Archives de catégorie : Financements, concours et postes

Financement : bourses de soutien à la recherche du département de la Drôme (date limite : 15/11)

Pour l’année universitaire 2018-2019, le Département de la Drôme propose des bourses de soutien à la recherche pour les étudiants en sciences humaines et sociales.
Le montant de ces bourses s’échelonne de 1000 € pour un master 1 à 2000 € pour un doctorat. Elles sont éventuellement reconductibles sur plusieurs années.
Téléchargez le dépliant de présentation et le règlement du dispositif au format PDF ou Libre Office.

Téléchargez les pièces :

Règlement odt

Règlement pdf

Dépliant

Source : Archives départementales de la Drôme

 

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Job offer : Postdoctoral Researcher in Medieval Manuscript Studies

Radboud University Nijmegen is advertising a position for a Postdoctoral Researcher in Medieval Manuscript Studies (0.8FTE) to be part of the research team of the ERC-funded project Patristic Sermons in the Middle Ages. The dissemination, manipulation and interpretation of Late-Antique sermons in the Medieval Latin West (PASSIM). The Postdoctoral Researcher will study the customisation of patristic sermon collections for use in the liturgy and Divine Office in medieval manuscripts from the 7th to the 15th century, with a particular emphasis on the Carolingian homiliary of Paul the Deacon and its reception.

Location : Radboud University Nijmegen, The Netherlands 
Duration : 3 years
Starting date : 1 January 2020 (negotiable)
Deadline for the application : 18 August 2019
Interviews : 16 September 2019
Contact : Dr. Shari Boodts (PI)

Full details of the job offer can be found here : https://www.ru.nl/werken/details/details_vacature_0/?recid=602071
More information on the research project can be found here : https://applejack.science.ru.nl/passimproject/?page=contact

Matthias GILLE LEVENSON

Doctorant, philologie et littérature médiévale castillane. CIHAM, ENS de Lyon.

More Posts

5 Post-DOc LabEx HASTEC (limite : 1er juillet 2019)

Le labEx Hastec en histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances (HASTEC) propose pour l’année civile 2020, cinq contrats post-doctoraux (1 an) à de jeunes chercheurs inscrivant leur enquête dans les champs thématiques du LabEx.

Informations : https://labexhastec-psl.ephe.fr/2019/04/18/appel-a-candidature-pour-les-contrats-post-doctoraux-2020/?fbclid=IwAR1CY-6hsVX661cqDig4C1ADspKTU9jl2hKsC7K08148Gf-1m68r-XynN3c

> Appel d’offre et constitution du dossier de candidature (à compléter)

> Contrat post-doctoral – fiche de renseignements (à compléter)

> Obligation des chercheurs Post-doc du labEx Hastec

> Liste des laboratoires partenaires du LabEx Hastec (les correspondants scientifiques doivent être membres du Labex Hastec)
Ensuite une fois sur cette page, cliquez sur « Liste des membres et associés HASTEC » pour chaque laboratoire

Date limite : 1er juillet 2019

Dépôt du dossier de candidature

Pour les candidatures aux contrats post-doctoraux, le dossier de candidature doit être envoyé sous forme électronique au format .pdf (un seul fichier portant le nom du candidat) et la publication significative (aussi au format .pdf), avant le lundi 1er juillet 2019 (à 9h du matin), au Service de la Recherche de l’EPHE, à l’attention de M. Sylvain Pilon, Chargé d’appui à la coordination du LabEx Hastec : coordinateur.hastec@ephe.sorbonne.fr

M. Jérôme Billaud (responsable administratif, Service de la Recherche de l’EPHE) : recherche@ephe.sorbonne.fr

Les correspondants scientifiques doivent être membres du Labex Hastec  > Liste des partenaires

Examen des dossiers et pré-sélections : Mardi 22 octobre 2019

> Procédures de sélection pour les post-doctoraux Hastec 

Résultats Audition et sélection des candidats : Mardi 12 novembre 2019

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

More Posts

2 Post-Doc : Multilingual dynamics of Literacy Culture of Medieval Flanders, Univ. Utrecht (limite : 12 juin 2019)

2 Postdoc : “The Multilingual Dynamics of the Literary Culture of Medieval Flanders, ca 1200 – ca 1500”, Univ. d’Utrecht

Date limite : 12 juin 2019

Interviews are scheduled for June 21, 2019

Job description
We are looking for two Postdoctoral Researchers in the research project ‘The Multilingual Dynamics of the Literary Culture of Medieval Flanders, ca 1200 – ca 1500’. These two positions are part of a research project funded by the Netherlands Organisation of Scientific Research (NWO). This four-year project seeks to correct the traditional, monolingual view on Flemish literature between ca 1200 and ca 1500. It is the first large-scale investigation devoted to the literary culture of medieval Flanders from a multilingual perspective. A full description of the project can be read here.

The project consists of three subprojects. Since December 1, 2018, a PhD candidate (4 years, 1.0 FTE) studies the literary dynamics resulting from the interaction between Middle Dutch and other languages in Flemish texts, Flemish multi-text manuscripts and booklists from medieval Flanders. From December 1, 2019, onwards, two Postdocs (each 3 years, 1.0 FTE) will carry out the remaining subprojects.

  • Postdoc 1 will focus on Dutch, French and Latin texts that were written by authors in medieval Flanders and texts that were read in that region.
  • Postdoc 2 will study manuscripts containing Dutch, French and Latin texts that scribes produced in medieval Flanders and the manuscripts that circulated in that region. In the deepening and synthesising stages of the project, the findings of the two Postdoc subprojects will be combined.

Tasks
Each of the two Postdocs will be asked to :

  • set up a data collection of texts or manuscripts whose production and/or reception can be assigned to medieval Flanders ;
  • apply various theoretical perspectives to the dataset ;
  • write two international conference papers ;
  • contribute to the organization of the project’s final conference ;
  • co-author and co-edit the conference proceedings ;
  • contribute to teaching (f.e. tutorials for Research Master students) ;
  • contribute to the exhibition that is part of the project ;
  • write a popularizing essay ;
  • deliver a public lecture.

Qualifications

  • You have completed a PhD in a field relevant to the project.
  • You have a good research record.
  • You have a working knowledge of medieval languages (French, Dutch, Latin).
  • You have a working knowledge of medieval manuscripts.
  • You have a working knowledge of modern English, French and German.
  • You are able to work both independently and as part of a closely collaborating team.

Offer
We offer a two temporary positions (1.0 FTE each) for one year, starting on December 1, 2019. Upon good performance, the contract will be extended for another 24 months (36 months in total).

The gross salary – depending on previous qualifications and experience – ranges between €3,389 and €3,637 (scale 10 according to the Collective Labour Agreement Dutch Universities) gross per month for a full-time employment. Salaries are supplemented with a holiday bonus of 8 % and a year-end bonus of 8.3 % per year. We offer a pension scheme, (partly paid) parental leave, collective insurance schemes and flexible employment conditions (multiple choice model).

About the organization
A better future for everyone. This ambition motivates our scientists in executing their leading research and inspiring teaching. At Utrecht University, the various disciplines collaborate intensively towards major societal themes. Our focus is on Dynamics of Youth, Institutions for Open Societies, Life Sciences and Sustainability.

The Faculty of Humanities has around 6,000 students and 900 staff members. It comprises four knowledge domains : Philosophy and Religious Studies, History and Art History, Media and Culture Studies, and Languages, Literature and Communication. With its research and education in these fields, the Faculty aims to contribute to a better understanding of the Netherlands and Europe in a rapidly changing social and cultural context. The enthusiastic and committed colleagues and the excellent amenities in the historical city center of Utrecht, where the Faculty is housed, contribute to an inspiring working environment.

Additional information
For additional information on the project, you may contact prof. dr Bart Besamusca (a.a.m.besamusca@uu.nl), dr André Bouwman (a.t.bouwman@library.leidenuniv.nl) or prof. dr Remco Sleiderink (remco.sleiderink@uantwerpen.be).
For general information about the two Postdoc positions, please contact the ICON research coordinator Hanneke Jansen (h.m.jansen@uu.nl).

You will be based at the Institute for Cultural Inquiry (ICON) and the Department of Languages, Literature and Communication (TLC), under supervision of prof. dr Bart Besamusca.

If you are interested in applying for one of the two Postdoc positions, please submit digital copies of :

  • a curriculum vitae including personal and academic details and the contact details of two scholars who can be contacted for a reference ;
  • a list of publications ;
  • a one-page letter of motivation, explaining why you think you are fit for the position ;
  • a (maximum) two-page research note, introducing your specific ideas about the research you would like to carry out. You may use this note to express your preference for one of the two advertised subprojects (texts or manuscripts).

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

More Posts

Post-Doc “Medieval History”, Univ. Zurich (limite : 30 juin 2019)

The History Department of the University of Zurich (Switzerland) invites applications for a Postdoctoral Scholar in Medieval History (50%, temporary 3 to 6 years) attached to the Chair for Medieval History of Prof. Dr. Simon Teuscher.

Starting Date : 1 September 2019

The History Department of the University of Zurich is one of the biggest and most multifarious institutes of history in the German-speaking area. About 130 employees teach and conduct research here, and towards 2’000 students are enrolled in bachelor’s and graduate study programs.

Date limite : 30 juin 2019

Postdoctoral scholars will conduct a research project, teach two classes a year, and participate in the activities of the chair. Candidates should have a finished PhD thesis of exceptional quality, a postdoctoral research project, teaching experience, and teamwork skills.

Informations PDF : http://www.shmesp.fr/IMG/pdf/50__postdoctoral_scholar_medieval_history_prof_teuscher_aha.pdf

To apply, please submit a cover letter including a full curriculum vitae, a publication list, an outline of the proposed project, and copies of diplomas and certificates. Please also indicate two academic references. Applications should be submitted as PDF file by email to sekteuscher@hist.uzh.ch by 30 June 2019.

Contact Simon Teuscher with questions : simon.teuscher@hist.uzh.ch, +41 44 634 38 55.

The University of Zurich aims at increasing the proportion of women in research and teaching and encourages female applicants to apply for this position.

Marianne BRISVILLE

Agrégée d'Histoire, docteure en Histoire à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur les pratiques et les discours ayant trait à l'alimentation dans l'Occident islamique (al-Andalus et Maghreb)

More Posts

Financement:Bourse d’aide à la recherche du Département de la Haute-Savoie (Date limite:30/09/2019)

Préambule

De nombreuses thématiques concernant l’histoire de la Haute-Savoie restant à explorer, le Département de la Haute-Savoie souhaite promouvoir les études s’appuyant sur des documents originaux conservés aux Archives départementales de la Haute-Savoie, et soutenir les étudiants engagés dans de tels projets de recherche.

Les étudiants éligibles

Sont éligibles les étudiants engagés dans un projet de recherche auprès d’un professeur d’université dans le cadre d’un Master II ou d’un doctorat en sciences humaines et sociales et dûment inscrits au titre de l’année universitaire en cours sans condition d’âge.

Le montant et la durée des bourses

Afin d’aider les étudiants dans leurs travaux de recherche, le Département attribue pour l’année 2019-2020, 1 à 3 bourses annuelles d’un montant de 1 000 Euros chacune pour des étudiants inscrits en Master II ou doctorat.

Dossier de candidature

Il comprend les pièces suivantes, qui sont à adresser aux Archives départementales avant le 30 septembre 2019 : 

  • Un curriculum-vitae ;
  • Un résumé en 2 pages du projet de recherche présentant la problématique retenue, accompagné d’une bibliographie et d’un état des sources à étudier mentionnant clairement la part représentée par celles conservées aux Archives départementales de la Haute-Savoie ; 
  • Un courrier du directeur de recherche recommandant l’étudiant et validant le projet ;
  • Une photocopie de la carte d’étudiant en cours de validité et du dernier diplôme obtenu ;
  • Une lettre d’engagement du candidat à effectuer ses recherches à partir de documents originaux conservés aux Archives départementales de la Haute-Savoie, à transmettre aux Archives départementales le résultat de ses recherches sous la forme d’un mémoire validé au format papier et au format électronique, à porter sur le mémoire et toute publication le logo du Département et la mention « avec le concours du Département de la Haute-Savoie », à informer le Département en cas de publication ;
  • Pour les candidats qui n’effectueraient pas leurs travaux en langue française, l’auteur s’engage à rédiger un article en français de l’ordre de 50 000 signes (10 pages). En cas d’abandon, de non-soutenance du Master II ou du doctorat ou de non fourniture du mémoire, le candidat s’engage à rembourser l’aide perçue ;
  • Un RIB.

Procédure et critères de sélection

Un comité d’attribution de bourses composé d’un conseiller départemental désigné par la commission permanente et de la directrice des Archives départementales étudie et sélectionne les dossiers de candidature et les présente devant la 4ème Commission Education, Jeunesse, Sport Culture, Patrimoine.

Les critères pris en compte sont les suivants : qualité du projet de recherche, aspect novateur des problématiques ou de l’angle du sujet choisi, excellence du candidat dans son parcours universitaire.

Les perspectives de communication

Le ou les lauréats seront invités à fournir un résumé de leurs recherches (1 page A 4 maximum) en sus du mémoire ; cette synthèse est destinée à figurer sur le site internet des Archives.

Le ou les lauréats seront sollicités pour présenter une synthèse de leur travail lors d’une conférence, ouverte au grand public, aux Archives départementales, en janvier 2021.

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financements:Soutien aux travaux de recherche universitaires de la ville de Romans-sur-Isère (date limite:01/10/2019)

Préambule

La Ville de Romans-sur-Isère, au sein du Pays d’Art et d’Histoire Valence-Romans agglo, souhaite encourager les travaux de recherche en sciences humaines et sociales portant sur son histoire et son patrimoine, afin de contribuer à la connaissance et à sa diffusion auprès d’un large public

Les archives de la ville, et son riche patrimoine historique (18 Monuments Historiques, dont la collégiale Saint-Barnard, le calvaire des Récollets et la tour Jacquemart, propriété de la Ville ; un centre ancien classé « Secteur Patrimonial Remarquable ») offrent de riches ressources archivistiques, documentaires et patrimoniales susceptibles d’être exploitées dans le cadre de tels travaux.

La Ville de Romans-sur-Isère propose aux chercheurs un soutien financier sous forme d’une bourse annuelle d’un montant de 500 €, destinée à favoriser leur activité de recherche. Il est délivré une bourse par année universitaire.

Article 1 – Types de travaux de recherche soutenus

Le soutien porte sur des travaux de recherche universitaires de type master ou doctorat dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Les disciplines concernées prioritairement sont : l’histoire, l’histoire de l’art, la géographie, l’archéologie. Cependant, des projets menés dans d’autres disciplines telles que l’ethnologie, l’anthropologie, les lettres, les sciences politiques, l’histoire du droit, etc. peuvent également être présentés.

Article 2 – Utilisation des ressources de la Ville de Romans-sur-Isère

Les projets de recherche doivent prendre appui, au moins partiellement, sur les ressources archivistiques, documentaires et patrimoniales que la Ville (archives de la ville, mission Patrimoine Historique, Musée international de la Chaussure) met à disposition des étudiants et chercheurs.

Les équipes des archives (service mutualisé de l’agglomération de Valence-Romans) et de la Mission Patrimoine pourront être disponibles en amont et durant l’année universitaire pour accompagner l’étudiant dans la mobilisation de ces ressources.

Article 3 – Suggestion de thématiques

Les étudiants sont libres de choisir leur thématique de recherche.

A titre informatif, la Ville est actuellement particulièrement engagée sur les domaines suivants :

  • restauration de la tour Jacquemart, témoin des remparts médiévaux de la ville
  • histoire et architecture de la collégiale Saint-Barnard
  • peintures murales du Moyen-Age (collégiale, hôtels particuliers)
  • histoire de l’industrie de la chaussure dans la Ville (aspects sociaux, architecturaux et urbanistiques, techniques, mémoriels)
  • organisation d’un circuit de découverte des hôtels particuliers dans le centre ancien

Article 4 – Dossier de candidature

Les candidats doivent présenter un dossier comportant les pièces suivantes avant le 1er octobre 2019:

  • un CV
  • un projet rédigé d’une à deux pages présentant la recherche, ainsi qu’une bibliographie et qu’un état des sources faisant apparaître notamment les ressources des établissements de la Ville mises en œuvre pour la conduite du projet
  • une lettre de recommandation rédigée par l’enseignant-chercheur dirigeant la recherche
  • une attestation d’inscription valide pour l’année universitaire en cours (pièce à envoyer en septembre) – un RIB
  • une lettre de candidature et d’engagement

Le dossier doit être adressé à l’adresse suivante : mbellier@ville-romans26.fr ou à :

Ville de Romans-sur-Isère

Mission Patrimoine Historique

Place Jules Nadi

26100 Romans-sur-Isère

Article 5 – Critères de sélection des dossiers

Un jury examine les dossiers et décide de l’attribution des bourses et de leur montant. Il est composé de l’élu en charge du patrimoine, du directeur en charge du patrimoine, de la responsable de la valorisation du patrimoine, et des responsables des archives de la Ville.

Les critères d’attribution sont : la qualité du projet présenté, l’utilisation d’un corpus de sources primaires écrites et/ou orales, la maturité du projet, le niveau d’études universitaires, le souhait de l’étudiant de s’engager dans un processus de valorisation de ses recherches auprès du public.

Article 6 – Modalités d’attribution des bourses

Les résultats du jury de sélection seront diffusés avant fin novembre 2019, et le versement du montant de la bourse sera effectué avant la fin de l’année civile.

Dans le cas de travaux menés sur plusieurs années, la Ville peut reconduire son soutien au-delà de la première année, dans une limite de 1500 € par chercheur. Un nouveau dossier de candidature doit être présenté chaque année.

Article 7- Restitution des bourses en cas d’abandon

Si le candidat abandonne sa recherche ou ne fournit pas son mémoire à la Ville selon les modalités exposées à l’art. 6, il s’engage à rembourser à la Ville la somme perçue.

Article 8 – Engagement du candidat Le candidat s’engage en outre :

  • à faire figurer sur son mémoire le logo de la Ville et la mention « Publié avec le soutien de la Ville de Romans-sur-Isère »
  • à mentionner le soutien de la Ville lors de toute communication scientifique ou toute publication découlant de ses recherches
  • à déposer son mémoire de recherche auprès de la Mission Patrimoine de la Ville, après soutenance,sous forme électronique (et éventuellement papier, si l’étudiant le souhaite).

On entend par mémoire de recherche :

  • pour les étudiants en master 1, l’état de rédaction intermédiaire fourni en fin d’année
    • pour les étudiants en master 2, le mémoire définitif
    • pour les étudiants en thèse, un rapport de recherche annuel. Les étudiants fourniront également un exemplaire de leur thèse après soutenance (en version numérique et éventuellement papier)
  • à restituer le résultat de ses recherches sous la forme d’une conférence organisée en collaboration avec la Mission Patrimoine et les archives de Romans, et d’un article dont il autorise la publication.
  • à informer la ville en cas de publication de son travail sous une forme plus développée (ouvrage, article dans un périodique, site Internet).

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Post-doctorat : Institut historique allemand, 3 ans renouvelables (date limite : 20/05)

L’Institut historique allemand, centre de recherche de la fondation publique Max Weber – Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland, recrute au 1er septembre 2019 (négociable):

  1. un/e chercheur/se pour le département de recherche sur le Moyen Âge 
  2. un/e chercheur/se pour le département de recherche en histoire moderne 

L’institut, qui s’est donné la triple mission »Recherche – Médiation – Qualification«, œuvre dans le champ de l’histoire française, franco-allemande et ouest-européenne – de l’Antiquité tardive à nos jours – et joue un rôle de médiateur entre la France et l’Allemagne. Il s’est récemment enrichi de deux nouveaux axes de recherche: les humanités numériques et l’Afrique subsaharienne.

Nous recrutons au 1er septembre 2019 un/e chercheur/se (postdoc) pour les départements Moyen Âge et époque moderne. Il s’agit d’un poste à visée de qualification, la thèse d’habilitation par exemple, d’une durée de trois ans avec possibilité de prolongation jusqu’à maximum cinq ans. Le projet de recherche doit s’inscrire dans les thèmes de l’IHA, mais le sujet peut être défini librement par le ou la candidat/e.

Les tâches comprennent:

  • la réalisation du projet personnel de recherche,
    • la collaboration active au sein du département (organisation d’évènements scientifiques, évaluation des dossiers scientifiques, encadrement de boursier/ères, etc.),
    • collaboration active au sein de la rédaction des publications de l’IHA,
    • rôle d’interlocuteur/trice pour les chercheur/ses français/es et allemand/es pour l’époque concernée,
    • engagement au sein des groupes de travail au niveau de l’institut et de la fondation.

Profil requis:

  • un projet étoffé qui propose une démarche innovante dans les champs de recherche de l’IHA. Les approches interdisciplinaires, comparatives et/ou transculturelles sont particulièrement bienvenues, de même que les projets intégrant les humanités numériques,
    • une excellente thèse de doctorat en histoire,
    • une parfaite maîtrise de l’allemand ou du français et de bonnes connaissances de l’autre langue.

Nous proposons:

  • une grande latitude pour développer en autonomie un profil scientifique international par le biais d’événements, de coopérations avec des institutions partenaires, etc.,
    • une collaboration au sein d’une équipe dynamique,
    • une activité variée en plein cœur de Paris,
    • si les conditions sont remplies, la rémunération s’effectue selon la grille salariale du service public allemand – indice 13 (TVöD 13), avec une indemnité d’expatriation devant couvrir le différentiel du coût de la vie à Paris et une aide au loyer. Si ces conditions ne sont pas remplies, la rémunération s’aligne sur la grille indiciaire de rémunération locale de l’ambassade d’Allemagne à Paris,
    • un poste au sein d’une entité publique financée par le ministère fédéral de l’Enseignement et de la Recherche.

L’IHA promeut l’augmentation du nombre de femmes dans la recherche et invite donc explicitement les femmes qualifiées à présenter leur candidature. À qualifications égales, priorité sera donnée aux femmes, conformément aux directives fédérales en matière d’égalité entre les sexes. À qualifications égales, priorité sera donnée aux candidat/e/s handicapé/e/s.

Le poste est à pourvoir à Paris. L’IHA est un employeur soucieux de prendre en compte la vie familiale de ses employé/e/s. Vous trouverez sur notre site Internet des informations sur le service d’aide aux familles de l’institut ainsi qu’un guide sur le congé maternité, les modes de garde des enfants, le congé parental et l’allocation parentale en France et en Allemagne, tenant compte des particularités du lieu de séjour à l’étranger. Pour toute question sur la rémunération, la conciliation de la vie familiale et professionnelle ou sur le travail à l’étranger, nous vous invitons à contacter Mme Judith Mirschberger (jmirschberger@dhi-paris.fr ou +33 [0]1 44 54 23 81).

Pour les questions de contenu, veuillez vous adresser soit à M. Rolf Große (Moyen Âge: rgrosse@dhi-paris.fr) soit à M. Rainer Babel (époque moderne: rbabel@dhi-paris.fr).

Merci d’adresser votre candidature avec les documents suivants : lettre de motivation, CV, diplômes, attestations de connaissances linguistiques, coordonnées de deux personnes de référence ainsi que la description détaillée du projet de recherche (max. 25 000 caractères, espaces et bibliographie comprises) sous forme électronique à M. Thomas Maissen, bewerbung@dhi-paris.fr (dossier complet et réuni dans un unique fichier PDF) au plus tard le 20 mai 2019. Les entretiens se dérouleront les 4 et 5 juin 2019, sous réserve de modifications.

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financement doctoral : contrat CIFRE pour un archéologue, département de la Haute Savoie (date limite : 30/04)

Finalité du poste

Etudiant en thèse dans le cadre du dispositif CIFRE (50 % recherche / 50 % collectivité) se voyant confier, dans le cadre de sa présence au sein de la collectivité, une mission de recherche archéologique sur le patrimoine bâti médiéval.

Missions principales

Vous devrez participer aux opérations sur le terrain-fouilles et études de bâti, aux rapports et à terme prendre la responsabilité d’opérations archéologiques ;Vous participerez ponctuellement à la conduite technique des différents projets de l’unité ; Vous serez partenaire dans l’élaboration de la politique de recherche scientifique de l’unité;Vous participerez ponctuellement aux tâches administratives de l’unité.

Pour plus d’informations : https://www.hautesavoie.fr/sites/default/files/fiche-emploi/pdf/pcp-archeo-appr_.pdf

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financement : contrat doctoral fléché 2019-2022 de la Casa de Velazquez

La Casa de Velázquez a vocation à accueillir des doctorants préparant une thèse dans les champs disciplinaires qui relèvent de sa sphère de compétence telle qu’elle est définie dans le décret 2011-164 du 10 février 2011 relatif aux Écoles françaises à l’Etranger. Elle « a pour mission de développer […] les recherches relatives aux arts, aux langues, aux littératures et aux sociétés des domaines hispanique et ibérique, ibéro-américain pour les périodes coloniale et contemporaine, et maghrébin ».

La Casa de Velázquez peut donc accueillir, en convention avec l’École Doctorale du candidat retenu, en septembre 2019 et pour une durée de trois ans, un doctorant travaillant dans ces champs disciplinaires, géographiques et chronologiques.

Les documents seront déposés (format pdf) sur le site de la Casa de Velázquez (ACCÈS AU FORMULAIRE DE DÉPÔT DE CANDIDATUREavant le 30 avril 2019, à 15h00. Après une première expertise et un classement effectué par la Casa de Velázquez, les dossiers des candidats seront transmis au MESRI pour expertise et les résultats seront publiés avant la fin du mois de juin.

Pour plus d’informations sur les contrats doctoraux fléchés dans les autres Écoles françaises à l’étranger  : resefe.fr

Source : http://resefe.fr/node/499

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financement : Contrat doctoral fléché 2019-2022 de l’école française de Rome (Date limite : 30/04)

L’École française de Rome a vocation à accueillir des doctorants préparant une thèse dans les champs disciplinaires qui relèvent de sa sphère de compétence telle qu’elle est définie dans le décret du 10 février 2011 relatif aux écoles françaises à l’étranger. Elle « développe à Rome et en Italie, au Maghreb et dans les pays du Sud-Est européen proches de la mer Adriatique des recherches dans le domaine de l’archéologie, de l’histoire et des autres sciences humaines et sociales, de la Préhistoire à nos jours ». En outre, sa situation particulière dans une capitale de rayonnement mondial depuis plus de 2000 ans, à travers l’empire romain puis la papauté, la rend également apte à accueillir de jeunes chercheurs travaillant sur d’autres sphères du globe (de l’Asie aux Amériques, en passant par l’Afrique) dont une partie des terrains et des sources sont situés en Italie. Les recherches qu’elle mène en archéologie la prédisposent enfin à l’accueil de doctorants travaillant dans des disciplines dialoguant avec l’archéologie (sciences de la terre, physique…).

L’École française de Rome est donc prête à recevoir à compter de septembre 2019, en convention avec une ED française, un doctorant travaillant en archéologie, histoire ou sciences sociales dont le projet s’inscrirait dans ce cadre. L’EFR a aussi vocation à favoriser les recherches en sciences sociales et examinera donc avec un égal intérêt les dossiers qui relèveraient des disciplines comprises dans ce champ. Dans tous les cas, il faut que le dossier manifeste la nécessité d’une présence du doctorant à Rome, en Italie ou dans les pays du Maghreb et de la façade adriatique des Balkans pour mener à bien tout ou partie de ses recherches. Seuls les dossiers prévoyant une première inscription en thèse à la rentrée 2019 pourront être pris en considération.

 DOSSIERS DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidatures, qui devront parvenir directement à celle des EFE concernée, comprendront les deux pièces jointes suivantes à attacher directement au formulaire en ligne (format pdf) :

  1. Champ « lettre de motivation » (un seul pdf) :
    • un projet de thèse de cinq pages au maximum ;
    • une lettre de présentation du ou des directeur(s) de thèse pressenti(s) ;
    • l’avis du directeur de l’école doctorale (ED).
  2. Champ « CV » (un seul pdf) : le CV du candidat pressenti pour entreprendre cette recherche.

ENVOI DU DOSSIER DE CANDIDATURE

La réception des dossiers de candidature pour l’EFR est ouverte via le formulaire en ligne accessible à l’adresse suivante :

https://candidatures.efrome.it/contrat_doctoral_fleche_2019_2022

La réception des dossiers s’achèvera le 30 avril 2019 à 15 h (heure de Paris).

ATTENTION : L’envoi du dossier de candidature est définitif, il ne sera pas possible de revenir sur une candidature.  

SÉLECTION

Après une première expertise et un classement effectué par l’École française de Rome, les dossiers des candidats seront transmis au MESRI pour expertise et les résultats seront transmis au cours du mois de juin, avant la réunion des conseils des Écoles doctorales pour l’attribution des contrats ministériels. 

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Source : http://www.efrome.it/la-recherche/actualite-et-appels/evenement/appel-a-candidature-contrat-doctoral-fleche-2019-2022.html

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Aide à la mobilité : Bourses doctorales de longue durée à l’IFRA-SHS de Francfort-sur-le-Main (date limite : 15/04)

L’IFRA/SHS propose deux bourses d’aide à la mobilité (AMI) réservées aux doctorants et d’une durée d’un an (renouvelables une fois). La résidence à Francfort est obligatoire.

La date limite de dépôt des candidatures pour les deux bourses d’aide à la mobilité (AMI) est fixée au 15 avril 2019. Le début de l’activité à l’IFRA est fixé au 1er septembre 2019.

Peuvent faire acte de candidature des doctorants en histoire ancienne, médiévale, moderne et contemporaine ayant engagé une recherche qui concerne l’histoire ou l’historiographie allemande ou franco-allemande, ou bien encore dans des disciplines qui mobilisent une forte démarche historique, ou bien dans des disciplines relevant du champ des sciences sociales et humaines entendues dans la comparaison franco-allemande.

La sélection des dossiers se fera sur examen des projets de recherche par le conseil scientifique du centre. Le dossier de candidature, composé de deux documents, est disponible en ligne sur le site de l’IFRA = www.ifra-frankfurt.de/fr rubrique « postes-bourses » = http://www.ifra-frankfurt.de/fr/article/stipendien-des-ifra/bourses-doctorales-daide-%C3%A0-la-mobilit%C3%A9-2019.

Ce poste de boursier d’aide à la mobilité internationale n’est pas un contrat de travail, et doit être entendu dans le sens d’une libéralité. Ni l’Ambassade de France, ni le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères ne peuvent être considérés comme employeur. En effet, la période couverte par l’aide n’est en aucun cas assimilée à une période d’activité salariée ouvrant droit aux cotisations de sécurité sociale et aux allocations de chômage.

Cette AMI est d’une durée d’un an. Une prolongation d’une année est possible, sur proposition du directeur et après avis du conseil scientifique de l’Institut.

En-dehors de leur propre recherche, les bénéficiaires peuvent, en tant que de besoin, être appelés à participer aux activités scientifiques communes de l’IFRA et de son université partenaire à Francfort.

Le montant mensuel de l’aide à la mobilité internationale est de 1 400 euros. Le candidat retenu pourra bénéficier de la prise en charge de son billet aller pour rejoindre son poste et de son billet retour en fin de mission (dans la limite d’une somme forfaitaire de 300 euros par trajet), ainsi que du remboursement forfaitaire du transport de ses bagages jusqu’à hauteur de 200 €.

Les dossiers se composent de deux documents à télécharger sur le site www.ifra-frankfurt.de

  • – un formulaire de candidature et
  • – un formulaire pour les lettres de recommandation.

Des renseignements peuvent être obtenus auprès de l’IFRA/SHS : Tel : +49 – (0)69/798 31 900 E-Mail : ifra@institutfrancais.de.

Le dossier doit être rempli en 2 exemplaires :

  • – 1 exemplaire, accompagné de toutes pièces utiles (publications, originaux des attestations des directeurs de recherche…) et d’un C.V. comportant in fine l’intitulé du projet adressé au Directeur de l’IFRA/SHS : Johann-Wolfgang-Goethe-Universität Franfkurt, Campus Westend, Norbert-Wollheim-Platz 1, IG-Farben-Haus, Postfach 42,  D-60323 Frankfurt am Main.
  • – 1 exemplaire, accompagné d’un C.V., des copies des attestations et de l’intitulé du projet de recherche adressé  à Madame Leonor GUY, Rédactrice Coopération SHS Union européenne, Europe continentale, Asie centrale, (réseau des Instituts français de recherche à l’étranger), DGM/DCERR/ESR, Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, 27, rue de la Convention, F-75732 Paris Cedex 15

L’ensemble de l’appel à candidatures (avec les pièces jointes) est disponible sur le site de l’IFRA :
http://www.ifra-frankfurt.de/fr/article/stipendien-des-ifra/bourses-doctorales-daide-%C3%A0-la-mobilit%C3%A9-2019

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financements : contrats doctoraux avec mobilité internationale de l’Institut des sciences humaines et sociales

L’InSHS ouvre un appel à proposition de sujet de thèse pour l’attribution de quatre contrats doctoraux de 36 mois avec mobilité internationale, qui débuteront au 1er octobre 2019. L’appel est ouvert du 1er janvier 2019 au 31 mars 2019.

Le dossier de soumission est impérativement constitué par un encadrant (ou des co-encadrants) habilité(s) à diriger des thèses dans une école doctorale en France, qui propose un sujet de thèse à l’aide du formulaire joint. L’encadrant doit être membre d’une unité de recherche en France dont le CNRS est tutelle ou cotutelle. Le sujet proposé doit faire l’objet d’une première inscription en thèse à la rentrée universitaire 2019. Aucun dossier déposé par un(e) étudiant(e) n’est recevable.

Les dossiers sont à déposer au plus tard le 31 mars 2019 minuit.

Pour les sujets retenus, les encadrants se chargeront de piloter le recrutement du (de la) doctorant(e), dans le respect de la procédure de recrutement définie par le CNRS dans le cadre de la stratégie européenne des ressources humaines pour la recherche (HRS4R). Le contrat doctoral débutera le 1er octobre 2019.

Dossier : http://www.cnrs.fr/inshs/relations-internationales/docs/2019DOCTORANTSFORMULAIRE07012019.docx

Source : http://www.cnrs.fr/inshs/relations-internationales/appel-a-propositions.htm

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Offre d’emploi : Ingénieur-e d’études en analyses des manuscrits médiévaux français

Informations générales

Référence : UPR841-DOMSTU-003
Lieu de travail : PARIS 16
Date de publication : mercredi 23 janvier 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 7 mois
Date d’embauche prévue : 1 avril 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2100 et 2720 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d’études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Mission

* Participer à l’élaboration d’un corpus de sources et de données concernant la transmission écrite des textes au Moyen Âge (manuscrits datés latins et français) dans le cadre du projet ECMEN (Ecriture médiévale et outils numériques)
* Mettre en œuvre des outils de mise en forme et d’édition de sources et de données historiques et culturelles de nature textuelle (manuscrits latins et français du Moyen Âge occidental) à partir d’images numérisées

Activités

* Identifier, décrire et analyser des manuscrits médiévaux en français portant des indications de date, de lieu ou de copiste
* Participer à l’élaboration et alimenter les outils numériques de traitement, d’analyse critique et de diffusion de ces sources (catalogues de manuscrits datés)
* Enrichir des éditions de texte existantes
* Participer à l’édition de textes en ancien français et en moyen français

Compétences

Connaissances
* Connaissance des manuscrits médiévaux (connaissance générale)
* ancien français et moyen français (connaissance approfondie)

Compétences opérationnelles
* Savoir transcrire les écritures (manuscrits, documents épigraphiques, imprimés anciens…) et savoir relever les formes
* Savoir formaliser les besoins et les contraintes pour l’élaboration des outils de traitement des données (maîtrise)
* Utiliser les logiciels spécifiques à l’activité (Transkribus, Oxygen)

Contexte de travail

L’Institut de recherche et d’histoire des textes se consacre à la recherche fondamentale sur les manuscrits médiévaux et les imprimés anciens. L’histoire des textes écrits dans les principales langues de culture du pourtour méditerranéen, dont le latin et les langues romanes, y est traitée dans tous ses aspects : supports matériels de l’écrit, écriture et décoration, contenu textuel, iconographie, diffusion et réception.
Le projet ECMEN (Ecritures médiévales et outils numériques) vise à l’analyse de l’évolution des écritures latines du Moyen Âge dans les textes latins et vernaculaires, en s’inscrivant dans le champ des humanités numériques et de la paléographie quantitative. Le travail s’effectuera à la section de Paléographie latine, sous la supervision du responsable du projet D. Stutzmann, dans une équipe composée de quatre personnes.

Source

https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UPR841-DOMSTU-003/Default.aspx

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts

Financement de thèse : allocation du ministère des Armées pour l’année 2019

Le ministère des Armées attribue au titre de l’année 2019, dix allocations de thèse en histoire militaire. Le montant de l’allocation est de 10 000 euros.
Ces allocations sont ouvertes à tout candidat inscrit en thèse au moment du dépôt de dossier de candidature, à l’exception des doctorants bénéficiant d’un contrat doctoral.

Peut faire acte de candidature :

– Tout doctorant, sans distinction de nationalité, inscrit dans une université française et rattaché à un laboratoire français.

– Tout doctorant de nationalité française inscrit dans une université étrangère.

Les dossiers de candidature sont soumis au Conseil scientifique de la recherche historique de la défense (CSRHD) qui décide de l’attribution de ces allocations.

L’allocation est attribuée pour une durée d’un an. Elle peut être renouvelée deux fois, sur demande explicite du candidat. Le renouvellement n’étant pas automatique, le candidat doit établir chaque année un nouveau dossier de candidature comprenant un état des travaux effectués depuis sa précédente demande; ce dossier est soumis une nouvelle fois au CSRHD qui appréciera l’évolution du travail du candidat.

Après acceptation par le CSRHD, une convention d’allocation de thèse est adressée par le ministère des armées à chaque bénéficiaire de l’allocation.

Date limite du dépôt des candidatures : vendredi 22 mars 2019. En 2020, le ministère des Armées attribuera également des bourses doctorales (pour une durée de trois ans) en sus des allocations de thèse.

Dossier d’inscription : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/_depot_mdh/_depot_front/articles/2031/dossier-de-candidature-allocation-de-these-en-histoire-militaire-2019_doc.docx

Source : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/article.php?laref=1373&titre=allocations-de-these-en-histoire-du-ministere-des-armees-pour-l-annee-2019

Ronan CAPRON

Doctorant en histoire médiévale, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin

More Posts