Archives de catégorie : Formation, atelier doctoral, université d’été

Atelier doctoral : « Les crises patrimoniales. Repenser le temps et ses incarnations en Méditerranée », Casa de Velázquez (Madrid), 22-26 mai 2017 [délai : 26 janvier 2017]

L’atelier est ouvert aux doctorants et post-doctorants issus des sciences humaines et des sciences sociales, de toutes nationalités. Le terrain de recherche des candidats, quelle que soit leur provenance géographique, devra porter sur l’Europe du sud, le Maghreb ou le Proche-Orient. Une attention particulière sera accordée aux candidats provenant d’institutions membres du réseau RAMSES et du périmètre du Laboratoire d’excellence « Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée », qui apporte son soutien à cette manifestation.
Les thématiques abordées pourront s’appliquer à plusieurs contextes méditerranéens historiques et géographiques :
  • les usages du passé comme représentation du présent et du futur
  • les narrations de la crise patrimoniale et de ses résolutions
  • les sélections des témoignages et leur mise en crise patrimoniale
  • les alliances pragmatiques et les concurrences idéologiques autour des discours de crise
  •  l’articulation entre récits politiques, doctrines religieuses et usages du patrimoine culturel
  • les basculements entre régimes politiques et leurs effets sur le patrimoine culturel, notamment juridiques, économiques et administratifs
  • les comparaisons entre ensembles régionaux et nations et/ou entre groupes minoritaires à l’intérieur des États
Date limite d’inscription : 26 janvier 2017 – 17h (heure de Madrid)

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Formation : Stage de vulgarisation scientifique, par U. Paris Sud, à Orsay (91), du 15-17/03/2017 [délai : s.d.]

Stage vulgarisation scientifique
Le Centre de Vulgarisation de la Connaissance de l’Université Paris-Sud organise deux fois par an à Orsay (91) un stage d’initiation à la vulgarisation scientifique. Le but de ce stage est d’apprendre à vulgariser, c’est-à-dire expliquer et illustrer un sujet complexe de façon simple, claire et vraie. Il s’adresse aux enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants, ingénieurs, techniciens… ayant à diffuser leur savoir auprès de publics variés. La prochaine session aura lieu du 15 au 17 mars 2017. Le programme détaillé et les informations pratiques sont disponibles ici.
–          Les inscriptions et pré-inscriptions sont à adresser à Brigitte Gautherot au service de formation continue de la faculté des sciences d’Orsay :brigitte.gautherot / 01 69 15 36 84.
–          Pour plus d’informations sur le contenu du stage, vous pouvez contacter, au Centre de Vulgarisation de la Connaissance : Séverine Martrenchard (severine.martrenchard / 01 69 15 61 29) ou Nicolas Graner (nicolas.graner / 01 69 15 66 19).

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Concours : « Ma thèse en 180 secondes », candidatures ouvertes [délais : 31 janvier 2017]

Ma Thèse en 180 secondes : ouverture des appels à candidatures
Le concours « Ma thèse en 180 secondes » permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié, en trois minutes ! Portée au niveau national par la Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS, elle est déclinée en région par les universités volontaires, avec l’appui des délégations régionales du CNRS.
Université de Lyon
Pour les doctorants des établissements de Lyon et Saint-Étienne, le formulaire d’inscription est à renvoyer au plus tard le 31 janvier 2017. Après une étape de pré-sélection, la finale locale aura lieu le 20 avril.
Calendrier et modalités de participation.
 
pour les autres rattachements, voir: http://mt180.fr/

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Journée : Journée doctorale du CIHAM, site d’Avignon, le 9 décembre

Le CIHAM-UMR 5648 qui réunit des chercheurs et enseignants chercheurs en histoire, archéologie, littérature des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (CNRS, Universités d’Avignon, de Lyon 2, Lyon 3, EHESS et Ecole normale supérieure de Lyon) organise, le 9 décembre prochain à Avignon, une journée des doctorants avignonnais du laboratoire. Les thématiques présentées regroupent une partie des axes de recherche et des périmètres disciplinaires de l’UMR. Seront abordées à la fois des questions qui touchent à l’histoire des savoirs et des pratiques culturelles (tradition manuscrite de la Bible, histoire de la médecine et de la santé, lieux et pratiques d’enseignement), à l’archéologie (du bâti ou des espaces funéraires avec une dimension anthropologique), ou encore aux formes et aux espaces de pouvoir dans l’espace occidental.

Vendredi 9 décembre 2016
Salle 0W11
10h-13h
Présentation de la journée doctorale
Coline Polo, Des mots aux vestiges archéologiques : difficultés d’interprétation du vocabulaire du bâti
David Salomoni, Les établissements d’enseignement et les institutions politiques dans une communauté émilienne au bas Moyen Âge. Le cas de Novellara
Shirley Daumas, De l’histoire de la médecine à celle d’Avignon : étudier et valoriser le fonds Pierre Pansier
Déjeuner
14h30-17h30
Ulsi Tota, Premières données anthropologiques sur la population de Komani (Albanie) au Moyen Âge
Marianne Besseyre, La Bible moralisée napolitaine, ms. BnF, fr. 9561 : bilan historiographique et présentation matérielle
Romain Chevalier, Bâtardises et sociétés de cour : historiographie et perspectives de recherches

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Formation : « Introduction à l’encodage de Mss. avec XML-TEI », novembre 2016-mars 2017, Paris

Il reste encore des places pour la formation « Introduction à l’encodage de
manuscrits avec XML-TEI, cours hebdomadaire » :

– Durée : 30h.
– Horaires et dates : 14h à 17h, à l’exception du cours du 28/03 qui sera
précédé d’une séance en matinée de 9h30 à 12h30 :
> les lundis 28/11, 19/12,
> les mardis 13/12, 10-24/01/2017, 7/02, 7-21-28/03.
– Lieu : salle informatique, Ecole nationale des chartes (ENC), 65 rue de
Richelieu, Paris.
– Enseignement : Florence Clavaud (Archives nationales).

Plus d’information et inscription : https://ephilolog.hypotheses.org/601

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Vanessa Juloux (EPHE) :
vanessa.juloux.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Appel : « Les exceptions intermédiaires », 30/01-3/02 2016, École française de Rome [délai : 5 décembre 2016]

appel à candidatures pour l’atelier doctoral « Les exceptions intermédiaires » qui se tiendra à l’École française de Rome du 30 janvier au 3 février 2017.
Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 5 décembre 2016.

appel-2016-fr

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Séminaire : « Lecture et interprétations des textes aljamiados », 14-18 novembre, INALCO, Paris.

Ce séminaire fait suite à la journée d’études « Aljamiado: textes et contextes d’un islam espagnol » qui s’est tenue à l’Inalco au printemps 2016. Le but de ce nouveau cours pratique est d’offrir une approche pour la compréhension et la mise en valeur de cette production textuelle, à la fois islamique et nettement espagnole, qui contient la voix de cette minorité affligée, acteur et victime de l’une des périodes les plus agitées de l’histoire de l’Espagne.

Conçu dans une optique de divulgation, le séminaire est organisé en sessions théoriques et pratiques permettant une introduction à la lecture et l’interprétation de ce corpus textuel tellement particulier. Bien qu’ouvert à tout public, ce séminaire est orienté notamment vers des arabisants et arabophones avec des connaissances de l’espagnol ou des étudiants d’espagnol avec des connaissances de l’écriture arabe.

programme complet et présentation des journées

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Appel : journée des doctorants de l’UdL sur l’Islam médiéval et moderne [prévue au printemps 2017]

Organisée à l’initiative de trois doctorants du CIHAM-UMR 5648, la 1ère Journée des doctorants de l’Université de Lyon sur l’Islam médiéval (25 mai 2016) s’est avérée être un succès, notamment pour les fructueux échanges qui y ont pris place.

Cette journée, qui se veut un lieu d’échange scientifique, mais également un lieu de rencontre, se proposait de faire découvrir des aspects particuliers de l’histoire des mondes musulmans, et d’échanger sur les thématiques de fond comme sur des questions méthodologiques, en présence de jeunes chercheurs comme de professeurs.

Dans le but de pérenniser cette rencontre, ouverte à toutes les disciplines (histoire, archéologie, littérature, linguistique, etc.) sur l’ensemble de la place lyonnaise (Lyon-2, Lyon-3, ÉNSL, etc.), nous avons décidé d’organiser une seconde journée, au printemps 2017, et d’offrir ainsi une nouvelle fois la possibilité à de jeunes chercheurs de présenter divers aspects de l’histoire des mondes musulmans.

Afin de diversifier les points de vue et les approches, il a été collégialement envisagé d’accepter les participations de doctorants qui travaillent sur l’Islam aussi sur l’Islam moderne, voire pré-contemporain, ainsi qu’aux étudiants de master qui voudraient éventuellement présenter leurs travaux.

Nous prions les personnes intéressées de nous contacter par retour de mail.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Bourse et formation: Bourse Erasmus SP+ pour un séminaire de formation intensive en édition numérique de textes médiévaux [délai : 7 novembre]

Le programme ERASMUS+ Digital Edition of Medieval Texts, dont le CIHAM est partenaire, offre cette année 4 bourses qui permettront à 4 étudiants du CIHAM d’assister à une série de semaines intensives de formation sur l’édition de sources, des bases théoriques à leur traduction digitale. Outre ceux du CIHAM, ce programme rassemblera des étudiants des universités de
Sienne, Queen-Mary de Londres, et de la Charles University de Prague. Pour bénéficier d’une langue commune à tous les participants, les cours auront lieu en anglais.
Candidatures à envoyer avant le 7 novembre (v. détails ci-dessous).
Nota bene: ce programme permet aux étudiants de Master d’obtenir des ECTS

Programme:
La première semaine intensive de formation aura lieu à la bibliothèque monastique de Klosterneuburg (près de Vienne en Autriche), la semaine du 16 au 21 janvier 2017*, et abordera les bases théoriques del’édition critique, avec un intérêt également pour la codicologie.
La deuxième semaine intensive aura lieu à Sienne, du 3 au 8 avril 2017*, et se concentrera sur l’édition électronique La troisième semaine enfin se déroulera à Prague du 19 au 24 juin 2017*, et aura pour but l’exploitaton
des éditions créées, avec en stage pratique la conception d’un outil de
publication en ligne des sources éditées, en collaboration avec un groupe
d’informaticiens.
* Les dates sont susceptibles d’être éventuellement ajustées ultérieurement.

Conditions de candidature:
Les bourses, qui couvriront le voyage et l’hébergement pour les deuxsemaines situées hors de Lyon, sont accessibles aux étudiants du CIHAM enMaster ou en doctorat qui ont un projet d’édition de texte et souhaitent découvrir les possibilités de l’édition électronique.

Les participants doivent être capables de travailler sur des documents médiévaux et connaître la langue ancienne utile à leur projet d’édition. Ils doivent également avoir un niveau d’anglais suffisant pour pouvoir suivre les enseignements et y participer activement.

En candidatant, les étudiants s’engagent à participer aux trois semaines de formation.

Modalités:
Pour candidater, envoyez un dossier composé de:
– CV, précisant la formation dans laquelle vous êtes inscrit/e
– en anglais : présentation de votre projet et de vos motivations pour
suivre cette formation (1 page maximum).
à envoyer à Marjorie Burghart (resp. scientifique)
<marjorie.burghart[at]ehess[dot]fr>
date limite d’envoi: 7 novembre 2016.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Appel à participation à un Labo Junior: « Diachronies Contemporaines », réunion le 27 septembre 2016

Réunion d’information sur le laboratoire junior en histoire des langues, Diachronies contemporaine, mardi 27 septembre, à 16h, salle F103, ÉNS de Lyon, site Descartes, métro Debourg.

Voir appel ci joint : appel-a-participation-diachronies-contemporaines

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Atelier doctoral : « Les frontières maritimes et terrestres du Maghreb Approches comparées (Antiquité, Moyen Âge) », 12-14 décembre – Bordeaux [délai : 20 juillet]

Coord. : Jean-Charles DUCÈNE (EPHE), Stéphanie GUÉDON (Université de Limoges)
Org. : EA 4270 (CRIHAM, Université de Limoges), EPHE, École des Hautes Études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), UMR 5607-Ausonius, Partenariat Hubert Curien France-Maghreb (Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International – France, Ministères de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique – Algérie, Maroc, Tunisie)

Lieu de la manifestation :

Bordeaux, Université Bordeaux-Montaigne
Date limite d’inscription : 20 juillet 2016
Dossier d’inscription à renvoyer à : stephanie.guedon[at]unilim[dot]fr
L’atelier doctoral

L’atelier doctoral s’inscrit dans le cadre du Programme Hubert Curien Maghreb – « DÉSERT : la frontière méridionale du Maghreb à l’époque antique et médiévale, espace de confins et territoires d’échanges ». Cette rencontre souhaite fournir un lieu de réflexion et d’échanges privilégiés sur un terrain d’étude commun. Elle propose, à travers une approche diachronique, une ouverture méthodologique et scientifique permettant à de jeunes chercheurs de dépasser la césure traditionnelle entre les champs historiques de l’Antiquité et du Moyen Âge. Celle-ci conduit à la spécialisation souvent imposée de leurs travaux, particulièrement sur cette région d’étude, du fait de la variété des sources invoquées.

L’atelier de doctoral invite à réfléchir sur la notion, très mouvante, de frontière, dans un effort constant de contextualisation historique. L’ensemble géographique et historique dessiné par le Maghreb se prête particulièrement à la confrontation de contextes variés. Touchant à la fois le milieu maritime et le domaine désertique, ils contribuent chacun, à travers les risques que leur sont traditionnellement imputés, à conférer à la notion de frontière une dimension particulière. La prise en compte de la longue durée vise alors à souligner l’héritage de chaque période dans les évolutions historiques régionales distinguées.

La formation proposée dans le cadre de cet atelier doctoral est ouverte aux doctorants en philologie, en archéologie ainsi qu’en histoire ancienne et médiévale. Elle combine l’étude d’une documentation écrite très riche et de nature variée (sources épigraphiques, littéraires ou encore juridiques pour la période antique, géographes, chroniqueurs et vies de saints musulmans pour l’époque médiévale), dans laquelle il faut inclure les témoignages cartographiques, avec l’apport des sources archéologiques et des données liées à la culture matérielle. Il s’agira aussi, à travers les différents travaux qui seront proposés, de s’interroger sur la perception des frontières en fonction des points de vue d’origine invoqués, selon qu’ils soient notamment oriental, égyptien ou maghrébin pour la période médiévale. La participation à l’atelier doctoral donne également la possibilité d’assister, à titre d’auditeur, au colloque international consacré à « La frontière méridionale du Maghreb et ses formes : essai de définitions (Antiquité-Moyen Âge) », qui aura lieu les 15 et 16 décembre 2016, à l’Université Bordeaux Montaigne.

Encadrants :

N. BENSEDDIK (École Nationale de Conservation et de Restauration des Biens culturels, Alger)
L. CALLEGARIN (Casa de Velázquez, Madrid), J.-Ch. Ducène (EPHE, Paris)
St. GUÉDON (Université de Limoges), D. Valérian (Université Lyon 2)
É. VOGUET (Institut de recherche et d’histoire des textes, CNRS)


Conditions pratiques :

Nombre de places : 10

Il n’y a pas de frais d’inscription.

Le dossier devra comprendre :
– une lettre de motivation
– un curriculum vitae (max. 3 pages) accompagné d’une présentation des recherches en cours
– un résumé (min. 4000 caractères) de l’intervention proposée
– une lettre de recommandation

La date limite d’envoi du dossier est fixée au 20 juillet 2016.

Les coordinateurs informeront les candidats par courrier électronique de la réponse donnée à leur candidature d’ici le 15 septembre 2016.

Le logement en chambre double ainsi que les déjeuners seront pris en charge par l’organisation de l’atelier doctoral. Les déplacements et les dîners seront à la charge des participants.

Le Programme Hubert Curien Maghreb offre 4 bourses de 450 euros maximum (pour le voyage) à des étudiants inscrits dans des établissements supérieurs du Maghreb qui en feront la demande.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

École d’été : Biblissima sur la bibliothèque du Mont-Saint-Michel, 29 août-2septembre [délai : 26 juin]

L’Ecole d’été Biblissima de 2016 aura lieu à la Bibliothèque municipale d’Avranches, du 29 août au 2 septembre (http://www.biblissima-condorcet.fr/fr/actualites/ecole-ete-a-avranches-editer-cataloguer-aujourd-hui-autour-bibliotheque-mont-saint-michel).
La ville et la bibliothèque patrimoniale d’Avranches <http://avranches-fonds-ancien-pom.c3rb.org> organisent cette école d’été en partenariat avec le Centre Michel de Boüard – CRAHAM <http://www.unicaen.fr/crahm/>, la MRSH – Université de Caen <http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/> et l’Équipex Biblissima, dans le cadre du projet partenarial sur la Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel http://www.biblissima-condorcet.fr/fr/appels-a-projets/projets-retenus/bibliotheque-virtuelle-mont-saint-michel>.
Il s’agira comme toujours d’une initiation à l’histoire des bibliothèques et des textes, au catalogage et à l’édition de sources manuscrites, mais aussi aux technologies actuelles, en particulier la TEI. Les travaux se feront, comme d’habitude, sur les originaux conservés à la bibliothèque.
L’école est entièrement gratuite pour les étudiants (formation, logement, repas, visites guidées) : n’hésitez pas à susciter des candidatures (date-limite : 26 juin).

Programme : Biblissima_EE_Avranches2016

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Master en ligne/ à distance : Master sur l’identité médiévale européenne (pré-inscription ouverte)

The University Master’s in European Medieval Identity is open to those students interested in specialising in medieval studies, especially in research. This course culminates the cooperation between leading research groups from 5 universities: the University of Lleida (coordinator),the Autonomous University of Barcelona,the University of Girona,the Rovira i Virgili University andthe University of Murcia.

The Master’s degree starts with an educational and didactic vocation aimed at involving the students in a culture of research and innovation, as well as making them aware of and equipping them with the resources and tools to work with the range of medieval heritage. The procedures and values involved in the teaching of this degree will guide the students towards knowledge of the processes of leadership in research, coordination and teamwork, self-teaching, communication, self-criticism and management of information and research.

The syllabus of the master’s links to the current and future challenges in research into European identity, from a fully multidisciplinary outlook. Thus, the students will follow an innovative syllabus with subjects that cater to the range of disciplines that study the European Middle Ages. So, this Master’s degree is a guarantee of expert training in the “Historical construction of Europe”, “Artistic exchanges and diffusion in Europe” or “Languages and literatures in the Middle Ages”.

The 43 professors specialised in the medieval period who teach this master’s degree all have wide experience and prestigious research careers.

Teaching is exclusively on-line. This is designed to: give personalised teaching directly from the teacher’s office to each student’s own study; achieve a universal classroom, with the digital platform equipped to allow contact between students from a wide international field; make these studies compatible with professional and family life. The vehicular language of the degree del master’s is Spanish but in some subjects, the teaching staff may propose the use of Catalan or English.

http://www.mastermedieval.udl.cat/en/index.html

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Appel atelier doctoral : « Les produits : production, échanges, consommation (XIIIe-XVIIe siècles) », Arezzo – Fraternita dei Laici, 4 – 8 juillet 2016 [délai : 31 mai]

http://www.efrome.it/la-recherche/actualite-et-appels/evenement/les-produits-production-echanges-consommation-xiiie-xviie-siecles-1.html

IXe Atelier doctoral « Sources pour l’histoire économique européenne (XIIIe-XVIIe siècles) »

ArezzoFraternita dei Laici, 4 – 8 juillet 2016

L’École française de Rome, en collaboration avec l’Université Paris-7 « Denis Diderot », l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (cnrs-École normale supérieure-Université Paris-1), la Fraternita dei Laici d’Arezzo, l’Université de Sienne (Dipartimento di Scienze della formazione, scienze umane e della comunicazione interculturale di Arezzo) et l’Istituto storico italiano per il Medio Evo, proposent 15 bourses pour des jeunes chercheurs – doctorants ou post-doctorants de la Communauté européenne – travaillant sur des thèmes relatifs à l’économie européenne pré-industrielle. Ces bourses prennent en charge les frais de séjour.

 D’une durée de cinq jours, la neuvième session de l’Atelier doctoral d’Arezzo aura pour thème « Les produits : production, échanges, consommation ». Sous cette notion volontairement large, on désignera toutes les marchandises dont la production, la circulation et la mise en œuvre constituent la trame même de l’économie européenne. On attend des participants à l’école une réflexion sur les modes d’organisation de la production, de l’acheminement et de l’échange des produits, et enfin de leurs consommations, étapes qui font des objets fabriqués des marchandises et les éléments constituant des marchés.

Les enseignements se feront en italien, en français, en anglais et en espagnol. Les enseignants et les doctorants devront produire à l’appui de leur exposé oral dans l’une de ces langues une présentation informatique rédigée dans une langue différente de la langue parlée. Ce support fournira un point de vue détaillé sur les sources, sur la méthodologie utilisée et il explicitera les notions et le vocabulaire propres au domaine abordé.

L’École doctorale sera organisée en deux sessions journalières :

1. La matinée s’organisera autour de deux interventions proposées par des enseignants d’universités et d’institutions scientifiques européennes.

2. L’après-midi sera consacré aux présentations de leurs travaux par les jeunes chercheurs (30 minutes). Ces présentations seront suivies de discussions.

Les candidats devront envoyer par courrier électronique, au plus tard le 31 mai 2016, à l’adresse suivante secrmod@efrome.it, un dossier constitué de :

– une lettre de motivation ;

– un curriculum vitae (2 ou 3 pages) accompagné d’une présentation des recherches en cours et d’un programme de travail ;

– un résumé (min. de 4000 caractères) et titre de l’intervention proposée pour les sessions de l’après- midi ;

– une lettre de recommandation.

Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir d’autres participants, à leurs propres frais, s’ils en font une demande motivée.

Les candidats retenus en seront informés au plus tard le 15 juin 2016. Ils sont tenus d’assister aux séances de travail avec assiduité.

Appel à télécharger sur le site.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Atelier doctoral : « Les réemplois en architecture, entre Antiquité et Moyen Âge » [délai : 12 juin]

appel à candidatures pour l’atelier doctoral « Les réemplois en architecture, entre Antiquité et Moyen Âge » qui se tiendra à l’École française de Rome du 19 au 23 septembre 2016.
Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 12 juin 2016.
bando di concorso del seminario « Reimpiego in architettura tra Antiquità e Medio Evo » che si terrà presso l’École française de Rome dal 19 al 23 settembre 2016.
La scadenza per le domande di iscrizioni è fissata al 12 giugno 2016.
APPEL A CANDIDATURES
École française de Rome, « Sapienza » Università di Roma, Facoltà di Architettura – Scuola di
Specializzazione in Beni architettonici e del Paesaggio, LaMOP – UMR 8589, AOROC –
UMR 8546, LMC IRAMAT – UMR5060 CNRS et NIMBE – UMR3685
Les réemplois en architecture, entre Antiquité et Moyen Âge
École française de Rome
19 – 23 septembre 2016
L’organisation de cette école d’été part du constat que le réemploi sous ses différents
aspects, c’est-à-dire de la simple réutilisation au recyclage, est un phénomène auquel historiens, archéologues, architectes, restaurateurs et conservateurs, spécialistes de l’Antiquité, du Moyen Âge ou de l’époque moderne, sont confrontés sans disposer le plus souvent des outils conceptuels et méthodologiques leur permettant de repérer, d’interpréter et de traiter ou de mettre en valeur les traces laissées par une telle pratique. Il s’agirait, dans le cadre de cette école d’été, de proposer des outils d’appréhension d’un phénomène complexe aux dimensions tant idéologiques que techniques ou économiques.
Le réemploi ne saurait, en effet, être réduit à la spoliation ou au goût de l’Antique ; il s’est
exercé à toutes les époques et a pu avoir des causes diverses. Le considérer comme le simple fruit d’une destruction, d’une ruine, est, en outre beaucoup trop réducteur. Récupérer une colonne, les remplages d’une baie, des agrafes métalliques comme de simples briques impose une démolition raisonnée et des connaissance techniques, un nettoyage, un stockage, un marché… Cela implique un droit sur les vestiges, une organisation de la démolition et de la vente qui vont à l’encontre de l’idée d’une destruction sauvage qui souvent prévaut.
L’école d’été proposée se situe dans le prolongement des travaux qui ont été menés
conjointement sur ce thème par le Dipartimento di storia disegno e restauro dell’architettura, de la « Sapienza » Università di Roma, le CNRS et de l’École française de Rome. Ils s’appuieront sur le cas romain qui s’avère, dans le domaine, particulièrement emblématique pour proposer des outils d’appréhension de cette pratique.
Les conférences seront données en français ou en italien. Nous proposons une approche
alternant :
– des points de vue généralistes sur l’économie du réemploi, réemploi et idéologie ou les
techniques de récupération ;
– des études de cas par matériau (pierre, chaux, bois métal et terre cuite) ;
– des visites sur des sites de récupération et/ou de réemploi, ainsi que des ateliers de pratique de certaines techniques liées au réemploi

– la présentation des travaux des doctorants, trois pour chaque jour. Les présentations des travaux des étudiants (durée : 20 minutes chacune) seront ensuite discutées collectivement.
L’idée est de permettre par la variété des approches proposées de donner aux participants des clés d’identification du phénomène ou de ses artefacts comme de son ou ses interprétation(s)
possible(s).
L’École française de Rome propose 12 bourses pour de jeunes chercheurs et chercheuses
(doctorant-e-s et post-doctorant-e-s de la Communauté européenne et d’autres pays) ayant
effectué ou effectuant un travail de recherche sur des thèmes et des problèmes concernant la
question du réemploi aux époques antique et médiévale.
Les candidat-e-s devront envoyer par e-mail, avant le 12 juin 2016, à l’adresse
secrma@efrome.it, un dossier constitué de :
– une lettre de motivation ;
– un bref curriculum vitae précisant les compétences linguistiques et, le cas échéant,
une liste de publications ;
– un résumé du projet (2 pages au max., env. 6000 signes) ;
– une lettre de recommandation.
Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir, comme auditeurs, d’autres participants qui prendraient à leur charge les frais de séjour et prouveraient leur intérêt à suivre l’Ecole d’été.
Les candidat-e-s seront choisi-e-s en considération de leur projet par le Comité scientifique. Ils
seront prévenus de l’obtention de la bourse avant le 30 juin 2016. Ils devront ensuite fournir un
texte d’environ 10 pages (30 000 signes) dans une des langues de conférence avant le 5
septembre 2016. Les meilleures communications pourront être proposées à la publication dans les Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge (http://mefrm.revues.org/)
Comité scientifique
Philippe Bernardi, Hélène Dessales, Philippe Dillmann, Daniela Esposito, Stéphane Gioanni
Conférenciers annoncés
Bernardi Philippe, CNRS (LaMOP, UMR 8589, CNRS-Université Paris1)
Bouticourt Emilien, Chercheur associé au LaMOP
Bukowiecki Evelyne, École française de Rome
Coutelas Arnaud, AOROC UMR 8546 (ENS-CNRS-EPHE)
D’Amelio Maria-Grazia, Università Roma3 Tor Vergata
Dessales Hélène, laboratoire Archéologie et Philologie d’Orient et d’Occident (UMR 8546, ENS-
CNRS-EPHE)
Dillmann Philippe, CNRS-CEA
Esposito Daniela, « Sapienza » Università di Roma
Montelli Emanuela, « Sapienza » Università di Roma
Pensabene Patrizio, « Sapienza » Università di Roma
Contacts
École française de Rome
Stéphane Gioanni, Directeur des études médiévales
Grazia Perrino, Secrétariat des études médiévales
Piazza Farnese, 67
I – 00186 Roma
Tel. (+39) 06 68 60 12 48

 

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts