Recrutement d’un chercheur contractuel (Casa de Velázquez, Madrid)

Appel à candidatures, date limite 1er juin 2012

Recrutement d’un chercheur contractuel

Casa de Velázquez (Madrid)

 

 

La Casa de Velázquez recrute un docteur dans le cadre du programme ANR-DFG EPISTOLA : « La lettre en péninsule Ibérique et dans l’Occident latin. Héritages et transformations d’un genre littéraire (IVe-XIe siècle) ». Le contrat débutera le 1er septembre 2012 pour une durée de douze mois, renouvelable jusqu’à vingt-sept mois (au total).

Les candidats doivent s’engager à résider à Madrid. Le montant annuel brut de rémunération est fixé à 26 000 €.

Profil : Les candidats doivent avoir soutenu récemment une thèse d’histoire ou de littérature médiévale. La préférence sera donnée à un spécialiste de la période étudiée et qui aura démontré une bonne maîtrise du latin médiéval. Une bonne connaissance du français et au moins d’une autre langue internationale (allemand, espagnol ou anglais) est requise (oral et écrit). La candidature n’est soumise à aucune condition de nationalité.

Activités : Les missions qui seront assignées à la personne recrutée sont les suivantes.

1) Élaborer sur le site internet de la Casa de Velázquez, en liaison avec le service informatique de l’établissement, un espace en ligne assurant la communication du groupe en son sein et vers la communauté scientifique.

2) Piloter l’élaboration par un prestataire de service et la mise en fonctionnement de la base de données collective ; former à son usage les chercheurs rattachés à la Casa de Velázquez et assurer le suivi des saisies.

3) Participer à la préparation des missions des chercheurs rattachés à la Casa de Velázquez et gérer les demandes de numérisation de documents, qui seront adressées à des centres d’archives et à des bibliothèques dans ces deux pays.

4) Participer à la collecte des données, à leur saisie informatique et à leur étude. Un corpus de sources épistolaires lui sera assigné en fonction des compétences qu’il aura acquises à l’occasion de la préparation de sa thèse de doctorat.

5) Participer à la préparation des réunions scientifiques qui se tiendront en Espagne et à l’édition des actes de colloques.

Procédure : Les candidats sont invités à envoyer en version électronique une lettre de motivation, un Curriculum vitae détaillé, un exemplaire de leur thèse et de leurs éventuelles publications à Madame Christelle Pellier, responsable des ressources humaines : christelle.pellier@cvz.es . La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 1er juin 2012.

Contact et informations : http:// www. casadevelazquez.org

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Trois bourses de recherches (Université d’Exeter, R.-U.)

Appel à candidature, (pas de date limite)

Trois bourses de recherches dans la cadre du projet Sailing into Modernity

Centre for Maritime Historical Studies, University of Exeter (Royaume-Uni)

 

ERC (European Research Council) Project Sailing into Modernity, comparative study of the contractual conditions and economic treatment of sailors active in the Mediterranean during the long seventeenth century (1570-1700).

The three Fellows (at post-doc level) will each work on France, England or the Netherlands, and each of the positions requires the same scientific and human skills, but different linguistic ones.

Plus d’informations sur le projet Sailing into Modernity

Contact : m.fusaro@exeter.ac.uk

Maria Fusaro
The Centre for Maritime Historical Studies
College of Humanities
Amory Building
Rennes Drive
Exeter
EX4 4RJ

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Lyon de l’empire au royaume, 843-fin du XVIe siècle (Lyon, 27 septembre 2012)

Appel à contribution, date limite 30 avril 2012

Lyon de l’empire au royaume, 843-fin du XVIe siécle

Université Lyon 2 Lumière, CIHAM-UMR 5648, Lyon (27 septembre 2012)

 

Résumé

Le colloque veut éclairer les diverses manières dont Lyon, ville et archevêché d’empire depuis 843, a été d’abord annexée par le capétien Philippe le Bel (avril 1312), avant de s’intégrer progressivement au royaume de France durant les trois siècles suivants.

Annonce

Argumentaire

Il y a sept cents ans, en avril 1312 à l’occasion du traité entre Philippe le Bel et l’archevêque par lequel ce dernier renonçait au profit du roi capétien à sa juridiction séculière sur la ville de Lyon, cette dernière cessait de fait d’être un archevêché d’empire pour intégrer la construction territoriale capétienne.

L’anniversaire de cet événement fournit l’occasion de reconsidérer les conditions qui l’ont rendu possible et, à moins d’admettre à la façon des historiens « nationaux » du XIXe et début du XXe siècle que cette intégration territoriale apparemment dénuée de toute violence allait de soi et de se contenter, ce qui fait déjà beaucoup, d’en explorer les modalités, pousse à reprendre l’enquête selon plusieurs directions, en appréhendant ces faits apparemment circonscrits selon une chronologie plus ample.

Seul un regard anachronique permet en effet d’oublier d’où provient le statut politique de Lyon antérieur aux événements de 1312, et de faire comme si les empereurs et les princes possessionnés en zone impériale avaient considéré avec indifférence l’incorporation de cet archevêché à l’ancienne Francie occidentale. De nombreux éléments indiquent qu’il n’en fut rien, c’est l’un des thèmes majeurs qui s’offre à la recherche. La focalisation de l’historiographie française sur les luttes internes à la ville du XIIIe siècle, et sur la capacité de la royauté capétienne à en jouer pour faire avancer ses intérêts, en miroir le relatif désintérêt de l’historiographie allemande pour l’ancien royaume de Bourgogne passé le haut Moyen Âge, ont masqué l’enjeu de taille que constituaient dans la durée les évolutions territoriales sur la frange orientale du royaume capétien. En d’autres termes, Lyon est-elle tombée dans l’escarcelle de Philippe le Bel par un concours de circonstances habilement exploité ou cette mainmise obéit-elle à une logique de construction étatique de plus grande ampleur, qu’il conviendrait de scruter avant l’événement et dont on pourrait suivre la continuation ensuite ? Sans tomber dans les vues téléologiques qui ont autrefois prévalu chez les historiens français, rien n’interdit de reprendre à nouveaux frais cette question, en profitant entre autres de l’exploitation de sources jusqu’ici mal prises en compte, et de tenter de l’encadrer, sur l’arrière-plan des frontières issues de la partition carolingienne de 843, dans la séquence au moins bi-séculaire (XIIe-XIIIe siècles) d’intégration – dans un premier temps par « récupération » à l’ouest, dans un second temps par accroissement pur et simple à l’est – de territoires nouveaux par les souverains capétiens. L’un des fronts de cette avancée sinon systématique, du moins patiemment poursuivie vers l’est, pourrait se manifester, Lyon en serait alors l’une des expressions, par des entreprises menées en direction de villes épiscopales et de communautés ecclésiastiques faisant appel à la tutelle capétienne.

De cette reconsidération de l’événement, naissent trois thèmes constituant autant d’élargissements chronologiques, que veut indiquer le titre du colloque.

  1. Le premier élargissement, en amont, invite à évoquer la première grandeur de Lyon depuis l’époque carolingienne, de part en part impériale justement, cela jusqu’au XIIIe siècle en fait, si l’on considère le double choix de Lyon par les papes, en tant que capitale conciliaire de la Chrétienté, comme de derniers avatars spectaculaires de leur conflit avec les empereurs. Une attention plus particulière peut être ici portée aux questions territoriales et de frontières, à la fois du point de vue des statuts successifs de Lyon dans l’Europe postcarolingienne et de son éventuel prestige comme cité épiscopale – qu’on songe au titre de siège primatial des Gaules que lui confère alors Grégoire VII.
    Le XIIIe siècle apparaît central  à tous égards dans le cadre du passage du statut de ville impériale à celui de ville « française » et mérite un examen aigu: des signes tangibles d’intérêt pour Lyon se manifestent dans les sources capétiennes, des hommes du roi s’installent nombreux dans et autour de la ville, elle devient un point de convergence et de passage d’itinéraires papaux, princiers et royaux, en particulier en tant qu’accès à la vallée rhodanienne, elle-même noyautée territorialement par les Capétiens, la Provence de Charles d’Anjou s’imposant ici à l’esprit. La signification des conciles oecuméniques de 1245 et 1270, qu’on a référée à l’antique conflit du Sacerdotium et du Regnum, puis celle du concile de Vienne en 1311, méritent aussi d’être interrogées du point de vue des appuis « guelfes » qu’ils offrent au roi dans ses visées idéologiques et ses pratiques expansionnistes.
  2. Le second élargissement chronologique, en aval, veut revenir sur le non-événement historiographique que semble constituer l’intégration de Lyon au royaume, en cherchant à connaître, au-delà du caractère apparemment lisse de ce transfert – qui demeure à vérifier –, les manières dont cette ville est devenue royale, quasiment l’une des « bonnes villes » du royaume de France, dans les temps de paix comme à ceux du royaume de Bourges et de la guerre de cent ans. D’une cité que les agents de Philippe le Bel jugent – d’un point de vue partial évidemment – peu peuplée et peu rentable fiscalement au début du XIVe siècle, la ville du confluent Saône-Rhône semble acquérir au cours de ces deux siècles une importance économique et commerciale qui en fait l’un des maillons forts du réseau urbain français à la fin du Moyen Âge. On attend de ce réexamen du destin lyonnais aux XIVe-XVe siècles des aperçus sur ces transformations, notamment à travers l’évocation du rôle pluriséculaire du fleuve Rhône comme frontière et lieu de passage.

Modalités de candidature

Merci d’envoyer un résumé (une page), à Alexis Charansonnet (alexis.charansonnet@univ-lyon2.fr) ou à Jean-Louis Gaulin (Jean-louis.Gaulin@univ-lyon2.fr)

La date limite pour faire parvenir ces résumés est le 30 avril 2012.

Modalités :les intervenants seront pris en charge partiellement (voyage, hébergement)

Comité scientifique :

Elisabeth Lalou ; Dominique Barthélémy ; Jacques Chiffoleau


Mots-clés
  • Lyon, archevêque, empire, Capétiens, pape, relations diplomatiques, Rhône
Lieu
  • Lyon (69007) (18 quai Claude Bernard (Université Lyon 2))
Date limite
  • jeudi 27 septembre 2012
Contact
  • Alexis Charansonnet
    courriel :alexis [point] charansonnet (at) univ-lyon2 [point] fr

    Université Lumière Lyon 2 – CIHAM – 18 quai Claude Bernard – 69365 – Lyon Cedex 07
  • Jean-Louis Gaulin
    courriel :Jean-louis [point] Gaulin (at) univ-lyon2 [point] fr

    Université Lumière Lyon 2 – CIHAM – 18 quai Claude Bernard – 69365 – Lyon Cedex 07
Url de référence
Source de l’information
  • Alexis Charansonnet
    courriel : alexis [point] charansonnet (at) univ-lyon2 [point] fr

Pour citer cette annonce

« Lyon de l’empire au royaume, 843-fin du XVIe siècle », Appel à contribution, Calenda, publié le mercredi 15 février 2012, http://calenda.revues.org/nouvelle22711.html

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Journée d’études doctorales du CIHAM – UMR 5648 (28 mars, Lyon)

Journée d’études doctorales du CIHAM-UMR 5648

« Espace(s) et territoire(s) en histoire et archéologie médiévales« .

Mercredi 28 mars, de 10h à 17h

ENS-Lsh, Lyon (salle F005)

 

Programme de la Journée (ou version pdf):

10h – Leslie Walter : Les châteaux du Revermont (Ain/Jura). Sources écrites et archéologiques
11h – Solenne Billard : Recherches sur la mobilité spatiale dans un massif alpin (Belledonne 1250-1450)
14h – Najla Touati : Mines et peuplement en Ifrīqiya du VIIIe au XVe siècle. Approche méthodologique
15h – Léonard Courbon : La cour et les villes. Les séjours du roi Jean II de Castille à Burgos
16h – Sarah Lazaro : Quelle emprise de l’Eglise romaine en Provence et Languedoc (XIe-XIIIe s.) ?

Contact : jeremie.rabiot@hotmail.fr

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

XVe Rencontres de l’association Dîwân (Madrid, 4-6 juin 2012)

Appel à contribution, date limite 23 mars 2012

XVe Rencontres de l’association Dîwân des doctorants en histoire des mondes musulmans médiévaux

Casa de Velázquez, Madrid (4-6 juin 2012)

 

Pour candidater :

Appel à contribution

Fiche de renseignements (à renvoyer impérativement avant la date limite du 23 mars)

Informations sur le site Dîwân.info

Contact : alicekadri@hotmail.fr  ou bill.alex@hotmail.fr

 

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Demande de co-financement auprès de l’ED 3LA

Chers collègues,

Vous trouverez ci-dessous le formulaire (téléchargeable) de demande de co-financement à adresser à l’École Doctorale 484 3LA (Arts,Lettres,Langues étrangères et Linguistique) à laquelle certains d’entre sont rattachés.

 

Demande de co-financement ED 3LA

Pour rappel, voici les conditions d’élection aux aides financières de l’ED 484.

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Colloque « Être esclave. Dynamiques sociales, identités, acculturation, XIIIe-XVIe s. » (Barcelone, 9-10 février 2012)

Être esclave. Dynamiques sociales, identités, acculturation (XIIIe-XVIe siècle)

Colloque international  coorganisé par l’Institució Milà i Fontanals (CSIC, Barcelona), l’École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid) et le projet européen EURESCL (7e PCRD, Sciences socio-économiques et humaines)

Institució Milà i Fontanals, Barcelone (9-10 février 2012)

 

Programme en français sur le site de la Casa de Velázquez.

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Bourse d’aide à la mobilité, congrès annuel de la SHMESP (Tours, 31 mai-3 juin 2012)

Appel à candidature, date limite 15 février 2012

Bourse d’aide à la mobilité, congrès annuel de la SHMESP (Tours, 31 mai-3 juin 2012)

Comme chaque année, la SHMESP propose aux doctorants qui souhaiteraient participer au congrès de Tours (31 mai – 3 juin 2012) une bourse d’un montant de 150 euros. Le nombre de bourses est limité.
Les demandes (lettre de candidature + CV) doivent parvenir à cette adresse (shmesp@free.fr) avant le 15 février 2012.

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Bourse d’aide à la mobilité (Institut français d’histoire en Allemagne)

Appel à candidature, date limite 1er février 2012

Bourse d’aide à la mobilité (doctorants en histoire)
Institut français d’histoire en Allemagne (IFHA)

Au 1er septembre 2012, un poste de boursier d’aide à la recherche sera vacant à l’Institut français d’histoire en Allemagne (Francfort-sur-le-Main, Allemagne).
Peuvent faire acte de candidature des doctorants en histoire ancienne, médiévale, moderne et contemporaine ayant engagé une recherche qui concerne l’histoire ou l’historiographie allemande.

La sélection se fera sur examen des projets de recherche. Le dossier de candidature, composé de deux documents, est disponible en ligne sur le site de l’IFHA (www.ifha.fr) à l’adresse suivante.

Date limite de dépôt des candidatures : 1er février 2012  (voie postale uniquement)

Contact:

Institut français d’histoire en Allemagne (IFHA)
Senckenberganlage 31. Hauspostfach 141
D – 60 325 Frankfurt am Main
tel : +49 – (0)69/798 31 900
Fax : +49 – (0)69/798 31 910

 

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Atelier valorisation de la thèse (Paris, 19 janvier 2012)

Atelier Valorisation de la thèse :
« Le doctorat professionnel, une première en France »
Paris, Sorbonne (19 janvier 2012)
DOMINIQUE DESJEUX.

Professeur d’anthropologie sociale et culturelle ; Fondateur et directeur du doctorat professionnel en sciences sociales à l’université Paris-Descartes. Cet atelier est organisé, au sein de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en collaboration avec la Direction Partenariat Entreprise Insertion Professionnelle et avec le soutien du Collège des Écoles doctorales et de l’École doctorale de droit comparé.
JEUDI 19 JANVIER 2012
En Sorbonne à 18h en salle Picard
17 rue de la Sorbonne 75005. Escalier C, 3e étage, couloir de droite
(salle en face de l’ascenseur).
Entrée libre. Cocktail prévu.

Nous joindre : contact@humanitudes.fr

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Concours des thèses 2012 du CTHS

Appel à candidatures, date limite 1er mars 2012

Concours des thèses 2012

Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS)

Le Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS) lance en 2012 la quatrième édition du concours de thèses. Celui-ci est ouvert aux jeunes docteurs ayant soutenu une thèse d’histoire (y compris d’histoire des sciences et des techniques) rédigée en français entre le 31 octobre 2010 et le 31 décembre 2011. Les inscriptions pour la session 2012 seront enregistrées jusqu’au 1er mars 2012. À l’issue de ce concours, les thèses sélectionnées seront publiées dans la collection CTHS-Histoire.

Pour plus d’info.

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Bourses doctorales à l’European University Institute (Florence)

Appel à candidatures, date limite 31 janvier 2012

Bourses doctorales à l’European University Institute (Florence)

Le département d’Histoire et Civilisation de l’European University Institute de Florence (Italie) étudie l’histoire de l’Europe de la Renaissance à nos jours, tout en admettant que l’idée – ou les idées – d’Europe demeurent contestées, de même que la question de ses frontières à travers le temps. Le département se consacre notamment à l’étude de l’histoire européenne dans une perspective globale en promouvant sa mise en relation avec d’autres régions et cultures du monde. Il se veut un lieu de rencontre entre des approches historiographiques et méthodologiques diverses et encourage vivement le multilinguisme tout en favorisant l’anglais pour le déroulement de ses activités. Toutes les informations pour savoir comment candidater sur www.eui.eu/GrantInfo.

Date limite des candidatures : 31 janvier 2011.

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Séminaire « Poder, fisco y mercado: la ciudad y sus redes en la baja edad media » (Vitoria-Gasteiz, 22-23 mars 2012)

Appel à contribution, date limite 31 mai 2012

Poder, fisco y mercado: la ciudad y sus redes en la baja edad media

III. Seminario coordinado por las Universidades de Valladolid, Cantabria y País Vasco

Facultad de Letras de Vitoria-Gasteiz (22-23 mars 2012)

(Pour les doctorants du Ciham, adresser la candidature à Denis Menjot (Denis.Menjot@ish-lyon.cnrs.fr) qui la fera suivre aux organisateurs.

Las principales líneas temáticas que quieren abordarse en el seminario serían las siguientes:

  • Fuentes y tipologías documentales. Posibilidades de las fuentes archivísticas para el estudio de la ciudad y sus redes en la baja Edad Media: de los archivos municipales y provinciales a los generales (privilegios, libros de actas y ordenanzas, cuadernos de cuentas, pleitos y ejecutorias, etc.).
  • Oligarquías urbanas, redes familiares, clientelares y/o políticas, tanto a nivel local como supralocal (corte, patriciado, hermandades, oficios, cofradías, gremios y corporaciones de oficios, etc.).
  • Teoría del poder. Concepciones y formas de entender el gobierno y las vías y cauces por el que éste se justifica (obras y tratados sobre el gobierno, el Estado y la ciudad; la idea del “bien común”; definiciones, características y diferencias entre monarquía feudal y Estado Moderno; visiones del poder desde la teoría económica, filosófica o social, etc.).
  • Poder, sociedad e hidalguía: diferencias en el estatus jurídico y fiscal entre hidalgos y pecheros; definiciones, jerarquías y problemas de agrupación política y social; perspectivas de análisis, líneas de investigación, etc.
  • Fiscalidad regia, municipal y eclesiástica2: análisis de distintas realidad fiscales sobre una misma base de contribuyentes; elaboración y recuento de libros de contribuyentes y exentos; redes y compañías financieras; ordenanzas fiscales, política regia de juros y mercedes; modalidades de ingreso y gasto público, etc.
  • Redes económicas y comerciales. Instrumentos de préstamo y crédito, compañías mercantiles; movilidad y contacto de los sectores mercantiles en el ámbito urbano; el mercado y la ciudad y sus fuerzas/relaciones centrífugas y centrípetas, etc.

Dedicaremos un apartado específico al análisis de la fiscalidad eclesiástico dentro del apartado general que tiene que ver con las cuestiones de carácter hacendístico. Nuestro objetivo es el de tocar, si no todos, al menos sí buena parte de los subterfugios que conforman el complejo entramado de la fiscalidad desde su nivel más local al general.

Asimismo, la intención de la organización es la de, una vez realizado el seminario, publicar un libro como resultado de la actividad científica e investigadora llevada a cabo durante las sesiones del mismo, obra en la que cada uno de los ponentes contribuirá con la redacción de un capítulo. Dado que la financiación del seminario está de momento en trámites, no estamos en disposición de asegurarles –al menos de momento, el cómputo total de dietas que les serán rembolsadas como ponentes. A medida que la organización vaya cerrando los presupuestos se les harán llegar las instrucciones precisas a este respecto.

Con la esperanza de que las líneas temáticas que quieren abordarse en el seminario sean de su interés, les invito a que me confirmen su asistencia enviándome un título provisional antes de finalizado el lunes 12 de diciembre. Hemos reservado varias intervenciones para investigadores que, fuera de la invitación que ahora les curso, nos envíen sus propuestas investigadoras, por lo que, en un futuro no muy lejano, llegarán los anuncios pertinentes a sus respectivos centros.

Para cualquier duda o consulta, sepan que el que les escribe estas líneas está a su entera disposición, por lo que no duden en escribirme o llamarme por teléfono. Mi dirección de correo electrónico es imanol.vitores@ehu.es y, para aquellos que todavía no lo tengan, pueden llamarme a cualquier hora al siguiente número: 666 097 584.

Atentamente:

Imanol Vitores Casado.

Facultad de Letras,

Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea.

Organiza:

Proyecto de Investigación

“Poder, sociedad y fiscalidad en el entorno geográfico de la Cornisa Cantábrica en el tránsito del medievo a la modernidad”

(MICINN, HAR2011-27016-CO2-01)

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Italie méridionale et Méditerranée au haut Moyen Âge (Salerne, 27 février-2 mars 2012)

Appel à candidatures (date limite 15 décembre 2011 – reportée pour quelques jours encore)

Atelier doctoral : Italie méridionale et Méditerranée pendant le haut Moyen Âge (VIe-XIe siècle)

Salerne, Università di Fisciano (27 février-2 mars 2012)

L’École Française de Rome, en collaboration avec l’Università di Salerno, l’Istituto storico italiano per il medioevo et l’Institut Universitaire de France, organise un atelier doctoral en Histoire médiévale à Salerne, du 27 février au 2 mars 2012. L’Atelier, qui durera cinq jours, a pour objectif de présenter une base de travail sur des sujets concernant l’histoire de l’Italie méridionale et de son environnement méditerranéen du VIe au XIe siècle et de familiariser les participants avec des problèmes et des aspects souvent négligés à cause de leur caractère particulier, notamment par la présentation et la discussion de sources documentaires et archéologiques parfois mal connues. Dans cette optique est prévue la visite des archives de l’abbaye de Cava de’ Tirreni et des récentes fouilles archéologiques d’époque lombarde effectuées à Salerne (San Pietro in Corte).

Chaque journée comprendra d’une part des interventions à caractère général présentées par des enseignants, d’autre part la présentation par les participants de leurs recherches ; cette alternance devrait permettre d’approfondir les connaissances sur les divers sujets traités.

Le premier Atelier aura pour thème : Rapports culturels en Italie méridionale du VIe au XIe siècle ; ce sujet vise à mettre en lumière le rôle joué par le Midi italien comme terrain d’opposition, mais aussi de rencontre, en Méditerranée, entre civilisations latine, byzantine et musulmane ; ce thème conduira à une réflexion sur l’Italie méridionale vue comme canal de diffusion de courants culturels fondamentaux pour l’histoire de l’Europe et de l’Occident.

Les conférences seront données en français, en italien, en anglais et en espagnol.

L’Atelier comprendra deux sections :

1. Le matin, intervention d’un enseignant venant d’une université ou institution de recherche européenne ou extra-européenne.

2. L’après-midi, les jeunes chercheurs et chercheuses présenteront et discuteront leurs recherches en cours chacun pendant 30 à 40 minutes).

L’École française propose 12 bourses pour de jeunes chercheurs et chercheuses (doctorant-e-s et post-doctorant-e-s de la Communauté européenne et d’autres pays) ayant effectué ou effectuant un travail de recherche sur des thèmes et des problèmes concernant l’histoire de l’Italie méridionale et de la Méditerranée pendant le haut Moyen Âge (VIe-XIe siècle). Ces bourses couvrent les frais de séjour.

Les candidat-e-s devront envoyer par e-mail, avant le 15 décembre 2011, à l’adresse
secrma@efrome.it , un dossier constitué de :

  • une lettre de motivation ;

  • un bref curriculum vitae précisant les compétences linguistiques et, le cas échéant, une liste de publications ;

  • un résumé du projet (2 pages au max., env. 6000 signes) ;

  • une lettre de recommandation.

Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir, comme auditeurs, d’autres participants qui prendraient à leur charge les frais de séjour et prouveraient leur intérêt à suivre l’Atelier.

Les candidat-e-s seront choisi-e-s en considération de leur projet par le Comité scientifique. Ils seront prévenus de l’obtention de la bourse avant le 10 janvier 2012.

Ils devront ensuite fournir un texte d’environ 10 pages (30 000 signes) dans une des langues de conférence avant le 30 janvier 2012. Les projets seront commentés, avant la discussion générale, par un expert et par un-e autre doctorant-e. Les meilleures communications pourront être proposées à la publication dans la revue de l’École (Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge).

Version PDF

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Cours intensif « Medieval Manuscript Studies in the Digital Age » (Cambridge, 23–27 April 2012)

Bourse pour cours intensif, date limite 13 janvier 2012

Medieval Manuscript Studies in the Digital Age

Cambridge (23–27 April 2012)

The Institute of English Studies is pleased to offer again this course, funded jointly by COST and the AHRC, and run in collaboration with King’s College London, the Warburg Institute, and the University of Cambridge.

The course is an annual, intensive training programme on the analysis, description and editing of medieval manuscripts in the digital age to be held jointly in Cambridge and London.

It stresses the practical application of theoretical principles and gives participants both a solid theoretical foundation and also ‘hands-on’ experience in the cataloguing and editing of original medieval manuscripts in both print and digital formats.

One half of the course involve classes in the mornings and then visits to libraries in Cambridge and London in the afternoons. Students will have the opportunity to view original manuscripts and to gain practical experience in applying the morning’s themes to concrete examples. In the second half we will address the cataloguing and description of manuscripts in a digital format with particular emphasis on the standards developed by the Text Encoding Initiative (TEI). These sessions will also combine theoretical principles and practical experience and include workshops with supervised work on computers.

The course is under the direction of Professor Michelle Brown (IES), and is co-organised by Dr Peter Stokes (Cambridge), Dr Hanna Vorholt (Warburg), and Dr Elena Pierazzo (KCL); other instructors are listed here. Special lectures will be given by Professor Nicholas Pickwoad (Camberwell), Dr Tim Bolton (Sotheby’s), and Simon Tanner (KCL Digital Consultancy Services).

The course is open to all doctoral students registered at institutions in any of the thirty-six COST countries (as listed on the COST website), and it is aimed at those writing dissertations which relate directly to medieval manuscripts, particularly with respect to literature, art and history. Places are limited to a maximum of twenty students, and the group will be split for the library visits. Participants will be required to arrange their own accommodation and travel to London and Cambridge, but there will be no fee for the course itself. Some bursaries will be available for travel and accommodation, to be assigned based on even distribution of nationality and gender. Applications close on 13 January 2012.

Funding for this course is provided jointly by the AHRC’s Collaborative Training Scheme and by COST Action IS1005, ‘Medieval Europe – Medieval Cultures and Technological Resources’.

PROVISIONAL SCHEDULE

COURSE FLYER (PDF)

APPLICATION FORM Applications must reach the Institute of English Studies by no later than Friday 13 January 2012.

MMSDA Teaching Materials (password required)

For further details contact the organisers at mmsda@sas.ac.uk.

Magali Romaggi

Agrégée de lettres classiques, doctorante en littérature médiévale à l'Université Lumière Lyon 2, elle travaille sur la figure de Narcisse au Moyen Âge.

More Posts

Jeunes chercheurs en Histoire, Archéologie et Littérature du Moyen âge du Ciham-UMR 5648