Atelier doctoral : « Les crises patrimoniales. Repenser le temps et ses incarnations en Méditerranée », Casa de Velázquez (Madrid), 22-26 mai 2017 [délai : 26 janvier 2017]

L’atelier est ouvert aux doctorants et post-doctorants issus des sciences humaines et des sciences sociales, de toutes nationalités. Le terrain de recherche des candidats, quelle que soit leur provenance géographique, devra porter sur l’Europe du sud, le Maghreb ou le Proche-Orient. Une attention particulière sera accordée aux candidats provenant d’institutions membres du réseau RAMSES et du périmètre du Laboratoire d’excellence « Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée », qui apporte son soutien à cette manifestation.
Les thématiques abordées pourront s’appliquer à plusieurs contextes méditerranéens historiques et géographiques :
  • les usages du passé comme représentation du présent et du futur
  • les narrations de la crise patrimoniale et de ses résolutions
  • les sélections des témoignages et leur mise en crise patrimoniale
  • les alliances pragmatiques et les concurrences idéologiques autour des discours de crise
  •  l’articulation entre récits politiques, doctrines religieuses et usages du patrimoine culturel
  • les basculements entre régimes politiques et leurs effets sur le patrimoine culturel, notamment juridiques, économiques et administratifs
  • les comparaisons entre ensembles régionaux et nations et/ou entre groupes minoritaires à l’intérieur des États
Date limite d’inscription : 26 janvier 2017 – 17h (heure de Madrid)

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts