Appel à contribution:20e Colloque International sur le Document Électronique:ENSSIB, Villeurbanne, 23-25/11/2017[délai:12/06/2017]

20e Colloque International sur le Document Électronique

CiDE.20

20th International Conference on Digital Document

Le Document ?

Organisé par l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques – Enssib en partenariat avec les équipes de recherche : CiTu-Paragraphe de l’Université de Paris 8, GERiiCO – Université de Lille (SHS), ELICO de l’Université de Lyon, ICAR ENS-Université de Lyon 2, LIRIS de l’INSA de Lyon, et Magellan IAE-Université de Lyon 3.

 

23-24-25 novembre 2017
Lieu du Colloque : Enssib, 17-21 bd du 11 novembre 1918, Villeurbanne

La vingtième édition du Colloque international sur le document numérique sera l’occasion de réinterroger les notions du « document ». Depuis la première édition de CiDE, les métamorphoses du document ont été nombreuses : passage de l’analogique au numérique, phénomène de délocalisation/relocalisation sur les réseaux, polymorphie des espaces documentaires… Objet hétérogène, hybride, dont le rapport au temps et à l’espace est en constante évolution, le document suscite constamment de nouvelles interrogations.

Les colloques CiDE ont débuté à Rabat en 1998 avec le « document numérique », appréhendé dans sa version primaire c’est-à-dire une représentation numérique du document classique (fichier ou site web passif). Depuis cette date, 19 colloques ont successivement questionné la notion de « document » à travers les thèmes suivants : Document dynamique ; Bibliothèques numériques ; Document et sciences cognitives ; Document pédagogique et mobile ; La pluri-modalité et le multimédia ; Approches sémantiques pour le document électronique ; Le Multilinguisme ; Le document électronique ; Le document numérique dans le monde de la science et de la recherche ; Interactions et usages autour du document numérique ; Patrimoine 3.0 ; Document numérique entre permanence et mutations ; Le “Document” à l’ère de la différenciation numérique ; Métiers de l’information, des bibliothèques et des archives à l’ère de la différentiation numérique ; Dispositifs numériques : contenus, interactivité et visualisation ; Livre post-numérique : historique, mutations et perspectives ; Documents et dispositifs à l’ère post-numérique ; Vers une épistémè numérique.
Cette année, à l’occasion de son vingtième anniversaire, CiDE’20 propose de revisiter ces thématiques dans une approche multidisciplinaire et en considérant le document dans ses acceptions et représentations les plus diverses : document textuel monolingue, document multilingue, document image, document multimédia, document structuré, document lié , document modifiable, etc.
Certaines questions nécessitent d’être précisées, notamment le cycle de vie du document, son caractère pérenne ou au contraire fugitif, éphémère, ses traitements, la transformation des formes éditoriales et de scénarisation, ses fonctions et ses usages… À l’heure des data (big data, smart data) et de l’analyse prédictive fondées sur des approches de deep learning, quel rôle peut encore jouer le document ? Quel impact le mouvement de l’open data peut-il avoir sur le document, sur sa fonction de médiation ? Depuis près de 20 ans, les nombreux programmes de numérisation ont permis la constitution de fonds documentaires volumineux, déplaçant ainsi l’enjeu vers l’accès à ces fonds et leur représentation (métadonnées, visualisation…).
Le colloque se penche, aussi, sur la place et le rôle du document produit et géré par les bibliothèques, les différents lieux de savoir (archives, centres de documentation, musées…) ainsi que les entreprises. Ces organisations comptent sur la puissance des technologies numériques pour donner sens à la masse de données en mouvance et en perpétuelle augmentation. Les organismes institutionnels (entreprises, bibliothèques, archives, ministères, laboratoires de recherche, etc.) sont amenés à produire et/ou à gérer des données dites ouvertes qui nécessitent des analyses et des évaluations car elles sont vues, comme étant des éléments fondamentaux d’appui à l’innovation. Avec le développement des données massives et hétérogènes illustrant l’évolution de la notion de document avec sa diversité et sa multiplication, le traitement du contenu de document numérique fait appel, également, à la pluridisciplinarité (sciences de l’information et de la communication, sciences cognitives, informatique, logique, traitement automatique des langues, statistiques, linguistique, etc.), permettant des analyses de corpus multimédias et multilingues avec des applications variées. Néanmoins, l’exploitation du document pose la question de la validité et la certification de son contenu. La prise en compte des aspects juridiques (problèmes de plagiat, falsification et propriété
intellectuelle) des documents numériques sont des aspects à réactualiser.
Le colloque CiDE’20 accueillera des contributions théoriques, des présentations d’études de cas, des résultats de projets applicatifs ou expérimentaux en lien avec les thèmes suivants :
  • Approches théoriques du document (processus de (re)documentarisation, sémio-pragmatique du document, histoire des supports, document vs data,…)
  • Description, représentation, classification, indexation, gestion (ontologies, données ouvertes, open data, dataviz,…)
  • Formes, formats et normes (typologie des documents, structuration, balisage, interopérabilité, flux documentaires,…)
  • Enjeux de codage et métadonnées (DC, FRBR, RDA, PREMS,…)
  • Accès à l’information (recherche documentaire, filtrage, fouille de données, fouille de textes, annotation, recommandation,…)
  • Éditorialisation, scénarisation, design informationnel, expériences utilisateurs (GED, workflow,…)
  • Usages du document (médiation et médiatisation, trace et mémoire, art numérique, écrits professionnels, analyse documentaire,…) dans les espaces documentaires (bibliothèques, musées, archives,…)
  • Numérisation du patrimoine scientifique et culturel (textes anciens, images, vidéos, archivage des corpus hétérogènes,…)
  • Qualité des contenus du document (données ouvertes ou liées, données iconographiques et/ou audiovisuelles,…)
  • Aspects juridiques (propriété intellectuelle, certification des données, falsification des documents,…)
Le colloque sera ainsi l’occasion de poser quelques questions centrales, d’apporter éventuellement des éléments de réponse, et surtout d’ouvrir des pistes de réflexion pour de nouvelles recherches.

Comité scientifique international

  • Mohamed HASSOUN, Enssib, France, Président
  • Khaldoun ZREIK, Université de Paris 8, France, Co-président
  • Stéphane CHAUDIRON, Université de Lille 3, France, Co-président

Membres

  • Ghislaine AZEMARD, Université de Paris8, France
  • Abdel BELAID, Université de Loraine, France
  • Radia BERNAOUI, ENSV d’Alger, Algérie
  • Guillaume BESACIER, Université Paris 8, France
  • Cherifa BOUKACEM, Université de Lyon 1, France
  • Sabrina BOULESNANE, Université de Lyon 3, France
  • Jean-Jacques BOUTAUD, Université de Bourgogne, France
  • Laïd BOUZIDI, UniversitédeLyon3, France
  • Valentina BREZHNEVA, Université d’État Saint Petersburg, Russie
  • Évelyne BROUDOUX, CNAM de Paris, France
  • Nadège BROUSTAU, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles
  • Sylvie CALABRETTO, INSA de Lyon, France
  • Ghislaine CHARTRON, CNAM de Paris, France
  • Kazimierz CHOROS, Wrocław University of Science and Technology, Poland
  • Évelyne COHEN, Enssib de Lyon, France
  • Viviane COUZINT, IUT – Université de Toulouse3, France
  • Amos DAVID, Université de Loraine, France
  • Giovanni DEPAOLI, Professeur émérite, France
  • Christine DEVELOTTE, ENS Lyon, France
  • Mamadou DIARRA, EBAD, Sénégal
  • Joseph DICHY, Université de Lyon 2, France
  • Bernard DIONE, EBAD, Sénégal
  • David DOUYERE, IUT – Université de Tours, France
  • Jacques DUCLOY, Loria, France
  • Véronique EGLIN, INSA de Lyon, France
  • Mabrouka ELHACHANI-LAKHDHAR, Université de Lyon3, France
  • Jean-François FAU, Université Senghor Alexandrie, Égypte
  • Dominic FOREST, Université de Montréal – EBSI, Canada
  • Mauro GAIO, Université de Pau, France
  • Francisco Javier GARCÍA MARCO, Université de Zaragoza, Espagne
  • Joël GARDES, RD-TECH-GRE, France
  • Malek GHENIMA, ESC-Université de la Manouba, Tunis, Tunisie
  • Abdessamad Réda GHOMARI, ESI d’Alger, Algérie
  • Khaled HABCHI, ISD – Université de la Manouba Tunis, Tunisie
  • Maryvonne HOLZEM, Université de Rouen, France
  • Bernard IDELSON, Université de la Réunion, France
  • Madjid IHADJADENE, Université de Paris8, France
  • Rosa ISSOLAH, ENSA d’Alger, Algérie
  • Bernard JACQUEMIN, Université de Lille 3, France
  • Stéphane CHAUDIRON, Université Lille 3, France
  • Khaldoun ZREIK, CITU-Paragraphe, Université Paris8, France
  • Ioannis KANELLOS, ENST Bretagne, France
  • Hamamache KHEDDOUCI, Université de Lyon 1, France
  • Jacques LABICHE, Université de Rouen, France
  • Pascal LARDELLIER, Université de Dijon, France
  • Omar LAROUK, Enssib de Lyon, France
  • Patrizia LAUDATI, Université de Valenciennes, France
  • Frank LE BOURGEOIS, INSA de Lyon, France
  • Sylvie LELEU-MERVIEL, Université de Valenciennes, France
  • Catherine LONEUX, Université de Rouen, France
  • Jacques MADELAINE, Professeur émérite, France
  • Yves MARCOUX, Université de Montréal – EBSI, Canada
  • Azedine MAREDJ, CERIST d’Alger, Algérie
  • Sabine MAS, Université de Montréal – EBSI, Canada
  • Vincent MEYER, Université de Nice, France
  • Abderrazak MKADMI, ISD – Université de la Manouba, Tunisie., Tunisie
  • Mustapha MOJAHID, Institut de Recherche en Informatique de Toulouse, France
  • Ghassan MOURAD, Université Libanaise, Bierut, Liban
  • Widad MUSTAFA EL HADI, Université de Lille 3, France
  • Omar NOUALI, CERIST d’Alger, Algérie
  • Peter OHLY, GESIS – Institut Leibniz des Sciences Sociales, Allemagne
  • Céline PAGANELLI, Université de Montpellier 3, France
  • Françoise PAQUIENSEGUY, Sciences Po, Lyon, France
  • Juznic PRIMOZ, University of Ljubljana, Slovénie
  • Jean-Pierre RAYSZ, Société Jouve, France
  • Jean-Marc ROBERT, Polytechnique de Montréal, Canada
  • Pascal ROBERT, Enssib de Lyon, France
  • Imad SALEH, Université de Paris 8, France
  • Mohamed SIDIR, Université d’Amiens, France
  • Éric TRUPIN, Université de Rouen, France
  • Seth VAN HOOLAND, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles
  • Christine VANOIRBEEK, École polytechnique fédérale de Lausanne, Suisse
  • Christian VARINARD, Université de Lyon 3, France
  • Lise VERLAET, Université de Montpellier 3, France
  • Jean VIVIER, Professeur émérite, France
  • Manuel ZACKLAD, CNAM de Paris, France
  • Maja ŽUMER, Université de Ljubljana, Slovénie

Calendrier

12 juin 2017 : Date limite de soumission des prépositions
17 juillet 2017 : Notification aux auteurs
4 septembre 2017 : Date limite de réception de la version définitive de l’article
23-24-25 Novembre 2017 : Colloque à l’Enssib – Villeurbanne-Lyon

Modalités de sélection

La sélection des articles est faite après une double évaluation à l’aveugle, d’une version complète de l’article proposé.
La langue de communication est le français et l’anglais (pas de traductions simultanées).

Publication des actes du colloque

Les actes du colloque seront publiés aux éditions Europia (http://europia.org/edition/livres/doc/CatDoc.htm)
Seuls seront publiés les articles présentés par leur(s) auteur(s) lors du colloque.

Instruction aux auteurs

Les propositions sont attendues avant le 12 juin 2017. Elles doivent être rédigées sous forme d’article, en français ou en anglais, d’une longueur maximale de 30 000 caractères (espaces compris).
Pour cette soumission, les auteurs veilleront particulièrement à respecter l’anonymat des propositions, celles-ci ne doivent contenir que le titre de la proposition, le résumé et les mots-clés, le corps de leur article (aucune référence ne doit permettre aux évaluateurs de reconnaitre ‘identité du ou des auteurs) et les références bibliographiques. Le dépôt des propositions est à effectuer via la rubrique « dépôts des articles ».
Les propositions sont évaluées en double aveugle, une notification est envoyée aux auteurs le 17 juillet 2017.

Dépôt de la version définitive

Les propositions retenues sont à déposer dans leur version finale au plus tard le 04 septembre 2017. Celles-ci doivent impérativement tenir compte des éventuelles remarques des évaluateurs. Les auteurs sont invités à suivre scrupuleusement les normes de rédaction de l’éditeur Europia, téléchargeables dans les formats suivants : ODT, DOC, PDF.

Inscription au colloque

Les inscriptions au colloque sont obligatoires (pour au moins un auteur en cas de co-écriture) et doivent être complétées avant le 11 septembre 2017. Seuls seront publiés les articles présentés par leur(s) auteur(s) lors du colloque.

Contacts CiDE.20

  • Mohamed HASSOUN, Enssib – Lyon (cide20[at]enssib.fr)
  • Stéphane CHAUDIRON, Université de Lille 3
  • Khaldoun ZREIK, Université de Paris 8

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts