Colloque: « Les bibliothèques à l’âge du manuscrit : Orient et Occident », 28-29 septembre 2017, Collège de France (Paris)

Programme

Coordonné par François Déroche (CdF) et Nuria Martínez de Castilla (EPHE)

Collège de France, amphithéâtre Guillaume Budé

JEUDI, 28 SEPTEMBRE 2017

9.30h. Introduction – François Déroche et Nuria Martínez de Castilla

9.45h. Europe chrétienne

Donatella Nebbiai. « Comment les bibliothèques privées ont contribué à la transmission des textes »

Jacques Verger. « Bibliothèques et enseignement. Quelques remarques à propos des universités occidentales du Moyen Âge »

Pause café

Vanina Kopp. « ‘Est biau tresor a un roy avoir grant multitude de livres’. Le cas d’une bibliothèque royale à Paris au Moyen Âge tardif »

Luke Sunderland. « Ideal Libraries, Encyclopaedias and the Order of Knowledge in Medieval Francophone Knowledge Culture: The Example of Brunetto Latini’s Trésor »

Repas

14h. Monde musulman

Sabahat Adil. « The Qarawiyyīn Library as an Important Locus for Sociopolitical Activity Under the Saʿdids »

Nuria Martínez de Castilla. « The saadian library in Spain »

Pause café

Berat Acil. « Re-Constructing (the History) of the Mahmûd Pasha’s Library »

Claudia Römer. « Catalogues de bibliothèques d’Istanbul copiés au 19e siècle à la Bibliothèque nationale d’Autriche »

John Seyller. « The Operations of the Imperial Mughal Library »

VENDREDI, 29 SEPTEMBRE 2017

9.30h. Asie Orientale

Max Jakob Fölster. « The Treatise on Literature in the History of the Han. China’s first library catalogue?  »

Jean Pierre Drège. « Deux bibliothèques de la capitale des Tang aux 7e-8e siècles »

Ivo Smits. « Institutional and Private Libraries in Japan’s Classic Court Age (Heian Period, 794-1185) »

Pause café

Camillo Formigatti. « A Multifarious Endeavour. Reconstructing South Asian Libraries in the Manuscript Age »

Gérard Colas. « The question of ‘manuscript library’ in ancient India » (*provisional title)

Repas

14.30h. Byzance et l’Orient chrétien

Luciano Bossina. « Combien de livres doit avoir la bibliothèque d’un Empereur?
Constantin VII Porphyrogénète et l’organisation du savoir universel »

Matthieu Cassin. « La bibliothèque de la Sainte-Trinité de Halki : analyse comparative d’une bibliothèque monastique et patriarcale grecque au milieu du 16e siècle »

Pause

Inmaculada Pérez. « Le public et le privé dans les bibliothèques byzantines »

Clarie Bosc-Tiessé et Marie-Laure Derat. « Towards an archaeology of libraries in Lalibela’s area (Ethiopia, 12th – 21th cent.) Inventories of books, history of texts and differential preservation of manuscripts »

17.30h. Conclusions. Michael Friedrich

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Poste : Assistant Professor of Medieval or Early Modern Mediterranean History (Kalamazoo College) [délai : 16 octobre 2017]

The Department of History at Kalamazoo College invites applications for a tenure-track position as assistant professor of Medieval or Early Modern Mediterranean history, to begin in September 2018. As the sole member of the department responsible for this period, the successful candidate will be expected to offer introductory and upper-division undergraduate courses on the Mediterranean, Europe, and the Islamic world or Colonial Latin America. These classes should reflect their specific expertise and the broader geographic and conceptual scope of the field. We also seek applicants willing and able to help reimagine the department’s current curriculum. We are especially interested in transnational approaches to Mediterranean history focusing on issues such as (but not limited to) ethnicity, migration, majority/minority relations, gender, and the interaction between the different religious and imperial entities of the region. The successful applicant will also teach within the College’s Shared Passages Program of first-year and sophomore seminars and senior capstone courses. The teaching load is six courses per year on a quarter system (2/2/2), with additional duties including directing senior theses and academic advising.

Ph.D. or evidence of imminent completion is required. Salary is competitive and commensurate with experience. The successful candidate will have demonstrated a high aptitude for and interest in undergraduate teaching, a commitment to the liberal arts, and a promise of scholarly excellence.

Kalamazoo College is a highly selective nationally known liberal arts college offering an integrated undergraduate experience that weaves a traditional liberal arts curriculum into educational experiences in both domestic and international settings. The campus is located midway between Chicago and Detroit in Kalamazoo, Michigan, a metropolitan community of 225,000 that supports several college and university campuses along with numerous civic arts and cultural associations.

Completed applications received by October 16, 2017 will receive full consideration, with later applications reviewed as needed until the position is filled. Upload cover letter, CV, detailed statement of teaching philosophy and goals, description of scholarly interests, statement on experience working with underrepresented students and engaging issues of diversity and inclusion in the curriculum and pedagogical approaches, and undergraduate and graduate transcripts (unofficial acceptable) in PDF format below. Please have three confidential letters of recommendation sent in PDF format to HistorySearch@kzoo.edu with a subject line in the format lastname_firstname. Please send all inquiries to Dr. Joseph J. Bangura, Chair of the Search Committee.

Kalamazoo College encourages candidates who will contribute to the cultural diversity of the College to apply and to identify themselves if they wish. Equal Opportunity Employer.

To apply: http://www.kzoo.edu/search/index.php?dept=history/

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Colloque:Santé et médecine à la cour de France (Moyen Âge-XIXe siècle):19-20/10/2017, Institut d’études avancées de Paris.

RÉSUMÉ

Ce colloque international est consacré aux questions relevant de la santé et de la médecine à la cour de France, du Moyen Âge au XIXe siècle. Il a pour but d’approfondir l’étude du rôle des médecins, chirurgiens et apothicaires dans la vie quotidienne des espaces et des personnes de l’entourage royal ainsi que dans la mise en place de stratégies collectives pour éviter, fuir ou combattre les épidémies.

Argumentaire

Ce colloque international, organisé par Stanis Perez (MSH Paris Nord) et Jacqueline Vons (Université de Tours / SFHM) dans le cadre de l’axe de recherche « La médecine à la cour de France » de Cour de France.fr, est consacré aux questions relevant de la santé et de la médecine à la cour de France, du Moyen Âge au XIXe siècle. Il a pour but d’approfondir l’étude du rôle des médecins, chirurgiens et apothicaires dans la vie quotidienne des espaces et des personnes de l’entourage royal ainsi que dans la mise en place de stratégies collectives pour éviter, fuir ou combattre les épidémies. Cette manifestation apportera également un éclairage nouveau sur le rôle joué par le mécénat royal en tant que vecteur de promotion et de diffusion de notions ou de pratiques médicales nouvelles. Les communications présentées interrogeront enfin l’image que les médecins de cour ont voulu ou ont pu donner d’eux-mêmes tant à leurs contemporains qu’à la postérité. Toutes ces pistes seront explorées à travers un panel de sources variées, à la lumière de l’historiographie récente et à la confluence tant de l’histoire des textes médicaux que de l’étude de la cour de France.

Lieu : Institut d’études avancées de Paris, Hôtel de Lauzun, 17 quai d’Anjou, 75004 Paris

Inscription gratuite obligatoire sur le site de l’Institut d’études avancées de Paris : Aller au formulaire d’inscription

Programme

Jeudi 19 octobre

9h15 : accueil

9h45 : introduction au colloque par Stanis Perez

10h-12h- La cour, un lieu privilégié des connaissances et des pratiques médicales ?

Président de séance : Alexandre Lunel, Université Paris 8

  • Franck Collard, Université Paris X-Nanterre, Entre savoir et pouvoir : les professionnels de la santé à la cour de Charles VII.
  • Évelyne Berriot-Salvadore, Université de Montpellier, La cour, caution et vecteur d’un savoir médical vulgarisé
  • Stanis Perez, MSH Paris Nord, Antimoine, médecine et alchimie à la cour autour de la guérison de Louis XIV en 1658

Déjeuner

14h-18h – Quand la cour est malade…

Présidente de séance : Élisabeth Belmas, Université Paris XIII

  • Bénédicte Lecarpentier-Bertrand, Université Paris XII-Créteil, Des corps souffrants et sous surveillance : problèmes et soins de santé à la cour de France dans la première moitié du XVIIe siècle (années 1590-1670)
  • Xavier Le Person, Université Paris IV, IEP Paris, Les Mercures de la politique. Les médecins de cour au chevet de la politique en France aux XVIe et XVIIe siècles
  • Justin Rivest, Université de Cambridge, Médicaments curiaux, médicaments charitables : Le médecin de cour Adrien Helvétius et la distribution des remèdes aux soldats et aux pauvres sous Louis XIV

Pause

  • Geneviève Xhayet, Université de Liège, Curistes issus de la cour de France aux eaux de Spa
  • Charles-Eloi Vial, BnF, Soigner et être malade à la cour de Napoléon Ier

Vendredi 20 octobre

9h30-12h – Le monde médical à la cour : influences et stratégies ….

Président de séance : Vivian Nutton, First Moscow State Medical University

  • Isabelle Coquillard, Université Paris X-Nanterre, L’affirmation d’un groupe professionnel à la cour
  • Joël Coste, EPHE (APHP), Chirac, la Cour et la peste de Provence (1720-3)
  • Jacques Rouessé, Académie nationale de médecine, La maladie de Louis XV l’été 1721
  • Jacqueline Vons, Université François-Rabelais de Tours, présidente de la SFHM, Pierre Dionis, chirurgien aulique (1643-1718)

Déjeuner

14h-16h – Le médecin de cour en montre

Président de séance : Guy Cobolet, Bibliothèque interuniversitaire de Santé, Université Paris-Descartes

  •  Magdalena Koźluk, Université de Lödz, Prescrire et plaire aux Seigneurs et aux Dames de la cour : Les Ordonnances de N. A de la Framboisière
  • Chloé Perrot, université de Lille 3, École du Louvre, La Médecine absente. Portraits de médecins de cour du XVIe au XIXe siècle
  • Loïc Capron, Université Paris-Descartes, APHP, Diafoirus père et fils, ou la revanche des médecins auliques ?

Conclusions du colloque par Jacqueline Vons

Pour plus d’informations : « Santé et médecine à la cour de France (Moyen Âge-XIXe siècle) », Colloque, Calenda, Publié le mardi 27 juin 2017, http://calenda.org/410300

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à contribution:The Waldensians in the Medieval and Early Modern context:9-10/02/2018, Trinity College, Dublin[délai:16/10/2017]

Les vaudois dans l’espace européen médiéval et post-médiéval est un colloque interdisciplinaire qui vise à discuter du mouvement hérétique vaudois et se tiendra à Trinity College Dublin le 9-10 février 2018. Le colloque est organisé par le Centre d’étdues du Moyen Âge et de la Renaissance.

Du 9 au 10 février 2018

Trinity College Dublin

Argumentaire

Au cours des dernières années, les Vaudois du Moyen Âge et de la Renaissance ont suscité un renouveau d’intérêt auprès de la communauté académique ce qui a donné lieu à de nombreuses nouvelles publications. En outre, 2017 marque l’anniversaire de la Réforme qui a abouti à un certain nombre d’événements dans le monde de la recherche universitaire. Cependant, il existe des lacunes importantes dans les études sur les Vaudois, notamment un manque d’éditions critiques, ainsi que des études sur des sujets tels que l’intertextualité et la circulation des textes. Une telle recherche permettrait aux chercheurs du domaine d’acquérir une meilleure connaissance de la production de textes vaudois et de la place de ce mouvement dans l’espace religieux médiéval, notamment, en Europe.

Le Trinity Center for Medieval and Renaissance Studies organisera une conférence sur les Vaudois du 9 au 10 février 2018 à Trinity College de Dublin. Le but de cette conférence sera de faire avancer cette discussion sur le mouvement et de favoriser la collaboration internationale dans le domaine.

Ce colloque se propose d’examiner le mouvement vaudois de manière interdisciplinaire, en privilégiant les problématiques suivantes:

  • Manuscrits et collections de bibliothèques
  • Pratiques éditoriales pour l’établissement d’éditions critiques
  • Circulation de textes
  • Formes de textes et d’intertextualité
  • Textes / objets de controverses, précaires et marginaux
  • L’impact des humanités digitales ou des nouvelles technologies sur l’étude des vaudois
  • Vaudois et hérésies dans le contexte international
  • L’héritage des vaudois
  • Textes vaudois dans l’espace francophone et occitan

Pour plus d’informations : « The Waldensians in the Medieval and Early Modern context », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 04 juillet 2017, http://calenda.org/410746

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Aide à la mobilité : IDEX Lyon [délai : 14 octobre]

Le programme de mobilité doctorale IDEXLYON sera lancé le 3 juillet prochain.

L’ED 3LA a fixé la date limite du dépôt des candidatures au 15 octobre 2017, dernier délai.

L’ED ScSo a fixé la date limite du dépôt des candidatures au 14 octobre 2017, dernier délai.

Pour l’ED 484 3LA, tous les documents, ainsi que les informations relatives au calendrier des opérations, sont d’ores et déjà en ligne sur le site de l’ED: http://3la.univ-lyon2.fr/spip.php?breve251

Pour 483 SHS, bien que le site ne soit pas encore mis à jour, les projets devraient également pouvoir s’y rattacher.

appel_a_candidature_-_mobilite_sortante_-_idex_2018

fomulaire_de_candidature_-_mobilite_sortante_idex_2018_-_fr_et_en

APPEL à candidature:

L’IDEXLYON soutient la mobilité internationale des doctorant·es en reconduisant son programme d’aide à la mobilité des doctorant·es.

Les aides à la mobilité sortante sont destinées à des doctorant·es inscrit·es dans une École doctorale de l’Université de Lyon et souhaitant effectuer un séjour de recherche, dans le cadre de leurs travaux, dans une unité de recherche à l’étranger. Le programme prévoit le financement d’une trentaine de séjours.

Ce soutien s’inscrit dans la politique de l’IDEXLYON. Outre la qualité du projet scientifique et du projet de mobilité, la sélection des candidatures prendra en compte les critères suivants :

  • Lien avec la politique scientifique de l’IDEX: trois grands thèmes sont identifiés : « Biosanté et société », « Sciences et ingénierie » et « Humanités et urbanité » ;
  • Lien avec la politique internationale de l’Université de Lyon: elle s’appuie sur une Alliance internationale de partenariats privilégiés avec :
    • Japon : les universités de Tokyo et l’Université Tohoku
    • Chine (Shanghai) : East China Normal University, les universités de Fudan, Tongji, et Jiao Tong
    • Canada : les universités d’Ottawa, de Montréal et de Sherbrooke
    • Brésil : l’Université de Sao Paulo
    • Plateau universitaire lémano-transalpin : les établissements (universités et polytechniques) de Genève, Lausanne, Turin et Milan
  • Liens avec des Projets Investissements d’Avenirdu site : le lien avec un projet Investissement d’Avenir du site (Laboratoires d’Excellence – LABEX, Instituts de convergence, Package Impulsion, …) est, le cas échéant, à mettre en avant dans le projet de mobilité ;
  • Lien avec l’Espace Européen de la Recherche : renforcer l’internationalisation du site ou amorcer de nouveaux projets de recherche européens, notamment via des cotutelles de thèse. 
  • Critères d’éligibilité
    • Le/la candidat·e doit être inscrit·e en Doctorat ;
    • L’aide finance un séjour de 3 à 6 mois qui doit débuter en 2018 et s’achever au plus tard au 31 décembre de la même année. Les séjours longs de 6 mois seront privilégiés ;
    • Exceptionnellement, le fractionnement du séjour est autorisé une seule fois si le séjour est d’une durée de 6 mois.

     

    Critères de classement

    Les dossiers de candidatures devront répondre à un ou plusieurs de ces critères. L’École doctorale juge la qualité scientifique de la candidature et sa concordance avec sa propre politique.

    • Le projet de recherche du/de la candidat·e doit s’inscrire dans la politique scientifique énoncée ci-dessus ;
    • La mobilité de ou vers les cibles géographiques affichées de l’IDEXLYON décrites ci-dessus sera privilégiée sans être exclusive ;
    • Le lien avec un des outils du Programme d’Investissements d’Avenir sera favorisé ;
    • Les dossiers concernant des thèses en cotutelle seront privilégiés.

     

    Montant du soutien financier et modalités de versement

    Les doctorant·es accueilli·es recevront une allocation de 800€ par mois de séjour ainsi qu’un forfait voyage pour leur permettre d’assurer les frais de transport de leur domicile jusqu’au laboratoire d’accueil et retour.

    75% du montant total de l’allocation sera versé à réception d’une attestation d’arrivée dans l’unité de recherche où séjourne le/la doctorant·e. Le solde sera versé au vu d’un certificat de fin de séjour signé par le/la même responsable ou encadrant·e.

    Tout mois de séjour (1 mois = 30 jours) entamé est dû dans la limite du nombre de mois attribués.

    […]

    La participation aux frais de voyage

    Le remboursement des frais de voyage du/de la doctorant·e est possible aux conditions suivantes :

    • Un seul aller-retour du domicile du/de la doctorant·e au laboratoire d’accueil ;
    • Sur la base du tarif économique (billet de train en seconde classe, billet d’avion classe économique).

    Dans la limite de :

    • 500€ pour un voyage aller-retour à destination d’un pays de l’espace économique européen (EEE) ou de la Suisse ;
    • 1 200€ pour les pays hors EEE et Suisse.

     

    Calendrier, modalités de candidature et de sélection

    L’appel à candidatures est lancé le 3 juillet 2017.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Colloque : XIV Simposio internacional mudejarismo, 5-7 octobre 2017 [délai inscription : 25 septembre]

El Centro de Estudios Mudéjares convoca el XIV Simposio Internacional de Mudejarismo que se celebrará en Teruel los días 5, 6 y 7 de octubre de 2017. Esta edición se estructura en cinco secciones que se dedicarán a los siguientes temas: “Del nacimiento a la muerte (nacimiento, circuncisión, cortejo, matrimonio, sexualidad, enfermedad, muerte…)”, “La cultura material”, “Los testimonios escritos (tratados espirituales, creación literaria, legislación, fuentes documentales)”, “El sistema de trabajo mudéjar”, y una última sección donde se podrán presentar comunicaciones de tema libre.

Programme et bulletin d’inscription

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Appel à contribution:Le médiévalisme. Images et représentations du Moyen Âge:AAC N° 26 revue ¿ Interrogations ?[délai:31/08/2017]

*  *  *

Publié le lundi 12 juin 2017 par Anastasia Giardinelli

RÉSUMÉ

Depuis la Renaissance, les sociétés occidentales manifestent un « goût pour le Moyen Âge  ». Le succès de séries télévisées, qu’elles soient globalisées comme Vikings ou Game of Thrones, ou plus localisées comme Wolf Hall en 2015, souligne aussi la vigueur de l’intérêt pour cette période. La présence sur nos étals de produits aux noms médiévaux et l’intérêt public pour les fêtes médiévales, entre autres, suggèrent que le Moyen Âge – ou ce qu’il est censé être – s’affirme bel et bien comme un passé qui reste présent. Le Moyen Âge est un objet réinventé. Cette fabrication du passé dans notre présent porte un nom : le médiévalisme. Ce concept peut être défini comme la reconstruction du Moyen Âge dans des siècles ultérieurs. Reconnu par la communauté académique, le médiévalisme fait l’objet d’un vigoureux effort historiographique, d’un« dynamisme croissant ». Au cœur de nombreux séminaires, de plusieurs monographies, de colloques, il est désormais entré dans une période analytique, après avoir nourri une phase essentiellement descriptive.

ANNONCE

Argumentaire

Depuis la Renaissance, les sociétés occidentales manifestent un « goût pour le Moyen Âge  » (Amalvi, 1996). Force est de reconnaître que cet intérêt s’est accéléré depuis les années 2000 : la saga littéraire Game of Thrones s’est vendue à plus de cinquante millions d’exemplaires dans le monde ; la bande dessinée médiévale a conquis un large public ; l’adaptation de la matière arthurienne est en plein essor (Blanc, 2016), comme l’illustrent les huit tomes dérivés de la série Kaamelott publiés entre 2008 et 2015, ou encore le cycle Excalibur de Jean-Luc Istin ; le cinéma « moyenâgeux  » (de la Bretèque, 2015) a les faveurs du public et des studios. Les grandes figures médiévales sont revisitées (Robin des Bois de Ridley Scott, 2010 ; Robin des Bois, la véritable histoire, Anthony Marciano, 2015) tandis que la geste des Vikings bénéficie d’un revival. Enfin, le succès de séries télévisées, qu’elles soient globalisées comme Vikings ou Game of Thrones, ou plus localisées comme Wolf Hall en 2015, souligne aussi la vigueur de l’intérêt pour cette période.

Le panorama serait incomplet sans prendre en compte les autres manifestations du Moyen Âge dans notre société au-delà des expressions médiatiques. La présence sur nos étals de produits aux noms médiévaux comme le pain Viking, l’audience des reconstitutions comme celle de la bataille d’Hastings et l’intérêt public pour les fêtes médiévales, entre autres, suggèrent que le Moyen Âge – ou ce qu’il est censé être – s’affirme bel et bien comme un passé qui reste présent. Approprié par de nombreux acteurs, diffusé par des vecteurs différents, transformé selon des intérêts particuliers, revisité par des ambitions plurielles, le Moyen Âge est un objet réinventé. Cette fabrication du passé dans notre présent porte un nom : le médiévalisme. Ce concept peut être défini comme la reconstruction du Moyen Âge dans des siècles ultérieurs. Il s’inscrit alors dans la question des régimes d’historicité (Hartog, 2002), définis comme les relations entre passé, présent et futur développées par une société. Reconnu par la communauté académique, le médiévalisme fait l’objet d’un vigoureux effort historiographique, d’un « dynamisme croissant » (Ferré, 2010 : 9). Au cœur de nombreux séminaires, de plusieurs monographies, de colloques, il est désormais entré dans une période analytique, après avoir nourri une phase essentiellement descriptive. Les premiers bilans ont été dressés (Kendrick, Moran, Reid, 2003), tandis que des synthèses globales (Falconieri, 2015) et thématiques, comme sur la bande dessinée (Marine, 2016), ont été proposées. Il est désormais possible de s’interroger sur la portée du médiévalisme, sur ses champs d’application et sur ses relations avec la médiévistique – définie comme la science et les acteurs qui étudient le Moyen Âge – et les autres sciences humaines. La réflexion peut être ordonnée autour des axes suivants :

  • Le Moyen Âge comme mythe contemporain
  • Le Moyen Âge fantastique
  • Les pratiques du Moyen Âge
  • L’utilisation politique du Moyen Âge

Pour plus d’informations :« Le médiévalisme. Images et représentations du Moyen Âge », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 12 juin 2017, http://calenda.org/407720

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Colloque: Symposium international « Figures de la Grèce ancienne en France et Italie aux XIVe et XVe siècles », Lille 3, 22-23 juin 2017

Lille 3 organise un Symposium sur les figure de la Grèce ancienne en France et en Italie aux XIVe et XVe siècles.

22 et 23 juin, Bâtiment F, salle f0.13

Org: Catherine Gaullier-Bougassas

Projet de recherche: MYTHALEXANDRE

Veuilllez trouver le Programme 

et l’AFFICHE

 

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Soutenance: Julia Conesa, « Entre l’Église et la ville », 23 juin 2017, 14h, amph. Milne-Edwards de la Sorbonne

Nous avons le plaisir de vous annoncer la soutenance de la thèse
« Entre l’Église et la ville : le chapitre et les chanoines à Barcelone au sortir de la guerre civile catalane (1472-1500) »
de notre collègue Julia Conesa Soriano.

Elle aura lieu le 23 juin 2017 à 14h dans l’amphithéâtre Milne-Edwards, en Sorbonne (entrée au 17 rue de la Sorbonne, Paris).

En raison des mesures de sécurité actuellement en vigueur, l’invitation à la soutenance, ainsi qu’une pièce d’identité pourront vous être demandées à l’entrée de la Sorbonne. Nous prions les personnes interessées de nous contacter pour que nous vous mettions en relation avec la personne personne concernée.

Olivier Brisville-Fertin

Doctorant en études hispaniques. Agrégé d'espagnol et ancien élève de l'ÉNSL. Représentant des doctorants de l'UMR 5648 – CIHAM. Sujet de thèse portant sur les manuscrits aljamiados en relation avec les communautés mudéjares et morisques de l'Aragon médiéval et moderne.

More Posts

Appel à contribution: La parenté dans la matière de Bretagne et la matière de France: N° 4 de la revue « Juslittera » [15/09/2017]

RÉSUMÉ

Le quatrième numéro de la revue interdisciplinaire Juslittera (à paraître en décembre 2017) portera sur la parenté. Les articles devront s’intéresser à la matière de Bretagne et/ou à la matière de France. Les études menées dans une perspective comparatiste seront particulièrement appréciées mais les articles pourront également ne porter que sur l’un des deux corpus.

ANNONCE

Appel à contribution pour le numéro 4 de la revue en ligne Juslittera

Présentation

Le quatrième numéro de la revue interdisciplinaire Juslittera (à paraître en décembre 2017) portera sur la Parenté. Les articles devront s’intéresser à la Matière de Bretagne et/ou à la Matière de France. Les études menées dans une perspective comparatiste seront particulièrement appréciées mais les articles pourront également ne porter que sur l’un des deux corpus.

Bien que la revue Juslittera s’intéresse particulièrement au droit et à la littérature, les contributions pourront provenir de d’autres champs disciplinaires : civilisation/histoire, iconographie, linguistique…

Pour plus d’informations : « La parenté dans la matière de Bretagne et la matière de France », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 01 juin 2017, http://calenda.org/406777

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à contribution: Argent et marchandises en voyage (XIIe-XXe siècle): Revue « Clio@Themis » [délai:30/09/2017]

RÉSUMÉ

Le thème proposé cherche à permettre la constitution d’un dossier centré sur l’histoire du droit des affaires, qui ne se contente pas de mobiliser le droit et l’histoire, mais qui fasse largement appel aux savoirs économiques, managériaux, sociologiques ou bien encore géographiques. Il s’agirait en l’occurrence d’offrir un questionnement qui envisage la longue durée (du XIIe au XXe siècle) sans limitation spatiale, afin de pouvoir appréhender la variété des réponses juridiques apportées aux problèmes du transport de l’argent et des marchandises, à travers les principaux enjeux suivants : les instruments juridiques permettant de faire voyager les capitaux et les marchandises ; la fluctuation de la valeur de l’argent et des marchandises d’un endroit à l’autre ; les risques du voyage de l’argent et des marchandises ; les motivations et l’organisation du voyage ; l’intervention des pouvoirs publics dans le voyage.

ANNONCE

Proposition de dossier thématique pour la revue Clio@Themis

Coordination

  • Luisa Brunori (CNRS/université de Lille)
  • Xavier Prévost (université de Bordeaux)

Argumentaire

Le thème proposé cherche à permettre la constitution d’un dossier centré sur l’histoire du droit des affaires, qui ne se contente pas de mobiliser le droit et l’histoire, mais qui fasse largement appel aux savoirs économiques, managériaux, sociologiques ou bien encore géographiques.

Il s’agirait en l’occurrence d’offrir un questionnement qui envisage la longue durée (du XIIe au XXe siècle) sans limitation spatiale, afin de pouvoir appréhender la variété des réponses juridiques apportées aux problèmes du transport de l’argent et des marchandises. Ainsi, parmi les principaux enjeux qui pourraient être abordés, on peut énumérer :

  1. Les instruments juridiques permettant de faire voyager les capitaux et les marchandises.
  2. La fluctuation de la valeur de l’argent et des marchandises d’un endroit à l’autre.
  3. Les risques du voyage de l’argent et des marchandises.
  4. Les motivations (besoins, curiosité, modes, agrément, …) et l’organisation du voyage (moyens de transport, transporteurs, parcours, réseaux marchands, …).
  5. L’intervention des pouvoirs publics dans le voyage.

Pour plus d’informations : « Argent et marchandises en voyage (XIIe-XXe siècle) », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 01 juin 2017, http://calenda.org/406555

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à contribution: Les monastères de chanoines réguliers dans le Nord de la France:XIe journée d’étude à Saint-Martin-aux-Bois (Oise), 26/05/2018[délai:31/01/2018]

RÉSUMÉ

Il s’agit d’une journée d’études annuelle organisée par l’association Stalles de Picardie et l’univesité de Picardie Jules Verne qui se tiendra le samedi 26 mai 2018 dans la commune de Saint-Martin-aux-Bois (Oise). L’objectif est de faire le point de la recherche actuelle sur les monastères de chanoines réguliers dans le Nord de la France.

ANNONCE

XIe journée d’étude à Saint-Martin-aux-Bois (Oise), Samedi 26 mai 2018

Argumentaire

Les communautés canoniales régulières sont particulièrement bien implantées dans les diocèses situés au Nord de la Loire à l’époque médiévale. Leur fondation a souvent été favorisée par le pouvoir royal, épiscopal ou encore les seigneurs locaux cherchant à diffuser les ordres nouveaux. L’abbaye de Saint-Martin-aux-Bois est un élément représentatif de la diffusion de l’ordre de saint Augustin dans le diocèse de Beauvais. Une partie de la journée sera consacrée à l’actualité de la recherche concernant cet établissement religieux.

Le contexte scientifique actuel sur les ordres de chanoines réguliers est en plein renouvellement et nécessite de comparer des communautés et des environnements religieux différents. Cette journée d’études se propose, dans une perspective thématique élargie et dans un cadre géographique vaste, celui du Nord de la France, de comparer le mode de diffusion de ces différentes communautés, leur implantation dans le diocèse et leurs rapports avec leur environnement social immédiat. Les études régionales sont donc privilégiées avec des angles de réflexion variés, tant du point de vue de l’histoire de l’art, de l’archéologie que de l’histoire religieuse.

L’objectif est de saisir les grandes caractéristiques de ces communautés religieuses, les influences réciproques qui s’exercent au cours de leur histoire et leurs particularités ou ressemblances avec le reste du monde monastique. Les communications pourront concerner un établissement religieux en particulier, un ordre canonial ou un espace géographique précis permettant de saisir leurs caractéristiques, dans les domaines économique, judiciaire, liturgique, artistique etc. de la période allant du développement du mouvement canonial au XIe siècle jusqu’à la fin du Moyen Âge. Les interventions présentant des points de comparaison avec les monastères de moines sont également les bienvenues.

Journée organisée par l’association Stalles de Picardie et l’Université de Picardie Jules Verne (EA 4284 TrAme), accueillie par la commune de Saint-Martin-aux-Bois (Oise).

Pour plus d’informations: « Les monastères de chanoines réguliers dans le Nord de la France », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 31 mai 2017, http://calenda.org/406254

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Appel à contribution:Les femmes dans les chansons lyriques de croisade en langue vulgaire : voix, motifs, représentations et enjeux: Liège, 1-2/03/2018[délai:30/06/2017]

RÉSUMÉ

Les chansons lyriques de croisade constituent un corpus littéraire encore relativement peu étudié ; a fortiori, l’articulation des femmes à ce massif textuel n’a guère été scrutée. Aucune des études dédiées au genre des chansons de croisade (Bédier/Aubry, Bec, Dijkstra, Paterson, Barbieri…) n’a en effet porté aux femmes une attention particulière, et parmi les travaux sur la place des femmes et de leurs voix au Moyen Âge et dans la littérature (e.a. W. Paden, A. Classen, A. L. Klinck et A. M. Rasmussen, S. Gaunt, M. Tyssens, A. Rieger), aucune ne s’est spécifiquement intéressée aux chansons de croisade.

ANNONCE

Université de Liège, 1er-2 mars 2018

Argumentaire

Les chansons lyriques de croisade constituent un corpus littéraire encore relativement peu étudié ; a fortiori, l’articulation des femmes à ce massif textuel n’a guère été scrutée. Aucune des études dédiées au genre des chansons de croisade (Bédier/Aubry, Bec, Dijkstra, Paterson, Barbieri…) n’a en effet porté aux femmes une attention particulière, et parmi les travaux sur la place des femmes et de leurs voix au Moyen Âge et dans la littérature (e.a. W. Paden, A. Classen, A. L. Klinck et A. M. Rasmussen, S. Gaunt, M. Tyssens, A. Rieger), aucune ne s’est spécifiquement intéressée aux chansons de croisade. La place des femmes est pourtant importante dans ces textes dont elles sont, avec la Terre sainte, un enjeu considérable : ce sont elles que l’on quitte, dans l’espoir, parfois ténu, d’un amour plus grand ; c’est vers elles que l’on part ou que l’on revient ; c’est leur souvenir qui accompagne le croisé.

Le projet Troubadours, Trouvères and the Crusades de l’Université de Warwick met désormais à la disposition de la communauté scientifique le corpus de chansons lyriques de croisade françaises et occitanes dans des éditions revues et accessibles en ligne ; il devrait permettre une relance des recherches sur ce genre quelque peu délaissé par la critique récente. C’est dans ce cadre que s’inscrit ce colloque, qui a pour ambition de se pencher sur la représentation des femmes dans la production lyrique produite au sein d’une Europe occidentale médiévale aux prises avec la problématique de la croisade, dans un contexte social et religieux en pleine mutation. Source par elle-même d’importants bouleversements, l’entreprise de la croisade vient aussi réinterroger la place des femmes dans la société : leur fonction de régente sur les territoires du croisé, leur participation aux expéditions et à l’œuvre de salut chrétien, et leur éventuel affranchissement de la puissance masculine.

Dans les chansons lyriques qui font écho aux événements de la croisade, les femmes sont tantôt sujets (voire autrices) de textes en « je » lyrique féminin (par exemple RS 1616, RS 1659, RS 1656b), tantôt objets du discours d’un énonciateur masculin (qu’il s’agisse de leur amant, ou d’autres hommes). Elles apparaissent en tant que Dame individuée d’un amant en particulier, ou comme représentatives du groupe auquel elles appartiennent. En outre, dans les textes à tournure exhortative et à dimension plus résolument politique et religieuse, il est de grand intérêt d’étudier la figuration des femmes comme objet intellectuel et sociétal.

Il s’agira donc de questionner les chants de croisade pour voir ce qu’ils disent des femmes, et ce qu’ils leur font dire. De même, on cherchera à comprendre les enjeux de ces voix de femmes et des motifs afférents, pour les auteurs et dans le paradigme de cette lyrique, qu’il s’agira de situer au sein d’une production discursive plus large : philologie, études littéraires, ainsi qu’histoire des émotions semblent pouvoir ici se saisir d’un tel ensemble de textes.

Pour plus d’informations : « Les femmes dans les chansons lyriques de croisade en langue vulgaire : voix, motifs, représentations et enjeux », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 30 mai 2017, http://calenda.org/405746

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

École d’été:Beyond Editing: Advanced Solutions and Technologies:Prague, 4-8/09/2017[délai:10/06]

Beyond Editing: Advanced Solutions and Technologies

Summer School
Prague – 4-8 Sept. 2017

Organised by the Faculty of Arts, Charles University Prague, and CNRS CIHAM UMR 5648, with the support of DARIAH’s Humanities at Scale programme

Call for Applications

This Summer School targets Humanities scholars, librarians and students who have already acquired a working knowledge of digital scholarly editing, especially TEI encoding, and wish to go further. If the encoding is a crucial step, that translates the modelisation of a text or document into a computer-readable form, scholars need to put this encoding to good use by displaying, processing and analysing it. To this end, it is necessary to master other technologies, which are often more difficult to learn, with much rarer training opportunities.

During this week-long school, the participants will learn how to display, transform and process a scholarly XML edition, with the aim of becoming able to work on their own editions with the latest digital methods.

The week will be organised as follows:

a “main course” (all the morning sessions), centered on XSLT (eXtensible Stylesheet Language Transformation), a powerful language especially designed to work with XML;
a few “sides”, or workshops, will be offered during the afternoon sessions, to introduce the participants to more specialised technologies and solutions allowing them to enhance a scholarly edition (geographical data, linguistic tools, network analysis, etc.)
We invite applications from scholars, students (Master level and beyond), librarians, archivists and other research professionals involved in the production and valorisation of scholarly digital editions. The selection committee particularly invites applicants from Central and Eastern Europe.

Bursaries

The participation in the Summer school programme is free, and in addition, selected applicants will receive a bursary: DARIAH’s Humanities at Scale programme will cover the cost of their travel and accommodation, up to a maximum of 500 EUR (participants will be refunded, up to 500 EUR, after the training school and upon presentation of the receipts).

Venue

The Summer school will be hosted by the Faculty of Arts, Charles University, in the historical centre of Prague.

How to apply?

To apply, please fill in this online form: https://goo.gl/forms/lqUd5O5BnLzB6ZOH3

Applications are welcome until 10 June 23:00 GMT

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Journée d’étude:Trier, classer, organiser : ordonner le monde au Moyen Âge:16-17 juin 2017, Maison de la Recherche de la Sorbonne, Paris.

Quatre axes principaux guideront la réflexion : 1) textes de savoirs ; 2) théologie et symbolique ; 3) la société : représentations et imaginaire ; 4) écrits politiques, écrits pragmatiques.

Programme

Vendredi 16 juin

Maison de la Recherche 28 rue Serpente à Paris, salle D323, 9h-17h30

  • 9h – Accueil
  • 9h15 – Mot d’Accueil par Sylvie Lefèvre
  • 9h30 – Introduction par Louis-Patrick Bergot, Pauline Guéna, Marie Piccoli-Wentzo et Adeline Sanchez
  • 10h – Meyssa Ben Saad (Université Paris-Diderot), Critères et arguments de la classification des animaux chez le naturaliste arabe médiéval al-Djâhiz (776-868)
  • 10h30 – Yoan Boudes (Université Paris-Sorbonne), Diviser pour mieux nommer ? L’organisation du discours sur les reptiles dans l’encyclopédisme médiéval

11h – Pause

  • 11h30 – Adeline Sanchez (Université Paris-Sorbonne), La liste comme structure du savoir dans le Lilium medicine de Bernard de Gordon
  • 12h – Alice Laforêt (Ecole Nationale des Chartes), Entre herbe et arbre : classer les végétaux au statut ambivalent dans la littérature encyclopédique médiévale

12h30 – Buffet

  • 14h30 – Sergi Sancho Fibla (Université Aix-Marseille), Ecrire est ordonner : trois exemples littéraires de l’arbor
  • 15h – Louis-Patrick Bergot (Université Paris-Sorbonne), Les quinze signes du Jugement dernier selon Pierre le Mangeur : étude des différentes versions françaises

15h30 – Pause

  • 16h – Elise Haddad (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), Bête eschatologique, bête sauvage : quelle place pour la bestia dans les ensembles eschatologiques ?
  • 16h30 – Clémence Legoux (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), La place des saints dans les mandorles angéliques du XVe siècle
  • Soirée – Promenage historique dans Paris guidée par Annabelle Marin (Université Paris-Sorbonne)

Samedi 17 juin

Maison de la Recherche 28 rue Serpente à Paris, salle D323, 9h30-17h30

  • 9h30 – Accueil des participants
  • 10h – Thalie Baylan (Université Grenoble Alpes), Toute une assemblée hiérarchisée ordonnée sous un manteau. Le cas du thème de la Vierge de miséricorde dans l’art peint de l’ancien duché de Savoie (XVe-XVIe siècles)
  • 10h30 – Marie Piccoli-Wentzo (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), La mise en ordre du monde et la construction du paysage chez I. B. Alberti

11h – Pause

  • 11h30 – Nicolas Garnier (Université Paris-Sorbonne), La liste et la course : les listes bestournées du Roman de Renart
  • 12h – Joanna Augustyn (Ecole Normale Supérieure de Lyon), Classer pour déclasser : les femmes comme l’état le plus bas dans le Livre des manières d’Etienne de Fougères

12h30 – Buffet

  • 14h30 – William Trouvé (Université d’Angers), Aux origines de la liste. Les listes de rois du haut Moyen Âge sont-elles des documents administratifs ou des abrégés de textes d’histoire ?
  • 15h – Elodie Papin (Université Rennes 2), Les cartulaires de l’abbaye de Margam : archiver et ordonner les biens monastiques au pays de Galles au XIIIe siècle

15h30 – Pause

  • 16h – Thomas Lacomme (Ecole Pratique des Hautes Etudes), Choix de classement et représentation du monde. Eléments de synthèse sur les cartulaires produits en Champagne méridionale au XIIIe siècle
  • 16h30 – Mélanie Dubois Morestin (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Ordonner son activité et son entreprise : la gestion des archives privées de Jean Teisseire, artisan du XIVe siècle
  • 17h – Conclusion par Pierre Chastang (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)

Pour plus d’informations : « Trier, classer, organiser : ordonner le monde au Moyen Âge », Journée d’étude, Calenda, Publié le vendredi 05 mai 2017, http://calenda.org/404258

arianepinche

Doctorante en langue et littérature médiévales, CIHAM • Université Lyon 3 - Jean Moulin, mon CV en ligne

More Posts

Jeunes chercheurs en Histoire, Archéologie et Littérature du Moyen âge du Ciham-UMR 5648