Bourse doctorale : doctorat sur les épigraphies grecques et byzantines – Université de Gand [délai : 7 juillet]

Job opening: PhD fellowship in Greek / Byzantine Studies at Ghent University 

The Department of Literary Studies at Ghent University (Belgium) is seeking well-qualified applicants for a fully-funded and full-time doctoral research fellowship (4 years), starting between 1 October 2016 and 1 January 2017. The successful applicant will be working on a project entitled Poetry from the Margins, which is closely connected with the Database of Byzantine Book Epigrams.
Application deadline: 7 July 2016.

For more information and details on how to apply, see http://www.letterkunde.ugent.be/en/node/4542

or attachment.

Please direct any queries to kristoffel.demoen[at]ugent[dot]be.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Appel : « (Re)lecture archéologique de la justice en Europe médiévale et moderne ». Colloque international et interdisciplinaire 8-10 février 2017, Bordeaux [délai : 15 septembre]

Les sciences archéologiques permettent-elles d’étudier la justice médiévale et moderne ? La multiplication des découvertes ou redécouvertes de sites d’exécution, d’outils du bourreau ou d’inhumations pouvant être qualifiées d’infamantes, ainsi que les récentes études sur les corps stigmatisés et l’architecture des lieux de justice et d’emprisonnement apportent de nouvelles sources de discussion. Dans une réflexion liant perception de l’espace, signification et représentation sociale des vestiges, ces différents éléments amènent à repenser et à réévaluer la pratique judiciaire par le biais de l’archéologie. Cette relecture encore inédite ne saurait toutefois se cantonner à une démarche seulement annexe à celle de l’histoire de la justice par les textes ; elle souhaite mettre en lumière la matérialité du droit de punir en dépassant les traditionnelles approches textuelles ou iconographiques. À ce titre, l’archéologue aborde-t-il cette thématique de la même façon qu’un chercheur formé à l’histoire du droit, à l’anthropologie juridique, à l’histoire des institutions judiciaires, etc. ?
Trois pistes d’investigation ont été retenues et déterminées par les différentes manifestations matérielles de la justice. Celle-ci s’inscrit dans l’espace et s’incarne architecturalement autant dans le bois que dans la pierre (axe 1). Les vestiges osseux amènent à placer le corps des condamnés au coeur d’une réflexion reliée aux problématiques actuelles de la mort pénale et des usages pénaux des corps (axe 2). Enfin, une place sera faite aux objets liés à l’exécution des jugements et des sentences (axe 3).
Axe 1 : L’archéologie, la justice, l’espace et l’architecture
Il s’agira de mettre en lumière les différents espaces et sites archéologiques de la justice médiévale et moderne, tels que les lieux de jugement (tribunaux, etc.), d’enfermement (prisons, etc.) et d’exécution (gibets, etc.), en s’attachant à leurs architectures, leurs fonctions et leurs symbolismes. Les espaces d’inhumation et d’exposition dédiés aux individus jugés criminels par la justice laïque et/ou ecclésiastique pourront également faire l’objet de propositions de communication.
Axe 2 : L’archéologie, la justice et le corps
Les discussions se focaliseront sur les découvertes archéologiques permettant de traiter du corps des criminels produits par la justice pénale. On pourra aborder les stigmates corporels en liaison avec les gestes effectués par les agents chargés de l’application des peines. Qu’il s’agisse de synthèses ou d’exemples précis, les contributions devront mettre en avant le croisement des données archéologiques et archéo-anthropologiques, et/ou montrer l’importance des sciences forensiques.
Axe 3 : L’archéologie, la justice et les objets
Il sera ici question d’étudier les instruments et les accessoires liés aux exécutions, ainsi que les outils facilitant l’enfermement et la contrainte corporelle (haches, épées, chaînes, ceps, etc.). Les contributions pourront présenter des synthèses régionales ou chronologiques, mais également proposer des « biographies d’objets » en agrémentant leur discours sur la culture matérielle de la justice d’une réflexion anthropologique et sociologique.
Organisation : Mathieu Vivas (LaScArBx – Ausonius)
Martine Charageat (LaScArBx – Ausonius), Mathieu Soula (Univ. Reims)
Proposition de communication
Les propositions de communications doivent être adressées avant le 15 septembre, délai de rigueur, à l’adresse mail suivante : mathieu.vivas[at]yahoo[dot]fr. Elles seront en français ou en anglais. Elles doivent être accompagnées d’un résumé d’une page et de cinq mots-clefs. Les contributions retenues seront annoncées à la fin du mois de septembre

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Soutenance : Jean BERGER, « Droit, société et parenté en Auvergne médiévale (VIe-XIVe siècles). Les écritures de la basilique Saint-Julien de Brioude. » – 4 juillet 2016

La soutenance publique de la thèse de Doctorat en Histoire, présentée par Jean BERGER« Droit, société et parenté en Auvergne médiévale (VIe-XIVe siècles). Les écritures de la basilique Saint-Julien de Brioude »
se tiendra le Lundi 4 juillet 2016 à 14h30,
dans l’Amphi Doucet-Bon à l’Université Jean Moulin – Lyon 3, au 18 rue Chevreul (bât. « Recherche »),
devant le jury composé de :
— Alain DIERKENS, professeur de l’Université Libre de Bruxelles.
— Laurent MORELLE, directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études.
— Jacques PERICARD, professeur de l’Université de Limoges.
— Alain DUBREUCQ, professeur émérite de l’Université Jean Moulin – Lyon 3, directeur de thèse.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Bourses post-doctorales : Laboratoire d’excellence Tepsis , 3 bourses d’1an (renouvelable) [délai : 28 août]

Le Laboratoire d’Excellence TEPSIS Transformation de l’État, Politisation des Sociétés, Institution du Social offre 3 bourses post-doctorales d’un an (renouvelables une fois).
Les priorités du programme TEPSIS se déploient selon trois axes :

1. Transformation de l’État
2. Politisation des sociétés
3. Institution du social

Ces trois axes se déclinent en neuf chantiers de recherche et d’enseignement :

1.     Historicité de l’État
2.     Fragilité de l’État
3.     La politique au-delà et en deçà de l’État
4.     Temps politiques, discontinuités territoriales, mobilisations
5.     Rapports ordinaires au politique
6.     Légitimité et délégitimation des élites
7.     La construction politique des subjectivités
8.     La structuration de l’ordre social
9.     Différenciations sociales et inégalités

Ces axes s’accompagnent d’une opération transversale fédératrice : Politika, L’Encyclopédie des sciences historiques et sociales du politique, matérialisation concrète du travail commun des équipes de TEPSIS.

Deux post-doctorants recrutés seront affectés pour 50 % de leur temps à un projet de recherche s’insérant dans ces chantiers et pour 50 % à la réalisation de  Politika, L’Encyclopédie des sciences historiques et sociales du politique. Fondée sur les méthodes des sciences historiques et sociales, publiée en ligne, et bilingue, celle-ci est  consacrée aux concepts, aux outils, et aux textes de références de ces domaines de recherche, comme aux controverses les plus actuelles.

Ces deux post-doctorants auront la charge du suivi régulier de la production des notices et des entretiens filmés ainsi que de leur mise en forme éditoriale. Ils assisteront les responsables du projet ainsi que le comité de rédaction. Il seront également à l’interface entre les UMR et les équipes de Tepsis de manière  à  produire de nouvelles notices ou à enregistrer des entretiens. Enfin, l’année 2016-2017 verra le lancement du site internet de Politika et la mise en ligne des premières notices et entretiens. Les post-doctorants recrutés devront accompagner ces tâches.

Un post-doctorant recruté sera affecté à une des équipes ou UMR de TEPSIS.

Le jury sera particulièrement attentif au parcours international des candidats. Il est recommandé aux candidats de prendre contact avec les directions de ces équipes pour préparer leur insertion.

Le cadre général dans lequel doivent s’inscrire les projets de recherche des trois post-doctorants correspond aux trois axes définissant le programme de TEPSIS. Disciplinairement, c’est dans le domaine large des  « sciences sociales et historique du politique » – ce qui inclut la science politique, la sociologie, la philosophie politique, l’histoire du politique, l’anthropologie du politique – que le recrutement s’effectuera.

DOSSIERS DE CANDIDATURE

Conditions d’éligibilité du post-doctorant : sont éligibles les candidats ayant obtenu leur doctorat en France ou à l’étranger depuis moins de 5 ans.

Composition du dossier de candidature
Lettre de motivation
Curriculum vitae détaillé et liste des publications
Projet de recherche de 5 pages au maximum
Lettres de recommandation de personnalités qualifiées
Rapport de soutenance de thèse (s’il existe)
Copie (scannée) du diplôme de doctorat
Une publication (pdf)

Dépôt du dossier
Le dossier doit être envoyé sous forme électronique au format .pdf (un seul fichier portant le nom du candidat) avant le 28 août (à minuit) au bureau de TEPSIS tepsis[at]ehess[dot]fr et à emmanuelle.glon[at]ehess[dot]fr

Procédure de recrutement
Le recrutement fera l’objet d’une procédure en deux temps. Dans un premier temps, le jury sélectionnera les candidats qu’il souhaite retenir pour audition. Les candidats retenus en seront avisés fin septembre. L’audition se déroulera dans la première semaine d’octobre. Le résultat de la sélection sera annoncé au plus tard à la mi-octobre.

Contact : M. Richard Rechtman
tepsis[at]ehess[dot]fr
Directeur du Laboratoire d’Excellence TEPSIS
Directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales
190-198 avenue de France 75013 Paris

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Recrutement : Webmestre pour l’ED 483

L’ED 483 Sciences Sociales recherche parmi ses doctorant.e.s un.e webmestre

Quelques renseignements sur le poste et le profil recherché :

1. La rémunération est de 3000 euros bruts par an (versés en deux fois) pour une moyenne de 1 à 2 heures de travail hebdomadaire, hormis les périodes plus chargées des contrats doctoraux (juin-début juillet) et de la mise en place des formations (septembre-octobre)

2. Il faut que le/la webmestre prenne le statut d’auto-entrepreneur (les démarches sont très faciles) qui est compatible avec un contrat doctoral.

3. L’interface du site est KSup

4. Les tâches consistent à :
– mettre à jour régulièrement le site
– relayer sur le site les informations envoyées aux doctorants (dont les avis de soutenance)
– centraliser les inscriptions en ligne pour 4 formations
– rarement : mettre à jour l’architecture du site ou son infographie

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Journée d’étude :  » Marges & Marginalia » des doctorants de l’École des chartes et de l’École Pratique des Hautes Études – 16 juin – École des Chartes, Paris

Description et programme sur AHMUF

Partant du constat que la plupart des chercheurs sont confrontés à un moment ou à un autre à la question de la marge – qu’elle soit objet de leur recherche ou qu’elle devienne un problème méthodologique – les doctorants du centre Jean-Mabillon accompagnés de doctorants de l’Éphé (ED 472 et 188), non spécialistes du sujet mais séduits par ses potentialités réflexives, proposent de s’interroger sur la notion et le concept de marge, pris au sens large, le 16 juin 2016 à l’occasion de la journée d’étude annuelle des doctorants du centre Jean-Mabillon.

De nombreux travaux ont interrogé les marges et les marginalia, que ce soit dans une perspective matérielle, sémiotique, anthropologique, géographique, politique, littéraire, historique ou patrimoniale. Toutefois, cette thématique n’est pas épuisée. Cette journée offrira l’occasion de rendre compte de la marge et des marginalia dans leur intégralité, sans contrainte de support, de période historique ou de discipline scientifique.

 

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Colloque : « Prêcher dans les espaces lotharingiens – XIIIe-XIXe s. »- 16, 17 juin – U. Savoie Mont Blanc, Chambéry

Description et note sur AHMUF

 

Programme

Jeudi 16 juin 2016
(bâtiment 5, salle 500)

14 h: Introduction par Stefano Simiz, (Université de Lorraine)

Contextes et autorités

14 h 20 – 14 h 55: Laura Gaffuri (Università di Torino)
Les prêcheurs entre la Cour et les villes, dans le Piémont savoyard au XVe siècle

15 h 10 – 15 h 45: Federico Zuliani (Università di Milano)
Predicatori deposti o allontanai dai pulpiti in Lombardia, 1542-1600

16 h 15 – 16 h 50: Céline Borello (Université de Haute-Alsace)
Minoritaires et prédicateurs dans les espaces lotharingiens: la parole de chaire à l’épreuve du changement institutionnel, de la veille de la Révolution française au retour des Bourbons (années 1780-1815)

17 h 05 – 17 h 40: Sylvain Milbach (Université Savoie Mont Blanc)
Les tentations de la chaire: discuter la parole du prêtre, Savoie, 1815-1860.

Vendredi 17 juin 2016
(bâtiment 5, salle 500)

Mobilité des prédicateurs

9 h – 9 h 35: Fabienne Henryot (Bibliothèque inter-cantonale et universitaire de Lausanne)
Entre Verdun, Lyon et Tours: François Humblot et la prédication au début du XVIIe siècle

9 h 50 – 10 h 25: Julien Léonard (Université de Lorraine)
Une prédication politique en zone de frontière. André Valladier et la souveraineté française à Metz (1608-1638)

11 h – 11 h 35: Sarah Scholl (Institut d’Histoire de la Réformation de Genève)
La prédication au XIXe siècle entre culte et politique. L’exemple du père Hyacinthe Loyson à Genève.

Espaces et sanctuaires de la prédication

11 h 50 – 12 h 25: Ignazio Veca (Scuola Normale Superiore di Pisa)
Prêcher la croisade au XIXe siècle. L’art oratoire du « Printemps des peuples » en Lombardie, entre politique et religion

14 h 15 – 14 h 50: Daniela Sora (Università di Milano)
Predicazione e celebrazioni alla Visitazione di Milano tra XVIII e XIX secolo. Linee di ricerca
15 h 05 – 15 h 40: Philippe Martin (ISERL, Université de Lyon 2)
Les chaires de vérité de l’espace mosan: modèles ou exceptions ?

16 h – 16 h 30: Conclusions par Frédéric Meyer (Université Savoie Mont Blanc)

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Poste : ATER espagnol, ÉNSL [Délai : 14 juin]

Poste ATER susceptible d’être vacant en espagnol à l’ENSL

Délai limite, le 14 juin à minuit.

Voir fiche de poste ATER ENS_juin 2016

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts