Séminaire « Poder, fisco y mercado: la ciudad y sus redes en la baja edad media » (Vitoria-Gasteiz, 22-23 mars 2012)

Appel à contribution, date limite 31 mai 2012

Poder, fisco y mercado: la ciudad y sus redes en la baja edad media

III. Seminario coordinado por las Universidades de Valladolid, Cantabria y País Vasco

Facultad de Letras de Vitoria-Gasteiz (22-23 mars 2012)

(Pour les doctorants du Ciham, adresser la candidature à Denis Menjot (Denis.Menjot@ish-lyon.cnrs.fr) qui la fera suivre aux organisateurs.

Las principales líneas temáticas que quieren abordarse en el seminario serían las siguientes:

  • Fuentes y tipologías documentales. Posibilidades de las fuentes archivísticas para el estudio de la ciudad y sus redes en la baja Edad Media: de los archivos municipales y provinciales a los generales (privilegios, libros de actas y ordenanzas, cuadernos de cuentas, pleitos y ejecutorias, etc.).
  • Oligarquías urbanas, redes familiares, clientelares y/o políticas, tanto a nivel local como supralocal (corte, patriciado, hermandades, oficios, cofradías, gremios y corporaciones de oficios, etc.).
  • Teoría del poder. Concepciones y formas de entender el gobierno y las vías y cauces por el que éste se justifica (obras y tratados sobre el gobierno, el Estado y la ciudad; la idea del “bien común”; definiciones, características y diferencias entre monarquía feudal y Estado Moderno; visiones del poder desde la teoría económica, filosófica o social, etc.).
  • Poder, sociedad e hidalguía: diferencias en el estatus jurídico y fiscal entre hidalgos y pecheros; definiciones, jerarquías y problemas de agrupación política y social; perspectivas de análisis, líneas de investigación, etc.
  • Fiscalidad regia, municipal y eclesiástica2: análisis de distintas realidad fiscales sobre una misma base de contribuyentes; elaboración y recuento de libros de contribuyentes y exentos; redes y compañías financieras; ordenanzas fiscales, política regia de juros y mercedes; modalidades de ingreso y gasto público, etc.
  • Redes económicas y comerciales. Instrumentos de préstamo y crédito, compañías mercantiles; movilidad y contacto de los sectores mercantiles en el ámbito urbano; el mercado y la ciudad y sus fuerzas/relaciones centrífugas y centrípetas, etc.

Dedicaremos un apartado específico al análisis de la fiscalidad eclesiástico dentro del apartado general que tiene que ver con las cuestiones de carácter hacendístico. Nuestro objetivo es el de tocar, si no todos, al menos sí buena parte de los subterfugios que conforman el complejo entramado de la fiscalidad desde su nivel más local al general.

Asimismo, la intención de la organización es la de, una vez realizado el seminario, publicar un libro como resultado de la actividad científica e investigadora llevada a cabo durante las sesiones del mismo, obra en la que cada uno de los ponentes contribuirá con la redacción de un capítulo. Dado que la financiación del seminario está de momento en trámites, no estamos en disposición de asegurarles –al menos de momento, el cómputo total de dietas que les serán rembolsadas como ponentes. A medida que la organización vaya cerrando los presupuestos se les harán llegar las instrucciones precisas a este respecto.

Con la esperanza de que las líneas temáticas que quieren abordarse en el seminario sean de su interés, les invito a que me confirmen su asistencia enviándome un título provisional antes de finalizado el lunes 12 de diciembre. Hemos reservado varias intervenciones para investigadores que, fuera de la invitación que ahora les curso, nos envíen sus propuestas investigadoras, por lo que, en un futuro no muy lejano, llegarán los anuncios pertinentes a sus respectivos centros.

Para cualquier duda o consulta, sepan que el que les escribe estas líneas está a su entera disposición, por lo que no duden en escribirme o llamarme por teléfono. Mi dirección de correo electrónico es imanol.vitores@ehu.es y, para aquellos que todavía no lo tengan, pueden llamarme a cualquier hora al siguiente número: 666 097 584.

Atentamente:

Imanol Vitores Casado.

Facultad de Letras,

Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea.

Organiza:

Proyecto de Investigación

“Poder, sociedad y fiscalidad en el entorno geográfico de la Cornisa Cantábrica en el tránsito del medievo a la modernidad”

(MICINN, HAR2011-27016-CO2-01)

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Italie méridionale et Méditerranée au haut Moyen Âge (Salerne, 27 février-2 mars 2012)

Appel à candidatures (date limite 15 décembre 2011 – reportée pour quelques jours encore)

Atelier doctoral : Italie méridionale et Méditerranée pendant le haut Moyen Âge (VIe-XIe siècle)

Salerne, Università di Fisciano (27 février-2 mars 2012)

L’École Française de Rome, en collaboration avec l’Università di Salerno, l’Istituto storico italiano per il medioevo et l’Institut Universitaire de France, organise un atelier doctoral en Histoire médiévale à Salerne, du 27 février au 2 mars 2012. L’Atelier, qui durera cinq jours, a pour objectif de présenter une base de travail sur des sujets concernant l’histoire de l’Italie méridionale et de son environnement méditerranéen du VIe au XIe siècle et de familiariser les participants avec des problèmes et des aspects souvent négligés à cause de leur caractère particulier, notamment par la présentation et la discussion de sources documentaires et archéologiques parfois mal connues. Dans cette optique est prévue la visite des archives de l’abbaye de Cava de’ Tirreni et des récentes fouilles archéologiques d’époque lombarde effectuées à Salerne (San Pietro in Corte).

Chaque journée comprendra d’une part des interventions à caractère général présentées par des enseignants, d’autre part la présentation par les participants de leurs recherches ; cette alternance devrait permettre d’approfondir les connaissances sur les divers sujets traités.

Le premier Atelier aura pour thème : Rapports culturels en Italie méridionale du VIe au XIe siècle ; ce sujet vise à mettre en lumière le rôle joué par le Midi italien comme terrain d’opposition, mais aussi de rencontre, en Méditerranée, entre civilisations latine, byzantine et musulmane ; ce thème conduira à une réflexion sur l’Italie méridionale vue comme canal de diffusion de courants culturels fondamentaux pour l’histoire de l’Europe et de l’Occident.

Les conférences seront données en français, en italien, en anglais et en espagnol.

L’Atelier comprendra deux sections :

1. Le matin, intervention d’un enseignant venant d’une université ou institution de recherche européenne ou extra-européenne.

2. L’après-midi, les jeunes chercheurs et chercheuses présenteront et discuteront leurs recherches en cours chacun pendant 30 à 40 minutes).

L’École française propose 12 bourses pour de jeunes chercheurs et chercheuses (doctorant-e-s et post-doctorant-e-s de la Communauté européenne et d’autres pays) ayant effectué ou effectuant un travail de recherche sur des thèmes et des problèmes concernant l’histoire de l’Italie méridionale et de la Méditerranée pendant le haut Moyen Âge (VIe-XIe siècle). Ces bourses couvrent les frais de séjour.

Les candidat-e-s devront envoyer par e-mail, avant le 15 décembre 2011, à l’adresse
secrma@efrome.it , un dossier constitué de :

  • une lettre de motivation ;

  • un bref curriculum vitae précisant les compétences linguistiques et, le cas échéant, une liste de publications ;

  • un résumé du projet (2 pages au max., env. 6000 signes) ;

  • une lettre de recommandation.

Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir, comme auditeurs, d’autres participants qui prendraient à leur charge les frais de séjour et prouveraient leur intérêt à suivre l’Atelier.

Les candidat-e-s seront choisi-e-s en considération de leur projet par le Comité scientifique. Ils seront prévenus de l’obtention de la bourse avant le 10 janvier 2012.

Ils devront ensuite fournir un texte d’environ 10 pages (30 000 signes) dans une des langues de conférence avant le 30 janvier 2012. Les projets seront commentés, avant la discussion générale, par un expert et par un-e autre doctorant-e. Les meilleures communications pourront être proposées à la publication dans la revue de l’École (Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge).

Version PDF

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Cours intensif « Medieval Manuscript Studies in the Digital Age » (Cambridge, 23–27 April 2012)

Bourse pour cours intensif, date limite 13 janvier 2012

Medieval Manuscript Studies in the Digital Age

Cambridge (23–27 April 2012)

The Institute of English Studies is pleased to offer again this course, funded jointly by COST and the AHRC, and run in collaboration with King’s College London, the Warburg Institute, and the University of Cambridge.

The course is an annual, intensive training programme on the analysis, description and editing of medieval manuscripts in the digital age to be held jointly in Cambridge and London.

It stresses the practical application of theoretical principles and gives participants both a solid theoretical foundation and also ‘hands-on’ experience in the cataloguing and editing of original medieval manuscripts in both print and digital formats.

One half of the course involve classes in the mornings and then visits to libraries in Cambridge and London in the afternoons. Students will have the opportunity to view original manuscripts and to gain practical experience in applying the morning’s themes to concrete examples. In the second half we will address the cataloguing and description of manuscripts in a digital format with particular emphasis on the standards developed by the Text Encoding Initiative (TEI). These sessions will also combine theoretical principles and practical experience and include workshops with supervised work on computers.

The course is under the direction of Professor Michelle Brown (IES), and is co-organised by Dr Peter Stokes (Cambridge), Dr Hanna Vorholt (Warburg), and Dr Elena Pierazzo (KCL); other instructors are listed here. Special lectures will be given by Professor Nicholas Pickwoad (Camberwell), Dr Tim Bolton (Sotheby’s), and Simon Tanner (KCL Digital Consultancy Services).

The course is open to all doctoral students registered at institutions in any of the thirty-six COST countries (as listed on the COST website), and it is aimed at those writing dissertations which relate directly to medieval manuscripts, particularly with respect to literature, art and history. Places are limited to a maximum of twenty students, and the group will be split for the library visits. Participants will be required to arrange their own accommodation and travel to London and Cambridge, but there will be no fee for the course itself. Some bursaries will be available for travel and accommodation, to be assigned based on even distribution of nationality and gender. Applications close on 13 January 2012.

Funding for this course is provided jointly by the AHRC’s Collaborative Training Scheme and by COST Action IS1005, ‘Medieval Europe – Medieval Cultures and Technological Resources’.

PROVISIONAL SCHEDULE

COURSE FLYER (PDF)

APPLICATION FORM Applications must reach the Institute of English Studies by no later than Friday 13 January 2012.

MMSDA Teaching Materials (password required)

For further details contact the organisers at mmsda@sas.ac.uk.

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Postes de doctorants et post-doctorants en histoire du droit médiéval (MSH, Nantes)

Appel à candidatures (pas de date limite)

Postes de doctorants et post-doctorants en histoire du droit médiéval

Maison des sciences de l’Homme Ange Guépin, Nantes

La Maison des sciences de l’Homme Ange Guépin à Nantes recrute des chercheurs doctorants et post-doctorants dans le cadre du projet “RELMIN : Le statut légal des minorités religieuses dans l’espace euro-méditerranéen (Ve-XVe siècles)”.

RELMIN est basé à la MSH Ange Guépin de Nantes et dirigé par John Tolan, professeur d’histoire à l’université de Nantes. Il est financé pour cinq ans (2010-2015) dans le cadre du programme « Idées » du 7e programme cadre du Conseil européen de la recherche .

Résumé du projet

La diversité religieuse en Europe s’enracine dans les pratiques des sociétés médiévales. Les dirigeants du moyen âge, chrétiens et musulmans, accordèrent un statut protégé et inférieur à certaines minorités religieuses. Le projet RELMIN rassemble, publie et étudie des textes légaux qui définissent le statut de minorités religieuses dans l’Europe pré-moderne. Le corpus de textes regroupe, entre autres, droit romain (en particulier les codes de Théodose et de Justinien), droit canon (acta de conseils ecclésiastiques, le Décret attribué à Gratien, les Décrétales), droit national ou royal (des codes “barbares” aux grandes compilations telles que les Siete Partidas d’Alphonse X), droit urbain (fueros en Espagne chrétienne et manuels de hisba en Andalus), responsa des rabbins, collections de fatwas. La base de données contient des textes en langues originales avec leur traduction en français et en anglais, ainsi qu’une bibliographie annotée. Notre ambition est de créer un outil de recherche essentiel pour tout historien du droit des minorités et des relations interconfessionnelles. Les candidats peuvent consulter la base de données pour en prendre connaissance : http://www.cn-telma.fr/relmin/index/

Nous organisons des journées d’études et colloques sur la diversité religieuse en Europe pré-moderne. Une série d’études comparées sur des aspects spécifiques des relations interconfessionnelles nous permettra de comparer des réponses à des situations similaires dans des sociétés diverses, de Cordoue au VIIe siècle à Cracovie au XVe. Le but est d’encourager la collaboration interdisciplinaire entre spécialistes de différentes langues venants de divers pays, de susciter de nouvelles recherches qui traversent les clivages disciplinaires traditionnels. Nous publierons plusieurs ouvrages : les actes des colloques, une anthologie de sources de la base de données et une monographie inédite sur le statut légal des minorités religieuses en Europe médiévale.

Qualifications

Le recrutement se fera à deux niveaux : doctorants et post-doctorants. Les candidats doctorants doivent être inscrits dans un programme de doctorat avec un sujet de thèse en rapport avec les thèmes du projet RELMIN. Les candidats post-doctorants doivent être titulaires d’un doctorat récent en histoire, droit, religion ou littérature, avec une spécialisation en rapport avec les thèmes de RELMIN. Chaque candidat doit avoir de bonnes compétences en langues médiévales et de l’expérience en édition de textes (en au moins une langue médiévale). Nous sommes ouverts aux candidats de toutes nationalités. Nous cherchons particulièrement des spécialistes des thèmes suivants :

  • Droit municipal des villes italiennes et ibériques
  • Les dhimmis dans la jurisprudence musulmane (en particulier, dans les fatwas d’Al-Andalus et du Maghreb)
  • Les communautés juives de l’Europe centrale et orientale

Puisque les langues de travail du projet sont le français et l’anglais, les chercheurs devront parler les deux couramment (ou au moins parler l’une des deux et comprendre l’autre à l’oral). Responsabilités du chercheur post-doctorant Les chercheurs feront partie d’une équipe basée à Nantes. Leurs responsabilités principales consisteront en l’alimentation de la base de données et la participation à des journées d’études.

Chaque chercheur sera responsable d’un champ thématique qui correspondra à ses connaissances particulières. Dans ce champ, ses responsabilités comprendront :

– La recherche bibliographique:

  • Identification des textes légaux médiévaux pour inclusion dans la base de données.
  • Recherches bibliographiques (articles et livres) dans le domaine et production de notices bibliographiques pour la base de données.

– Management de la base de données :

  • Rédaction et édition d’articles sur des textes.
  • Identification de spécialistes qui seront invités à contribuer à la base de données.

– Participation aux réunions d’équipes (y compris séminaires et journées d’études).

Conditions de travail

Chacun des chercheurs post-doctorants sera embauché pour une période allant d’un à trois mois (CDD non-renouvelable). La date de début de contrat sera négociée au moment de l’embauche : elle se situera entre le 1er février et le 1er novembre 2012. Chaque chercheur résidera à Nantes pendant la durée de son contrat et aura un bureau à la MSH.

Procédures de recrutement

Les candidats sont invités à envoyer un dossier de candidature comprenant une lettre de motivation, une liste indicatives des sources qu’il propose d’exploiter pour la base de données RELMIN, un curriculum vitae et les noms et adresses de trois professeurs et/ou chercheurs référents. Tout document doit être envoyé en format PDF à: relmin@univ-nantes.fr. Les dossiers seront examinés au fil de l’eau.

Contact et informations :

RELMIN

Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin

5, allée Jacques Berque

BP 12105

F-44021 Nantes cedex 1

France

relmin@univ-nantes.fr

www.relmin.eu

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

L’économie templière en Occident (Troyes, 24-26 octobre 2012)

Appel à contribution, date limite 2 février 2012

L’économie templière en Occident : patrimoines, commerce, finances

Troyes, 24-26 octobre 2012

 

Ce colloque tentera de dresser le bilan des recherches sur l’économie templière : fondements idéologiques et soutiens familiaux qui permirent son enracinement territorial ; géographie des implantations et structuration du temporel ; fonctionnement et diversification des activités des maisons templières ; entreprises de construction et conception des bâtiments économiques ; comparaison des modèles et programmes économiques avec le monachisme cistercien ; rôles et limites des privilèges commerciaux qui leur ont été accordés, notamment dans l’aire des foires de Champagne ; expertise financière et développement des techniques bancaires ; participation à l’essor de la navigation maritime et commande de navires.

Argumentaire

La question du rôle économique de l’ordre du Temple est le parent pauvre de l’historiographie de ce dernier quart de siècle.

Le système économique constitué par « les enfants chéris de saint Bernard » — l’expression est d’Alain Demurger — afin de soutenir les opérations militaires en Terre sainte, reposait sur un important réseau de commanderies et de propriétés foncières, tourné vers l’agriculture, la vigne et l’élevage. Le dépôt ou le crédit accordé à des personnes physiques et morales sont à l’origine de leurs activités financières et bancaires. Les exemptions de péages et de taxes facilitèrent l’intégration des frères noirs dans les circuits d’échanges occidentaux ; elles aidèrent aussi le développement d’activités économiques et commerciales qui assurèrent le versement annuel des responsions aux frères blancs combattants en Terre sainte ou dans la péninsule ibérique.

Ce colloque tentera de dresser le bilan des recherches sur l’économie templière : fondements idéologiques et soutiens familiaux qui permirent son enracinement territorial ; géographie des implantations et structuration du temporel ; fonctionnement et diversification des activités des maisons templières ; entreprises de construction et conception des bâtiments économiques ; comparaison des modèles et programmes économiques avec le monachisme cistercien ; rôles et limites des privilèges commerciaux qui leur ont été accordés, notamment dans l’aire des foires de Champagne ; expertise financière et développement des techniques bancaires ; participation à l’essor de la navigation maritime et commande de navires.

Colloque international organisé par le CERHIC (Centre d’Études et de Recherche en Histoire Culturelle) de l’Université de Reims Champagne-Ardenne et le Conseil général de l’Aube dans le cadre de l’exposition Templiers. Une histoire, notre trésor, présentée par les Archives départementales de l’Aube, en partenariat avec les Archives nationales, à l’Hôtel Dieu-le-Comte de Troyes du 15 juin au 31 octobre 2012.

Modalités pratiques :

Les propositions de communications (une demi-page) sont à adresser impérativement

avant le 02 février 2012 à :

Marie-Hélène Morell, Ingénieur d’Études, CERHIC, Bâtiment Recherche, UFR des Lettres et Sciences Humaines, 57, Rue Pierre Taittinger, 51096 Reims Cedex / Téléphone/Télécopie : 03.26.91.36.75 / Courriel. : mh.morell@univ-reims.fr

Durée des interventions : 30 minutes.

Déroulement du colloque :

  • Mercredi (après-midi) 24 octobre 2012 (antenne universitaire de Troyes),
  • Jeudi 25 octobre 2012 (Ancienne abbaye de Clairvaux, hostellerie des dames),
  • Vendredi 26 octobre 2012 (antenne universitaire de Troyes).

Comité d’organisation :

  • Archives départementales de l’Aube : Nicolas DOHRMANN, Arnaud BAUDIN, Claudie ODILLE
  • CERHIC : Marie-Hélène MORELL

Comité scientifique :

  • Michel BALARD, Président du comité scientifique, Professeur émérite d’Histoire médiévale à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Jean-Marie YANTE, Professeur d’Histoire médiévale à l’Université catholique de Louvain
  • Patrick DEMOUY, Professeur d’Histoire médiévale à l’Université de Reims Champagne-Ardenne
  • Damien CARRAZ, maître de conférences en Histoire médiévale à l’Université de Clermont-Ferrand
  • Nicolas DOHRMANN, archiviste-paléographe, conservateur du patrimoine, directeur des Archives départementales de l’Aube
  • Ghislain BRUNEL, archiviste-paléographe, conservateur en chef du patrimoine aux Archives nationales (Paris) et co-commissaire scientifique de l’exposition
  • Arnaud BAUDIN, adjoint au directeur des Archives départementales de l’Aube et co-commissaire scientifique de l’exposition.

Consolidated Medieval Studies Research Group « Space, Power and Culture » (Lleida, 26-29 juin 2012)

Appel à contribution, date limite 31 décembre 2011

International Medieval Meeting Lleida

Consolidated Medieval Studies Research Group « Space, Power and Culture »

Lleida (Catalogne), 26-29 juin 2012

Nos llega el aviso sobre el Congreso Internacional de Historia Medieval que se celebrará el próximo junio de 2012 en Lleida.

Muy apreciados/as,

El Grupo de Investigación Consolidado en Estudios Medievales “Espacio, Poder i Cultura” de la Universidad de Lleida, organiza la segunda edición del International Medieval Meeting Lleida, que se celebrará a la facultad de letras los próximos días 26, 27, 28 y 29 de junio.
Como en la edición anterior, durante estos cuatro días se llevarán a cabo, de manera simultánea, seis congresos diferentes centrados, cada uno de ellos, en las diferentes vertientes de estudio de la Edad Media (Historia, Historia del Arte, Arqueología, Filología y Literatura), con la participación de un centenar de especialistas de renombre internacional. La interdisciplinariedad e internacionalización del encuentro se verá multiplicada con las comunicaciones, las sesiones y pósters presentados por otros especialistas de manera voluntaria. A la vez, para enriquecer aún más el conjunto, se incluyen sesiones sobre la gestión de la investigación, actividades de centros e institutos de investigación , presentación de empresas y entidades dedicadas a la gestión y promoción del patrimonio histórico y otras actividades relacionadas con la Edad Media.
Cualquier persona interesada en los diferentes vertientes de la Historia Medieval puede participar! Tú mismo puedes presentar un paper o organizar una sesión , si fuera el caso, presentar tu grupo de investigación, tu libro o simplemente, venir a gozar de las conferencias y de las excursiones y actividades gratuitas que hemos preparado para estas noches de verano.

Como inscribirse??? Simplemente hace falta rellenar el formulario correspondiente en la Web:
www.internationalmedievalmeetinglleida.udl.cat

Para cualquier duda o propuesta pueden contactar con nosotros a
immlleida@historia.udl.cat
Dear colleague,

The Consolidated Medieval Research Group “Space, Power and Culture” of Lleida University is currently organising the second International Medieval Meeting Lleida, which will be held at Lleida’s Facultat de Lletres on 26, 27, 28 and 29 June, 2012.
Like the last IMMLleida, this event will feature six different conferences, each of them focusing on a different aspect of medieval studies (i.e. history, art history, archaeology, philology and literature); over a hundred scholars from across the world will participate in the different thematic strands of the conference. The interdisciplinarity and  internationality of this event is reflected in the range of its presentations, papers, meetings, sessions and poster presentations. Furthermore, there will be sessions about research management, as well as sessions introducing the activities of research institutions, presentations by companies dedicated to the management and promotion of heritage, and other activities related to the Middle Ages.

Anyone interested in any aspect of Medieval History is welcome to participate in the IMMLleida! We would like to encourage you to present a paper or organise a session or, if applicable, introduce your research group, your publications, or simply come along to enjoy the conference and take part in the excursions and the free cultural events we have organised for those summer nights.

To enrol, simply fill in the relevant form on our website:
www.internationalmedievalmeetinglleida.udl.cat

If you have any queries at all, please contact us at
immlleida@historia.udl.cat

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Journées d’études doctorales du Ciham (Lyon, mars-mai 2012)

Appel à contribution, date limite 1er mars 2012

Journées d’études doctorales du CIHAM

Lyon, 28 mars et 23 mai 2012

(dates à confirmer)

Ces journées se donnent pour objectif de créer un espace d’échange et de discussion entre les doctorants du CIHAM, en leur offrant la possibilité de présenter leurs recherches en cours. L’objectif de ces journées est à la fois de donner davantage de visibilité à leurs recherches, au sein du laboratoire comme auprès des autres doctorants, et surtout de créer un espace pluridisciplinaire, sortant des limites de leur spécialité respective, afin d’obtenir des points de vue extérieurs, venant aussi bien historiens que d’archéologues ou de littéraires, d’occidentalistes ou d’orientalistes.

Deux Journées d’études doctorales sont prévues :

  Mercredi 28 mars 2012, sur le thème « Espace(s) et territoire(s) ». Cette première journée aura pour objectif de réunir les doctorants autour de problématiques liés aux notions d’espace, de lieu et de territoire au Moyen âge, à la question de leur organisation, de leur administration et de leur perception.

–  Mercredi 23 mai 2012, sur le thème « Histoire, mémoire et récit ». Cette seconde journée devra aborder les thématiques liées au rapport entre histoire et littérature, et à l’histoire entendue comme discours et comme récit.

Les thématiques annoncées sont volontairement larges, afin de laisser une grande amplitude aux intervenants, et de pouvoir aborder des thématiques variées, utiles aussi bien aux Historiens qu’aux Archéologues et aux Littéraires.

Les présentations attendues devront porter sur les recherches menées dans le cadre du doctorat. Elles pourront consister en une présentation générale des thématiques de recherche, en une présentation des méthodes de traitement des sources ou bien en la présentation d’un point de recherche précis. Leur objectif n’est cependant pas tant de présenter à un public d’experts le résultat de «travaux finis», que de permettre à des participants venant de champs de recherches divers d’engager un dialogue autour de thématiques communes.

Chaque présentation durera 30 minutes, et sera suivie d’un commentaire et d’une discussion.

La participation est ouverte en priorité à tous les doctorants, jeunes docteurs et post-doctorants du CIHAM.

 

Contact : Jérémie Rabiot

 

 

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Rappel à propos des financements de l’Ecole doctorale ScSo 483

L’Ecole doctorale en Sciences Sociales (ED ScSo 483) offre notamment des financements individuels, visant à soutenir la mobilité scientifique des doctorants par la prise en charge des déplacements dans le cadre de manifestations scientifiques (conférence, congrès, etc.) – mais hors missions de recherche (bibliothèque ou archives).
Les demandes de type «mobilité scientifique» doivent faire l’objet d’une demande préalable au responsable du doctorat en histoire (Jean-Luc MAYAUD), et être assortie d’un ordre de mission de l’ED 483.

Vous trouverez d’autres détails sur le site de l’ED 483.

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

M.-T. Lorcin, Les recueils de proverbes français (1160-1490)

Marie-Thérèse Lorcin
Les recueils de proverbes français : 1160-1490– Sagesse des nations et langue de bois
Honoré Champion

Cette étude, où chaque proverbe cité est traduit, analyse une quinzaine de recueils en considérant chacun d’eux comme une oeuvre à part entière.
L’originalité d’une collection apparaît dans le choix des proverbes, dans leur ordre, et surtout dans les commentaires en latin ou en français qui les accompagnent. On peut distinguer trois principaux types de recueils. Certains sont de courtes listes que l’on traduit en latin dans les écoles. D’autres, les plus célèbres, tel Les proverbes au vilain, sont faits de strophes de vers terminées chacune par un proverbe, et le poète peut y exprimer sa façon de sentir et de penser.
Enfin il existe des listes de plusieurs centaines de proverbes, avec ou sans commentaires, grossies de proverbes nouveaux émanant de milieux urbains ou princiers. Dans l’ensemble, le cadre et les acteurs figurant dans les proverbes changent davantage que la vision du monde, où dominent la résignation devant le destin et la modestie des ambitions. Les recueils tardifs témoignent d’un intérêt nouveau pour le travail et les activités urbaines.
Les formules ironiques visant les femmes ou le clergé semblent passer de mode. Mais le vilain, qui pourtant joue le rôle de conservateur des proverbes, reste le stéréotype de la bassesse, comme dans d’autres genres littéraires.

 

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Le Jeu et la Parole au Moyen Âge (Madrid, octobre 2012)

Appel à contribution, date limite 31 mai 2012

Homo Ludens, Homo Loquens. Le Jeu et la Parole au Moyen Âge

Universidad Autónoma de Madrid 29-31 Octobre 2012

L´Université Autónoma de Madrid, en collaboration avec le Centre des Études Médiévales de l´Université de Picardie-Jules Verne, organise le Colloque International Homo ludens, homo loquens : Le jeu et la parole au Moyen Age, qui aura lieu le 29, 30 et 31 octobre 2012 à la Faculté de Filosofía y Letras de la UAM.

Comme Johan Huizinga l´avait déjà signalé dans son ouvrage Homo Ludens, que nous ne manquons pas d´évoquer dans le titre de notre colloque, le processus d´hominisation et d´évolution ne s´accomplit pas seulement à partir des aspects d´homo sapiens et d´homo faber : cette démarche de construction implique aussi celui d´homo ludens. L´homme en effet joue, mime, ritualise, imagine… des dynamiques qui sont en rapport avec la configuration du langage et de la culture.

Dans ce cadre, nous proposons une réflexion sur le jeu, un terme sémantiquement riche, dont la transcendance anthropologique ouvre de nombreuses et de suggestives possibilités de recherche. Une richesse d´autant plus évidente lorsque le jeu est en interaction avec la langue. Qu´y a-t-il, si ce n´est le rire, de plus propre à l´homme ?

Nous invitons à entreprendre un parcours balisé par les différents visages du jeu au Moyen Âge, une période vaste et complexe caractérisée par la consolidation progressive des langues et d´une partie substantielle du tissu culturel européen.

Nous essaierons d´y reconnaître la présence du jeu et son rôle, tenant compte des différentes acceptions du terme qui renvoient au domaine du ludique, l´improductif et le gratuit, mais aussi de l´échange fondé sur la connaissance et le respect d´une série de règles, voire même l´institution de celles-ci

Le mot jeu désigne d´ailleurs, en français ainsi qu´en anglais ou en allemand, la « représentation » théâtrale, celle-ci développée dans un espace et un temps rituels où la parole interagit avec d´autres systèmes d´expression.

Des lignes de recherche possibles, qui n´excluent pas pour autant d´autres voies d´approche, seraient :

  • Le jeu et la parole :

  • Jeu discursif et construction littéraire

  • La portée ludique de l´écriture : le sérieux et le comique.

  • Jeux intertextuels : reprises et parodies.

  • Le jeu et la construction des langues.

  • Émergences, traductions et translations.

+Le Jeu dramatique et le rite

  • Le théâtre au Moyen Âge.

  • Performance et discours.

  • Jeu social et cérémonie.

  • Vie ritualisée et ritualisation de la vie.

+Le jeu et les interactions avec d´autres systèmes d´expression :

  • La portée iconique de la langue : calligrammes, lettrines, jeux visuels.

  • L´image plastique, la musique.

  • La représentation du jeu lui-même :

  • Le Jeu comme motif littéraire et artistique.

  • Jeu, liberté… Fortune.

Notre but est de réunir des spécialistes des différentes branches des sciences humaines : la littérature, la linguistique, l´histoire, l´anthropologie… des lettres et de la culture française et francophone, ainsi qu´ hispanique, germanique, anglaise, portugaise… Cette richesse linguistique et interdisciplinaire rendra sans doute possible l´interaction de perspectives et de méthodologies diverses et multiples, susceptibles d´intégrer des initiatives précédentes et d´articuler de nouvelles voies d´approche. Notre démarche pourrait également se voir enrichie par un regard transversal tout au long du temps, de l´espace, de la langue et la culture, visant à identifier dans le temps présent des échos de certaines des dynamiques linguistiques et culturelles que nous reconnaissons présentes au Moyen Âge.

-Nous envisageons deux modalités de participation:

1.-Communications individuelles : la présentation des travaux ne dépassera pas les 20, et elle sera suivie d’une discussion de 10 minutes.

2.- Séances thématiques, réunissant 3 ou 4 intervenants qui proposeraient une ligne commune de recherche. La durée totale de la séance serait de 45 minutes, suivies d´un débat mené par un modérateur.

-Les propositions sous format électronique, accompagnées des noms, des coordonnées universitaires et électroniques des auteurs, sont à envoyer à homoludens@uam.es ou à pilar.suarez@uam.es avant le 31 mai 2012. Les auteurs sont invités à préciser s´ils souhaitent présenter leur travail sous forme de communication ou de séance thématique.

  • Toutes les propositions seront soumises au Comité Scientifique.

  • Les résumés des communications acceptées seront diffusés lors du colloque.

  • Les langues officielles sont le français et l´espagnol.

  • Les travaux présentés feront l´objet d´une publications en Cd-rom. Nous avons prévu une possible édition postérieure en papier menée à bien sous la supervision du Comité Scientifique.

Frais d´inscription :

  • Inscription générale : 80€

  • Assistants sans communication : 40€

  • Étudiants, retraités (assistants sans droit aux actes) : inscription gratuite.

Responsable :

María-Pilar Suárez// Danielle Buschinger

Url de référence :

http://homoludensloquens.blogspot.com/

Adresse : María-Pilar Suárez Departamento de Filología Francesa Facultad de Filosofía y Letras Campus de Cantoblanco 28049 MADRID ESPAÑA

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Littérature, historiographie et pensée de l’histoire au Moyen Âge (Lyon, 16 décembre 2011)

Vendredi 16 décembre 2011, ENS, Lyon.

Littérature, historiographie et pensée de l’histoire au Moyen Âge.

Journée d’étude Imag’His, organisée par Marion Bonansea.

ENS, site Descarte,

10h30-12h30 : salle F113

14h-16h : salle F103

Programme (pdf)


Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Jeunes chercheurs en Histoire, Archéologie et Littérature du Moyen âge du Ciham-UMR 5648