Appel à communication:« Obsolète, désuet, anachronique »:Paris, séminaires Questes, les 17/03, 21/04 et 19/05[délai:20/02/2017]

« Obsolète, désuet, anachronique »

   Marquées par de nombreuses innovations et en recomposition permanente, les sociétés médiévales sont caractérisées à la fois par une suspicion à l’égard de la nouveauté et par la révérence à l’ancien. Pourtant, le poids des autorités et de la tradition n’empêche pas les hommes du Moyen Âge de percevoir le présent comme le lieu d’un héritage persistant et vieillissant. C’est ce sentiment que se propose d’explorer le présent séminaire, afin de mieux comprendre comment les médiévaux vivent le vieillissement des structures, des coutumes, des arts, des langues et des textes qu’ils fréquentent encore, qu’ils fabriquent encore.

   Qu’ils soient concrets, abstraits, sociaux ou linguistiques, les objets du monde peuvent devenir obsolètes, désuets ou anachroniques en raison de facteurs endogènes (ils vieillissent, perdant de leurs qualités ou de leur vitalité) ou exogènes (face à une évolution de la conjoncture, ils perdent de leur pertinence ou subissent la concurrence d’autres objets plus efficients). Dans le glissement d’un contexte temporel à l’autre, tout objet subit une forme de tectonique : celle des usages qui se modifient et qui métamorphosent lentement les sociétés humaines. Obsolescence réelle ou ressentie peuvent se superposer, rester étrangères l’une à l’autre ou voir leurs rapports évoluer au cours du temps. Un élément peut être objectivement obsolète, désuet ou anachronique sans que les contemporains en aient conscience. Au contraire, il peut garder toute sa pertinence mais être pensé comme dépassé : ainsi en va-t-il des modes vestimentaires. Lorsque les mentalités changent plus vite que les objets, l’individu perçoit un chevauchement entre passé et présent. C’est cette tectonique temporelle, ce frottement entre les époques et les réactions qu’il suscite qu’il convient d’interroger.

Pour plus d’informations suivre ce lien


arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts