Tous les articles par Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

Revisiter l’histoire des sciences, des savoirs, des techniques et des arts au Moyen âge

Argumentaire
Le VIIIe colloque international sur l’histoire des sciences, des savoirs, des techniques et des arts au moyen âge se tiendra à Tunis les 3 et 4 décembre 2015.

Fidèle à sa tradition, notre laboratoire organise son colloque international biennal autour du thème du séminaire préparatoire consacré à l’histoire des sciences, des savoirs, des techniques et des arts au Moyen âge. Outre les participants au séminaire, nous nous proposons d’ouvrir le colloque à tous ceux qui, intéressés par la thématique, désirent y prendre part.

D’un constat à l’autre,

Au début du XVe siècle, Ibn Khaldûn dresse un état des lieux des sciences. Il part du constat que les sciences rationnelles sont naturelles à l’homme de par sa pensée et universellement partagées et transmises entre les civilisations, « elles sont étudiées par les adeptes de toutes les religions … Elles existent dans l’espèce humaine depuis que la civilisation est apparue dans le monde » (Muqaddima, I, p. 941.). Au sein de la civilisation islamique, les sciences ont atteint leur apogée puis commencent à s’essouffler au Maghreb tandis que l’Orient garde encore une prospérité relative qui ne durera pas longtemps. Ibn Khaldûn relève que de l’autre côté de la Méditerranée, on assiste au renouvellement de ces sciences philosophiques qui connaissent une grande prospérité «… font l’objet de traités systématiques, comptent de nombreux connaisseurs et attirent une foule d’étudiants ». (Idem, p.946)

Plus de cinq siècles plus tard, Chakib Arslan insiste sur la place des sciences dans la genèse de l’écart entre ” l’avance et le retard ” des civilisations. Le long titre de son livre paru au début des années 1930 est révélateur : Pourquoi les Musulmans ont-ils pris du retard et pourquoi les autres ont-ils pris de l’avance ?

La longue durée à temporalités variables

Passé le moment fondateur des traductions des œuvres scientifiques vers l’arabe à partir du VIIIe siècle, les sciences arabes évolueront selon de nouveaux modes et rythmes. Ces évolutions par rapport aux fondements théoriques et aux usages pratiques sont à revisiter, en tenant compte de l’optique de la dissémination des sciences arabes dans le temps et l’espace. Il serait intéressant d’établir des corrélations entre les conditions de production de la science, la demande sociale et l’offre des scientifiques pour la satisfaire. Les influences et la transmission dans la synchronie et/ou dans la diachronie permettent de déceler les relations entre les différentes aires culturelles qui prennent plusieurs formes. Florissantes en temps de paix, les sciences ne recoupent pas forcément les aléas de la politique ni les guerres ou les trêves. L’histoire des sciences a sa temporalité propre, il est opportun de la dégager comme préalable à l’étude de la naissance, du développement, des usages, et applications de telle ou telle science, avant de se pencher sur son statut et les formes de sa consécration.

Pendant le demi-millénaire qui sépare Ibn Khaldûn de Chakib Arslan, le legs scientifique arabe se transforme : une partie dépérit, des résidus par-ci, des bribes par là permettent aux sciences arabes de survivre à travers d’autres savoirs, mais sans exister par elles-mêmes.

Pour une histoire des sciences par des historiens

L’histoire de la discipline historique -mêlée à l’incompréhension ou la méfiance entre disciplines connexes- explique la rareté relative des travaux consacrés à l’histoire des sciences.

Notre colloque fait donc suite à un séminaire organisé par le laboratoire entre 2013 à 2015, sera focalisé sur l’histoire du monde arabo-islamique médiéval, à travers les sciences. Loin des polémiques idéologiques sur l’apport des sciences arabes à la longue aventure des sciences et en évitant les comparaisons anachroniques et soixante après le symposium de Bordeaux (de 1956, où les débats ont porté sur les notions de classicisme, traditionalisme opposés au renouvellement et à l’essor culturels séparés par la décadence et l’ankylose), notre rencontre se propose de faire un bilan des études et d’offrir un cadre de débat épistémologique à travers l’histoire des sciences.

Des propositions sur d’autres aires sont aussi attendues pour permettre la comparaison.

L’apport des uns et des autres n’est pas à mesurer ni à quantifier dans une perspective de surenchère, ni de compétition. Nous aspirons à une approche méthodologique qui part de la science pour aller vers d’autres sphères (la société, l’économie, la politique…) et vice versa en invitant les participants à élucider les développements des sciences durant le moyen âge, sans s’enliser « … dans les rivalités oiseuses sur la hiérarchie des civilisations, ou les lamentations sur les situations de régression et de sous-développement. » (M. Arkoun, Humanisme et islam, p. 38).

Enfin une dernière interrogation pour clore cet appel : Est-ce que la science a évolué dans deux sens opposés et strictement successifs : sept siècles glorieux, dans une ascendance vers le progrès, auxquels succèdent sept siècles de décadence ? Cette question-clé nous aidera à dégager d’autres rythmes, d’autres cadences, peut-être même une périodisation propre aux sciences.

Axes du colloque
Nous invitons les collègues à mettre l’accent plutôt sur les objets des sciences, leurs théories, les tournants et les ruptures qui ont marqué leur évolution à partir des œuvres et des institutions. Cette option, ni exclusive ni stricte, se justifie par le nombre de travaux consacrés aux savants, qu’explique l’importance de la littérature biographique et prosopographique.

Conditions d’émergence des sciences arabes et contextes historiques
Itinéraires des différentes disciplines
Modes de circulation et d’échanges (Traductions, voyages et échanges épistolaires)
Formes d’influences.
Conditions de soumission
Les langues acceptées sont l’arabe et le français.

Le formulaire de participation (en fichier attaché) est à envoyer aux adresses

lab.maim@gmail.com
khaled.kchir@fshst.rnu.tn
La date limite de soumission a été fixée au samedi 31 octobre.

Conseil scientifique
Mounira Chapoutot-Remadi,
Radhi Daghfous,
Khaled Kchir,
Aleya Bouzid,
Salah Baïzig (Université de Tunis)
Faouzi Mahfoudh (Université de La Manouba).

« Revisiter l’histoire des sciences, des savoirs, des techniques et des arts au Moyen âge », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 25 août 2015,

http://calenda.org/337177

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Medieval Landscapes of Disease

Call for Papers
Kalamazoo, MI — May 12-15, 2016
Following on a successful session last year, I’m offering another session on Medieval Landscapes of Disease this year at Kalamazoo.

In recognition that diseases are manifestations of their environment, this session seeks papers that place medieval diseases within their environmental context. Just as a seed must be placed in good soil to grow, infectious disease requires a permissive environment to develop into an epidemic (or epizootic) and an ideal environment to bloom into a pandemic or panzootic. I am open to all manner of studies and disciplines that address these issues.

Examples of acceptable topics:
Historic impacts of epidemics and/or epizootics
Endemic disease in medieval environments
Environmental causes of disease such as malnutrition or industrial pollution related disease
Health effects of human-animal interactions
Applications of the One Health Approach to medieval disease
Archaeological assessments of human health and disease
Landscape alterations intended to improve human or animal health
Ecology of the built environment

Abstracts of no more than 300 words and the Participant Information Form should be sent to Michelle Ziegler at ZieglerM@slu.edu by September 15. Pre-submission queries are welcome.

The Participant Information Form and additional information be found at http://www.wmich.edu/medieval/congress/submissions/index.html .

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Call for Papers: Religion and Medicine

Paper proposals are invited for a conference on ‘Religion and medicine: healing the body and soul from the Middle Ages to the modern day’ that will take place at Birkbeck, University of London, 15–16 July 2016. The conference is convened by Katherine Harvey, John Henderson and Carmen Mangion.

In the contemporary Western world, religion and medicine are increasingly separated, but through much of history they have been closely interrelated. This relationship has been characterised by some conflict, but also by a great deal of cooperation. Religious perspectives have informed both the understanding of and approaches to health and sickness, whilst religious personnel have frequently been at the forefront of medical provision. Religious organisations were, moreover, often at the heart of the response to medical emergencies, and provided key healing environments, such as hospitals and pilgrimage sites.

This conference will explore the relationship between religion and medicine in the historic past, ranging over a long chronological framework and a wide geographical span. The conference’s focus will be primarily historical, and we welcome contributions which take an interdisciplinary approach to this topic.

Four main themes will provide the focus of the conference. The sub-themes are not prescriptive, but are suggested as potential subjects for consideration:

1. Healing the body and healing the soul
• Medical traditions: the non-natural environment and the ‘passions of the soul’.
• Religious traditions (for example, the Church Fathers, sermons and devotional literature).

2. The religious and medicine
• Medical knowledge and practice of religious personnel, including secular and regular clergy.
• Nurses and nursing.
• Medical practitioners, religious authorities and the regulation of medical activity and practice.

3. Religious responses
• Religious responses to epidemics, from leprosy to plague to pox and cholera.
• Medical missions in Europe and the wider world.
• Religion, humanitarianism and medical care.

4. Healing environments and religion
• Religious healing, miracles, pilgrimage.
• Institutional medical care (including hospitals, dispensaries and convalescent homes).

Proposals, consisting of a paper abstract (no more than 300 words) and a short biography (no more than 400 words), should be submitted to religionandmedicineconference@gmail.com by 30 October 2015. Proposals will be responded to by early December. For more information please visit the website, and follow on Twitter: @RelMedConf2016.

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

CALL FOR PAPERS: Sacred Spaces and Political Places: Fostering Regional Identities through Historical and Literary Medieval Pilgrimage I and II

The 51st International Congress on Medieval Studies

Kalamazoo, Michigan

May 12 – 15 2016

Among the many factors impelling medieval pilgrimage, these sessions seek to examine those elements which fostered regional identity. The dedication of pilgrims traveling varying distances to experience the divine at sacred destinations was simultaneously enhanced by patrons who promoted traffic to and maintained pilgrimage sites. Saints’ shrines, tombs, and holy relics reinforced cultural and social identities relevant to the geographical and religious characteristics of a given locale and they helped shape and strengthen the prevailing political landscapes.
These two panels call for papers which closely examine Muslim and/or Christian medieval texts, both literary and historical, which foster regional identity through their promotive character as they call attention to medieval sites of pilgrimage, relics, and/or the history of saints. By engaging in this dialogue through a cross-cultural lens, we not only aim to evaluate the common characteristics of shrine visitation and rituals in the Middle Ages but also their disparities in both Islamic and Christian literary and historical disciplines. We welcome papers which analyze several genres of medieval texts such as romances, chronicles, hagiographies, guidebooks, and travelogues to explore this topic. We urge papers to consider how textual accounts of pilgrimage and pilgrimage sites relate to practical experience, how the translation and distribution of relics affected centers of power in a region, or how legends associated with specific saints contribute to the understanding of a particular locale.
Please send in your abstract of no more than 300 words to Laura Clark (l_clark@baylor.edu) and Ali Alibhai (alibhai@fas.harvard.edu) by September 15th 2015. Panelists will be informed in early October 2015 regarding their acceptance in the panels.

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Formation ED 483 – “Visa pour la thèse”

“Cher.e.s doctorant.e.s de l’ED 483,

Nous vous proposons cette année encore de participer au séminaire de formation “Visa pour la thèse – le doctorat côté pratique(s)” qui se déroulera entre octobre et décembre 2015. Ce séminaire s’adresse à tous les doctorants de l’ED 483 et propose de revenir en 6 séances sur les différents aspects pratiques et réflexifs d’un parcours de thèse en sciences sociales, en bref sur tout ce que vous avez rêvé de savoir pour être un doctorant épanoui ! La participation à toutes les séances vous permet de valider 20 heures de formation auprès de l’école doctorale. Vous trouverez ci-joint un programme synthétique du séminaire, la version complète et définitive du programme sera très bientôt mis en ligne sur le site de l’Ecole doctorale.

Vous pouvez donc commencer à vous inscrire dès le 1er septembre prochain en nous écrivant à l’adresse suivante : doctorat.cote.pratiques@gmail.com. Le nombre de participants étant limité, les 35 premiers candidats seront informés de la validation de leur inscription, par retour de mail, à partir du 20 septembre.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire et vous souhaitons à toutes et à tous une excellente rentrée !

L’équipe du séminaire”

VISA POUR LA THESE_annonce_inscription

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Reconstituer une bibliothèque médiévale aujourd’hui : l’exemple de Saint-Bertin

Organisateur(s) IRHT:
Bougard François
Stutzmann Dominique
Turcan-Verkerk Anne-Marie
Autre(s) organisateur(s):
Ducroquet Françoise
L’école d’été « Reconstituer une bibliothèque médiévale aujourd’hui. L’exemple de Saint-Bertin » est organisée à Saint-Omer, du mardi 25 au samedi 29 août, par l’Equipex Biblissima, l’IRHT et la Bibliothèque d’Agglomération de Saint-Omer. Cette école d’été initiera les participants à l’histoire de la bibliothèque de Saint-Bertin.

Programme

Mardi 25 août 2015 – L’histoire des bibliothèques médiévales

9h-9h30 – Accueil
9h30-12h30 – Anne-Marie TURCAN-VERKERK, Les collections de livres du Ve au XVe s.
14h-16h – Dominique STUTZMANN, Le projet « Saint-Bertin, centre culturel du VIIe au XVIIIe siècle : constitution, conservation, diffusion, utilisation du savoir »
16h-17h30 – Séance de posters (chaque étudiant prépare un poster sur ses recherches présentes ou futures et le présente)
Mercredi 26 août 2015 – Les textes et leur histoire

9h-12h30 – Jean-Charles BÉDAGUE, L’abbaye Saint-Bertin et la collégiale Saint-Omer. Derrière les manuscrits : les lieux, les cadres et les hommes – Frédéric TIXIER, Du texte au décor : une histoire du scriptorium de l’abbaye de Saint-Bertin aux XIIe et XIIIe siècles
13h30-15h15 – Remy CORDONNIER, Dominique STUTZMANN, Décrire et identifier les textes
15h30-17h – Travaux pratiques : Cataloguer les manuscrits médiévaux
Jeudi 27 août 2015 – Les inventaires anciens

9h-12h30 – Angela COSSU, Dominique STUTZMANN, Les inventaires anciens : une source aux multiples visages. Les inventaires anciens de Saint-Bertin
13h30-17h – Travaux pratiques : Lire, comprendre et éditer des inventaires anciens
Vendredi 28 août 2015 – Reconstituer une collection ancienne avec les outils électroniques

9h-12h30 – Laura LEBARBEY, Reconstituer et étudier une collection ancienne au-delà de la pluralité des bases et des formats (EAD, TEI)
13h30-17h – Travaux pratiques : Décrire les manuscrits en TEI et lier les informations en ligne
Samedi 29 août 2015 – Les manuscrits diplomatiques

9h-12h30 – Sébastien BARRET, Comprendre les documents et manuscrits diplomatiques dans l’étude d’une bibliothèque
À l’issue de la formation sera délivré un certificat d’assiduité pour valoir ce que de droit (année académique 2015-2016) dans un parcours de Master recherche ou professionnel ou auprès d’une école doctorale

Hébergement et restauration

La formation, l’hébergement et la restauration sont entièrement gratuits pour les étudiants. Hébergement + petit-déjeuner à l’Hôtel proche de la bibliothèque, 5 nuits (arrivée le soir du lundi 24 août) – Restauration : déjeuner et repas du soir dans un restaurant à proximité de la bibliothèque et de l’Hôtel, du mardi au samedi midi. Le voyage ainsi que le repas du lundi soir sont à la charge des étudiants.

Modalités d’inscription et prérequis

Sélection sur dossier.

Nombre minimum de participants : 10 — Nombre maximum : 15

Niveau : peuvent présenter leur candidature tous les étudiants français ou étrangers, titulaires au moins d’un Master 2 à la rentrée 2015, ou pouvant justifier d’une expérience de recherche.

Bonne connaissance du latin exigée. Enseignement en français

Matériel demandé : un ordinateur portable

Engagement : chaque participant présentera ses recherches et leur contexte à l’aide d’un poster qu’il aura composé.

Date limite de candidature : le 9 juin 2015

Le formulaire d’inscription (ci-dessous) est à renvoyer par courrier électronique à f.ducroquet@bibliotheque-agglo-stomer.fr

Les participants seront avisés du résultat de la sélection pour le 15 juin 2015.

Organisateurs et intervenants

Les communications et les travaux pratiques se dérouleront à la Bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer située 40 rue Gambetta (Tél. : 03 21 38 35 08).

Bibliothèque d’agglomération de St-Omer (dir. Françoise Ducroquet) : www.bibliotheque-agglo-stomer.fr
Institut de recherche et d’histoire des textes (dir. François Bougard) : www.irht.cnrs.fr
Biblissima (dir. Anne-Marie Turcan-Verkerk) : www.biblissima-condorcet.fr
Sébastien BARRET (IRHT)
Jean-Charles BEDAGUE (Archives Nationales)
Angela COSSU (Université de Pise)
Rémy CORDONNIER (Bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer)
Laura LEBARBEY (École nationale des chartes)
Dominique STUTZMANN (IRHT)
Frédéric TIXIER (Université de Lorraine)

http://www.irht.cnrs.fr/fr/agenda/reconstituer-une-bibliotheque-medievale-aujourd-hui-l-exemple-de-saint-bertin

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Rencontre Ménestrel Islam / Lyon, 11 juin 2015

Chers collègues,

Nous sommes heureux de vous annoncer la tenue de la première journée
“Ménestrel Islam médiéval” le 11 juin prochain à Lyon.

Créé en 1997, le portail Ménestrel (http://www.menestrel.fr) vise à présenter de façon critique l’ensemble des ressources en ligne utiles pour les études médiévales, envisagées pour l’ensemble des régions de l’Ancien Monde, de l’Écosse au Japon, et dans toute la palette des sciences humaines abordant la période médiévale, de l’archéologie à la littérature ou la philosophie, en passant par la papyrologie ou l’histoire de l’alimentation, pour ne citer que quelques-uns des champs ouverts.

Depuis plusieurs années existe un ensemble de rubriques relatives à l’Islam médiéval, proposées et mises à jour par un réseau international de chercheurs spécialistes du monde islamique (http://www.menestrel.fr/spip.php?rubrique960&lang=). Cette journée, qui rassemblera pour la première fois ces divers contributeurs, sera aussi l’occasion de présenter l’actualité des ressources en ligne, et d’échanger plus largement sur la place du numérique dans les pratiques contemporaines de formation et de recherche sur l’Islam médiéval.

Cette journée est ouverte à toutes les personnes intéressées. Elle est organisée en prélude des rencontres annuelles de l’association DIWAN des doctorants en histoire de l’Islam médiéval.

N’hésitez pas à diffuser cette information auprès de toute personne intéressée, chercheur ou étudiant. Il est aussi possible de rejoindre ce réseau pour enrichir les rubriques existantes ou en créer de nouvelles.

Cordialement,
Eric Vallet et Dominique Valérian

Journée Ménestrel_programme

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

Appel à chercheurs de la BNF

Répondre à l’appel à chercheurs

1. Conditions à remplir

L’Appel à chercheurs est destiné à l’ensemble de la communauté académique et permet de rejoindre la BnF comme chercheur associé ou invité.

  • Les candidats chercheurs associés doivent répondre à un certain nombre de conditions particulières. Ils sont étudiants français et étrangers de moins de 35 ans, ayant un master recherche ou un doctorat, qu’ils soient en projet ou en cours, et inscrits dans un établissement français de recherche.
  • Les candidats chercheurs invités ne se voient pas imposer de conditions particulières. Le rattachement à un organisme universitaire et la recommandation d’un directeur de recherche ne sont pas nécessaires. Peuvent ainsi concourir, non seulement des chercheurs, mais aussi des artistes, journalistes, théoriciens, bibliographes, auteurs, producteurs, éditeurs, …

2. Poser sa candidature à l’appel à chercheurs

Les candidatures sont à adresser par courriel en deux étapes.

1ère étape : adresser votre dossier de candidature par courriel

Réunissez les éléments suivants :

  • Fiche de candidature complétée à télécharger ci-dessous :
Télécharger formulaire de candidature [fichier .rtf – 57Ko – 15/01/2015 – 1]
  • Curriculum vitae et publications du candidat ;
  • Publications du candidat ;
  • Présentation du sujet de recherche proposé (4 pages maximum)
  • Projet de valorisation envisagé (2 pages maximum) pour les candidats à une bourse de recherche (Fondation Louis Roederer, Mark Pigott, Prix de la BnF)

et adressez les en fichier attaché – uniquement aux formats Word, .rtf ou .pdf en mode texte – à l’adresse appelachercheurs ( arobase ) bnf ( point ) fr . L’objet du courriel devra indiquer : « Nom et prénom du candidat + candidature à l’Appel à chercheurs 2015-2016 ».

2ème étape : faire adresser les lettres de recommandation par courriel (facultatif)

En complément, vous pouvez faire adresser par les personnalités qui vous recommandent (2 au maximum) leur lettre de recommandation par courriel à l’adresse lettrechercheur ( arobase ) bnf ( point ) fr . L’objet du courriel devra indiquer : « Nom et prénom du candidat + lettre de soutien à l’appel à chercheur ».

AidePour toute information relative à la soumission de votre candidature, merci de contacter la Bibliothèque à l’adresse suivante : appelachercheur ( arobase ) bnf ( point ) fr

3. Sélection des candidatures

Les candidats sont sélectionnés lors d’une commission spécifique, émanation du Conseil scientifique de la Bibliothèque.

http://actions-recherche.bnf.fr/BnF/anirw3.nsf/IX02/P2015000002_repondre-a-l-appel-a-chercheurs

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts

International Medieval Congress 2016 Call for Papers

The twenty-third International Medieval Congress will take place in Leeds, from 4-7 July 2016.

The Online Proposal Form will be available from 31 May 2015.

Call for Papers/Sessions – International Medieval Congress 2016

The IMC seeks to provide an interdisciplinary forum for the discussion of all aspects of Medieval Studies. Paper and session proposals on any topic related to the European Middle Ages are welcome. However, every year, the IMC chooses a special thematic strand which – for 2016 – is ‘Food, Feast & Famine‘. The theme has been chosen for the crucial importance of both phenomena in social and intellectual discourse, both medieval and modern, as well as their impact on many aspects of the human experience.

Food is both a necessity and a marker of economic and social privilege. Who cooks food, who consumes it in the Middle Ages? How and what did people from different social levels or religious commitments eat? How did eating change? How were these issues contested and represented? What does food reveal about differing aspects of medieval society and culture?

The aim is to cover the entire spectrum of famine to feast through multi-disciplinary approaches. Study of the medieval economy raises issues about standards of living and nutritional health. Both archaeological as well as textual evidence have been used to explore crop yields, agricultural methods, transport problems, dearth, and famine. Geographical and social variations in diet are important for understanding medieval taste and the era’s definitions of sufficiency and luxury. Food is an expression of international relations and trade, as shown in the intercultural influences between Christian Europe and Islamic Spain, North Africa, the Eastern Mediterranean, and India.

Across medieval Europe the acquisition, preservation, and storage of food was a struggle for much of the population, but food consumption was also a means for a clerical and noble elite to display taste and ostentation. In popular culture, feasting is perceived as one of the major activities of the medieval elite. The religious significance of food and fasting in the Middle Ages was part of Christian, Muslim, and Jewish practice. Fasting and food had wide-ranging interconnections with piety and charity, and could involve renunciation of an exceptional intensity. Spiritual and physical nourishment and its absence can be explored in many disciplines from the theological, legal, and literary to the art historical and linguistic.

Areas of discussion could include:

Agricultural systems
Almsgiving – food as charity
Changing tastes
Cookbooks and cooking practice
Dearth and famine
Drink – wine, ale, and water
Environmental contexts
Feasting
Food and social class
Food in monastic and other religious communities
Food production
Food supply and population
Food supply and transport
Fresh and saltwater fish
Hunting
Medical ideas of food, digestion, and humoral pathology
Medieval haute cuisine
Religious and spiritual feasting and fasting
Spices and other edible luxury trade items
Standards of living
Symbolic/Figurative food
Trading food

The Special Thematic Strand ‘Food, Feast & Famine‘ will be co-ordinated by Paul Freedman (Department of History, Yale University).

http://www.leeds.ac.uk/ims/imc/imc2016_call.html

Ouidad Hamitri

Doctorante en Histoire Médiévale à l'Université Lyon 2 et membre du CIHAM, elle travaille sur la chirurgie en Al-Andalus (Xe-XVe s.)

More Posts