Séminaire:Le genre au Moyen Âge, Paris, 15/02, 09/03, 12/04, 24/05, 14/06.

Le genre au Moyen Âge

Phénomènes, pratiques, constructions pour une histoire culturelle

Ce séminaire interdisciplinaire se propose de rassembler des jeunes chercheur·e·s et des chercheur·e.·s confirmé·e·s en histoire médiévale qui font du genre leur objet d’étude, ou qui l’utilisent comme un outil dans leurs recherches. Le but du séminaire est de se focaliser sur la réflexion identitaire et genrée au Moyen Âge. C’est pourquoi les approches d’histoire intellectuelle et culturelle ont été privilégiées. Néanmoins, les autres disciplines et les objets d’études mis en discussions seront également mobilisés.

Argumentaire

Ce séminaire interdisciplinaire se propose de rassembler des jeunes chercheur·e·s et des chercheur·e.·s confirmé·e·s en histoire médiévale qui font du genre leur objet d’étude, ou qui l’utilisent comme un outil dans leurs recherches.

Le but du séminaire est de se focaliser sur la réflexion identitaire et genrée au Moyen Âge. C’est pourquoi les approches d’histoire intellectuelle et culturelle ont été privilégiées. Néanmoins, les autres disciplines et les objets d’études mis en discussions seront également mobilisés.

Chaque session sera ouverte par l’exposé des recherches d’un.e intervenant.e confrontées à un.e discutant.e. la format choisi permettra de favoriser le dialogue ouvert avec les assistant.e.s, ainsi qu’une prédisposition à la réflexion plurielle. Ce séminaire a vocation à être largement ouvert, puisque la présence des membres de l’EHESS sera combinée avec celle de chercheur.e.s appartenant à des institutions françaises et étrangères, ce qui permettra d’élargir davantage le dialogue entre disciplines, cadres chrono-géographiques et méthodologies.

Les objectifs principaux de cet évènement scientifique seront:
De créer l’espace pour une réflexion sur l’étude du Moyen Âge à partir de la perspective du genre.
De créer un dialogue interdisciplinaire qui permette d’offrir une vision complémentaire de chacun des aspects et sous-thèmes compris dans ce cadre général.
De mettre en contact des doctorant.e.s, des postdoctorant.e.s et des chercheur.e.s confirmé.e.s qui mènent actuellement leur recherche sur ces thèmes et qui appartiennent à des institutions françaises et étrangères.
De présenter des recherches et des travaux en cours de tous niveaux pour les mettre en discussion avec des chercheur.e.s confirmé.e.s et d’autres membres de la communauté.
De confronter des points historiographiques et des outils de recherche (analogiques ou numériques), afin de découvrir des nouvelles voies méthodologiques pour l’étude du genre au Moyen Âge.
E construire un espace d’échanges autour d’informations concernant ces questions, pour ainsi favoriser l’émergence d’un réseau dynamique d’associations, de groupes de recherche qui puisse mettre en commune, des analyses lors de colloques ou des journées d’études, et partager une visibilité de la recherche du genre au Moyen Âge, à Travers la mise en commun de publication ou d’appels à contributions

L’histoire du genre jouit actuellement d’une production fructueuse, malgré une diffusion hétérogène de la réflexion académique, plus dynamique dans le monde anglo-saxon que dans l’Europe méridionale. Ce dynamisme montre l’intérêt évident qu’ont les chercheur.e.s à se saisir d’un sujet qui se concentre sur les représentations ou les rôles sociaux différenciés selon le genre. L’organisation de ce séminaire vise à créer un espace de discussion sur ces questions, pour ainsi combler un vide dans l’histoire médiévale, pour débattre et confronter les nombreuses publications dans les dernières décennies (C. Klapisch-Zuber et Herlihy, D., Les Toscans et leurs familles. Une analyse du catasto florentin de 1427 , Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1978; D. Lett, Hommes et femmes au Moyen Âge. Histoire du genre XIIe-XVe siècle, Paris, Armand Colin, 2013),

Ce premier séminaire annuel du genre au Moyen Âge voudrait s’interroger particulièrement sur la construction et la déconstruction des identités genrées afin de questionner les relations existantes entre individualité et collectivité. Cette thématique permet également de questionner les mondes des croyances et du religieux (sorcellerie, vie monastique et liturgie, hagiographies, hérésies), qui seront présentes dans la plupart des sessions. En ce sens, la thématique choisie s’inscrit dans les travaux menés par le Groupe Histoire du Genre du CRH, dont un axe de recherche est intitulé Histoire des croyances et des pratiques religieuses, institutions religieuses et dissidence.

Programme

15 Février 2018, 13h-15h

Salle A04_47, 54 bd Raspail 75006 Paris

Introduction: Penser le Moyen Âge à travers le genre

  • Laura Cayrol-Bernardo (EHESS)
  • Charles de Miramon (EHESS)
  • Sergi Sancho Fibla (Aix-Marseille Université / CNRS)

9 Mars 2018,13h-15h

Salle 4, 105 bd Raspail 75006 Paris

Sorcellerie diabolique: un crime au féminin? L’importance du genre dans les premières accusations pour crime de sorcellerie en 13h-15h Europe (XVe s.)

  • Pau Castell (Universitat de Barcelona)
  • Disc. Maxime Perbellini (EHESS)

12 Avril 2018, 13h-15h

Salle A04_47, 54 bd Raspail 75006 Paris

Confusion des genres et distinction des sexes au Moyen Âge : l’anthropologie chrétienne des émotions

  • Damien Boquet (Aix-Marseille Université)
  • Emmanuel Bain (Aix-Marseille Université)
  • Disc. Chloé Maillet (EHESS)

24 Mai 2018, 13h-15h

Salle A04_47, 54 bd Raspail 75006 Paris

Cunning Men, Emotional Women and Viceversa: The Gendering of Inquisitorial Interrogations in the Late Middle Ages

  • Delfi Nieto-Isabel (Universitat de Barcelona)
  • Disc. Sergi Sancho Fibla (Aix-Marseille Université)

14 Juin 2018, 13h-15h

Salle A04_47, 54 bd Raspail 75006 Paris

Gender and Liturgical Space among Dominicans in Castile

  • Mercedes Pérez Vidal (Universität Düsseldorf)
  • Disc. Ghislain Baury (Univ. du Maine)

Pour plus d’informations : « Le genre au Moyen Âge », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 07 février 2018, http://calenda.org/432942


arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts