nous nous permettons d’attirer votre attention sur les bourses de mobilité du DAAD (Office allemand d’échanges universitaires) et vous prions de diffuser cette information dans vos réseaux.

Comme tous les ans, nous vous invitons (doctorants, post-doctorants et enseignants-chercheurs confirmés issus de toutes disciplines) àpostuler pour nos bourses de mobilité afin de financer votre séjour de recherche en Allemagne.

Important : Des connaissances d’allemand ne sont pas nécessaires si votre langue de travail sur place est l’anglais.

Parmi les diverses bourses que nous proposons (voir tableau ici), trois des programmes de bourses arrivent à échéance le 15 septembre (pour une mobilité en 2019) :

1.       Bourse de recherche de courte durée : pour doctorants et post-doctorants, pour un séjour de 1 à 6 mois en Allemagne (1200 € par mois, cumulable avec un contrat doctoral)

2.       Mission de recherche : pour enseignants-chercheurs en poste dans un établissement d’enseignement supérieur français, pour un séjour de 1 à 3 mois en Allemagne (2000 € par mois)

3.       Réinvitation d’anciens boursiers : pour anciens boursiers du DAAD ayant bénéficié d’une bourse de 6 mois minimum en Allemagne, pour un séjour de 1 à 3 mois en Allemagne (2000 € par mois)

Vous trouverez toutes les informations relatives aux bourses (p.ex. conditions générales et une Foire aux questions) sur notre site Internet.

Afin de vous aider dans votre démarche, vous y trouverez également un guide de candidature détaillant les principales étapes de la candidature en ligne.

Lotta Resch
DAAD – Deutscher Akademischer Austauschdienst
(Office Allemand d’Echanges Universitaires)
Bureau Paris
Maison de la Recherche – Sorbonne Université
28 rue Serpente
75006 Paris
e-mail: resch[at]daad.de
http://www.daad-france.fr

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Bourses de recherche pour master et doctorat 2018-2019:Département de la Drôme (date limite:19/10)

bourse_recherche_Drome_depliant

Le Conseil départemental de la Drôme souhaite encourager les travaux de recherche en sciences humaines et sociales portant sur le département de la Drôme, dans le but :

– d’améliorer la connaissance sur le département et de promouvoir des thèmes de recherche inédits ; – de faire profiter le public des résultats de ces recherches.

Les établissements culturels du Conseil départemental (archives départementales, conservation départementale du patrimoine, musée de la Résistance de Vassieux-en-Vercors, châteaux départementaux de Grignan, Suze-la-Rousse et Montélimar) offrent de riches ressources archivistiques, documentaires et muséales susceptibles d’être exploitées dans le cadre de tels travaux.

Le Conseil départemental de la Drôme propose aux chercheurs un soutien financier sous forme de bourses annuelles d’un montant compris entre 1 000 et 2 000 €, destinées à favoriser leur activité de recherche. Il est délivré au maximum cinq bourses par année universitaire.

Article 2 – Utilisation des ressources des équipements culturels du Conseil départemental Les projets de recherche doivent prendre appui, au moins partiellement, sur les ressources archivistiques, documentaires et muséales des établissements culturels du Conseil départemental.

Article 3 – Dossier de candidature

Les candidats doivent présenter un dossier comportant les pièces suivantes :

  • un CV
  • un projet rédigé d’une à deux pages présentant la recherche, ainsi qu’une bibliographie et qu’un état des sources faisant apparaître notamment les ressources des établissements départementaux mises en œuvre pour la conduite du projet
  • une lettre de recommandation et de validation du sujet rédigée par l’enseignant-chercheur dirigeant larecherche
  • une attestation d’inscription valide pour l’année universitaire en cours.
  • un RIB
  • une lettre d’engagement dont le modèle est joint au présent règlement.

Le dossier doit être adressé à l’adresse suivante :

Conseil départemental de la Drôme

Conservation départementale du patrimoine

26, avenue du Président Herriot

26026 Valence Cedex 9

Article 4 – Critères de sélection des dossiers

Un jury formé par le Conseil départemental de la Drôme examine les dossiers et décide de l’attribution des bourses et de leur montant. Il est composé de l’élu en charge de la culture, du directeur en charge de la culture, du conservateur départemental du patrimoine et du directeur des archives départementales.

Les critères d’attribution sont : la qualité du projet présenté, l’aspect novateur de la recherche (originalité de la problématique ou de la position du sujet), l’utilisation d’un corpus de sources primaires écrites et/ou orales (témoignages), la maturité du projet, la complexité de sa mise en œuvre, le niveau d’études universitaires.

Article 5 – Modalités d’attribution des bourses

Le versement du montant de la bourse est effectué le plus tôt possible dans l’année universitaire de dépôt du dossier, à l’issue du jury comme mentionné à l’article 4.

Selon le niveau d’étude universitaire, le montant de la bourse sera le suivant : Master 1 : 1000 € ; Master 2 : 1500€ ; Doctorat : 2000€.

Dans le cas de travaux menés sur plusieurs années, le Conseil départemental peut reconduire son soutien au-delà de la première année, dans une limite de 6 000 € par chercheur.

Un nouveau dossier de candidature doit être présenté chaque année.

Article 6 – Restitution des bourses en cas d’abandon

Si le candidat abandonne sa recherche ou ne fournit pas son mémoire au Conseil départemental selon les modalités exposées à l’art. 7 c), il s’engage à rembourser au Conseil départemental la somme perçue.

Article 7 – Engagement du candidat Le candidat s’engage en outre :

  • à faire figurer sur son mémoire le logo du Conseil départemental de la Drôme et la mention « Publié avec le soutien du Département de la Drôme »
  • à mentionner le soutien du Département de la Drôme lors de toute communication scientifique outoute publication découlant de ses recherches
  • à déposer son mémoire de recherche au Conseil départemental de la Drôme, après soutenance,sous forme électronique et papier (2 exemplaires). On entend par mémoire de recherche :
    • pour les étudiants en master 1, l’état de rédaction intermédiaire fourni en fin d’année
    • pour les étudiants en master 2, le mémoire définitif
    • pour les étudiants en thèse, un rapport de recherche annuel. Les étudiants fourniront également un exemplaire de leur thèse après soutenance.
  • à restituer le résultat de ses recherches sous la forme d’une conférence organisée en collaboration avec les établissements culturels départementaux et d’un article de 30 000 signes au maximum, dont il autorise la publication.
  •  à informer le Conseil départemental en cas de publication de son travail sous une forme plus développée (ouvrage, article dans un périodique, site Internet).

Veuillez trouver en pièce jointe le règlement au format PDF suivi de l’acte d’engagement à renvoyer : Reglement_soutien_recherche_Drome

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Bourse:Soutien aux travaux de recherche universitaire sur la ville de Romans-sur-Isère (date limite : 06/07)

La Ville de Romans-sur-Isère, au sein du Pays d’Art et d’Histoire Valence-Romans agglo, souhaite encourager les travaux de recherche en sciences humaines et sociales portant sur son histoire et son patrimoine, afin de contribuer à la connaissance et à sa diffusion auprès d’un large public

Les archives de la ville, et son riche patrimoine historique (18 Monuments Historiques, dont la collégiale Saint-Barnard, le calvaire des Récollets et la tour Jacquemart, propriété de la Ville ; un centre ancien classé « Secteur Patrimonial Remarquable ») offrent de riches ressources archivistiques, documentaires et patrimoniales susceptibles d’être exploitées dans le cadre de tels travaux.

La Ville de Romans-sur-Isère propose aux chercheurs un soutien financier sous forme d’une bourse annuelle d’un montant de 500 €, destinée à favoriser leur activité de recherche. Il est délivré une bourse par année universitaire.

Le soutien porte sur des travaux de recherche universitaires de type master ou doctorat dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Les disciplines concernées prioritairement sont : l’histoire, l’histoire de l’art, la géographie, l’archéologie. Cependant, des projets menés dans d’autres disciplines telles que l’ethnologie, l’anthropologie, les lettres, les sciences politiques, l’histoire du droit, etc. peuvent également être présentés.

Les candidats doivent présenter un dossier comportant les pièces suivantes avant le 06 juillet 2018 :

  • un CV
  • un projet rédigé d’une à deux pages présentant la recherche, ainsi qu’une bibliographie et qu’un état des sources faisant apparaître notamment les ressources des établissements de la Ville mises en œuvre pour la conduite du projet
  • une lettre de recommandation rédigée par l’enseignant-chercheur dirigeant la recherche
  • une attestation d’inscription valide pour l’année universitaire en cours (pièce à envoyer en septembre) – un RIB
  • une lettre de candidature et d’engagement sur le modèle joint

Le dossier doit être adressé à l’adresse suivante : mbellier@ville-romans26.fr

ou à :

Ville de Romans-sur-Isère

Mission Patrimoine Historique

Place Jules Nadi

26100 Romans-sur-Isère

20180000_reglement_soutien_recherche_Romans

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Colloque: De amicitia. Penser l’amitié au Moyen Âge:6-7/06/2018, ENS de Lyon

De amicitia : Penser l’amitié au moyen âge

Colloque organisé par Carlos Heusch avec la collaboration de : María Morrás, María Díez Yáñez et Amaranta Saguar

Contact : carlos.heusch@ens-lyon.fr

6 et 7 juin 2018 , École Normale Supérieure de Lyon,site Descartes, bâtiment Buisson, salles D8.003 et D8.006, 15, Parvis René-Descartes, Lyon 7e

Mercredi 6 juin 2018, salle D8.003

14h00. Accueil des participants.

14h15. Présentation du colloque par : Carlos Heusch (ENS de Lyon, UMR 5648 CIHAM).

Amitié et pouvoir

14h30. Bénédicte Sère (Université Paris Ouest Nanterre), « Amitié et hiérarchie.
Une histoire de l’équilibre affectif ».

15h00. Christopher Davis (Northwestern University), « “Lo sen e·l Saber e la Conoissensa”. De l’amour à l’amitié dans les Razos de Bertran de Born ».

15h30. Débat.

16h00. Pause.

Amitié et vertus

16h30. María Díez Yáñez (ENS Lyon – UC Madrid), « “Amicitia est maxime bonorum exteriorum”. Pedro Fernández de Velasco, I Conde de Haro, y la amistad regia ».

17h00. Georgina Olivetto (Univ. de Buenos Aires), « Alonso de Cartagena y la amistad virtuosa ».

17h30. Débat.

Jeudi 7 juin 2018, salle D8.006

09h00. Accueil des participants.

Amitié et éthique

09h30. Salvador Cuenca Almenar (Univ. Salamanca, MINECO. FFI 2014-55902-P),
« φιλíα › amor, amicitia › ¿amor, amicicia o amistad? Las traducciones de φιλíα en las traslaciones hispánicas de la Ética nicomaquea en el siglo xv ».

10h00. Carlos Heusch (ENS de Lyon),
« L’amitié antique à la cour de Jean II.
Le cas du Tostado ».

10h30. Débat.

11h00. Pause.

Amitié et réseaux « sociaux »

11h30. Antonella Liuzzo Scorpo (University of Lincoln), « Amistad, comunicación y diplomacia: perspectivas ibéricas en el siglo xiii ».

12h00. Gemma Pellissa (Universitat de Barcelona), « Amistad entre literatos: relaciones epistolares entre escritores catalanes y castellanos en la segunda mitad del siglo xv ».

12h30. Débat.

13h00. Clôture du colloque.

Le programme « Theorica » se propose, en réunissant des spécialistes du moyen âge, de revisiter l’idée reçue selon laquelle la période médiévale serait un temps asystématique et par conséquent inapte à toute théorisation. Ainsi, on se propose d’étudier comment on a pu arriver à construire un discours théorique selon des paramètres et des modes d’intellection qui sont propres aux pratiques discursives médiévales.

Pour ce sixième volet du programme « Theorica », le domaine retenu a été celui des représentations de l’amitié, faisant, en quelque sorte, écho à la 4e rencontre, celle de 2014, consacrée à l’amour. Si amour et amitié vont souvent ensemble, quelles sont les spécificités théoriques du discours sur l’amitié ? Pour répondre à cette question on abordera divers domaines d’in tellection de cette notion : l’amitié politique et la question de la hiérarchie, l’amitié dans la philosophie morale, les réseaux clientélaires liés à l’amitié, la découverte d’une amitié « humaniste » fondée sur la philia / amicitia de l’Antiquité et indispensable à la nouvelle éthique…

« Theorica VI De amicitia » est le fruit du partenariat entre l’ENS-CIHAM et le projet « Poder, espiritualidad y género (Castilla: 1400-1550). MINECO-FFI2015-63625-C2-1-P » dirigé par María Morrás (https://www.upf.edu/web/poder-espiritualidad-genero).

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à candidatures: Financements du Max Weber Centre for Advance Cultural and Social Studies pour doctorat et post-doctorat « Urbanity and Religion » ou « The City in the History of Religion » [date limite : 23 mai]

The Max Weber Centre for Advanced Cultural and Social Studies (Max-Weber-Kolleg) at the University of Erfurt is an Institute for Advanced Studies and permanent graduate school. Within its Weberian research programme, it hosts several interdisciplinary research projects. Pending (available) funding, it currently invites applications for up to

  • 2 doctoral positions for Ph.D. projects, pay category E 13 TV-L (65 %)
  • 3 post-doctoral positions for habilitation projects, pay category E 13 TV-L (100 %)

in the fields of History and History of Religion within the framework of the research projects “The City in the History of Religion” and/or “Urbanity and Religion”, directed by Prof. Dr. Susanne Rau and Prof. Dr. Jörg Rüpke.

Positions are to be filled by 1 October 2018 for a period of 36 (+12) months (Further extension possible, depending on personal requirements and institutional settings.). The project examines the long-term relationships between urbanity and religion in cities of very different types from the first millennium BC onwards. Successful candidates will work on a project that connects problems of the history of urbanisation and urbanity with problems of the history of religion for cities or regions in Europe, the circum-Mediterranean area, West or South Asia from Antiquity onwards. Successful candidates will participate in the project’s research programme, engage in joint research and (in the case of the postdoctoral positions) take over administrative duties related to the project.

Requirements

  • Excellent degree (MA for doctoral, Doctorate/PhD for postdoctoral positions) in History or History of Religion or a closely related discipline
  • Knowledge of English, German (at least reading skills; candidates without knowledge of German are requested to take courses), and other languages relevant for the research planned
  • Willingness to cooperate within the research project and to take part in the study programme within the interdisciplinary research environment of the Max-Weber-Kolleg
  • Willingness to pursue a doctorate or habilitation at the University of Erfurt, preferentially in History or History of Religion/Religious Studies

The research programme is outlined on the project’s website https://www.uni-erfurt.de/maxweber-kolleg/forschungsgruppen-und-stellen/forschungsgruppen-am-max-weber-kolleg/thecity-in-the-history-of-religion/. For more information about the Max-Weber-Kolleg see: https://www.uni-erfurt.de/max-weber-kolleg/.

Comments/Remarks

The University of Erfurt is an equal opportunity employer in compliance with the Thuringian Equal Opportunities Act (Thüringer Gleichstellungsgesetz). Qualified women are therefore strongly encouraged to apply. Handicapped applicants are given preference in cases of equal qualification.

Please address informal enquiries to Dr. Elisabeth Begemann elisabeth.begemann@uni- erfurt.de

Source : https://www.uni-erfurt.de/max-weber-kolleg/

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financement doctoral : Université d’Avignon-CIHAM (dépôt de dossier : 21/05)

Contrat doctoral de l’Université d’Avignon
Ecole Doctorale 537 (Culture & Patrimoine) 2018-2021
Proposition de sujet du CIHAM-UMR 5648

Directeur de thèse : Madame Marilyn Nicoud
Adresse mail : marilyn.nicoud@univ-avignon.fr
Co-directeur (éventuel) : possibilité de co-tutelle et de co-direction

Date limite de dépôt des dossiers de candidatures : 21 mai 2018
Auditions : 4 juin 2018
Informations complémentaires ici.

Titre en français : Médecine, santé, société (Occident médiéval, XIIe-XVe siècles)

Titre en anglais : Health, Medicine and Society in the West (12th-15th c.)

Mots clés : Médecine, santé, maladie, épidémie, ville, cours

Profil du candidat :
Le/la candidat(e) devra être titulaire d’un Master 2 (ou diplôme équivalent) en histoire médiévale. Il/elle devra faire montre de connaissances en latin et en paléographie, qui le/la rendent apte à travailler, le cas, échéant, sur des sources inédites.

Présentation du sujet :
Le contrat doctoral proposé par l’ED 537 est adossé à l’UMR 5658-CIHAM (CNRS, Université Lumière-Lyon 2, EHESS, UAPV, ENS de Lyon, Université Lyon 3) spécialisée en histoire, archéologie et littérature des mondes chrétiens et musulmans médiévaux. Il vise à promouvoir des recherches doctorales en histoire de la médecine et de la santé qui ont vocation à s’incrire dans l’axe 3 du laboratoire (« Construction et communication des savoirs au Moyen Age »), dans l’axe 4 (« Ecritures, livres, translations ») ou encore dans l’axe transversal (« Humanités numériques »).
Porté par les acquis récents de l’historiographie qui ont souligné le rôle des médecins et des savoirs médicaux dans de nombreuses dimensions de la vie des individus et des collectivités (aussi bien politiques, sociales, économiques que culturelles), le sujet proposé, volontairement large, laisse toute latitude au candidat/e de choisir son objet d’enquête et les sources qu’il envisage d’étudier.
Ces dernières peuvent être de nature variée : littérature médicale, écrits pragmatiques de diverses sortes (statuts de métiers, contrats notariés, correspondances, délibérations communales, documentation judiciaire…), mais aussi des sources issues d’autres domaines disciplinaires (droit, théologie).
Les objets d’études retenus peuvent concerner :
-  l’analyse d’un milieu professionnel, curial, urbain, universitaire (à l’image de de la cour pontificale d’Avignon ou de la cité de Bologne par exemple)
-  les rapports entre médecine et environnement (à travers par exemple l’essor d’un thermalisme médical ou l’évolution des facteurs « non naturels » dans le discours médical)
-  des monographies d’auteurs ou des éditions d’ouvrages inédits (y compris sous format numérique)
-  les formes du livre médical (manuscrit et/ou imprimé) et leur diffusion
-  les rapports entre patients et médecins, à travers la prise en charge individuelle des malades ou des problèmes de santé publique
-  la formation d’une éthique médicale dans la pensée médiévale.

En croisant divers types de sources et d’approches, il s’agit de mieux saisir le rôle des savoirs médicaux, des praticiens et des pratiques dans les sociétés occidentales de la fin du Moyen Age, la manière dont les besoins et les questions de santé modifient les discours savants, et de rendre compte de l’importance de la santé et de la maladie sur le devenir des individus et des collectivités.

English Presentation :
The PhD contract of the Doctoral School (ED 537) is affiliated to the laboratory CIHAM-UMR 5648, specialized in History, Archeology and Literature of Christian and Muslim Medieval Worlds. It aims at promoting doctoral studies in the history of medieval medicine and health care issues and is aligned with different research programs of the laboratory : research axis on « Construction and Dissemination of Medieval Knowledge », « Writings, Books, and Translation », « Digital Humanities ».
Based on recent studies that have pointed out the important and multifaceted role that practitioners and medical knowledge had played in individual and collective life alike, the doctoral contract, with its intentionally broad definition, will enable the successful candidate to select his/her specific field and sources.
The documentary sources to be used to study medieval medicine can be extremely varied : medical literature such as treatises or commentaries written in universities and at court, archival sources (statutes, notarial contracts, correspondence, urban registers, judicial or hospital sources…). History of medicine can also be studied through other kinds of text such as preaching texts or other disciplines such as law or theology.

Different topics could be chosen :
-  investigation on a professional environment (court, city, university, as the pontifical court in Avignon or the city of Bologna)
-  relationships between medicine and environment (for instance the development of hydrotherapy or the changes in the medical discourse regarding the « non-natural things »)
-  study on a medical author or digital edition
-  history of medical books (manuscripts or/and first editions) and their dissemination
-  relationships between doctors and patients, based on individual or collective care
-  development of a medical ethics in medieval thought

Thanks to the use of a variety of sources and approaches, the goal is to better understand the role of such knowledge, as well as the part played by medical practitioners and medical practices in western societies at the end of the Middle Ages. How did individual needs and public health issues change medical knowledge ? The important role that was played by health and diseases in the life of individuals and the destiny of medieval societies should also be taken into account.

Bibliographie succincte :
J. Chandelier, Avicenne et la médecine en Italie. Le Canon dans les universités (1200-1350), Paris, 2017
Etre médecin à la cour (France, Italie, Espagne, XIIIe– XVIIIe siècle), éd. E. Andretta, M. Nicoud, Florence, 2013
Histoire de la pensée médicale en Occident, vol. 1 : Antiquité et Moyen Âge, éd. M.D. Grmek, trad. fr., Paris 1995
D. Jacquart, La médecine médiévale dans le cadre parisien (XIVe-XVe siècles), Paris, 1998
D. Jacquart, F. Micheau, La médecine arabe et l’Occident médiéval, Paris, 1990

M. Nicoud, Le Prince et les médecins. Pensées et cultures médicales à Milan (1402-1476), Rome, 2014
A. Paravicini Bagliani, Le corps du pape, trad. fr., Paris, 1997
A. Paravicini Bagliani, Medicina e scienze della natura alla corte dei papi del Duecento, Spolète, 1991

T. Pesenti, Marsilio Santasofia tra corti e università. La carriera di un monarcha medicinae del Trecento, Trévise, 2003
Practical Medicine from Salerno to the Black Death, éd. L. García-Ballester, R. French, J. Arrizabalaga, A. Cunningham, Cambridge, 1993
N. G. Siraisi, Medieval and Early Renaissance Medicine : An Introduction to Knowledge and Practice, Londres, 1990
N. G. Siraisi, Taddeo Alderotti and his Pupils. Two Generations of Italian Medical Learning, Princeton, 1981

M. Lindmann, Medicine and Society in Early Modern Europe, Cambridge, 1999.
Medicine from the Black Death to the French Disease. The History of Medicine in Context, éd. R. French, J. Arrizabalaga, A. Cunningham, L. García Ballester, Aldershot, 1998

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Candidature bourses estivales Robert-Mandrou et Gabriel-Monod [date limite : 15/05]

L’IFRA-SHS attribue, outre des bourses de courte durée, une bourse d’un montant plus important de 1 300 euros destinée à couvrir de manière forfaitaire un séjour de recherche d’une durée minimale de quatre à six semaines en Allemagne, au cours de l’été suivant son attribution (2018). Cette bourse porte le nom de Robert Mandrou, fondateur de la Mission historique française en Allemagne en 1977, ancêtre de l’Institut Français d’Histoire en Allemagne puis de l’IFRA-SHS. Depuis 2006, la « bourse Robert-Mandrou » est réservée aux doctorants.

Pour les candidat(e)s postdoctorant(e)s, une « bourse Gabriel-Monod », dotée de 1 500 euros, est également proposée. Le calendrier et les conditions d’attribution sont les mêmes que pour la « bourse Mandrou ».

Comme pour les bourses habituellement accordées par l’IFRA, le lieu de résidence ne sera pas obligatoirement Francfort-sur-le-Main et cette aide s’adressera à tout étudiant(e) ou chercheur/euse engagé(e) dans une recherche en sciences humaines portant sur l’histoire et la civilisation des pays germaniques de l’Antiquité au XXe siècle, ou sur des sujets relevant d’autres disciplines des sciences sociales, dont la dimension franco-allemande constitue un élément important et une réelle plus-value scientifique.

La sélection des candidat(e)s se fera sur dossier par les chercheuses/chercheurs de l’IFRA-SHS réunis en commission. Le dossier de candidature devra comprendre :

  • une lettre de demande adressée au directeur de l’IFRA-SHS
  • un bref CV mentionnant éventuellement les publications scientifiques
  • une fiche de demande de bourse de l’IFRA-SHS (à demander auprès de l’Institut ou à télécharger à partir du site internet)
  • un descriptif de la recherche en cours et un programme détaillé de travail
  • une attestation du directeur/de la directrice de recherche pour les doctorant(e)s (« bourse Robert-Mandrou »)
  • un RIB

Après sélection et accord, le montant de la bourse sera versé sur un compte bancaire dont les coordonnées auront été fournies par le/la candidat(e), une fois ce dernier arrivé/cette dernière arrivée sur son lieu de travail (attestation faisant foi).

Après son séjour, le/la candidat(e) devra adresser un rapport d’activités et, le cas échéant, un exemplaire de son mémoire ou de sa thèse.

Les dossiers de candidature pour l’été 2018 devront être adressés au directeur de l’Institut Franco-Allemand de Sciences Historiques et Sociales (IFRA-SHS) – Goethe-Universität Frankfurt, Campus Westend, Postfach 42, Norbert-Wollheim-Platz 1 – D-60 629 Frankfurt am Main

La date limite de dépôt des candidatures est le 15 mai 2018.

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financement:Contrat post-doc, fondation Fyssen[délai:05/04/2018]

Objectifs et attribution des allocations post-doctorales

Objectifs
Les allocations d’études s’adressent à des chercheurs de niveau post-doctoral, travaillant dans les disciplines de recherche telles que l’éthologie, la psychologie, la paléontologie, l’archéologie, l’anthropologie sociale et la neurobiologie

Ces allocations  sont attribuées à des chercheurs de toutes nationalités, titulaires d’un doctorat étranger et qui souhaitent réaliser leur projet dans un laboratoire en France; ou titulaires d’un doctorat français qui souhaitent réaliser leur projet dans un laboratoire à l’étranger (sont exclus les pays d’origine et de co-tutelle)

Conditions d’éligibilité
Débuter grâce à ce financement son premier stage post-doctoral.
Avoir 35 ans maximum le jour de la clôture de l’appel à candidature.
Être titulaire d’un doctorat de moins de deux ans au 1er septembre de l’année de candidature ou bien soutenir sa thèse au plus tard le 31 décembre de l’année de candidature.
Le candidat doit impérativement avoir soutenu sa thèse avant de commencer son stage post-doctoral.
Pour les laboratoires d’accueil situés en France : le bénéficiaire accueilli dans le cadre d’un contrat à durée déterminée devra s’assurer qu’une convention de co-financement pourra être signée entre la Fondation et le laboratoire pour couvrir, à parts égales, le coût du salaire brut chargé.

Montant de l’allocation
Ces allocations, d’un montant annuel maximum de 30 000 euros, seront destinées à couvrir les frais d’hébergement, de séjour et d’assurance santé.

Durée de l’allocation post-doctorale
De 12 mois non renouvelables, ou de 24 mois sous réserve de l’approbation du Conseil Scientifique après l’examen d’un rapport en fin de première année.

Le stage post-doctoral devra débuter au plus tôt le 1er septembre de l’année de candidature , et au plus tard en janvier de l’année suivante.

Calendrier

13 février 2018 : mise en ligne des formulaires de candidature
5 avril 2018 : clôture des candidatures en ligne à 12:00 (midi) heure française (Gmt +1) ET date d’envoi du dossier papier complet en un exemplaire (strictement identique à la version web) à la Fondation par courrier (le cachet de la poste faisant foi).
Un email notifiant la bonne réception du dossier de candidature en ligne et du dossier papier sera adressé au candidat.
mi juillet 2018 : envoi des résultats par courrier.

Télécharger et imprimer les affiches concernant les allocations post-doctorales

Télécharger la liste des bénéficiaires d’allocations post-doctorales en 2017

Pour plus d’informations : http://www.fondationfyssen.fr/fr/bourses-detudes/objectifs-et-attribution/ 

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Financement:Postdoctoral Positions Centre for Medieval Literature(start:09/2018):University of Southern Denmark[délai:03/04/2018]

Postdoctoral Positions Centre for Medieval Literature (SDU and University of York)

The Centre for Medieval Literature (CML) at the University of Southern Denmark (SDU, Odense) and the University of York invites applications for a total of three postdoctoral positions. (It is possible to apply to both universities with the same research plan, but you must make separate applications following the procedures of each institution.)

The position available at the University of Southern Denmark (Department of History) is a 3-year post with a start date of September 1, 2018.

The two positions available at the University of York (Department of English and Related Literature) are 2 year, 11-month posts with a start date of September 1, 2018. Applications to York need to be made through the University of York system and will be advertised in due course.

The CML’s research is interdisciplinary and multilingual, combining literary study with history, history of art, history of science, and other disciplines. We cover a broad range of topics addressing texts within and, especially, beyond the established medieval literary canons. The CML works to establish theoretical models for the study of medieval literature in a European scale.

Our research is organised in three main research strands: Imperial Languages, Canon and Library, and Transformations and Translocations.

Successful candidates will be committed to 1) high quality research 2) collaboration which unites scholarship across disciplines and languages, 3) creating a shared research environment across both universities, and 4) situating their research within a wider European framework. In addition to describing your research topic and how it will fit into one or more of the three research strands of the CML, your proposal should include a statement about your potential contributions to the teamwork that is an important aspect of the CML. In the case of otherwise equally-ranked candidates, research in the area of Slavonic literature will be preferred for one of the three positions.
In addition to conducting their own research, the successful candidates will be expected to contribute to the lively and collaborative research environment of the CML. Such contributions may include: writing blog posts for the website; participating in and organizing reading groups; running workshops and/or conferences, which in addition to a specific focus should have a broad appeal relevant to other Centre members; attending events organized by other Centre members, including those that are not directly tied to the candidates’ own research area; and attending CML-wide events such as annual gatherings bringing together members from both SDU and York. In order to facilitate this, the successful candidates are expected to be based primarily at their home institution (whether SDU or York) during the CML autumn (mid-September – mid-December), winter (February – March), and spring (April – June) terms. Each postdoc based at York will also be expected to spend some time at SDU, and vice versa.

For more information: Centre for Medieval Literature, www.sdu.dk/cml Lars Boje Mortensen, Centre Leader, labo@sdu.dk

Application, salary and conditions of employment etc. Employment as Postdoc is temporary (max. 4 years). Employment stops automatically by the end of the period.
To qualify for the position you must have completed a PhD-degree by the application deadline. The jobdescription will be mainly research, additionally there will be teaching to a certain extent and other tasks to a limited extent.  The university will determine the distribution between the various tasks. The extent of the tasks can vary over time. An upgrade of pedagogical qualifications is not part of the position. Thus employment as Postdoc cannot stand alone as a qualification for later employment as associate professor/senior researcher. Applications will be assessed by an expert committee. Applicants will be informed of their assessment by the Faculty.
As part of the overall assessment of the applicant’s qualifications, an interview may be applied. For this  post the shortlisted candidares will be invited to an interview in Paris on June 7.

Appointment to this position may also include teaching obligations in regard to related degree programmes.

The successful applicant will be employed in accordance with the agreement between the Ministry of Finance and AC (the Danish Confederation of Professional Associations), Cirkulære om overenskomst for Akademikere i staten 2015

Applications should be sent electronically via the link “apply online”.
Please note that we only accept files in pdf-format no more than 10 MB per file.
We do not accept zip-files, jpg or other image files.
All pdf-files must be unlocked and allow binding and may not be password protected.
In case you have more than one file per field you need to combine the pdf-files into a single file, as each field handles only one file.
The Faculty expects applicants to read the information “How to apply” before applying. Application and all appendices must be in English.
Material in any language of publication relevant for the field will be assessed.
Please always include a copy of original diploma/certificates.
An application must include:
•    Application (cover letter including a research proposal, in all max 5 pages)
•    Curriculum Vitae
•    Certificates/Diplomas
•    Information on previous teaching experience, please attach as Teaching portfolio
•    List of publications indicating the publications attached
•    Up to 3 of the most relevant publications. Please attach one pdf-file for each publication. For any publication with a co-author, a co-author statement must be submitted as part of the pdf-file.

We recommend that as an international applicant you take the time to visit Working in Denmark where you will find information and facts about moving to, working and living in Denmark, as well as the International Staff Office at SDU. The University wishes our staff to reflect the diversity of society and thus welcomes applications from all qualified candidates regardless of personal background.

Deadline: April 3
Information: https://www.sdu.dk/da/service/ledige_stillinger/956175?sc_lang=en

Source: David Wacks

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Poste:MCF Histoire des mondes musulmans médiévaux (XIe-XVIe), Paris 7 Diderot [Délai : 07/03/2018]

Profil : Histoire des mondes musulmans médiévaux (XIe-XVIe siècles)

Mots Clefs : Histoire médiévale ; Histoire des mondes musulmans ; Histoire connectée ; Circulations ; Sociétés musulmanes

Présentation de l’université : Ouverte sur la ville et sur le monde, Paris Diderot est une université de recherche pluridisciplinaire. Carrefour des savoirs, en prise avec les grands débats qui animent la société contemporaine, elle est un creuset qui stimule les échanges et les innovations. Pluridisciplinaire depuis sa création en 1970, elle s’est toujours attachée à faire dialoguer les savoirs et développe de plus en plus de formations et de projets de recherche interdisciplinaires. Elle possède l’une des plus importantes bibliothèques universitaires de Paris (la bibliothèque des Grands Moulins) et plusieurs bibliothèques thématiques spécialisées. Formation initiale ou tout au long de la vie, formations courtes ou longues, technologiques ou théoriques, chacun.e y trouvera les atouts pour réussir et s’épanouir. Elle accueille chaque année un peu plus de 29 000 étudiant.e.s répartis en trois grands domaines : santé / sciences / arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales. Avec 87 laboratoires, elle est l’une des plus importantes universités de recherche françaises et entretient des collaborations avec de nombreuses universités étrangères à travers le monde.

Objectifs pédagogiques et besoin d’encadrement : Ce poste participe à l’indispensable maintien du potentiel d’encadrement pédagogique en histoire médiévale au sein de l’Université Paris Diderot. Le.la MCF y officiera au sein du département d’histoire de l’UFR GHES (Géographie, Histoire, Economie, Sociétés). Il.elle y assumera des enseignements portant sur l’histoire médiévale des mondes musulmans, à tous les niveaux de la licence ainsi qu au sein du master recherche Histoire et civilisations comparées et du master MEEF de l ESPE de Paris. Il.elle pourra en outre, en fonction des besoins, intervenir dans les cours transversaux et méthodologiques prévus au sein des formations de licence et de master en histoire. Une attention particulière sera portée par conséquent à l’expérience de la personne recrutée dans le domaine de l’enseignement. Le.la MCF s’intégrera pleinement à la vie du département d’histoire en s’investissant dans des responsabilités collectives.

Activité de recherche : Les recherches et projets du.de la candidat.e doivent permettre son insertion au sein du laboratoire ICT (Identités, cultures, territoires, EA 337) de l’Université Paris Diderot, laboratoire interdisciplinaire Histoire et civilisations noté A+ par l’AERES. S’ils ont plutôt vocation à s’intégrer à l’axe « Savoirs, représentations, circulations » du laboratoire, leur contribution à l’un des deux autres axes (« Territoires, mobilités et pouvoirs » ou « Genre et diversités ») sera la bienvenue. Le.la candidat.e viendra renforcer l’équipe des médiévistes du laboratoire ICT, en développant des travaux s’attachant aux mondes musulmans médiévaux (XIe-XVIe siècles) dans une perspective d histoire connectée, sensible aux interactions entretenues entre ces espaces et les régions limitrophes du Dar al-Islam en Europe, Afrique et Asie. Il s’agira notamment de s intéresser aux circulations des hommes, des idées et des produits dans des contextes de paix ou de guerre, et aux conséquences de ces interactions politiques, économiques et/ou culturelles dans les sociétés concernées. Une attention particulière sera portée à la maîtrise, par le.la candidat.e, des sources directes de l’histoire des mondes musulmans, tant écrites qu archéologiques. La connaissance des langues pratiquées dans les mondes musulmans médiévaux, telles que l’arabe, le persan ou le turc, sera, par conséquent, valorisée, tout comme l’expérience dans le montage et l’encadrement de fouilles archéologiques. La personne recrutée devra enfin être en capacité de contribuer, dans ses domaines de compétence, à l’attractivité internationale du laboratoire ICT, et de développer des collaborations scientifiques tant au sein de l’Université Paris Diderot(laboratoires CESSMA et Anhima) qu’au sein de l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC).

Contacts :

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Poste:MCF Histoire du Moyen-Age occidental (XIe-XVe), Paris 7 Diderot [délai : 07/03/2018]

Profil : Histoire du Moyen-Age occidental (XIe-XVe siècles). Cultures : pratiques et acteurs.

Mots clefs : Histoire de l’Occident médiéval ; Histoire des pratiques culturelles ; Pratiques de l’écrit ; Circulation des savoirs ; Histoire sociale

 

Présentation de l’université : Ouverte sur la ville et sur le monde, Paris Diderot est une université de recherche pluridisciplinaire. Carrefour des savoirs, en prise avec les grands débats qui animent la société contemporaine, elle est un creuset qui stimule les échanges et les innovations. Pluridisciplinaire depuis sa création en 1970, elle s’est toujours attachée à faire dialoguer les savoirs et développe de plus en plus de formations et de projets de recherche interdisciplinaires. Elle possède l’une des plus importantes bibliothèques universitaires de Paris (la bibliothèque des Grands Moulins) et plusieurs bibliothèques thématiques spécialisées. Formation initiale ou tout au long de la vie, formations courtes ou longues, technologiques ou théoriques, chacun.e y trouvera les atouts pour réussir et s’épanouir. Elle accueille chaque année un peu plus de 29 000 étudiant.e.s répartis en trois grands domaines : santé / sciences / arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales. Avec 87 laboratoires, elle est l’une des plus importantes universités de recherche françaises et entretient des collaborations avec de nombreuses universités étrangères à travers le monde.

Objectifs pédagogiques : Ce poste participe à l’indispensable maintien du potentiel d’encadrement pédagogique en histoire médiévale au sein de l’Université Paris Diderot. Le.la MCF y officiera au sein du département d’Histoire de l’UFR GHES (Géographie, Histoire, Economie, Sociétés). Il.elle y assumera des enseignements portant sur l’histoire médiévale, à tous les niveaux de la licence ainsi qu au sein du master recherche Histoire et civilisations comparées et du master MEEF de l’ESPE de Paris. Il.elle disposera des compétences requises pour prendre en charge, le cas échéant, les enseignements de paléographie médiévale et d’historiographie. Il.elle pourra en outre, en fonction des besoins, intervenir dans les cours transversaux et méthodologiques prévus au sein des formations de licence et de master en histoire. Une attention particulière sera portée par conséquent à l’expérience du.de la candidat.e dans le domaine de l’enseignement. Le.la MCF s’intégrera pleinement à la vie du département d’Histoire en s’investissant dans des responsabilités collectives. Licence mention Histoire (L1, L2, L3) : Histoire médiévale, enseignements transversaux. Master recherche Histoire et Civilisations Comparées (M1, M2) : spécialité « Identités altérités, Histoire de l’Europe » ; spécialité « Ville, Architecture, Patrimoine ». Master MEEF de l’ESPE de Paris.

Activités de recherche :  Les recherches et projets du.de la candidat.e doivent permettre son insertion au sein du laboratoire ICT (Identités, cultures, territoires, EA 337) de l’Université Paris Diderot, laboratoire interdisciplinaire Histoire et civilisations noté A+ par l’AERES. S’ils ont plutôt vocation à s’intégrer à l’axe « Savoirs, représentations, circulations » du laboratoire, leur contribution à l’un des deux autres axes (« Territoires, mobilités et pouvoirs» ou « Genre et diversités ») sera la bienvenue. Le.la candidat.e viendra renforcer l’équipe des médiévistes du laboratoire ICT, en développant des travaux s’attachant préférentiellement aux cultures de l’Occident médiéval (XIe-XVe siècle), au travers notamment de l’étude des savoirs pratiques et intellectuels saisis dans leur production, leur mise en application et leur circulation, ainsi que de leurs acteurs à tous les niveaux du corps social. Le domaine de recherche du candidat/de la candidate pourra indifféremment couvrir les champs des cultures scientifiques, techniques, économiques, politiques ou autres. Une attention particulière pourra être également portée aux écrits pragmatiques en tant qu instruments et témoins de ces pratiques culturelles (enquêtes, comptabilités seigneuriales ou marchandes, écrits des gouvernements municipaux, princiers ou royaux, etc.). La personne recrutée devra enfin être en capacité de contribuer, dans ses domaines de compétence, à l’attractivité internationale du laboratoire ICT, et de développer des collaborations scientifiques tant au sein de l’Université Paris Diderot (laboratoires CESSMA et Anhima) qu’au sein de l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC).

Contacts :

 

 

 

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financement: Conference travel grants – Religious Studies

 

Apply: Conference travel grants – Religious Studies

The journal Religions, announces the opening of the competition for two annual travel awards sponsored by Religions.

The Travel Awards, each of 800 Swiss Francs, will be granted to PhD students, postdoctoral fellows or young lecturers to assist towards attending any religions-related conference in 2018.

Deadline:l 1 April 2018.

Please find additional details here.

Source: Peter Iver Kaufman / D. Valérian / http://www.mdpi.com/journal/religions/awards

loicbenoit

Doctorant en archéologie - CIHAM -UMR 5648 / Archéologue à l'Unité Archéologie et Patrimoine Bâti du département de la Haute-Savoie

More Posts

Financement post-doctoral:Jewish Cultures Across Mediterranean Europe[07/01/2018]

The project “Jewish Cultures Across Mediterranean Europe” (CSIC‐UCM), invites applications for one year research grant in the field of Jewish studies at the Spanish National Research Council (CSIC) or the University Complutense of Madrid (UCM), with a monthly stipend of 1,220 € and an additional travel allowance.

Aim
The grant is addressed to post‐doctoral candidates who have received their degree after January 1, 2012, and wish to continue research in any of the mentioned academic institutions.

The centers eligible for application are the Institute of Languages and Cultures of the Mediterranean and the Near East (ILC) and other institutes of the Center for Human and Social Sciences (CCHS) of the CSIC, as well as the Hebrew and Aramaic Studies Department of the University Complutense in Madrid.

Profile And Requirements For Candidates
The grant is addressed to post‐doctoral researchers from Spain (except for those previously enrolled in any of the academic institutions of the Autonomous Region of Madrid), Portugal and other European countries, especially those of the Mediterranean basin, excluding candidates who already hold tenured positions.

Eligible candidates must have a Ph D degree in Jewish studies, Hebrew philology, or equivalent studies by country of origin, and other research disciplines with interest in Jewish studies.

The 12‐month grant period will take place between February 1, 2018 and May 31, 201, being required residence in Madrid during the year awarded, exceptionally permitting absence during short periods duly justified.

The recipient of the grant will participate in the activities organized by the project “Jewish Cultures across Mediterranean Europe” (CSIC‐UCM), and will be responsible for his/her own travel arrangements and health insurance.

Submission Of Applications
Candidates must submit their application, by filling out the form and uploading the required documents, at http://cchs.csic.es/en/callpostdocjmed

Only submissions received by January 7, 2018, will be given full consideration.

Required Documents
• Form (to be filled out)
• Current CV, English or Spanish
• Copy of doctoral degree title
• Plan of the proposed research activity
• Once recent publication
• One referee letter

Bursaries Award
The CSIC‐UCM selection committee will take into account the academic excellence and the interest of the proposals, and will decide about the submitted applications, informing all candidates about the final decision.

For pre‐application inquiries, please contact: jmed@csic.es // 91 602 27 63 / 91 602 24 13

Source: Maribel Fierro via https://lists.uoregon.edu/mailman/listinfo/andalusi_studies

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Appel à candidature:Recrutement des membres à l’Académie de France à Madrid pour l’année 2018-2019 [date limite:15 janvier 2018]

L’Académie de France à Madrid accueille des membres qui souhaitent développer un travail de création artistique en péninsule Ibérique, dans les différentes disciplines représentées : architecture, arts plastiques, art vidéo, cinéma, composition musicale, photographie.

Date limite de candidature : au lundi 15 janvier 2018 (13 heures)

Plus d’information

Romain Chevalier

Doctorant en Histoire médiévale CIHAM - Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse

More Posts

Poste:professeur adjoint en études médiévales:Université de la Colombie-Britannique (Vancouver, Canada)[délai:30/11/2017]

L’entrée en fonction est le 1er juillet 2018. Nous sommes à la recherche d’un(e) médiéviste aux intérêts interdisciplinaires, capable de s’impliquer dans la vie intellectuelle de l’institution et de travailler en collaboration avec les autres membres du département. Le candidat retenu sera appelé à participer au constant enrichissement de notre curriculum, à promouvoir une meilleure connaissance des cultures française et européenne, et à contribuer à la promesse de la Faculté des Arts d’encourager l’engagement international de nos étudiants et de favoriser une meilleure compréhension interculturelle.

Un doctorat en études françaises (ou équivalent) est requis au moment de l’entrée en fonction. En plus de disposer d’un solide dossier de recherche et d’enseignement, les candidats doivent posséder une excellente maîtrise du français (de niveau langue maternelle ou comparable) et de l’anglais (langue de travail et de communication à l’Université de Colombie-Britannique). La personne choisie devra être en mesure de développer un programme de recherche actif et innovateur susceptible de mener à des publications et à l’obtention de financement, et participera à l’enseignement et à l’encadrement d’étudiants aux trois cycles.

Pour plus d’information sur le Département d’études françaises, hispaniques et italiennes de l’Université de Colombie-Britannique, veuillez consulter notre site : http://fhis.ubc.ca.

Les dossiers de candidature doivent être transmis par voie électronique avant le 30 novembre 2017 à l’adresse suivante : www.facultycareers.ubc.ca/28002. Les candidats devront télécharger (dans l’ordre suivant et sans excéder 12 mégabits par fichier) : une lettre de candidature, un curriculum vitæ, une description de leurs intérêts de recherche et d’enseignement, un choix de publications ou de travaux récents (20-30 pages), ainsi qu’un dossier pédagogique (incluant, par exemple, des plans de cours et des évaluations d’enseignement).

Trois lettres de recommandation confidentielles devront en outre être envoyées par courriel à l’adresse fhis.search@ubc.ca avant la date limite (les répondants sont priés de donner le titre « Poste en études médiévales » à leur courriel). Les questions relatives à cette annonce peuvent être adressées au directeur du département, Dr. Joël Castonguay-Bélanger, à l’adresse fhis.search@ubc.ca. L’évaluation des dossiers de candidature commencera le 30 novembre et se poursuivra jusqu’à ce que le poste soit pourvu.

Le poste est assujetti à une approbation budgétaire finale. La rémunération est établie en fonction des compétences et du niveau d’expérience.

L’équité et la diversité sont essentielles à la poursuite de l’excellence de la recherche. Une communauté ouverte et inclusive accueille les voix de ceux et celles qui ont jusque-là été sous-représentés ou ignorés. L’Université de Colombie-Britannique encourage les candidatures de toutes personnes appartenant à des groupes marginalisés sur la base des critères énumérés dans le B.C. Human Rights Code, incluant le sexe, l’orientation ou l’identité sexuelle, la race, le handicap, les opinions politiques, la religion, la situation conjugale ou familiale, l’âge et/ou l’appartenance aux Premières Nations, Métis, Inuit ou à un groupe autochtone.

Toutes les personnes qualifiées sont encouragées à poser leur candidature. Conformément aux lois canadiennes sur l’immigration, la priorité sera toutefois accordée aux Canadiens ainsi qu’aux résidents permanents.

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts